Livres
559 264
Membres
608 151

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Amour, Colère et Folie



Description ajoutée par x-Key 2015-02-06T13:09:18+01:00

Résumé

« Parler de la romancière Marie Chauvet c’est parler d’un seul livre, mais quel livre ! Son roman Amour, Colère et Folie, est devenu avec le temps le grand roman des années noires de la dictature de Duvalier, communément appelé Papa Doc. L’histoire du livre est en elle-même une simple tragédie. Marie Chauvet vient de la bonne bourgeoisie de Port-au-Prince. Elle fait partie d’un groupe littéraire dans le vent, elle écrit, enfin elle mène une vie à la fois intellectuelle et mondaine sous une dictature déjà sanglante. Gallimard réunit en 1968 (l’année de toutes les subversions) trois de ses récits sous un titre général : Amour, Colère et Folie. Jusque-là tout va bien. Comme elle n’avait produit que quelques légers récits, personne dans son entourage ne semblait avoir pris la mesure du manuscrit qui s’est révélé être une déconstruction en règle de la dictature. Un texte crépitant d’intelligence, précis et violent. Le regard froid et objectif de Chauvet semblait n’épargner personne. On avait déjà vu cela dans le temps mais jamais de la part d’une femme. Enfin le grand roman qui expose les ficelles pourries de la dictature. La rumeur circule à Port-au-Prince que François Duvalier, après avoir lu le roman, est entré dans une folle fureur, ce qui mettrait l’auteur et sa famille en grand danger. Le mari de Chauvet rachète immédiatement de Gallimard tout le stock qu’il fait disparaître dans un ultime effort pour calmer le Moloch. […]

Voilà que quarante-six ans après qu’on l’a réduite au silence (l’horreur absolue pour un écrivain), la voix claire et pure de cette romancière lucide et indomptable refait surface. Une dernière chance pour entendre son chant. »

Dany Laferrière

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par dadotiste 2021-06-08T17:42:14+02:00

Zulma, p. 232

« — Tu as bien entendu, lui répondit Paul sans pitié, ils nous ont pris nos terres.

— Ils ! Qui, ils ? fit l'enfant d'un ton qui se forçait à la gaieté.

— Personne ne sait, répondit Paul. Ils portent un uniforme noir et des armes. Et ils font main basse sur nos terres. Voilà ce que nous savons.

— C'est vrai, grand-père ?

— C'est vrai.

— Je veux les voir ! Je veux les voir !

Le grand-père porta l'infirme jusqu'à la porte.

Et quand il les vit :

— Si j'avais des jambes, s'écria-t-il, j'irais arracher tous ces pieux.

— Et si les hommes en uniforme noir te tiraient dessus, lui demanda Paul, que ferais-tu ? Hein ? Que ferais-tu ?

— Je les tuerais, je les tuerais.

Et il éclata en sanglots convulsifs, déchira sa chemise avec ses dents, s'arracha les cheveux, tandis que ses pieds difformes ballaient sous le pantalon comme des jouets désarticulés. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par dadotiste 2021-06-08T18:06:09+02:00
Lu aussi

Avec cet ouvrage Marie Vieux-Chauvet a été condamnée à l'exil. En effet, ses trois récits sont en réalité une critique acerbe du régime haïtien sous la dictature du Duvalier.

.

L'autrice n'épargne aucun de ses personnages. Elle nous présente un monde à la fois sauvage et féroce.

.

Dans “Amour”, le premier des trois récits (mon préféré) , elle nous présente les beaux quartiers, les sœurs Clamont et plus particulièrement Claire, la vieille fille vierge et sans mari. Elle porte une haine d'une rare violence en elle mais elle est la seule à sembler poser un regard lucide, bien que cynique, sur le monde qui l'entoure. Elle est à la fois impitoyable et pathétique mais elle ne se laisse pas faire.

.

“Colère” est un huis clos nous présentant une famille qui vient de perdre sa terre par expropriation. Ils sont prêts à tout pour la récupérer mais reste ancrés dans un monde qui n'existe plus. J'ai particulièrement aimé la relation entre le jeune infirme et son grand-père.

.

“Folie” est encore plus brute et signe la mort de poésie et en somme, la mort de tout.

.

J'ai particulièrement aimé la plume de l'autrice qui m'a fait découvrir un monde que je ne connaissais pas du tout. Pire, une dictature dont je ne savais rien. En lisant ses lignes, on comprends aisément que sous un tel régime elle ait dû fuir avec sa famille.

.

Malheureusement, je ne m'attendais pas du tout à trois récits en débutant l'ouvrage. J'ai donc été très frustrée en comprenant que je ne retrouverai pas les sœurs Clamont et cela a quelque peu gâché ma lecture des deux récits suivants.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par viduite 2017-01-26T08:45:10+01:00
Diamant

Un très grand roman sur la dictature de Duvallier à Haïti mais aussi sur nos manières de nous compromettre et de croire pouvoir y résister. Dans les trois récits qui composent se roman, Marie Vieux-Chauvet livre un portrait plein de lucidité sur l'être humain.

Venez découvri mon avis ici :

https://viduite.wordpress.com/2017/01/26/amour-colere-et-folie-marie-vieux-chauvet

Afficher en entier

Date de sortie

Amour, Colère et Folie

  • France : 2015-04-02 - Poche (Français)

Activité récente

Tel le place en liste or
2017-08-02T06:39:24+02:00
Tel l'ajoute dans sa biblio bronze
2017-08-02T06:36:11+02:00

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 6
Commentaires 2
extraits 3
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode