Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de anaeh : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Boys Don't Cry Boys Don't Cry
Malorie Blackman   
C'est un livre magnifique avec une histoire attachante.
Le personnage principal qui est à la fois un fils, un père et un frère,nous fait vivre des moments très émouvants, étant donné qu'il a du mal a montrer ses sentiments. A la fin on en a plus que ce qu'il nous en faut. Le livre n'est pas tant basé sur le fait qu'il soit père à 17ans mais plutôt sur une famille un peu "éclatée" qui apprend à redevenir soudée.
On ne s'ennuie jamais et le seul reproche que l'on puisse lui faire est le fait qu'il soit trop court. (:
Toi et moi à jamais Toi et moi à jamais
Ann Brashares   
Pas mal !
J'ai beaucoup aimé l'histoire mais, il ne faut pas s'attendre a une grande histoire d'amour. Je dirait que ce livre parle surtout du passage a l'age adulte de trois amis d'enfance. Je trouve que Paul a l'esprit assez torturé. J'ai passer un bon moment a le lire alors je vous le conseil pour passer le temps

par thavany
Dreamology Dreamology
Lucy Keating   
Ce livre m’a fait très envie par son titre, mais surtout par cette phrase « Et si le garçon de ses rêves était réel» Par contre, j’ai juste mis du temps à le finir. Je ne sais pas trop quoi en penser parce que j’ai adoré et la seconde d’après je le trouve moyen. Pourtant, je n’ai pas forcément de point négatif à dire, mais je ne sais pas, il me fait l’effet de Waouh et en même temps de BOF. Nous rencontrons Alice et Max, qui rêvent de l’un et de l’autre depuis longtemps, mais lorsque cela devient réalité tout bascule. J’avoue que j’étais assez impatiente sur le fait qu’ils se rencontrent dans la vraie vie et l’auteur arrive très rapidement à ce passage, il me semble qu’il y a un chapitre si mes souvenirs sont bons, donc autant vous dire que l’on entre très rapidement dans ce que l’on attend tous. Et on ne fait pas les innocents, on aimerait tous être comme Alice et rencontre le garçon de nos rêves que l’on a eu au même âge qu’elle. Les pages défilent assez rapidement parce que finalement l’auteur ne fait pas que juste rencontrer Alice et Max, ils se passent d’autres choses que je vous laisse découvrir afin de ne pas gâcher votre lecture. Et ce sont ces choses-là qui sont assez intrigantes et nous permettent de rester ancrer dans le livre. Il y a juste le côté oui et non qui se passe entre Alice et Max qui m’a énervé un peu, mais pas assez pour gâcher la lecture. L’histoire défile assez rapidement, mais les choses ne font pas assez vite à mon goût par moments, mais là c’est plus mon côté impatiente de savoir ce qui va arriver ou ce qui va sortir de telle ou telle révélation qui parle. Et mine de rien, on s’attache très rapidement à nos deux personnages et cela a fini par me toucher un peu plus que prévu. La fin arrive assez rapidement avec une résolution, certes, un peu trop facile mais assez logique.

En conclusion, je suis hyper mitigée pour cette lecture pourtant, j’en garde un bon souvenir et le sourire aux lèvres, mais je ne sais pas pourquoi ce n’est pas non plus une superbe lecture, il ne faut pas chercher. Cette histoire sort un peu du lot, par son originalité et surtout parce que l’on voudrait ou l’on aurait voulu vivre la même aventure que Alice et Max. On s’attache facilement aux personnages, j’ai été assez intriguée et ma curiosité assez astiquée durant toute ma lecture. Un final qui me paraît un peu simple, mais très joli et assez logique.

par Lily01
La Voleuse de livres La Voleuse de livres
Markus Zusak   
Un livre parfait selon moi ! À la fois bouleversant, triste, cocasse... je manque de mots pour le décrire ! Un vrai chef-d'oeuvre ! Ceux qui sont intéressés par la Deuxième Guerre mondiale et par les livres seront charmés par ce livre ! Je le recommande à tous. Bonne lecture !

par Pamie
Immaculée Immaculée
Katelyn Detweiler   
1/5

http://wandering-world.skyrock.com/3272784334-IMMACULEE-T-1-IMMACULEE.html

IMMACULÉE est un roman avec lequel je n’ai pas du tout accroché. J’aurais aimé aimer. J’avais envie d’aimer. L’histoire et le résumé semblaient hyper intéressants et j’avais l’impression qu’il y avait un vrai potentiel derrière cette idée hyper originale et inventive de l’auteure. Eh bien, non. Absolument pas, même. Au contraire : j’ai trouvé ce récit à peine (si pas du tout) crédible et je ne me suis pas attaché une seule seconde aux personnages principaux (et encore moins à l’héroïne). Du début à la fin, IMMACULÉE m’a fait lever les yeux au ciel et m’est apparu comme totalement tiré par les cheveux. Nous n’avons absolument aucune réponse à nos questions, cette histoire ne semble n’avoir aucun sens et le récit est peuplé de longueurs et de répétitions. En résumé, je n’ai pas été convaincu.

Dès les premiers chapitres, j’ai senti que ça n’allait pas coller : Mina accepte sa situation beaucoup trop facilement et sans se poser aucune question (d’accord, quelques-unes mais elles disparaissent aussi rapidement qu’elles se sont manifestées). Je ne me suis pas du tout identifié à elle ou à ce qu’elle pouvait ressentir tant elle est en pouvoir de tout changer et de prendre des décisions par elle-même mais qu’elle choisit, à la place, de souffrir et de s’en plaindre ensuite, comme si elle n’assumait aucun de ses actes. J’ai également eu beaucoup de mal à saisir comment une adolescente de son âge pouvait laisser les évènements évoluer tout en restant calme et pratiquement pas affolée. C’est comme si tout était normal pour Mina. D’accord, elle est assez confuse et désespérée par moments, mais j’ai eu l’impression que l’auteure se sentait obligée d’incorporer de tels moments de chagrin parce qu’il le FALLAIT et non pour nous livrer une histoire un minimum crédible. Vraiment. J’ai eu la sensation que tout était faux et que Mina avait fait son choix depuis le début pour ensuite s’en plaindre. Enfin bref, elle m’a vraiment tapé sur les nerfs.

Côté personnages secondaires, ce n’est guère mieux. Tous les amis de Mina ont des avis tranchés qui sont soit trop mielleux pour paraître logiques soit trop radicaux pour qu’ils ne m’agacent pas. Il en va de même avec sa famille, d’ailleurs. Sincèrement, j’ai été vraiment déçu et très en colère à cause des protagonistes de cette histoire. Aucun ne m’a semblé un minimum humain et touchant. Ils ne servent qu’à représenter une suite de points de vue divergents un peu trop extrêmes à mon goût. Katelyn Detweiler dépeint, ici, des héros qui n’en sont pas vraiment. Ils ne servent qu’à transmettre tel ou tel opinion sur un sujet improbable afin d’exposer ce que serait la palette d’avis si la situation était réelle. J’ai vraiment ressenti cela au cours de ma lecture et j’en garde un goût légèrement amer dans la bouche.

IMMACULÉE est un roman assez lent. Pas de fantastique, de science-fiction ou d’évènements destructeurs ne se manifestent – chose assez logique, me direz-vous. Néanmoins, l’histoire avance vraiment à un rythme paresseux. Il y a de nombreuses répétitions concernant les émotions de Mina, ses envies ou ses craintes. Alors, oui, on la suit au cours de sa grossesse, mais j’aurais aimé être confronté à plusieurs vagues de sentiments différents plutôt qu’à une suite de blocs se ressemblant tous qui ne font que s’emboîter les uns à la suite des autres dans le récit. Certains coups de théâtre sont assez prévisibles et d’autres sont trop inconcevables pour être pris au sérieux. Je n’ai peut-être pas été sensible à l’idéal miraculeux de l’auteure et à son envie de nous faire croire à une manifestation divine dont le but est de transmettre de l’espoir au monde entier, remarquez. Le truc, c’est qu’habituellement je me laisse totalement éblouir et prendre aux tripes par l’incroyable et le renversant. Ici, tout m’a semblé insensé et vide de conviction en plus de manquer d’énergie.

Ce sentiment ne m’a pas quitté jusqu’à la conclusion du roman qui – ô surprise – nous laisse avec encore plus de questions dans la tête qu’avant notre lecture. De plus, les ultimes rebondissements m’ont paru beaucoup trop gros et disproportionnés par rapport au sujet abordé. J’ai trouvé cela tellement illogique, déstabilisant et déraisonnable que j’en reste encore complètement abasourdi. L’auteure est partie un peu loin à mon goût et son histoire me restera sûrement en tête quelques temps – mais pas pour les bonnes raisons.

En résumé, IMMACULÉE est (très) loin d’être un coup de cœur. J’ai trouvé ce livre absurde, ses personnages vides d’émotions et son atmosphère extrêmement lente et répétitive. Aucun évènement n’est captivant, aucun héros n’est vraiment là pour exister sans exprimer un avis soit doucereux soit tyrannique et on ressort de cette histoire pleins d’interrogations en tête. Une suite est prévue et je serais curieux de la découvrir juste pour voir si Katelyn Detweiler compte s’en tirer sans nous offrir un minimum d’explications sur la grossesse de Mina et les conséquences de celle-ci. Néanmoins, je pourrais me contenter de m’en tenir là étant donné que j’ai trouvé toute cette histoire incohérente et les protagonistes irritants. Une lecture à laquelle je n’ai pas adhéré et qui, je l’espère, vous comblera et vous convaincra beaucoup plus que moi.

par Jordan
Le Goût de la vie Le Goût de la vie
Anouska Knight   
Une petite romance qui ne révolutionnera pas le genre, mais qui est sympathique. Les personnages sont vrais, attachants et la romance arrive tout en douceur, si bien qu'on ne peut qu'y croire. Même si j'ai trouvé la toute fin légèrement précipitée, comme si l'auteur avait tout à coup hâte d'en finir, j'ai passé un agréable moment avec Holly et Ciaran et les quelques personnages secondaires hauts en couleur qui les entourent.

par sweetmel
Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre
Ruta Sepetys   
Ce livre est tout simplement indescriptible. Dans les musées, les cours d'histoires et dans la vie, on oublie souvant à quel point la vie dans les futures pays de l'Est lors de la seconde guerre mondiale était tout aussi difficile que la vie pour les juifs dans les pays d'Europe de l'Ouest face au Allemands! Déporté comme Lina et sa famille, maltraité, souvent bléssé aussi bien physiquement que moralement... Les goulags sont tout aussi atroce que les camps de concentrations, et le fait que dans cette histoire, l'une des partie se passe en hiver, avec le froid, la faim, la mort, la peur ... donne une dimension horrifique à l'histoire

Pourtant, le personnage principale, lina, grâce à son courage, à sa force, grâce à la manière dont l'auteure nous décrit ses joies, ses peines, ses doutes, son histoire d'amour et ses espoirs, n'est que plus attachante, et arrive à donner une certaines douceur à l'histoire qui fait que ce livre n'est pas "trop" brutal.

Ce livre est un hymne à la vie et rend hommage à toutes les personnes décédées lors de leurs déportations, ou qui en s'en étant sortie, sont resté marquée à vie!

J'ai juste trouvé dommage que le livre ne soit pas plus long, Qu'on ne découvre pas le jour où Lina et son frère peuvent rentrer chez eux, où Lina retrouve Andrius, où il arrive pour la première fois depuis des années en Lituanie... Bref Qu'on ne découvre pas dans ce livre, tous les instant heureux qui lui aurait donné un charme plus doyux encore et un espoir plus poignant!

par Mariioon
Le ciel est partout Le ciel est partout
Jandy Nelson   
Il est trop bien ce livre! Moi j'ai adoré! A un moment j'étais meme a deux doigts de pleurer! En plus l'histoire d'amour est m.a.g.n.i.f.i.q.u.e. Je le conseille a tout le monde!!!

par MissAnne
L'Horizon à l'envers L'Horizon à l'envers
Marc Levy   
J'ai lu beaucoup de commentaires négatifs quand au côté trop scientifique de ce roman. Et bien moi en tant que scientifique j'ai a-do-ré !
Je lis tous les romans de Marc Levy car c'est un auteur que j'aime beaucoup depuis "et si c'était vrai". Mais tous ses romans ne se valent pas et certains sont même décevants.
Mais ce dernier roman est pour moi une vraie pépite. L'imagination (pour une fois), l'émotion, l'intrigue, l'amour de la science et le grand amour..
J'ai même pleuré à la fin, ça faisait longtemps que ça ne m'était pas arrivé...

Je conseille vivement ce livre à tous ceux qui aiment un tantinet la science fiction et beaucoup les grandes histoires d'amour !

par Chasamsun
Elle et lui Elle et lui
Marc Levy   
Une romance qui fait passer un bon moment, mais un livre qui est loin d'être le meilleur de Marc Lévy.
Mia et David sont mari et femme, acteurs de profession. Mais David a trompé Mia et Mia a décidé de le quitter, fuir Londres pour Paris où elle est hébergée chez une amie. C'est en consultant ses mails sur l'ordinateur de sa meilleure amie qu'elle tombe sur un site de rencontre... à partir de là, une nouvelle chance s'offre peut-être à elle, elle pourrait s'appeler Paul...

C'est une romance qu'on pourrait s'amuser à résumer comme ça :
« Le premier jour », Paul et Mia ont été maladroits et mal à l'aise tous les deux, victimes de quelques quiproquos et petits mensonges, et « La première nuit » n'a pas été une vraie réussite non plus. Pourtant, chez chacun d'eux, quelque chose a changé, comme une petite flamme en train de renaître, « Un sentiment plus fort que la peur » sans doute mêlé d'envie et de crainte, « Une autre idée du bonheur » peut-être, celle que deux adultes s'autorisent comme savent le faire « Les enfants de la liberté », de l'insouciance.
Les jours passent, les chemins se croisent, se décroisent.
On dit que l'humain a plusieurs vies sur terre... « Et si c'était vrai ? », « Si c'était à refaire » sans doute Mia et Paul le referaient-ils, plus forts de leur expérience, pour pouvoir « La prochaine fois » tenter un « Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites ». Embarqués dans une aventure qu'ils n'avaient prévue ni l'un ni l'autre et qui nous rappelle par certains côtés « L'étrange voyage de monsieur Daldry ». On leur souhaite à l'un comme à l'autre bien plus que « Sept jours pour une éternité », mais cela dépend de Marc Lévy.

par SuperNova