Livres
528 073
Membres
547 897

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Jus-de-pommes 2020-01-25T07:03:42+01:00

Élire une reine ou un roi ? Quelle drôle d'idée ! Il était évident que les élections ne concernaient que les juges et les membres du Congrès. Quel désastre ce serait, si la branche exécutive devait se plier aux exigences de tous les citoyens et les supplier de voter pour elle ! Un tel système n'attirerait que des loups aux dent longues et aux intentions inavouables.

Afficher en entier
Extrait ajouté par sabivilutini 2020-03-23T11:53:13+01:00

Le temps d'enfiler un jean et un pull aubergine, elle le trouva en train de monter la garde dans le couloir, comme s'il venait à peine de commencer son service.

- Tiens, Connor ! s'exclama-t-elle. Tu m'accompagnes au bureau de mon père ?

Il hocha la tête et lui emboîta le pas.

- Cet uniforme me dit quelque chose, ajouta-t-elle l'air de rien. Tu ne le portais pas déjà hier ?

- Toi, tu ne perds rien pour attendre.

Il avait beau regarder droit devant lui, sa bouche s’étira en un sourire.

- J'ai hâte de voir ça.

Cette réponse faillit le faire trébucher. Béatrice sourit à son tour.

Afficher en entier
Extrait ajouté par zhorvirginia 2019-09-19T01:23:18+02:00

Béatrice n’avait jamais envisagé son rôle sous cet angle-là. En tant que reine d’Amérique, elle serait l’incarnation vivante du patrimoine de son pays : le bon comme le mauvais.

— Si seulement nous pouvions effacer ces horreurs, balbutia-t-elle.

— Ne dis jamais ça, répliqua son père avec une surprenante véhémence. Tu peux t’efforcer de réparer les erreurs de nos ancêtres et de construire un meilleur avenir, mais nier le passé, ou pire, tenter de le réécrire, est un stratagème de despote. Reconnaître nos torts est le seul moyen de ne pas les répéter

Afficher en entier
Extrait ajouté par PFR92 2019-09-09T19:32:13+02:00

Prologue

You already know the story of the American Revolution, and the birth of the American monarchy.

You might know it from the picture books you read as a child. From your elementary school performances—when you longed to play the role of King George I or Queen Martha, and instead were cast as a cherry tree. You know it from songs and movies and history textbooks, from that summer you visited the capital and went on the official Washington Palace tour.

You’ve heard the story so many times that you could tell it yourself: how, after the Battle of Yorktown, Colonel Lewis Nicola fell to his knees before General George Washington, and begged him on behalf of the entire nation to become America’s first king.

Of course, the general said yes.

Historians love to debate whether, in another world, things might have gone differently. What if General Washington had refused to be king, and asked to be an elected representative instead? A prime minister—or perhaps he would have made up an entirely new name for that office, like president. Maybe, inspired by America’s example, other nations—France and Russia and Prussia, Austria-Hungary and China and Greece—would eventually abolish their own monarchies, giving rise to a new democratic age.

But we all know that never happened. And you didn’t come here for a made-up story. You came here for the story of what happens next. What America looks like two hundred and fifty years later, when the descendants of George I are still on the throne.

It is a story of soaring ballrooms and backstairs corridors. Of secrets and scandal, of love and heartbreak. It is the story of the most famous family in the world, who play out their family dramas on the greatest stage of all.

This is the story of the American royals.

Afficher en entier
Extrait ajouté par labibliothequedemarie 2020-08-30T23:14:03+02:00

« Ce n’est pas l’Amérique qui veut sortir avec toi, que je sache. C’est moi! Et moi, celle que je préfère, c’est toi. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Aurely_R 2020-07-30T14:04:35+02:00

Quand la jeune fille se redressa, elle n'était plus la princesse Béatrice.

Elle était devenue Sa majesté Béatrice Regina, reine d'Amérique. Béni soit son règne !

Afficher en entier
Extrait ajouté par sabivilutini 2020-03-23T11:53:45+01:00

- Tu fais déjà partie de notre famille. Depuis le temps que tu es amie avec Sam, tu connais les coulisses de la maison. Tu nous as vu nous chamailler, sous pression. Tu sais que mon cousin Percy est une petite terreur et que, une fois sur deux, ma tante Margaret est ivre lors des cérémonies officielles. S'il y a une personne qui fait partie de la famille, c'est bien toi. Tu as ta place parmi nous... à mes côtés.

Elle poussa un long soupir.

- J'aurais tant aimé qu'on ait une relation simple, sans complications...

En cet instant, les yeux du prince ressemblaient à des abysses insondables.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode