Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Anahys : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Driven, tome 3 : Crashed Driven, tome 3 : Crashed
K. Bromberg   
Excellent.
Le meilleur de cette trilogie.
Ce tome est un concentré de sentiments. On en prend plein la tête et plein le coeur.
Magnifique.

par Adèle
Driven, tome 1 : Driven Driven, tome 1 : Driven
K. Bromberg   
Encore une lecture abandonnée.

Le début partait bien mais le manque de crédibilité m'a complètement enlever mon envie de poursuivre.

Tout allait bien aux premières lignes avant que tout ne dérape d'une façon qui m'a refroidie et vraiment dégoûtée. [spoiler] Vous connaissez beaucoup de nanas qui après avoir fait une crise de panique, de claustrophobie se laisse peloter par le premier mec dans les bras duquel elle tombe ? Un mec qui venait de s'envoyer en l'air avec une autre dans un couloir ? Non mais sérieusement, pour moi c'est crade ! Oui je suis brutale dans mes mots mais il ne faut pas abuser là ! Je ne trouve vraiment rien de fantasmant la dedans. Je vois plutôt ça de manière ragoutante et peu crédible. ça beau être de la romance, il ne faut pas non plus pousser mamie dans les orties. [/spoiler]

La suite n'a absolument pas rattraper ce gros plantage du début, puisque tout est couru d'avance, rien n'est crédible, tout est beaucoup trop facile.

Rylee n'a laissé de marbre même si on sait qu'elle a un lourd passé. Je n'ai pas eu ma curiosité de pousser. Dommage, j'aimais bien les passages au " foyer" avec ces gamins qui l'entourent.

Quant à notre cher homme, qui me laisse de glace, parce que je ne lui trouve aucun charme et bien ça se passe de plus de commentaire.

C'était une quatrième couverture alléchante, une très bonne idée mais j'ai l'impression que la nouvelle mode c'est de pousser les extrêmes, de faire des histoires d'amour rocambolesque, de faire du sexe ( car le début pardonnez-moi mais c'est déjà du trop gros pour moi) pour faire vendre et surfer sur cette vague qui m'a noyée depuis longtemps.



par Vidia
Minuit, Tome 3 : L'Alliance de minuit Minuit, Tome 3 : L'Alliance de minuit
Lara Adrian   
ATTRACTIF ET SENSUEL !

L'auteure nous surprend à nouveau avec ce troisième opus, meilleur que les précédents.
Au fil des tomes, les histoires sont plus abouties et les intrigues plus intéressantes.
Tegan, guerrier Gen-1 aux appétits insatiables, solitaire et létal; mais aussi fougueux, passionné et protecteur.
Elise, fragile veuve du Havrobscur, pleine de vengeance et liée par une promesse faite à son fils qui l'amène irrémédiablement à sa perte.
Quand ces deux être vont se revoir, passé l'instant de surprise voir de choc, ils se rendront à l'évidence qu'aucun d'eux n'avait oublié l'autre. Ils n'auront de cesse de lutter contre cet intérêt et attirance réciproque, mais rien n'y fera.
Les Renégats et Laquets sont plus actifs que jamais et le passé de Tegan nous sera révélé, justifiant sa froideur et sa distance.
L'intrigue de ce livre amène à une découverte fondamentale et terrible pour l'Ordre, promettant des tomes exaltants pour la suite.

par ccmars
Minuit, Tome 2 : Minuit écarlate Minuit, Tome 2 : Minuit écarlate
Lara Adrian   
Une bien agréable surprise pour ce deuxième volet ! Autant le premier m'avait laissé une impression de "déjà vu", autant celui-ci a été à la hauteur de mes attentes.
Nous avons ici Dante, un guerrier charismatique au charme Latin, frappé par une malédiction qui lui fait entrevoir sa propre mort à travers des visions récurrentes. Et Tess, une vétérinaire humaine, fuyant un passé en s'abrutissant dans le travail.
Au cours d'une soirée où Dante traquait d'éventuels "Renégats", il découvre que la drogue actuellement sur le marché sous le nom "d'Ecarlate", annihile les vampires de la "Lignée" en "Renégats", en accroissant leur "Soif de Sanguinaire". Cette première constatation suivie d'une rencontre musclée, amènera Dante sur le seuil de la clinique vétérinaire de Tess, plus mort que vif...
Aux inconditionnels de "La Confrérie de la Dague Noire": ne soyez pas frileux et ne boudez pas cette série (à cause de similitudes), qui après tout nous est recommandée par J.R. Ward en personne, nous encourageant à découvrir le monde de Lara Adrian.
Ce n'est bien entendu que mon opinion ;-).

par ccmars
Minuit, Tome 1 : Le Baiser de minuit Minuit, Tome 1 : Le Baiser de minuit
Lara Adrian   
Effectivement, cette série n'est pas sans rappeler la Confrérie de la dague noire, je trouve pour ma part qu'il s'agit d'un entre deux entre cette série et la confrérie des Ombres mais en beaucoup moins addictif.
L'histoire possède tout de même quelques particularités qui lui sont propres, mais peut-être pas suffisamment pour qu'elles suscitent mon engouement.
Ce livre est toutefois agréable et se lit facilement. Lucan est de plus en plus attachant au fil des pages, quant à Gabrielle, disons qu'elle garde la tête froide et montre un courage certain, étant donné l'ampleur des révélations qui lui sont faites. Pas vraiment de surprises dans ce scénario mais encore une fois, ce fût une lecture plaisante.
J'espère que le tome 2 sera davantage novateur!

par ccmars
Minuit, Tome 5 : Le Voile de minuit Minuit, Tome 5 : Le Voile de minuit
Lara Adrian   
CHARMANT !

Il est toujours agréable de lire cette série, même si celui-ci n'égale pas le 3 ( mon préféré ), il n'en reste pas moins intéressant et plaisant.
Dans ce nouvel opus, Nicolaï part pour le Canada afin de rallier aux côtés de l'Ordre un guerrier Gen-1 menacé d'assassinat.
Ce qu'il découvre à son arrivée fait plus que le perturber, dire que le Gen-1 fait preuve de mauvaise volonté est un doux euphémisme ! Ce dernier est bien décidé à n'en faire qu'à sa tête et à ne suivre que ses propres lois, défiant ainsi tout ce qui fait l'honneur d'un guerrier en commettant des actes atroces pis que les Renegats.

C'est dans cette atmosphère que Nicolaï rencontre Renata, une fière guerrière dotée d'un don psychique imparable. Lui qui d'habitude aime les conquêtes faciles et sans attachements, se prend à nourrir de nombreuses pensées envers cette Compagne de Sang vindicative et létale, mais il ignore tout de ce qu'a été sa survie...
Les Gen-1 de tous horizons sont mis à l'honneur dans ce tome, la révolution continue à faire rage, touchant et corrompant jusqu'aux plus hautes sphères de la Lignée.
Nicolaï se laisse submerger par un désir et une passion dévorante, on lui découvre un côté tendre en plus de sa fougue et une empathie extrêmement touchante.

Bémol : un tome un peu léger et prévisible malgré tout, il m'a manqué quelques sensations fortes, j'attendais beaucoup plus de cet opus je l'avoue.


par ccmars
Minuit, Tome 4 : Le Tombeau de minuit Minuit, Tome 4 : Le Tombeau de minuit
Lara Adrian   
Ma déception dû au manque d'épaisseur du livre fût vite compensé par la teneur de ce récit.
Rio, guerrier de la Lignée récemment sacrifié par son ex compagne de sang, erre depuis plusieurs mois dans la grotte abritant la tombe d'un ancien.
Sa mission consistait à sceller la grotte de C4 afin de protéger ce qu'elle enferme des regards indiscrets, mais tout ne se passât pas comme prévu...

C'est dans cet antre du mal absolu qu'il va rencontrer Dylan, une journaliste New-Yorkaise qui va briser sa solitude et sans le savoir le sauver de la fin inéluctable qu'il s'était lui-même choisie.
Persuadé que tous sentiments et envies charnelles étaient désormais derrière lui, quelle ne fût pas sa stupeur lorsqu'il constatât qu'il n'en était rien et que Dylan éveillait en lui ses instincts de mâle les plus primaires.
Ce tome est à la fois touchant et poignant, Rio est un être blessé et torturé depuis sa plus tendre enfance et la trahison d'Eva n'a fait qu'affirmer à ses yeux le monstre qu'il est.
Toutefois dans les bras de Dylan, notre guerrier est submergé par des émotions multiples et exacerbées jamais ressenties, et cette compagne indépendante et fière, lui ouvrira un monde empreint de désirs, passion et volupté jusqu'alors inégalée.
La splendeur du plus grand l'abandon dans une totale confiance.
UN PUR PLAISIR !

par ccmars
Stage Dive, tome 2 : Play Stage Dive, tome 2 : Play
Kylie Scott   
Je n'avais pas ri autant avec un livre depuis bien longtemps !! Quel bonheur !
Ce roman est du pur délire... un pur délice !!

Je me suis bidonnée du début à la fin. La raison ?
MAL !! Cet homme est un ovni, un démon, un "chiot sous stéroïdes" comme dirait Evie. Il est unique ! Atypique. Survolté. Complètement syphonné. Barje. Egocentrique. Fatiguant. Usant. Exubérant. Détonant !!.... Et aussi attendrissant. Incroyable. Sexy. Touchant. Merveilleux !!
Ses répliques et réactions sont hallucinantes et à se tordre de rire ! Et comme le dit l'adage : "femme qui rit, à moitié dans ton lit"... plus les pages défilaient, plus je riais et, plus mon amour pour Mal grandissait !!
C'est un gros coup de foudre pour ce personnage si singulier !

C'est sensuel, hilarant et émouvant !! GARANTI 100 % PLAISIR ! Foncez et lisez -le vite !




par toutoun
Stage Dive, tome 3 : Sing Stage Dive, tome 3 : Sing
Kylie Scott   
Lu en VO

Malgré une lecture que j'ai trouvée moins aisée que les deux premiers, j'ai beaucoup aimé ce troisième tome. Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. La faute à un Jimmy que je n'avais guère trouvé sympathique. Dans le premier, il était franchement odieux et dans le deuxième à peine supportable. Alors, me le rendre sympathique s'apparentait à "Mission Impossible". Je n'aurais pas dû douter de Kylie Scott ! Après le "solaire" Mal que j'ai positivement adoré, l'auteur est parvenue à me faire aimer Jimmy que j'avais positivement détesté avant...

Dieu sait que les héros torturés ne sont guère ma tasse de thé. Bon, je ne dédaigne pas à l'occasion un héros à l'âme blessée, un héros de guerre atteint d'un syndrome post-traumatique ne me fait pas peur mais bon, Jimmy c'était cela puissance 10 et à vrai dire cela me rebutait plus qu'autre chose. Un ex-toxico, ex-alcoolo,ex-accro au sexe, renfrogné, sarcastique, arrogant, en un mot odieux question héros aimable on a fait mieux ! Et malgré tout, en quelques scènes, Jimmy a su toucher mon coeur tout en étant et en faisant ce qu'il faisait le mieux : du Jimmy !

Face à un tel héros, il fallait une personnalité féminine qui ait du répondant et Lena n'en manque pas. Dès les premières pages, le ton est donné et Jimmy, l'innocent, aurait dû se méfier : Lena ne se laissera pas faire. Elle semble être la seule à comprendre qui se cache derrière le masque qu'arbore en permanence Jimmy. Elle seule semble voir l'homme qui ne s'est jamais remis de son enfance saccagée, de sa relation toxique avec sa mère, des secrets qu'il a profondément enfouis. Lena elle aussi a ses propres blessures mais à l'inverse de Jimmy, elle a su en faire une force.

Avec de tels héros, le roman ne pouvait qu'être plus sombre sans toutefois que le rire ne s'invite régulièrement. Les échanges vifs entre Lena et Jimmy, les apparitions de Mal, toujours aussi déjanté, des péripéties du haut plus haut comique viennent alléger une intrigue qui pourrait facilement virer au tragique. Les derniers chapitres sont intenses et poignants. Les échanges se font plus tendus et l'ultime confrontation avant la rupture entre Lena et Jimmy est des plus violentes...avant une réconciliation qui a comblé mon petit coeur.

Alors oui, le roman est nettement moins drôle que les deux premiers, beaucoup plus sombre mais il y gagne en profondeur. Après nous avoir fait beaucoup rire dans les deux premiers romans, Kylie Scott fait vibrer la corde de l'émotion avec brio. Au fil de ses romans, Kylie Scott dévoile un talent rare et fait d'elle un auteur à découvrir mais surtout à suivre absolument.

Stage Dive, tome 4 : Slow Stage Dive, tome 4 : Slow
Kylie Scott   
Lu en VO

C'est avec un peu de tristesse que j'ai entamé la lecture de ce quatrième tome car je savais qu'il serait le dernier. Consacré à Ben, le bassiste et Lizzie la soeur d'Anne, il tient toutes ses promesses. On a vu s'ébaucher leur histoire dans le tome 2 et j'étais curieuse de voir comment Kylie Scott allait la développer. Et une fois de plus, l'auteur a su me surprendre.

Ben est le membre le moins charismatique du groupe, celui qui n'offrait guère de motifs de rêver. Toujours un peu en retrait, il est celui qu'on a le moins vu. Moins connu médiatiquement car ses frasques n'ont jamais défrayé la chronique, il ne vit que pour et par la musique, ses potes, la bière et les femmes (qui ne font que passer dans son lit). Le tout dans cet ordre. Lizzie, la jeune soeur d'Anne a toujours eu un faible pour Ben, le rencontrer "pour de vrai" la fera tomber définitivement amoureuse. Mais voilà, Anne puis Mal décident que Lizzie est "intouchable" (un rappel de la règle tacite qui veut qu'on ne touche pas aux soeurs des meilleurs amis) et voilà la romance mort-née. Mais Lizzie en fan absolue et amoureuse n'aura de cesse de la faire renaître. Une nuit et une fois et tout volera en éclats ébranlant le groupe.

Ce roman comme les trois autres démarre sur les chapeaux de roues avec une scène d'ouverture particulièrement réussie. La suite est un long flash back qui raconte comment Ben et Lizzie en sont arrivés là avant d'enchaîner sur la construction d'une difficile relation. Comme Lead, le roman est peut-être moins drôle et plus axé sur la psychologie des deux héros. Dans ce quatrième roman, Kylie Scott évite le piège de la redite en proposant intrigue et structure narrative très différentes des trois premiers romans. Alors même si il est moins flamboyant et moins drôle que les deux premiers, moins émouvant que le troisième, Deep offre cependant une très belle histoire d'amour avec deux héros qui toucheront ou agaceront tour à tour mais ne laisseront jamais indifférent.

C'est en beauté et à regret que j'ai quitté l'univers des Stage DIve, heureuse d'avoir découvert un auteur qui a su me séduire en faisant vibrer différentes cordes en moi et c'est avec impatience que j'attends la publication de sa prochaine série, spin-off de Stage Dive. Pourvu que l'attente ne soit pas trop longue...