Livres
559 005
Membres
607 584

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de ampaulyna : Ma PAL(pile à lire)

No love no fear, Tome 3 : Yano & Play No love no fear, Tome 3 : Yano & Play
Angel Arekin   
c'est la fin des aventures de yano et rine, voilà. ce qui fait que, j'en ai bien conscience, j'ai apprécié ce livre plus que ma critique ne va le laisser penser. rien que pour le fait que je les ai suivis au cours des deux premiers tomes et que je les ai adoré, que j'ai aimé les suivrent dans leur amour singulier et que cette fin, même si elle m'a un peu laissé de marbre, marque quand même le point final d'une romance qui m'a chamboulé.

en soit, j'ai pas réellement vu l'utilité de ce tome, ça semblait être juste une embûche de plus dans leur histoire pour faire un dernier tome. d'un côté, ça a permit à leur couple de devenir plus solide mais paradoxalement je pense que c'est quelque chose qui aurait pu s'inclure ou se faire crescendo dans le précédent tome, je sais pas.

Disons que du coup, j'ai trouvé que c'était parfois un peu long, surtout que c'était évidemment très prévisible pour la finalité de l'histoire donc on lisait sans trop de surprise.

malgré tout, yano et érine réussissent encore à m'emporter, parce qu'ils sont fusionnel et très touchant. parfois assez malsain mais globalement, ils ont apprit à s'aimer et on évolué ensemble. la saga restera un coup de coeur pour moi.

par sorello
No Love No Fear, Tome 4 : No Love No Pain No Love No Fear, Tome 4 : No Love No Pain
Angel Arekin   
Celui là je l'attendais avec impatience alors quand il est arrivé dans ma pal, je l'ai lu illico presto. C'est encore avec un plaisir fou pour le talent d'Angel que j'ai lu ce tome. Et que dire...un bijou à la hauteur de tout les autres! Mael, c'est le personnage qui hante tous les No Love précédents alors avoir un tome sur lui..oh my god! lol Évidemment, il prend aux tripes, nous prends , nous jette et nous retourne dans tous les sens. Mael est le personnage qui n'attends qu'à être aimé et avec qui on se prend en pleine face son mal-être des le début. Angel ne nous ménage pas, elle y va à fond à caisse quitte à nous briser aussi. Le temps à passer, Maël ne s'en remet pas, mais c'est là que Meredith apparait et tente de l'apaiser bien que lui, ne ressent pas le même amour pour elle. Elle est la force que Mael ne peut avoir seul. J'ai admiré son courage, sa fatalité, sa fragilité et son affection. Je ne pense pas qu'on puisse trop en dire sur son roman, sinon on gâcherai tout. Il faut le déguster jusqu'à l'épilogue et apres se faire sa propre opinion. On a droit à une fin ouverte ce qui change des New adult du moment.  Quitter ces personnages est un déchire cœur, ils resteront gravé en moi ..j'en ai même promis à Angel un tatouage mais j'ai pas encore pris le temps de m'en occuper... je finirai bien par me lancer car ils font parti de moi maintenant. (j'ai un peu peur aussi )Les émotions sont intenses et les descriptions maitrisés ce qui nous rend captif de l'intrigue des la première page. Il n'est pas mon préféré de tous car mon cœur reste pour Yano mais il était essentiel que ce tome existe pour cerner Mael et le comprendre.L'épilogue m'a ceci dit un peu refroidit et j'ai jurer à voix haute...je suis tombé dans le panneau! Au final, rien de bien étonnant de la part de Yano, mais pouah...j'en reviens encore pas! Putain de talent (dsl pour la grossièreté)! Franchement, si vous n'avez pas vraiment aimé Mael avant, lisez ce tome il vous ferra changer votre vision des choses. Impossible de passer à côté. C'est la conclusion d'un fabuleux chef d’œuvre.

par okeanos01
Hidden desire, Intégrale Hidden desire, Intégrale
Angel Arekin   
Hidden Desire est, à mon sens, le parfait opposé de Love Business. Dans ce dernier, on plonge dans un univers lumineux alors que dans celui-ci, c’est la noirceur qui nous attend. C’est très sensuel, érotique mais jamais vulgaire. C’est très travaillé et captivant.

Declan est un parfait connard et il l’assume entièrement. Il en joue même. C’est un adepte du contrôle et de l’auto-destruction. Son personnage est très complexe et difficilement cernable au début du roman. Mais plus le récit avance, plus il se dévoile et nous montre un homme brisé en quête d’une rédemption.

Merryn est une femme de caractère. Forte et déterminée, elle n’hésite pas à se dresser face à notre héros. Hors de question de se laisser marcher dessus ! C’est un personnage attachant et touchant. Je me suis un peu reconnue en elle.

Ils ont chacun leur tempérament mais se complète très bien. Au fur et à mesure de l’histoire, j’ai découvert leurs faiblesses, leurs peurs. Ça les a rendu plus humain, plus authentique.

C’est une romance sombre, qui tire vers le malsain mais qui ne dépasse jamais la limite. C’est agréable à lire, fluide et addictif. Entre sexe, secrets de famille, trahison et romance, plongez dans l’univers de Declan Mordret.
Hot Blood Hot Blood
Angel Arekin   
Alors je suis mitigée : je l'ai trouvé hyper addictif : impossible à lacher, histoire dans la tête tout le temps...
MAIS : c'est long et vulgaire. Leur "je t'aime moi non plus baisons-nous" m'a fatiguée....
Et puis comme je dis souvent : trop de drames tue le drame bon sang !!!

par Pticoeuw
Hot Gun Hot Gun
Angel Arekin   
Angel est toujours aussi prolixe et sa plume nous emmène dans des contrées extraordinaires avec des personnages « extra » ordinaires.
Pas de temps mort pour ce roman qui nous ballade de Los angeles aux reserves indiennes en passant par Las Vegas, les héros sont quatre, tout aussi différents que remarquablement bien assortis finalement, on navigue dans la noirceur du monde sans les lacher une seconde, incroyablement haletant.
On ne peux plus le lâcher, on en veux encore...
Le Cri du silence Le Cri du silence
Angel Arekin   
Dès les premières pages, j’ai su que j’allais rater ma station de métro, que j’allais annuler tout mes rendez-vous extérieur et lire jusqu’à pas d’heure .
Bon vous l’aurez compris j’ai adorée ce roman ! Un decors aussi époustouflant qu’effrayant !
Je me suis toute suite attaché à ses deux personnages complexes mais tellement fort .
Je parle de torture car l’auteur tout au long du livre joue avec nos nerf , j’ai été plus d’une fois frustrée ...et j’adore ça ...
le dénouement de l’histoire je m’y attendais pas du tout !
Bref ce roman est à lire

par Miel-2
Tes notes pourpres Tes notes pourpres
Angel Arekin   
Sentiments mitigés après avoir lu ce livre....J'ai trouvé qu'il était très bien écrit, les descriptions des sentiments, la psychologie des personnages est extrêmement bien écrite...c'est du Angel Arekin donc jusqu'ici ça se tient ; cette auteure est une experte de la psychologie et on le sent qu'il y a des recherches derrière.
Son histoire est dure, pesante et angoissante de par le passé des personnages (mélange de religion et violence) et leur futur incertain à cause de la vengeance qui se dessine.
J'ai trouvé certains passages longs voire trop longs...j'ai eu du mal à continuer même si on a envie de connaître le dénouement.
Quand le dénouement arrive...ba je suis déçue. Déçue par la fin et déçue par l'épilogue...qu'on ne comprend pas trop. J'aurai préféré quelque chose de plus explicite. On a 2 épilogues qui sont contradictoires et je déteste cela, il me manque des détails.
Je trouve cela dommage.

par xuxu
The Missing Obsession The Missing Obsession
Angel Arekin   
UN HUIS CLOS SAISISSANT… UN COUP DE MAÎTRE !
[THE MISSING OBSESSION] est un récit dont vous ne ressortirez pas indemnes, vous allez laisser une partie de vous à l’intérieur de cette cellule, vous allez sombrer au plus profond de l’âme humaine, emportés par un tourbillon d’émotions, manipulés une fois de plus par l’esprit retors d’Angel Arekin.

[THE MISSING OBSESSION], c’est un huis clos saisissant, c’est un coup de maître. Une histoire hors norme orchestrée avec intelligence et machiavélisme !

Etes-vous prêts à lutter contre votre esprit ? Etes-vous prêts à subir cet enfer aux côtés de Faustine ? Pousser les portes de cette cellule, à vos risques et périls.

« Tel un fantôme, il me garde prisonnière dans les entrailles de la Terre. »
[…]
Les premières heures, j’ai cru devenir folle de terreur. Chaque bruit, chaque pas, chaque mouvement m’ont tirée d’une torpeur catatonique. J’ai eu le sentiment qu’on s’apprêtait à me torturer jusqu’à l’agonie et cette pensée m’a liquéfiée de l’intérieur. J’ai vomi ma peur dans les toilettes. »
DES PERSONNAGES VIBRANTS D’HUMANITÉ !
Je ne vais pas réellement vous parler des personnages, la surprise doit être totale… Une fois de plus, Angel Arekin nous offre des personnages singuliers, absolument captivants. Une héroïne aux prises avec un choix impossible, un geôlier mystérieux qui promet bien des tourments…

Les personnages sont absolument sublimes, façonnés avec brio. Leur psychologie est ahurissante, mon dieu, je me suis laissée embrumer l’esprit par chacune de leurs interactions. Angel Arekin est très forte pour aller puiser dans l’esprit humain, elle aime explorer la psyché de ses personnages, elle aime les tourmenter et elle le leur rend bien en leur permettant d’exister.

« Je me laisse tomber dans le bassin, le visage à moitié sous l’eau, et je sens les larmes couler au milieu des gouttes. Me voilà aux prises avec un psychopathe cherchant à jouer à un jeu, dont la fin marquera la dissolution de moi-même. Rester libre et mourir ou m’asservir et tenter de survivre. Ou bien dois-je trouver un équilibre entre les deux, pour atteindre un jour la sortie de cette geôle ? »
Vous ne resterez pas insensible à la situation de nos héros. Ce roman se déroule en huis clos, ce qui accentue le côté anxiogène de l’histoire. Vous allez très vite vous attacher aux personnages, vos émotions vont être déchirées de part et d’autre. J’ai adoré Faustine et notre Anonymous, ce sont deux personnages qui brillent dans les ténèbres. Deux intelligences hors norme qui vont s’affronter…

UN SCÉNARIO ABSOLUMENT TRANSCENDANT…
Pour apprécier ce roman, vous devrez mettre de côté toutes vos certitudes, vous devrez ouvrir votre esprit et être alerte à tout ce qui va se passer…

Ce scénario, bordel ! Merde, quoi ! Désolé pour ce petit dérapage, mais vous voyez, Angel Arekin m’a encore retourné le cerveau avec ce roman, peut-être même un peu plus qu’avec ses précédents romans. [THE MISSING OBSESSION] est un récit très sombre, et on s’en rend compte dès les premières lignes. L’immersion est totale, brutale et dérangeante.

L’intrigue est intelligente, menée avec beaucoup de sadisme. C’est un peu le but me direz-vous, et c’est vrai. Ce roman, c’est une merveille, ce n’est pas un récit ordinaire, et tout dans l’intrigue est exceptionnel.

Je me suis mise dans la peau de Faustine, je voulais ressentir la moindre émotion, la peur, l’angoisse, la folie, la démesure et l’incertitude. La colère, l’envie et le doute ! C’était grandiose une fois de plus.

PSYCHOLOGIE, QUAND TU NOUS TIENS !
Peu d’auteurs peuvent se targuer de savoir manipuler l’esprit humain… Angel Arekin est maître en la matière, elle nous l’a déjà démontré avec ses romans [Sans cœur] et [Sans âme], elle a clairement besoin d’un leitmotiv pour écrire, elle aime dépasser les bornes et nous pousser au bord du précipice, ce n’est pas une nouveauté en soi, mais ici je suis restée sans voix. Mais genre, uppercut quoi, j’étais tout simplement K.O de découvrir enfin le pourquoi du comment.

Toute la psychologie de ce roman est fascinante. C’est ce genre de récits que je recherche plus que tout, cela stimule tellement mon imaginaire, cela me pousse à voir au-delà des apparences. Je me suis vraiment triturée l’esprit pour essayer de deviner là où Angel voulait en venir, peine perdue… Ce roman est imprévisible, tout comme ses personnages.

Angel Arekin a réussi à se frayer un chemin dans mon esprit, elle s’est approprié mes pensées, elle en a fait ce qu’elle voulait, me forçant à éprouver des émotions dévastatrices. Ce roman, je l’ai ressenti au plus profond de mon être, il m’a contaminé tel un poison, me plongeant dans une espèce de transe malsaine, j’ai eu l’impression de rendre les armes trop rapidement, de me laisser influencer par les paroles de notre geôlier, c’était à la fois captivant et très frustrant…

UNE DARK ROMANCE ABSOLUMENT FANTASTIQUE…
Vous vous demandez très certainement comment une romance peut-elle naître dans un tel contexte… C’est une très bonne question ! Et la réponse va vous mettre à genoux, vous êtes prévenus !

L’amour ? Qu’est-ce que c’est ? Y-a-t-il plusieurs façons d’aimer ? Angel Arekin explore le moindre recoin de cette notion d’amour… C’est particulier, le contexte historique rend les choses perturbantes mais pas moins plausibles. J’ai été tourmentée par l’attirance que j’ai ressenti pour Anonymous, c’est vrai quoi, comment est-ce possible de se sentir attirer dans de telles conditions ? Je n’ai pas de réponses concrètes, seulement des faits…

Notre autrice favorite aime nous offrir des romances qui dépassent l’entendement ! Et merci, franchement, merci pour cela. Ici, je pense que j’ai succomber à une succession de phénomènes inexplicables, j’ai tout simplement donné les commandes à mon corps et à mon esprit.

UNE PLUME SENSATIONNELLE, UN STYLE UN PEU FOU ET ADDICTIF !
La folie ? Parlons-en, non parce que voilà quoi ! Angel Arekin est folle, vous voyez un génie… Une artiste qui laisse son esprit vagabonder… A mes yeux, les artistes, quels qu’ils soient regorgent de folie… Et le plus important, c’est qu’ils la partagent avec nous, non ?

Bref, en ce qui concerne [THE MISSING OBSESSION], l’écriture de l’autrice est très riche. Le langage est tellement recherché que l’on se retrouve complètement déboussolés au milieu de ce qui se joue sous nos yeux. La manipulation mentale est totale !

J’ai tellement aimé l’ambiance de ce roman, je me suis conditionnée pour vivre cette aventure à fond, quitte à y laisser des plumes. Angel Arekin se met sans cesse en danger, elle aborde des thèmes complexes et elle les exploite à merveille. C’est vraiment sa plus grande force, elle ose quoi qu’il arrive ! J’ai été séduite par son style qui s’avère très imagé, je pense que ce roman sera perçu différemment d’un lecteur à l’autre, personne n’aura le même cheminement psychologique face à une telle intrigue. L’ampleur de cette histoire est sans limite, elle s’épanouie avec beaucoup de finesse. Plus j’y repense, et plus je jubile, plus je me dis que ce chef d’oeuvre est dément !

EN BREF :
[THE MISSING OBSESSION] est un gros coup de cœur, j’ai haït, détesté, aimé, jalousé Angel Arekin tout au long de cette lecture. Mais quel putain de génie cette nana ! Prenez garde, ce récit c’est de la dynamite, c’est psychédélique et un peu fou. C’est sombre, brillant et addictif ! Quand vous aurez ouvert la boite de pandore, vous ne pourrez plus la refermer ! Une romance hors norme qui m’aura entraînée dans une chute libre sans filet de sécurité, et c’était bon de ne rien maîtriser, de ne rien deviner… Enfin voilà quoi, maintenant c’est à vous de pousser les portes de cette cellule, attention… vous n’en ressortirez très certainement pas indemnes, ni sains d’esprit ^^
Criminals, Tome 2 : Criminals Dark Criminals, Tome 2 : Criminals Dark
Amélie C. Astier   
Après avoir lu le premier tome en mars de l'année dernière, je me suis dite qu'il faudrait que je le relise un peu pour ne pas être larguée dans ma lecture. En fin de compte, après en avoir discuté avec une amie chroniqueuse, je me suis lancée dans ma lecture sans le faire et comme elle le disait si bien, tout remonte ! Je n'ai rien oublié, j'ai pu ainsi enchainer sans problème sur ce deuxième tome qui se passe deux ans plus tard.

Nous retrouvons nos deux héros, deux personnages au tempérament de feu, collègue au boulot, amants dans la vie et ce cachés car en tant que partenaires, toute relation personnelle est interdite entre eux. Deux ans qu'ils vivent une relation, basée sur des termes simples : ils vivent ensemble dans le secret, mais intensément et leurs sentiments l'un pour l'autre ne font aucun doute. Rien n'est compliqué jusqu'à ce qu'une affaire du passé vienne tout mettre en péril. Tempérance a toujours su qu'il y avait des zones d'ombre dans le passé de Red, il ne lui a pas tout dit et elle comprend bien qu'il ne lâchera pas le morceau si facilement. Beaucoup de choses se sont passées, alors qu'il était dans les SEAL comme dans son entrée au FBI, des choses classées secret défense mais qui expliqueraient aussi beaucoup de ses comportements. Entre eux tout va bien mais il a toujours manqué un élément, celui qui souderait leur relation dans quelque chose d'officiel et de durable.

Le rythme est donné avec cette nouvelle menace, ils sont tous deux à l'anti terrorisme et l'affaire en court ne va pas les épargner. C'est une menace constante qui commet des actes terroristes d'ampleur et Red se voit impliqué personnellement quand le responsable s'adresse à lui directement. Cette affaire créé un énorme fossé dans leur relation, elle le sent préoccupé mais il ne se confie pas elle. De son côté, Tempérance va devoir gérer une situation particulièrement stressante et être très déstabilisée par la situation. Le moment est délicat et leur belle relation semble être en équilibre, elle peut basculer d'un moment à l'autre.

La pression qui pèse sur leurs épaules avec cette menace et les soucis qu'ils rencontrent vont causer bien des remous dans leur relation. Cela devient alors un moment décisif sur leur engagement et l'avenir qu'ils auront ensemble. Nous ressentons bien la maturité de leur histoire, ils ont beaucoup évolué ensemble depuis deux ans et il ne manquait plus que le déclic pour qu'une reconnaissance de leur couple soit amenée à voir le jour. Le moment est propice oui mais il est aussi dangereux de dévoiler ses sentiments et son attachement à l'autre quand une menace pèse sur vous.

Il y a beaucoup de tensions dans ce tome, l'univers particulier lié à leur métier à la brigade anti terroriste est assez bien présentée. Nous ressentons bien l'enjeu même de leur boulot puis quand cela les touche particulièrement, la tension est à son comble. Je regrette juste une petite chose, cela va un peu trop vite sur la fin avec l'intervention du "méchant", j'aurai aimé que cela dur plus encore ou qu'il intervienne différemment, je ne sais pas. Il joue un rôle tellement important dans notre compréhension du personnage de Red que j'aurai aimé que les moments où il se dévoile à nous soient plus développés encore. De façon à instaurer ce suspense qu'il engendre avec son personnage qui ne recule devant rien pour arriver à ses fins.

Un tome qui nous permet d'approfondir notre appréhension des personnages. C'est très intéressant de les voir évoluer ensemble, de voir qu'ils forment un tout et que malgré le secret, leur relation repose sur des bases solides. Ils vont vivre des moments très difficile, leurs sentiments et certitudes sur leur couple vont être mis à mal mais une fois passées les appréhensions de l'inconnu, ils vont s'épauler encore plus.

Un diptyque où nous prenons plaisir à suivre deux personnages dotés de caractères imposants mais qui ont su s'adoucir au contact l'un de l'autre. L'évolution dans leur relation se fait naturellement et l'importance des sentiments qu'ils éprouvent l'un pour l'autre est exacerbée par les situations de danger dans lesquelles ils vivent avec leur boulot.

http://www.livresavie.com/criminals-le-tome-2-criminals-dark-damheliie/

par Beliwei
After our ashes After our ashes
Amélie C. Astier   
Pour moi, lire un livre de cette autrice est associé avec un futur coup de coeur. Et cette fois-ci également !

Amélie C. Astier a su me régaler avec cette romance dont la sortie le jour d'Halloween n'a rien d'anodin. Attention cette histoire n'est pas à mettre entre toutes les mains et l'auteure le précise bien, il s'agit d'une dark romance.

J'aime ce style quand il est manié avec justesse et pudeur. Et c'est que nous livre Amélie avec cette histoire à la hauteur de certains romans de Tillie Cole sans en être la copie pour autant, bravo !

J'ai été touchée par le point de vue hors norme de l'héroïne... Et que dire du héros sexy en diable et touchant dans son habit de sauveur. Les mots sont durs, les émotions sont brutes et l'intrigue est si bien écrite que j'ai enchaîné tous les chapitres sans reprendre mon souffle. Il semble que ce soit un one shot, je ne serai pas contre une nouvelle dans le même univers.

Je recommande cette lecture.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode