Livres
554 080
Membres
598 922

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de ampaulyna : Liste d'Or

Si ce n'est qu'en rêve Si ce n'est qu'en rêve
Keira Andrews   
Je remercie chaleureusement les éditions « Men over The Rainbow » pour l’envoi de ce service presse.
Quel plaisir de retrouver la plume douce et délicate de Keira Andrews. J’avais tout bonnement eu un coup de cœur pour « Runspringa interdit » et son univers Amish, et il en est de même pour ce nouveau roman, carrément différent mais toujours aussi intense émotionnellement.
Les deux héros Charlie et Gavin se séparent sur un malentendu et se retrouve 4 ans plus tard. Suite à une météo déplorable et à l’annulation de leurs vols, les deux acolytes se retrouvent ensemble dans la même voiture de location pour leur retour dans la ville de leur jeunesse, afin de rejoindre les leurs pour les fêtes de fin d’année.
Sous forme de « Road trip », l’auteure nous offre une petite romance intimiste ou les malentendus, les non-dits se dévoilent, ou les jeunes gens se découvrent. Et quand ils s’avouent enfin leurs sentiments, c’est sans chichi, sans détour qu’ils vont s’aimer.
L’alchimie qui existe entre eux est intense, sensuelle, touchante, vibrante. Grâce à leurs pensées, à leurs approches l’un envers l’autre, on se rend compte que l’un comme l’autre ont toujours ressenti la même chose, que l’amour à été là quasiment au premier jour de leur rencontre et cela en est d’autant plus touchant. Cela ajoute énormément d’intensité quand ils s’avouent qu’ils s’aiment et se le montrent.
Voici une petite romance ou la magie de Noël fait des étincelles en permettant à deux jeunes hommes de se retrouver et de s’aimer, et ou une bonne dose d’érotisme échauffer nos sens …

Le Jardin secret du bibliothécaire Le Jardin secret du bibliothécaire
Z. Allora   
Warning!!! Si tu n'aimes pas le verbe sucer et le mot bite , passe ton chemin et trace ta route vers d'autres pages !!

Ce jardin secret , je dois prévenir qu'on en verra pas trop la verdure et que l'on va tout de suite basculer dans un roman à la plume pétillante (limite explosive ) , pleine d'humour et pour certains lecteurs accro à leur anthologie de la prose combat ,probablement trop vulgaire;ce qui nous emmène dans les amoures chaudes , très chaudes de Phillip et Tristan.
Le style est aussi drôle que parfois surprenant de "crudité" ,on oscille sans cesse entre fou rire et métaphore géniale et on a presque l'impression d'avoir à faire à une auteure hyperactive complètement obsédée (elle s'en explique d'ailleurs très bien en fin de livre ).
Une romance classique dans son contenu avec un long "mais non c'est trop duuuuuur je peux pas t'aimeeeeeeeer et je te meriiiiiite pas" et très rafraîchissante par son contenant qui forcement procure l'addiction habituelle à ce genre de m/m et honnêtement là j'ai succombe lamentablement à cette addiction.
Une drôlerie ultra présente (oui moi j'avoue j'ai un humour gras à mi chemin entre Kaamelott et Bernie mais là franchement c’était vraiment bon de rire presque à chaque page) ,un humour qui te scotche un sourire goguenard tout du long et ce avec un vrai début en fanfare!

L'histoire, une fois de plus, de deux hommes que tout oppose mais pas tant que ça en fait , et qui refoulent chacun de leur cote rêves et fantasmes.

Quand le sexy-coiffeur-motard-rebelle et extraverti mené par son gout du sexe, dans un rapport aux hommes plutôt glauque, cache ses envies d'amour durable et de routine domestique, le discret bibliothécaire qui est justement plombé dans une vie morne, lui rêve, de ruelle sordide et de corps bousculés dans la moiteur d'une étreinte torride.
Leur attirance est bien entendu immédiate et le rapprochement pour une fois n'arrive pas trop vite nous délectant d'un quotidien, il est vrai, plutôt calme pour Tristan et complètement déjanté pour Phillip et ses amis Chris et Monique (qui eux aussi vous reservent un panel de bonnes répliques).
Des personnages secondaire plus ou moins présents selon, mais qui sont tous comme une goutte d'eau supplémentaire dans cet océan d'amour, d'amusement et de sexe.

Deux univers qui se percutent avec délice et donnent vie, aux choix, à des scènes drôles et d'autres bien plus tendres , que ce soit l'un ou l'autre on a l'envie immédiate de les serrer chacun dans nos bras et bien qu'on lira surement des critiques sur le langage utilisé il serait vraiment dommage de s’arrêter à ça et ne pas reconnaître la dimension tendre et comique de ce récit.

Le rythme ne faillit presque jamais et pourtant la fin, un poil bâclée je pense, perds de cette dynamique qui m'avait tant réjouit depuis le début du livre pour tomber dans un mode plus guimauve qui ne ressemble pas du tout à l'ensemble du roman.On a donc droit à notre happy-end sous forme de bouffée d'air chaud à l'odeur de barbe à papa qui nous donne envie de lécher tout ce qui passe à proximité (perso y avait que mon chien dans les parages je me suis donc abstenue...)
Un roman qui n'a d'autres buts que de nous divertir (et c'est franchement le cas ),qui navigue entre sexualité débridée ,même si ça reste toujours soft, et gros moments de tendresse tout poisseux comme du sirop .

Une plume complètement boostée à ...je ne sais pas à quoi tourne l'auteur en fait mais ça fait de l'effet...matinée de graveleux au ton complètement actuel, un mm qui sent bon le pur mm, la romance entre mecs vu par un esprit féminin déchaîné pour des lectrices qui le seront tout autant en terminant ce livre. A lire sous un bon ventilo pour éviter les coups de chaud et bien s’équiper d'un second degré qui fait tant défaut ces derniers temps. Yop.


Note pour l'auteure: un tee shirt en résille ça n'est sexy sur personne en fait , le truc aurait juste du mourir dans les années 80 !
http://meninbooks.eklablog.com/le-jardin-secret-du-bibliothecaire-de-z-allora-a145162924

par Tyzane
Indompté Indompté
Ana K. Anderson   
Ce message est pour ceux qui prennent le temps de lire mon histoire et de laisser un commentaire. Je vous remercie toutes et tous. Quand je doute et que le moral baisse je relis vos commentaires et cela me rebooste et me redonne confiance. Vraiment MERCI. Je suis touchée par vos retours et j'espère que les prochaines histoires vous plairont autant <3
Kiss kiss
Ana.

par Ana-20
Plus loin que le désir Plus loin que le désir
Elena Guimard   
C'est le deuxième livre de l'auteur qui me marque.
Tout d'abord, avec la plume de l'auteur, je suis rentrée directement dans l'histoire, qui est originale, drôlement bien mener et écrite. De plus, ça traite de plusieurs sujets peu commun. Ces derniers, on eu un écho particulier.
J'ai apprécié les personnages, qui sont a la fois simple et pourtant complexe, en particulier Cat, dont on suit son parcourt. J'ai aussi apprécié, le fais à avoir différant point de vu.
Cependant, je suis frustrée par la fin, j'ai trouvé le roman trop court, car j'ai eu du mal à quitter si rapidement chaque personnage. J'aurais aussi aimais savoir le fin mot de l'histoire familiale.
C'est un roman que je conseille de lire.

par natsumi
Un grain de poussière Un grain de poussière
Elena Guimard   
un de mes plus gros coup de cœur lu en 2018 tous les personnages sont touchants émouvants une fois commencé vous ne pourrez plus le lâcher
#gaymers, Tome 1 : Status Update #gaymers, Tome 1 : Status Update
Annabeth Albert   
C'était une très bonne lecture ^^ J'ai beaucoup aimé l'histoire où ces deux hommes si différents au premier abord se trouvent des points communs et se complètent finalement parfaitement.

Mon seul regret, c'est le cliché hétéronormé auquel on a le droit (genre, pour être heureux, il faut se marier et fonder une famille...) et le fait que la couverture ne correspond pas du tout ^^" En effet, Adrian a un physique plutôt atypique (tatouages, piercing et surtout, des cheveux violets... XD)

Par contre, je suis en train de me dire que c'est un tome 1, mais il y a une vraie fin. Je me demande donc si le tome 2 sera sur un ami d'Adrian qu'on voit à la fin. Je suis curieuse ^^

par Kate_Lyna
750$ par jour 750$ par jour
Abel Assecq   
J'ai aimé ce livre et aie passé un bon moment avec Mickael et Nate.
L'histoire est basé sur le point de vue de Mickael totalement. De ce fait on apprend à connaitre Nate au fur et à mesure que Mickael le connait, le découvre.
Au début Mickael est "l'homme fort/dominant" du couple puis petit à petit on découvre ces fêlures, ces faiblesses, ces incertitudes.
Nate qu'on découvre à travers les yeux de Mickael est "une petite chose" timide qui petit à petit s'ouvre se montre câlin et taquin. Puis au fil des lignes on découvre la force de Nate.
Donc il y a en quelques sortes une inversion des rôles.
L'auteur amène bien l'histoire, il y a de l’incompréhension, des fausses idées, de la jalousie, de l'amour, de la tendresse, du sexe, des rires, des amitiés, des rancunes... bref tout est là pour nous faire passer un agréable moment.

C'est une histoire que je relirais à l'occasion.
Au ranch du Plasir Au ranch du Plasir
Abel Assecq   
Je n'ai pas du tout accroché à ce livre !
Tout d'abord la narration est trop "guindée" (je n'ai pas d'autres mots) et fouillis. L'alternance des POV se fait sans arrêt et sans aucune logique.
Certaines tournures de phrases sont tellement tarabiscotées qu'elles en deviennent incompréhensibles. Il y a également de gros problèmes de ponctuation, avec des points en plein milieu des phrases et des virgules mal placées.
Et les dialogues des personnages ne sont pas du tout naturels.
A cause de tout ça, j'ai l'impression d'être complètement passée à côté des personnages. On n'arrive pas bien à s'imprégner de leurs ressentis, émotions et sentiments. Cela rend le récit plat.
Ensuite, la relation des personnages est beaucoup trop rapide et incohérente. Un instant ils ne peuvent pas d'encadrer et la seconde d'après ils se jettent l'un sur l'autre et se mettent ensemble. Pas crédible. Surtout que je n'ai ressenti aucune alchimie entre Clay et Dale.
Le tout est empiré par de nombreuses coquilles.

par Aikawa
Sous le sable d'Egypte Sous le sable d'Egypte
Abel Assecq   
Vous le savez, je suis fan de la plume de cet auteur et des divers univers qu’il propose. J’aime découvrir ses différents univers mais ce que je préfère c’est retrouver ces petites touches propres à lui tel que son humour.

Dans ce roman, nous rencontrons David, un diplomate, ayant pour mission d’accompagner Christopher et son équipe dans leurs fouilles archéologiques. Quand l’un est bienveillant et cherche à faire son travail correctement, l’autre est sarcastique et a du mal avec les relations humaines. Pourtant des liens vont se créer entre eux et ils devront faire face ensemble aux problèmes.

C’est encore un duo très attendrissant que nous propose l’auteur ici. Je dirais même le Ying et le Yang. Si différents par certains traits de caractères et pourtant si complémentaires.

David est charmant, toujours le sourire, attendrissant. Je l’ai bien aimé même si au début, j’aurai aimé qu’il est un peu plus de répondant. Cette idée est vite partie car au fur et à mesure de notre lecture, on se rend compte que son personnage est totalement juste.

Christopher est l’emmerdeur par excellence et pourtant on l’adore rapidement. J’ai aimé ses réponses, ses difficultés de communiquer comme tout le temps. Il est atypique et c’est ce qui fait son charme.

La romance est bien présente. En juste milieu avec l’intrigue. Par contre, contrairement à d’autres titres, si vous cherchez des romances érotiques, ce n’est pas le cas ici. C’est une romance contemporaine sous fond de recherches et de mystères.

J’ai beaucoup aimé l’intrigue. Déjà j’adore l’univers de la mythologie égyptienne. Les décors, la description des objets mais aussi du métier et du processus de fouille a été exemplaires. J’ai adoré cet aspect et je tire mon chapeau à l’auteur qui a su être juste et non redondant.

Mais la surprise n’est pas là, quand on pense tout comprendre et savoir rapidement sur la conclusion de l’intrigue, on oublie qu’un rebondissement peut arriver à tout moment. Personnellement, je n’aurais pu m’en douter. Par contre, autant j’ai aimé l’idée, autant j’ai trouvé la fin un peu rapide. Pas de ma faute, j’ai toujours du mal à fermer les livres de cet auteur !

Ce n’est pas forcément mon titre préféré mais j’ai passé un très bon moment. J’ai adoré pouvoir retrouver la plume de l’auteur et j’ai hâte de continuer ses titres. Si comme moi vous avez les mystères, l’aventure, l’humour et l’amour alors je vous conseille absolument cette histoire.
Un palais d'épines et de roses Un palais d'épines et de roses
Sarah J. Maas   
«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.
Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.
Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.
Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.
Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.
Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.
Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.
Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.
Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.
Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.
A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?
A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.
Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin. [spoiler]Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.
Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.
Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.
La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.
Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?[/spoiler]

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.
J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

par Sheo

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode