Livres
564 771
Membres
617 463

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de ampaulyna : Ma PAL(pile à lire)

Red Room, tome 6 : Tu chercheras ton plaisir Red Room, tome 6 : Tu chercheras ton plaisir
Lynda Aicher   
http://www.unbrindelecture.com/2015/12/red-room-tome-5-tu-chercheras-ton.html
Un cinquième tome captivant qui dévoile une nouvelle facette du BDSM avec deux personnages charismatiques et qui ne sont pas vraiment ce qu'il semble être....Le duo Vanessa-Holden fonctionne à merveille et nous embarque dans leur histoire passionnée, intense et hors norme . Cela fat maintenant 5 tomes et cette saga ne s'essouffle pas , on attend le sixième tome sous peu avec impatience .
Red Room, Tome 7 : Tu trouveras l'amour Red Room, Tome 7 : Tu trouveras l'amour
Lynda Aicher   
Et voilà la boucle est bouclée, j'ai fait le tour de cette saga et j'avoue ne pas regretter d'avoir été jusqu'au bout. Ce final est époustouflant, tant il résume tout ce qui a été abordé dans les différents tomes, le regard et le jugement, l' incompréhension, la stigmatisation pour un monde de vie que la plupart des non initiés au BDSM peuvent trouver choquant, humiliant, tordu et Dieu sait qu'il existe mille mots pour justifier cette incompréhension sur des pratiques jugées (oui jugées au nom de quoi ?) répréhensibles, amorales...
Ce roman prône la tolérance.
Il n'est pas nécessaire d'adhérer à certaines pratiques, pour s'attacher à tous les personnages de cette saga.
Ce roman est plus fort en émotions que tous les autres, c'est waouh.
C'est une histoire qui parle d'amour et d'amitié, qui nous touche et nous émeut,vous fait vibrer et c'est un tome qui se termine en apothéose, tellement le message est fort.
Ici ce n'est pas que la relation amoureuse et le long chemin d'embuches que va devoir traverser Liv que Lynda Aicher nous livre, mais pas que, pour notre plus grand plaisir , c'est celle de tous héros.
Et c'est énorme !
Un coup de coeur pour ce tome, j'avoue que je ne pensais pas en avoir d'autres après celui pour Rock et Carter, mais il faut le dire ce n'est pas la seule histoire d'amour entre Nath/Liv qui en est la raison.
Non c'est de retrouver tous réunis les personnages, de lutter avec eux , trembler pour eux et de comprendre que cette relation qu'ils entretiennent basés sur soumission/ domination , sur le pouvoir prouve que celui-ci n'appartient pas qu'au dominant, non bien au contraire, ce pouvoir sur l'autre n'est pas ce que l'on croit et c'est l'amour qui est le vrai Maitre.
Cet amour qui fait que parfois, l'on est capable de tout céder à l'autre.
Une dernier opus dans lequel les scènes de sexe en lien avec les pratiques BDSM sont rangés au placard, un tome dans lequel la plume de l'auteure transcende les relations et touche votre petit coeur.
Le message de Lynda Aicher est particulièrement fort dans ce volet, bien qu'il soit déjà la dans tous les autres tomes , dans lesquels les pratiques de nos héros sont critiquées ci particulièrement attaquées par les médias qui se vont les gorges chaudes pour du buzz alors qu'ils portent atteintes à la vie privée, entrainant des réactions délétères pour la vie professionnels de certains de nos héros.
UN dernier opus particulièrement émouvant qui touche un sujet sensible , la tolérance.

par Missnefer
Pour un baiser Pour un baiser
Elena Guimard   
Que dire de ce livre ? Concrètement c'était bien partie et j'ai plutôt bien apprécié les premières pages puis tout est partie en vrille. [spoiler]Je ne comprend pas la mode des M/M/M[/spoiler] ça m'horripile et m'agace vraiment. Autant je suis vraiment ouverte d'esprit mais [spoiler]la polygamie[/spoiler] c'est vraiment pas mon truc. J'arrive pas, j'accroche pas et ça a même tendance à me pousser à lâcher le livre.

Bref l'écriture est bof, le scénario est pas plus travailler que ça, certaine incohérences sans parler de la maturité des personnes et le pire le peux d'action qu'on y trouve. Pourtant j'avais bien apprécié Chris.

Bref voilà pourquoi j'ai absolument pas apprécié ce livre et pourtant j'étais plutôt enjoué quand à le lire parce que du MxM dans le milieu du sport, ça me parlait plutôt bien mais enfaite non. Dommage et déçu
Now, The Point Break, Saison 1 : La Cicatrice Now, The Point Break, Saison 1 : La Cicatrice
Savanah Alwood   
Histoire très agréable, qui se lit très aisément MAIS question "quelle est cette fin qui se termine sans point, comme la fin d'une page ?".
On voudrait connaître la suite, le dénouement des questions que se pose Sean et la fin de l'affaire d'accusation... Mais non, on reste dans un vague complet...

par DianeBM
Now, The Point Break, Saison 2 : La Tempête Now, The Point Break, Saison 2 : La Tempête
Savanah Alwood   
J'avais les 2 tomes. Parfois la suite rattrape le premier essai mais là non, toujours pas. C'est terrible, je ne trouve rien de positif.
Je suis là Je suis là
Clélie Avit   
Splendide... Voilà comment résumer un livre qui m'a littéralement bouleversée. Bien que l'action ne soit pas le coeur de l'histoire, l'aspect addicitf de cette oeuvre m'a touchée immédiatement, à chaque page je voulais en savoir toujours plus... jusqu'à cette fin que pour ma part j'ai adoré et pour laquelle je n'aimerais pas de suite contrairement à la demande de certain(e)s.
Alors qu'on aurait pu s'attendre à une histoire triste ou terne au vu du thème du roman: le coma, on se surprend dès les premières pages à être envouté par l'histoire et ses personnages que l'auteur fait vivre avec brio. Pour ma part, j'ai eu l'impression d'entrer au coeur des pensées d'Elsa et d'espérer aux cotés de Thibault. Une vraie merveille, un courant d'air frais que je recommande vivement d'autant qu'il aborde une question concrète et très contemporaine: doit-on ou non débrancher quelqu'un qu'on aime ?
L'Expérience de la pluie L'Expérience de la pluie
Clélie Avit   
Un coup de coeur pour le dernier roman de Clélie Avit ! Je ne voulais pas qu'il se termine, je voulais qu'il dure encore et encore tellement j'ai aimé me plonger dans la bulle des personnages.
Camille est autiste hypersensible, une goutte de pluie pour elle en équivaut à mille, imaginez alors lorsque la pluie s'abat sur elle. Son fils est atteint du même syndrome. Ils se crées tous deux une bulle de douceur pour se protéger du monde extérieur. Nous avons aussi Aurélien, à la recherche du « vrai », du « sincère » qui ne veut plus vivre dans les mensonges qui nous nous faisons parfois pour affronter la réalité. Leur rencontre est belle, douce, bienveillante et surtout humaine.
La plume de Clélie Avit est fabuleuse, je suis tombée amoureuse de ses mots et de la bulle qu'elle a créée autour de ses personnages. Et ce sont ces deux points qui font de ce roman un coup de coeur.
L'approche sur l'autisme est très bien abordée, on en apprend plus sur cette maladie souvent mal comprise. On se retrouve dans la peau de Camille, on comprend ses difficultés, son malaise et sa détermination pour essayer de rentrer dans les normes. Elle apprend aussi à percer sa bulle pour laisser de la place à Aurélien, voir l'évolution d'Arthur qui en découle est très touchante. Comme un agréable goût d'espoir.
J'ai adoré Arthur car malgré sa maladie, il cherche toujours à se dépasser, à tenter de nouvelles expériences. Il découvre ses limites, il apprend à contrôler ses peurs et ses émotions. Si la relation amoureuse d'Aurélien et de Camille est belle, celle Aurélien et Arthur l'est tout autant, ils apprennent également à se connaître, ils se font mutuellement confiance.
Je ne peux que vous recommander cette lecture !
Captive, tome 1 : Les nuits de Shéhérazade Captive, tome 1 : Les nuits de Shéhérazade
Renee Ahdieh   
C'est fou de se sentir aussi légère et aussi lourde en même après une telle lecture.

Ce roman contient tout ce que j'aime. Une histoire captivante et si bien écrite qu'elle nous transporte du début à la fin, des personnages géniaux, presque aussi vrais que vous et moi, attachants. Ils sont tous différents, ils ont tous quelque chose bien à eux. Et je n'ai pas pu m'en empêcher, je les ai aimé.

Pour commencer, j'ai adoré le personnage de Shéhérazade. C'est une personne forte, courageuse et attachante. Elle m'a énormément plu.
Elle lutte corps et âme pour détester Khalid, pour toutes les vies qu'il a volé, en particulier pour celle de Shiva, sa meilleure amie. Mais ce n'est pas chose facile... parce qu'il est difficile de haïr un monstre qu'il n'est pas celui qu'on s'imaginait qu'il soit. [spoiler]D'ailleurs quand elle cesse enfin, ou presque, de lutter contre son amour pour lui, c'est épic ! C'est beau. Ça m'a presque donné des papillons dans le ventre, vous voyez ? Ils sont simplement géniaux ensemble, touchants et plus attachants encore. On dirait presque qu'ils sont unis par un fil dorée, d'une beauté indescriptible...[/spoiler]

Ensuite, il y a Khalid. Je l'ai beaucoup aimé. Dès le départ. Je n'ai pas hésité un seul instant, je l'ai laissé s'emparer de mon cœur littéraire.
C'est un personnage calme. D'un côté on pourrait se sentir apaisé par son calme et d'un autre on aurait presque envie de le secouer, sans méchanceté. Juste pour voir ce qu'il a au fond du cœur. Parce qu'un cœur, il en a bien un ! [spoiler]Un cœur torturé par le passé, par les actes, par sa malédiction. Et par l'amour après l'arrivée de Shéhérazade dans sa vie.[/spoiler] [spoiler]Khalid est maudit. Depuis la mort d'une jeune femme qu'il n'a pas su aimer et qu'il a perdu, le père de celle-ci l'a maudit. Il devra, à chaque aube, sacrifier la vie d'une nouvelle jeune femme, pour avoir "pris" celle d'Ava (sa première épouse, morte de chagrin).[/spoiler] Plus on tourne les pages, plus on apprend à connaître ce personnage, plus on s'y attache et on le trouve touchant. Enfin, pour ma part. Je lui aurais presque trouvé des excuses... Mais bon. Tout ça pour dire que j'adore ce personnage. Un grand personnage. :)

Et puis on a Jalal. Mon dieu, peut-on tomber amoureuse d'un gars qui n'existe que dans un roman ? Parce que si c'est bien possible, j'en suis folle ! Il est tellement... je ne sais pas. Il a quelque chose qui le rend unique et très, très attachant. C'est un personnage assez sarcastique par moments mais qui sait se montrer plus sérieux que jamais quand il le faut. Il a un grand cœur et une âme de séducteur. Et ça lui donne un charisme fou ! ^^ [spoiler]Sa relation avec Despina fait battre mon cœur à cent à l'heure. Bien qu'on ne la découvre pas directement, qu'ils cachent leurs sentiments, on le devine presque sans mal. Dès le début je voulais qu'il y ait quelque chose entre eux... je dois avoir du flaire !^^[/spoiler]
Aussi, Jalal est le cousin de Khalid. Sa relation avec ce dernier m'a énormément plu. Il n'hésite pas une seule seconde à dire ce qu'il pense à son cousin, bien que celui-ci soit le calife.
Vous ai-je dit qu'il était attachant ? ^^

Oh mais aussi, parlons de Despina !
ah, la, la. Je l'adore tout simplement ! Elle est, comme tous les autres personnages jusqu'à présent cités, très attachante. Elle est la suivante de Shéhérazade et elle n'a pas la langue dans sa poche. C'est quelque chose que j'ai bien aimé chez elle, d'ailleurs. C'est une jeune femme qui n'en reste pas moins très gentille, aimable et qui est décrite comme très jolie. Ce dont je ne doute pas un seul instant ! ;) [spoiler]J'ai été très, très heureuse d'apprendre qu'elle était enceinte (de Jalal en plus, oh mon dieu!). Et ça m'a fait un certain pincement au cœur de savoir ensuite qu'elle craignait de lui dire, puisqu'elle n'est qu'une servante et lui le capitaine de la garde royale. Mais ça rend les choses encore plus belles entre eux, je trouve. J'ai d'ailleurs hâte de lire le second tome pour savoir ce qu'il va se passer entre ces deux-là...[/spoiler]

Pour continuer, passons à deux autres personnages qui ont une certaine importance dans l'histoire.
Rahim et Tariq.
Je les ai bien aimés. Mais je me suis rapidement rendue compte que je ne m'attacherais pas à eux comme je me suis attachée aux personnages précédemment cités. Pour plusieurs petites raisons.
Tout d'abord, commençons par Rahim. Je pense que deux c'est celui qui est le plus attachant malgré tout. Il suit Tariq presque comme son ombre, il lui est loyal et je dirais même qu'il le suit presque aveuglément. Mais il n'en reste pas moins un jeune homme charmant. [spoiler]Mais il n'est pas assez présent dans l'histoire pour que je m'y attache vraiment. Et de plus, il suit. Il ne dirige pas. Il se contente de faire ce qu'on lui dit de faire. Il n'y a aucune scène où ça ne concerne que lui. Il est toujours avec Tariq ou alors il n'est pas là. C'est un peu dommage mais pas dérangeant. Mais au fond, je l'apprécie quand même. ;) [/spoiler]
Ensuite pour Tariq, c'est un personnage qui m'a rapidement... pas taper sur les nerfs. Mais il peut rapidement se montrer insupportable. De mon avis. Il n'est pas méchant ou arrogant ou je ne sais quoi d'autre. Non, il est simplement trop impulsif. On dirait qu'il sait qu'il fonce dans un mur mais qu'il accélère quand même. [spoiler]Il est guidé par son amour pour Shéhérazade. Tellement qu'il ne se soucie pas tant que ça de ce qu'elle ressent elle. Puis il est porté par la haine. Celle qu'il ressent pour Khalid qui lui a volé sa cousine.
Il ne cherche pas à comprendre. Pour lui il n'y a pas de raison alors pas de question à se poser. Il se dit qu'il doit sortir Shéhérazade du palais, qu'elle n'aime pas vraiment Khalid, qu'elle a en quelque sorte le syndrome de Stockholm et que dès qu'elle sera loin du "monstre", elle l'aimera à nouveau. Il ne veut pas croire le contraire, il est très entêté. Et il a tellement envie de tuer Khalid de ses propres mains, qu'il prend des risques insensés et plus dangereux pour lui et ceux qu'il aime que pour Khalid.[/spoiler] Tout ceci est voulu par l'auteure. Alors même si je ne suis pas très attachée à lui, cela fait que, dans son rôle, Tariq est parfait.

Pour terminer avec les personnages, il y a le Rajput Vikram, l'une des plus fines lames du Khorassan. On le voit, comme ça, passer sous nos yeux tout au long du livre. On s'aperçoit à peine de sa présence. C'est un personnage qui est à la fois important, en quelque sorte, et en même temps qui ne l'est pas du tout. Il assure simplement la sécurité de Shéhérazade, il la suit comme son ombre. Et il ne dit pas un mot de tout le livre. Mais c'est fou, je ne sais pas, j'ai bien aimé son personnage quand même. Lui, la plus fine lame de Rey, un guerrier, un homme fort... Mon cerveau n'a besoin que d'un instant pour enregistrer une information le concernant. Puis, comme ça, il passe à autre chose...

Donc, ce premier tome de CAPTIVE est un coup de cœur. Il est très bien écrit, entraînant et il sait nous tenir en haleine de la première lettre au point final. Et l'auteure, Renée Ahdieh, a une superbe plume. Descriptive à tous les niveaux, que ce soit par les sentiments des personnages ou les décors, par exemple. Et aussi j'ai trouvé qu'il y avait un côté poétique à sa façon d'écrire. En fait, je crois qu'elle écrit simplement d'une très belle façon mais la belle façon en question rend le tout poétique.
De plus, j'ai beaucoup apprécié qu'il y ait un vocabulaire précis pour les vêtements, la nourriture ou les armes. Ce genre de choses... Ça a rendu l'histoire encore plus captivante, plus complète.

La fin, comme le reste de l'histoire, m'a énormément plu. M'a complètement transporté. [spoiler]Elle est plutôt chaotique. Un énorme orage éclate et à la fin il ne reste plus que des ruines du palais royal et de la ville de Rey.
Et puis, Shéhérazade est séparée de Khalid. Tariq et Rahim l'ont emmené avec eux sur ordre de Jalal à la fin du premier tome. Pour l'éloigner de ce cauchemar qu'ils vivaient sur le moment. Jalal a même dit à Tariq de s'arranger pour qu'elle ne revienne jamais à Rey. Du coup on ne sait pas pour combien de temps Khalid et Shéhérazade vont être séparés. Et ça rend cette fin meilleure encore. Cela nous permet d'avoir encore plus envie de connaître la suite que l'on découvrira dans le second tome parce que ça remet énormément de choses en questions.
Aussi, à la toute fin, lorsque Khalid est de retour à Rey (car il était absent lors du début de la fin), que sa ville est en ruines et que sa bien aimée est il ne sait où, il continue d'écrire une lettre à Shéhérazade qu'il avait commencé il y a déjà un moment, posté sur la terrasse du sommet de son palais en ruines. Une lettre qu'il fait ensuite brûler. Et je ne sais pas, il semble presque apaisé en faisant cela. [/spoiler] Ça rend l'attente pour le prochain tome insupportable !

Je vais aussi, rapidement, parler de la couverture et de l'objet livre en lui-même.
Il se trouve que j'ai cette histoire à la fois en VO (anglais) et en VF. Les couvertures sont plutôt similaires. Et je dois avouer que je ne saurais dire laquelle je préfère. Après avoir rapidement observé mes deux copies, j'ai pu remarqué, avec plaisir, que l'édition française avait du très bon travail. Elle est restée fidèle à l'édition anglaise. Que ce soit par la présentation ou la couverture. L'une des rares choses qui change c'est la couleur de la couverture. Mais ça n'enlève en rien sa beauté ! :)
Voilà pour ma courte et peu productive, impression sur la couverture de ce merveilleux roman.

Enfin, à la fin du livre, on a la chance de pouvoir découvrir un court extrait du second tome. Et rien que cet extrait promet une suite épique !

J'ai probablement oublié certaines choses, comme d'habitude mais tant pis. Je souhaite une bonne lecture à ceux qui comptent se plonger dans les nuits de Shéhérazade et le sombre secret de Khalid, et je le recommande à tous ceux qui hésiteraient encore. :)

par Sheo
En attendant Clark En attendant Clark
Annabeth Albert   
Un roman court mais très efficace qui sait mettre en avant des sentiments forts et une situation qui fait partie de mes préférées : le retour du premier amour.
Annabeth Albert nous avait déjà plus que convaincu avec son Status update l'an dernier et elle fait montre à nouveau ici d'un vrai savoir faire en terme de romance tendre et passionnée !
Etre fan à la base de Superbat ne m'a pas aidé à ne pas sombrer dans la soupe plus que délicieuse de cette novella.
Les deux persos, même si d'emblée on va se poster derrière Bryce (chuuuut ne dis rien) pour avoir souffert du départ de Clark, sont aussi sympa l'un que l'autre. L'un est parti pour réussir l'autre est resté car très proche de son père.
Leurs retrouvailles sont pleines de tension, on s'en doute et on adore ça bien sûr, la charge émotionnelle ne cessant de grimper pour notre plus grand plaisir. La rancœur n'a rien à envier à l'attachement qui est resté très fort entre les deux hommes ayant chacun parcouru leur chemin. Bryce est un homme blessé alors que comme Clark il avait décidé au final que leur histoire n'avait pas lieu de commencer même si, lui, était prêt à prendre le risque.

Un retour au bercail pour un Clark plein de regrets pour participer à un comic-con et faire saliver son ancien et meilleur ami. Et il est vrai qu'il n'est pas le seul à baver sur cette douce histoire, on se régale littéralement de leur rapprochement, des tentatives timides mais fermes de Clark et de la bouderie bien fondée de Bryce.
C'est vraiment une histoire touchante même si elle est courte et classique car les émotions et les sentiments sont très bien relayées, pour un format rapide, par l'approche à la fois tendre et grave de cette séparation. Les chapitres parfois divisés entre passé et présent nous immergent dans leur histoire et on se prend au jeu avec une facilité déconcertante ! On se retrouve séduit sans même l'avoir vu venir, en train de craquer en se rongeant l'ongle pour ces deux hommes à cape. Le récit est parsemé de petites graines d'humour qui font mouche à tous les coups et de moments d’introspection partagés avec le lecteur qui révèlent toute la teneur de leur sentiments si longtemps mis de coté.

Cette thématique est souvent utilisée, c'est vrai, et ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre. Mais c'est surtout pour ça que je suis parfois si agréablement surprise quand une romance répond parfaitement à mes attentes. Arriver encore à me charmer avec un domaine que j'ai lu et relu. De la tendresse, de la rancœur, du toboggan émotionnel, des hommes chauds bouillants un brin engoncés dans leur costume de pudeur et un déroulé automatique qui fait vibrer mon âme de midinette accro au lycra moulé sur de puissantes cuisses musclées (rien que là je t'ai convaincu j'en suis sûre) et un bel hommage à la BD de nos super héros favoris ainsi qu'à quelques références de cinéma.

Un petit roman fort, intense et torride, qui vous fait chavirer en moins de deux et alterner votre décision entre aimer Bryce ou Clark comme lors d'une bonne vieille partie de tennis. C'est aussi très émouvant car ces deux hommes, loin de leur costumes de scènes de surhommes sont très attachants par leur discrétion, leur sentiments voilés et leur amour de jeunesse si profondément ancrés en eux et ce qu'ils sont devenus. Alors je ne vois aucune bonne raison d'attendre pour se plonger dans leur histoire. Yop.
Merci à Juno Publishing pour leur confiance.
http://meninbooks.eklablog.com/en-attendant-clark-d-annabeth-albert-a159060870

par Tyzane
Rock Chick, Tome 2 : À la Rescousse Rock Chick, Tome 2 : À la Rescousse
Kristen Ashley   
J’avais apprécié le dynamisme du tome un m’évoquant Charley Davidson.

J’avais espéré retrouver cette énergie sur le tome 2 mais même si plusieurs punchline m’ont bien fait rire, j’ai été déçu.

La première difficulté que j’ai rencontrée dans la lecture est le personnage principal. L’héroïne passe du « femme forte » à « femme faible » dans le même paragraphe sans que pour autant ça soit décrit comme un de ses traits de caractères… Un peu perturbant. Et encore plus perturbant est la relation qu’elle a avec son « futur » compagnon. [spoiler]Quand elle lui dit "non" pour un baiser ou du sexe, il lui répond "si" et la pousse à accepter avec pour seule explication : "tu vas aimer, ça va te détendre". [/spoiler]

Je n’ai pas été au bout car je me suis pas mal ennuyé. [spoiler]La même action se répète inlassable sur plus de la moitié du tome : elle se met dans les ennuis, elle se fait agresser, elle s’en sort, son « futur » compagnon l’engueule. [/spoiler]

Mais si je n’ai pas aimé ce tome 2, je reste sur une impression positive du 1 malgré une vision très patriarcale du rapport homme/femme.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode