Livres
472 340
Membres
444 632

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Amour, Djihad & RTT



Description ajoutée par Eurylia 2018-10-05T15:44:13+02:00

Résumé

La vie s'écoule paisiblement au sein de l'administration départementale. Mais quand Kowalsky s'autoradicalise en regardant des vidéos sur Internet, la routine fait place au chaos. Quelles sont ses revendications ? Va-t-il mettre ses menaces à exécution ? Les heures supplémentaires lors d'une prise d'otage peuvent-elles être récupérées en RTT ? Le premier thriller d'entreprise à mourir de rire !

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par EleaSiorac 2019-05-11T22:06:44+02:00
Or

Marc Dubuisson est devenu l'un de mes auteurs préférés (de BD) avec un seul livre, "La Nostalgie de Dieu, L'Intégrââl", dans lequel il dézingue, avec un humour jouissif, complètement punk et totalement pertinent, les extrémismes (religieux) de tout poil, en donnant la parole à un Dieu maussade, caustique voire sarcastique, et profondément anticlérical.

Je ne peux résister à vous mettre ci-dessous la biographie de Marc Dubuisson ci-dessous, trouvée via son site (qu'il a dû rédiger lui-même je pense). Cela donne une assez bonne idée de son humour.

"Marc Dubuisson a 28 ans et vit à Bruxelles.En 2005, il ouvre son premier blog BD sous le pseudonyme de "Unpied" et c'est là que les emmerdes commencent : plus de vie de famille, un caractère exécrable et une angoisse incessante comme meilleure amie, il sombre peu à peu dans l'égocentrisme et la mégalomanie. A la parution de son premier livre "La Nostalgie de Dieu" (issu du blog du même nom) en 2009, ça ne s'arrange pas : Il décide de révéler au monde sa véritable identité afin que ce dernier puisse mettre un patronyme sur celui qu'il devra désormais aduler. Première grosse déception pour Marc : le monde n'en a absolument rien à foutre. Qu'à cela ne tienne, en 2010, il remet le couvert avec "Le Complexe de Dieu".

Le monde étant décidément trop ingrat pour assouvir ses désirs mégalomaniaques, Marc décide de créer sa propre fanpage Facebook car, comme dirait son ami onaniste (désolé Geoffrey) "on n'est jamais mieux servi que par soi-même". Entretemps, il remporte le Prix du Meilleur Premier Album des Lycéens Picards, décerné par une curieuse coïncidence par des lycéens picards. Il n'en fallait pas plus à Marc pour que celui-ci estime qu'il était temps de faire un peu bosser les autres tout en gagnant plus d'argent. C'est donc en octobre 2010 que sort le 1er tome du "Sexe Fort" sous-titré "est en péril", co-réalisé avec Pauline Perrolet et publié par Hachette. En 2011, ils sortent le deuxième tome "Le Sexe Fort fait de la résistance" dont le titre, avouons-le, était beaucoup moins prémonitoire que le premier

Malgré ce premier bide, 2011 marque un tournant dans la carrière de Marc Dubuisson. En effet, une troupe théâtrale de parisiens totalement inconscients décide d'adapter son livre "La Nostalgie de Dieu" en pièce de théâtre qu'ils joueront au Théâtre de la Comédie Contrescarpe (Paris Vè) ainsi qu'au Théâtre de l'Antidote (Marseille IVème). Depuis, Marc se prend pour un auteur de théâtre et ne sort jamais sans son écharpe."

Marc Dubuisson reprend donc ici le thème de Dieu, mais sous un autre angle (celui de la radicalisation, voire même, encore plus intéressant, de "l'auto-radicalisation"), et l'accompagne même de deux autres sujets racoleurs car suscitant beaucoup d'intérêt, surtout chez les Français romantiques et flemmards (tous donc) : l'amour et les RTT.

Le résultat m'a fait penser à "The Office" (la série sur la vie de bureau), "Zaï zaï zaï zaï" (la BD de Fabcaro) et "We are four Lions" (le film hilarant sur un groupe de djihadistes anglais pourvus d'un QI de Fines de claires).

Et, franchement, c'est un bon mélange (quasiment aussi drôle, pour moi, que La Nostalgie de Dieu)

Dans cette BD, donc, Kowalsky, notre anti-héros, cherche un sens à sa vie. Pas facile, ça, quand on ne peut choisir qu'entre une aliénation par le travail et un fanatisme aveugle (d'amour, il en assez peu question finalement, le titre est mensonger, certainement pour attirer les personnes romantiques un peu déséquilibrées).

Kowalsky, lui, ne choisit pas, et décide donc de partir en Guerre Sainte contre ces chiens d'infidèles du 8ème étage de l'Administration Départementale mais…. dans les limites légales de la convention collective de sa branche. Sa prise d'otages est ainsi renommée, (pour des raisons liées aux RH), une session de "Team-building non-consentant sur le régime exceptionnel des heures supplémentaires". Faudrait pas non plus oublier de compter les heures supp' des otages comme des preneurs d'otages, afin d'avoir droit à ces fameuses RTT. Bref, Marc Dubuisson pousse toujours plus loin son goût pour l'absurde. Son Kowalsky est complètement con bien sûr (il ose tout, c'est à ça qu'on le sait) : il confond Aladdin et Allah, Mahomet et Mohamed de la compta… Mais… est-ce vraiment si absurde que cela ? La réponse est dans la question, bien entendu.

Dans tous les cas, vous apprendrez de bonnes choses dans cette BD. Qu'il faut vous méfier des darwinistes anarchistes ou encore que le respect, c'est mieux que l'irrespect. Et c'est déjà pas mal, espèces de mécréants.

Enfin, je termine cette critique par cette citation de Mauriac, que je trouve intéressante à mettre en perspective ici… "Si la foi religieuse est une aliénation, du moins nous préserve-t-elle de toutes les autres."

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eurylia 2018-10-14T16:27:27+02:00
Diamant

Je crois que je n'avais pas autant ri en lisant une BD depuis La Nostalgie de Dieu. On retrouve ici le style inimitable de Marc Dubuisson dans une sorte de mélange entre ses 3 autres séries mais qui fait mouche quasiment à chaque page.

Un recueil que je relirai encore et encore !

Afficher en entier

Date de sortie

Amour, Djihad & RTT

  • France : 2018-09-19 (Français)

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 2
Extraits 0
Evaluations 2
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode