Livres
564 849
Membres
617 576

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de ampaulyna : Ma PAL(pile à lire)

Just don't care, Tome 4 : About you and me Just don't care, Tome 4 : About you and me
Hélène Caruso   
Voilà venu mon avis sur ce quatrième tome de la série Just don’t care. C’est au tour de Rod de d’avoir son histoire, une lourde histoire, une intervention inattendue et une explosion d’émotions.

Rod est un excellent pompier, il a eu une enfance heureuse avec des parents qui ont toujours étaient des personnes aimantes et à l’écoute de leur fils et de ses besoins. Ses parents l’ont toujours soutenu dans ses choix, notamment dans son choix de carrière et surtout quand plus jeune il leur avait annoncé son homosexualité il a était plus que surpris de l’attitude avenante de son père.

Rod n’a pas vraiment le temps pour rencontrer celui avec qui il pourrait faire sa vie, entre son job qu’il aime plus que tous, ses sorties avec ses potes, les instants pour les rencontres sont maigres. Mais il en reste pas moins qu’il espère que le mec idéal pour lui tombe du ciel comme par enchantement.

« La vérité, c’est que j’espère que l’amour va me tomber dessus, tu comprends ? S’abattre sur moi comme la foudre sur un arbre. Ce jour-là, je le verrai, et je saurai qu’il est celui que j’attends. Je saurai, au plus profond de mon cœur, que ce sera lui à tout jamais et personne d’autres. »

Parker est un jeune homme qui a trouvé refuge dans la rue, à l’âge de 18 ans il a fui le domicile de sa mère. Depuis il fait tout pour s’en sortir mais à part faire des combats de illégaux pour gagner un peu d’argent rapidement il ne trouve rien. Mais très vite le bookmaker qui l’emploi va lui proposer de devenir coursier.

Mais travailler pour un membre de la mafia ne risque-t-il pas de sceller son destin à tous jamais ?

Alors qu’il se rend sur les lieux d’un accident, Rod va sauver un homme aux yeux d’un bleu limpide. Le pompier va vite comprendre que sa victime n’est pas très commode, elle refuse qu’on la touche, elle ne veut pas se faire soigner et au lieu de remercier le pompier pour l’avoir secouru, elle va lui reprocher ses actes.
Rod va vite comprendre que cet homme cache des choses à sa façon de fuir et de se dissimuler dans son sweat.

Quelle sera la surprise de Parker quand en quittant l’hôpital, de constater que les honoraires ont été soldés par son sauveur.

Malgré toute cette attitude distante et froide, l’esprit de Rod va être accaparé par le rustre qu’il a secouru, mais comment faire pour l’aider alors que ce dernier refuse toute main tendue ?

« D’habitude, je dépose les patients à Spencer et je ne me pose plus de questions les concernant. Mais, lui, il occupe mes pensées sans que j’arrive à m’expliquer pourquoi. Ses yeux me hantent. Leur couleur si bleue, sublime, contraste complétement avec ses manières d’homme des cavernes. »


Rod est pour moi un personnage très sensible, une sensibilité qui lui permet de voir toujours le bon en chacun, il est vrai qu’il a toujours été discret dans les tomes précédents, c’est un peu le long fleuve tranquille, il est calme, posé mais aussi déterminé et il a je trouve une âme de sauveur.

Parker, lui, est plus sombre, plus têtu mais c’est du à son passé aux abus et à la méfiance qu’il a envers les autres. Il sait le mal qui est tapis dans l’âme des gens et du coup pour éviter de se faire avoir, d’avoir mal, il préfère repousser les autres même si en faisant il risque de passer à côté du grand amour.

L’auteure a encore une fois su me happer dans ce nouveau tome, dans l’histoire quand même douloureuse de Parker et Rod. Les émotions sont au rendez-vous, on ne sera pas dans une douce romance, il y aura des combats, qu’ils soient physiques ou mentales. Cette homoromance réunie pour moi tous les critères d’une bonne histoire, elle est douce, intense, stressante, amusante aussi.

J’ai bien aimé ce tome, malgré les instants plus que difficile que vont vivre nos deux protagonistes je dois dire qu’après avoir lu les 4 tomes les uns après les autres, mon préféré pour le moment est le tome 3.
Renegades, Tome 4 : Maddox Renegades, Tome 4 : Maddox
Victoria Lace   
Un tome qui clôt la série de manière légère du moins autant que possible. Moins d'action dans celui-ci mais ça n'en reste pas moins plaisant à lire car la famille Beneventi est là pour faire le show ! J'ai beaucoup aimé le fait que l'histoire se déroule pendant le confinement de mars 2020. Ça donne plus de réalité, de poids à l'histoire. Et puis les deux personnages sont vraiment attachants, intéressants. J'ai beaucoup apprécié le personnage de Ash, jeune héritier d'un clan de mafieux italiens, dans lequel il étouffe (en même temps c'est compréhensible quand on voit la famille... Les oncles, les tantes et surtout les cousins, pas un pour rattraper l'autre !) et voulant simplement sa liberté et qui fera tout pour l'obtenir. Il a une très belle relation avec le Vieux, son grand-père. C'est beau.
Et Maddox, ombre de Pax, garde du corps, champion de MMA, se révèle dans ce livre. J'aime beaucoup ce personnage. Il est aussi très drôle parfois contrairement à ce qu'il laisse paraitre dans les autres tomes.

Leur relation est touchante, même si elle parait un peu rapide mais le confinement a duré deux mois. De belles choses peuvent se créer en deux mois. Comme nous le prouve Ash et Maddox. J'aime leur dynamique, leur relation amicale, amoureuse. Ils sont parfaits l'un pour l'autre.

Je vais lire les petites nouvelles pour découvrir ce qu'on fait les autres personnages pendant le confinement !
Bonne série que je recommande et qui me donne envie de lire d'autres oeuvres de l'auteure.

par odeka33
Sinners, Tome 0.5 : Sulfurous Sinners, Tome 0.5 : Sulfurous
L.J. Shen   
J'avoue, je ne comprend pas pourquoi certains livres ne sont pas traduits et pas publiés en France !
Si on estime que le coût est trop important à publier, passez le uniquement en e.book, les fans sauront le trouver et vous en être reconnaissants.
Les auteurs se donnent du mal à créer des personnages, à concevoir leurs histoires, à les lier en une série et les lecteurs français sont frustrés de ne pas avoir tous les tomes.
Je fais mon "Caliméro" mais c'est trop injuste !

par moaNanou
Sinners, Tome 1 : Vicious Sinners, Tome 1 : Vicious
L.J. Shen   
J'ai plusieurs fois été à deux doigts d'abandonner ce livre. J'ai continué dans l'espoir que la fin apporterait un dénouement, pour moi, acceptable compte tenu du reste de l'histoire et je ne suis que peu satisfaite. Le personnage principal masculin, affublé d'un surnom que je trouve ridicule est être cynique et franchement méprisable autant dans sa version adolescente que sa version adule. Emilia quant à elle m'a trop souvent déçu. J'ai déploré bon nombre de ses monologues décrivant son attirance étanche à la cruauté de "Vicious". Franchement, je peux comprendre que cette romance se veuille être "dark" mais je ne peux m'empêcher de souligner à quel point le personnage féminin principal est pathétique. Je n'ai pas aimé sa perspective de femme désespérée qui ne peut s'empêche de considérer comme une victoire, la moindre attention d'un homme qui n'a fait que la rabaisser. Certes, les derniers chapitres nous apportent des réponses quant au comportement de Baron et la prise de distance (tardive à mon sens mais bon...) vis à vis de lui de la part de Emilia ont permis de diluer un peu mon opinion sur cette histoire. Néanmoins, je n'irais pas jusqu'à dire que je l'ai appréciée. L'héroïne était, pendant la majorité du récit sous son emprise. Compte tenu de la situation initiale de leur relation, j'aurais aimé voir un personnage féminin plus accompli, que l'auteur donne l'opportunité à Emilia de devenir une femme forte, indépendante, et même influente qui aurait su tirer les leçons de sa jeunesse et aurait eu les moyens de s'affirmer.
Sinners, Tome 2 : Devious Sinners, Tome 2 : Devious
L.J. Shen   
Je dois avouer que Vicious m'avait laisser un mini peu perplexe. Bien que l'histoire était bien manier et que la plume de l'auteur était fluide, agréable mais surtout addictive et bien que j'avoue avoir bien aimer détester Vicious... j'ai eu beaucoup de difficulté a m'attacher a son personnage. Malgré tout j'avais bien aimer et compris ou l'auteur voulait amener son lecteur. J'étais aussi grandement intriguer par ce groupe plutôt unique d'amis. Donc je ne pouvais pas m’empêcher de me lancer dans Ruckus par curiosité mais aussi parce que j'avais vraiment bien aimer la plume de l'auteur.

Et ce que j'ai bien fait. Ruckus m'a surprise de la plus belle des manières. Je ne m'attendais pas à tomber si vite en amour avec cette histoire. J'avoue ne pas avoir apprécier Dean dans le tome précédent et j'étais sceptique au début des premières pages de ce tome mais Dean fut une belle surprise. Vraiment je ne m'attendais pas a découvrir chez lui un personnage différent de ce que je m'étais imaginer. Il est bien plus que ce qu'il laisse paraître et j'ai adoré le suive au fil du livre. Ce livre dans son ensemble était différent de ce que je m'étais imaginer. Rosie et Dean ont une histoire unique de bien des façons et l'auteur exploite de la plus belle des manières leur romance. Et croyez-moi cette histoire d'amour loin d'être quétaine et cliché vaut vraiment le détour. J'ai adoré comment L.J. Shen aborde leurs histoire et comment elle l'a fait se développer. Et le plus important est comment l'auteur a battis ce livre autour de la maladie de Rosie pour en faire un point focal, sans toutefois nous saturer avec cette dites maladie. Ce fut manier avec brio et je dois avouer que ça offre quelque chose de profond et touchant à l'histoire. Rosie est forte, indépendante, fière, belle et j'ai adoré son personnage. J'ai aimer son courage, sa résilience, sa force de caractère. Mais mon grand coup de cœur pour ce livre, ma plus belle surprise fut Dean. Quel personnage unique, je ne rentrerais pas dans les détails sur Dean puisque ce serait un peu spoiler le livre d'une certaine façon mais vraiment il est un personnage a découvrir et son histoire m'a bcp toucher. Et ensemble ces deux-là sont simplement géniale. Et ne vous inquiétez pas l'auteur reste fidèle aux personnages, à ce groupe d'amis un peu fous, hors normes.

''(...) You shine, Baby LeBlanc. So fucking bright sometimes you're the only thing I see.''

J'ai aimer le côté mystère qui plane autour de Dean, et tout au long du live j'ai imaginer, j'ai pensée certaine chose jusqu'au dernier moment pour ensuite être totalement surprise. L.J. Shen offre une intrigue travailler à la perfection. Le tout donne au livre ce côté bien addictif qui nous fait tourner les pages l'une après l'autre. Tout dans Ruckus m'a plus , le bon, le mauvais, le triste, le sérieux, le joyeux, tout vraiment. La plume fluide, c'était bien mener et surtout bien rythmé, rendant le tout captivant et addictif comme j'aime.

Je lève mon chapeau a L.J. Shen pour le magnifique travail qu'elle a accompli avec Ruckus. Ce fut une lecture unique, captivante, addictive, poignante et une belle leçon sur la vie et comment profiter de chaque moment. Sans cliché, sans fla fla, que du vrai. Un petit coup de cœur qui prend place dans ma Pal d'Argent. Je commence Scandalous sans plus tarder.

par Marieno89
Sinners, Tome 3 : Scandalous Sinners, Tome 3 : Scandalous
L.J. Shen   
Je sais que certain(e)s ont préféré VICIOUS. Car oui je l’admets, c’est le caractère de ce dernier qui nous permet de tenir. Et même si je l’ai adoré et littéralement dévoré, c’est ce troisième tome que j’ai préféré. On a toujours envie de découvrir le pourquoi du comment. On n’a pas le temps que s’ennuyer qu’un nouvel événement ressurgit. Je suis tombée amoureuse de Edie et de Trent. Littéralement.

Edie pour son côté rebelle qu’on pourrait associer à son âge alors qu’en réalité, elle est bien plus mature qu’elle ne laisse le paraître. Par son mode de vie. Et surtout à cause de sa famille. Au lieu de jouer les fille à papa, elle déteste tout ce qui se ramène à l’argent. C’est une fille livrée à elle-même, mais qui a su évoluer du bon côté.

Trent est froid, distant. Il ne parle pas beaucoup. Lui aussi a des problèmes de famille, sa fille est muette. Et son but est de lui faire recouvrir la parole. Malgré son côté insensible et vaniteux qu’il laisse voir à l’extérieur, il sait se montrer très protecteur et très père-poule. Il aime sa fille plus que tout.

Et nous avons Luna. Dont j’ai eu un gros coup de cœur. Une petite fille qui refuse de parler, de s’exprimer tout simplement. C’est grâce à elle, j’ai envie dire, que nos deux héros vont se rapprocher l’un de l’autre car dès sa rencontre avec Edie, elle réussi à s’exprimer (peut-être pas avec la parole mais avec sa manière à elle ) et bien sûr Trent le remarque de suite.

Que ce soit Edie ou Trent, les deux ont un but, ils se servent l’un de l’autre sans aucune retenue, pour parvenir à leur fin. Un but avec des objectifs bien similaires. Je pense que c’est ça aussi qui créer leur alchimie. Mais ils ne s’en cachent pas l’un l’autre c’est ça qui est encore plus vache.

Oui ça été le volet que j’ai le plus aimé. Il est torride, plein de rebondissement et surtout très touchant. Tout ça à la fois. On y aime braver les interdits auprès de Trent et de Edie tout au long du roman.
Sinners, Tome 4 : Furious Sinners, Tome 4 : Furious
L.J. Shen   
Franchement, la VF devait-elle vraiment dévoiler une grosse info dès le résumé? Limite spoiler! Si l'auteur ne la dévoile pas dans le résumé VO, autant le respecter, l'effet est complètement gâché.....
Comme pour Ruckus/Vicious, je suis déçue par certaines "libertés" de la VF, au point que j'ai décidé de ne pas lire la série en VF. Je préfère rester sur les (merveilleuses) impressions que les VO de tous les livres de L.J. Shen m'ont laissées... TOUS ses livres sont excellents.
C'est vraiment dommage car il s'agit de mes deux livres préférés (tous tomes/tous livres hors Sinners confondus). En tant que traductrice (non littéraire) j'entends bien que des adaptations sont parfois nécessaires (je passe encore sur le choix des titres VF, car les goûts et les couleurs...) mais respectons les résumés VO, surtout lorsqu'ils sont super bien écrits, c'est une partie du livre!

Blog: https://isalacroqueusedelivres.wordpress.com/
Le Voleur de baisers Le Voleur de baisers
L.J. Shen   
"Le Voleur de Baiser". Un livre classé dans le crème des romans Booknode. Eh ben mon cochon...

Il n'y a des romans qui ne sont appréciables que quand le personnage principal masculin ne vous débecte pas. Celui-ci en fait partie. Wolfe a peut-être eu une enfance horrible et toussa toussa, il n'empêche que ça n'a pas réussi à m'attendrir et je ne l'ai pas aimé du tout, malgré beaucoup d'efforts.
Parmi le reste des persos, aucun ne m'a vraiment été sympathique, je l'es ai trouvé plat, vides, sans intérêt. Francesca peut à la rigueur tenir la route, mais il suffit qu'elle ouvre la bouche pour faire sa cruche et ça me donne envie de lui en coller une.
Détester est un bien grand mot. Je ne dirais pas que j'ai détesté ou haï "Le Voleur de Baiser". Juste que je n'ai rien aimé. De l'histoire au personnages, rien ne m'a transcendée. L'écriture est certes correcte, mais ça ne pèse pas vraiment dans la balance.
Tout m'a laissée indifférente. Le résumé était pourtant accrocheur, mais le reste ne suit pas. Très déçue parce que j’avais hâte de lire ce livre.

par Sice
Midnight Blue Midnight Blue
L.J. Shen   
Après être ressortie de l'univers à la fois ultra sombre et rempli d'espoir et autres bons sentiments d'Indie et Alex, je ne sais pas forcément quoi penser. J'ai été extrêmement déçue par un manque cruel de volonté de sortir des sentiers battus. Tout est absolument prévisible, du début à la fin. Et j'ai sincèrement détesté toutes les scènes intimes de ce roman parce que je les ai trouvé mal écrites, trop vulgaires, trop nuancés avec toute la poésie que dégageait le reste de l'histoire alors que d'habitude, ce genre de passages ne me dérangent pas du tout, puisque je trouve que les scènes de sexe, plus ou moins explicites, permettent de crédibiliser la relation entre les personnages et plus cela permet aussi aux lecteurs de découvrir un peu plus leurs personnalités. Tout ça pour dire que dans Midnight Blue, j'ai trouvé ça horrible. Je me suis sincèrement demandée plusieurs fois si ce livre valait le coup que je le termine puisque je pouvais aisément en deviner l'issue. Au final, je ne regrette pas de l'avoir fait puisque cela m'a permis de nuancer un peu mon avis. En dehors des scènes de sexe et de ce manque cruel de suspense, le reste était vraiment beau. Alors oui, je n'ai pas forcément accroché comme je le croyais en lisant le résumé. peut-être avais-je mis trop d'espoir en l'histoire d'Alex et Indie ? Mais à mon avis, ce genre de roman est soit apprécié soit détesté en fonction de la "période" où on l'en est. Si cela se trouve, dans deux mois je le relirai et j'adorerai ! Ce n'est donc pas un avis définitif mais plutôt un rappel pour une relecture !

par armel86
No tears for you No tears for you
L.J. Shen   
Je suis assez déçue par ce roman. J’adore réellement LJ Shen mais je dois avouer que cette oeuvre est assez décevante. Il y a pas mal d’incoherences entre dire que Rory a une vie parfaite puis on tourne la page et l’héroïne dit le contraire en démontant point par point ce qui était affirmé comme idéal... Les personnages non aucune profondeur et plus que cliché. J’adore vraiment l’auteur mais j’ai la réelle impression que ce livre n’est pas destiné à son public habituel mais à un public beaucoup moins exigeant et davantage feel good. Compare à ses autres oeuvres celle ci est assez simple et peu travaillée ce qui est réellement dommage

par MaiHime

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode