Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Anahys : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Sinners, Tome 1 : Vicious Sinners, Tome 1 : Vicious
L.J. Shen   
Chronique de Diana disponible sur Follw the Reader : https://followthereader2016.wordpress.com/2017/10/27/sinners-of-saint-tome-1-vicious-l-j-shen/

Tout d’abord je vais rassurer les lectrices. Ce roman n’est pas une dark romance malgré l’inscription sur la couverture française (ou alors je suis devenue complètement blasée mais c’est un autre débat). C’est une super romance contemporaine dans le style New Adult et je pense sincèrement que vous allez adorer Vicious et Emilia.

Emilia fait connaissance avec Baron (aka Vicious) peu de temps après son installation dans le domaine de son père. Elle est la fille des employés de maison et la première rencontre ne se fait pas sans heurt. Emilia prend peur et par la suite ses rapports avec le fils ne seront jamais simples. Vicious va s’évertuer à faire de la vie de Millie un véritable enfer. D’un naturel décalé mais volontaire ce dernier ne ménagera pas l’année de terminale de la jeune fille. Elle le retrouve des années après alors qu’il vient boire un verre dans le bar où elle travaille.

Vic n’a pas changé et il place à nouveau la jeune femme dans une position délicate. Elle se voit dans l’obligation de travailler à nouveau pour lui en tant qu’assistante. Mais détaillons plus nos héros.

Emilia est une artiste, un peu bohème mais perspicace et elle est très protectrice envers les siens. Elle n’a jamais compris pourquoi Vicious avait une telle animosité envers elle et pourquoi il lui avait littéralement pourri la vie pendant sa dernière année de lycée. Vic est un écorché vif, par moment inadapté social mais surtout immature dans ses relations avec les autres. On pourrait dire qu’il agit comme un petit garçon de 5 ans avec Emilia en lui tirant les cheveux sauf qu’il emploie des moyens bien plus radicaux comme un jeune homme et non un garçonnet. Impulsif, arrogant on a envie par moment de détester l’homme imbu de sa personne qu’il présente à tous. Cependant Millie arrive à gratter ce vernis et là on découvre un autre homme. Bon n’allez pas imaginer que c’est un agneau. Vic est un loup, il est brillant, calculateur et vicieux lorsqu’il veut obtenir quelque chose ou quelqu’un.

Entre eux va commencer une sorte de parade amoureuse, bancale mais très attractive pour le lectorat. On se retrouve complètement pris dans cette histoire avec l’envie de découvrir toujours plus sur nos personnages. Entre la famille, la vengeance, les rancunes entre amis mais aussi tout simplement le fait de grandir, se projeter dans le futur et vouloir construire une histoire, on en s’ennuie jamais avec ce récit.

J’ai découvert une auteure dont j’adore la plume, c’est rythmé, les personnages sont bien construits et ils sont complexes. Vicious est le parfait anti-héros qui vous fera cependant craquer. Cette romance, passionnée et passionnante est pour vous si vous souhaitez une super lecture.
Luxuria, Tome 1 : Luxuria Luxuria, Tome 1 : Luxuria
Frédérique De Keyser   
Addiction assurée.
Depuis que j'ai lu les avis très optimistes sur ce livre, j'avais hâte de le lire, à tel point que je me suis empressée de terminer ma lecture en cours.
Je ne sais pas par où commencer, à part vous dire que j'ai tout simplement craqué pour cette histoire.
J'adore, j'adore, j'adore.
L'auteur nous plonge dans un univers où les Démons côtoient les humains et où il y a beaucoup de sexe et de relations SM (dominant/dominé). Ce qui m'a subjugué, c'est la plume de l'auteur. En effet, elle nous décrit ces scènes avec une telle poésie, que du coup, il n'y a pas de honte ou de perversité mais de la beauté et parfois de la tendresse.
Slaine, l’héroïne, est amoureuse de 2 démons. L'emploi de la 1ère personne nous permet de plonger dans les émotions qu'elle ressent. On est transporté dans l'histoire avec elle, en passant de la joie à la peur.
J'ai été ému par sa profonde tristesse dans certains chapitres.
La gorge serrée, les mains agrippées au livre, j'ai dévoré les pages sans m'en rendre compte.
Je n'en dirais pas plus sur l'histoire de craint de spoiler.
Je finirais tout simplement ce commentaire en vous recommandant ce livre à 2000%, d'autant plus que l'auteur est française.
Parlez-en autour de vous et faites connaitre ce livre.
Pour ma part, j'ai attaqué le tome 2 et devinez.......
J'adore.

par Adèle
Follow Me, Tome 1 : Seconde chance Follow Me, Tome 1 : Seconde chance
Fleur Hana   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-8V1

{Marina} :

En 2013, je tombais littéralement amoureuse de la plume de Fleur Hana en lisant Feeling Good… Et j’ai fini par lui vouer en culte avec Golden Boys… Quatre ans plus tard, je me retrouve dans le même état en terminant Seconde Chance…. Il ne me reste plus qu’à brûler un cierge en priant pour que Hugo New Romance accepte de m’accorder les prochains tomes de Follow Me, tellement je suis impatiente de les lire !

En lisant le résumé, vous vous êtes sûrement déjà fait à l’idée de l’héroïne qui tente de reconquérir son amour d’enfance… Et c’est ça…

Sauf que si vous ne connaissez pas bien Fleur Hana, vous avez peut-être l’image d’une Lise à la limite du pathétique pour se faire pardonner… Et c’est là que vous vous plantez…

Dans Follow Me, j’ai retrouvé en Lise le côté déjanté et tellement « vrai » de Sarah de Feeling Good… Ces anti-thèses des héroïnes de romances, et qui sont pourtant les plus touchantes et sexys….

[...]

Tout le long de ma lecture, j’ai été dans la peau de Lise comme si j’étais chez moi… Et chaque incursion dans la tête de Ange, m’a atteint en plein cœur.
J’ai souris, j’ai parfois carrément éclaté de rire… J’ai été ému, j’ai parfois carrément eu le cœur serré… J’ai été touché, (je me suis carrément parfois touché)… je l’ai vraiment écrit ou je l’ai juste pensé ? Oups, pardon… Je déteins sur Lise et son manque de filtre…

Donc voilà… C’est un énorme coup de coeur… De ceux où on a envie de crier ENCOOOOOOORE ! Et il y a tellement de potentiel dans tous les personnages, que je tuerais pour avoir le tome 2 entre les mains…
Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble
Cora Carmack   
Alors je sens déjà qu'on va surement se moquer de moi...Mais j'ai vraiment adorée ce roman alors non ce n'est pas Victor Hugo (ou autres)mais je pense que des fois ce genre de lecture fraîche et pleine d'humour peut (largement) se placer au niveau de Victor Hugo.Enfin non pour être plus claire je pense qu'on ne peut pas comparer deux styles de romans aussi différents car après tout ce n'est pas forcément la "grandeur" de l'écriture mais ce qu'elle nous fait ressentir au fond de nous et ce livre m'a fait rire,désirer d'être à la place de Bliss...Enfin bon après cette petite parenthèse qui ne servait (surement)à rien :) Je vais parler du roman (enfin!),quand je l'ai lue je souriais et rigolais environ euh....Tout le temps?.Ha Ha je dois paraître complétement niaise mais c'est juste que le côté romance interdite c'est tellement séduisant et désoler est un système qui marchera encore pas mal de temps (pour ne pas dire toujours...). Beaucoup se plaigne que les auteurs ramènent toujours les mêmes sujets (ex:Romance interdite,triangle amoureux...) et je suis d'accord avec vous complètement !! Mais je pense le problème ce n'est pas les sujets mais comment c'est écrit je veux dire il y a des auteurs qui arrivent à bien les mettre en place et d'autres non...Bon je crois que je me suis un peut emballée dans ce commentaire^^mais en tout cas un roman parfait pour l'été ;)

par kiwiixx
Les Anges, Tome 1 : Oublier Les Anges, Tome 1 : Oublier
Tina Ayme   
Je ne suis Pas aussi enthousiaste que les autres lecteurs.
Pas de bads boys ténébreux pour moi, juste de tres jeunes adultes qui jouent aux méchants... Et encore ....
Tout ça est bien scolaire, dans les dialogues, les comportements, le scénario.
Une écriture fluide mais un peu trop puérile pour moi.
A noter qu'en une semaine tous ces sentiments???? !!! Mauvais ou non me laissent perplexe....
Cependant, bien que je me doute de la suite,
Je suis assez curieuse pour lire la suite, et le passé des protagonistes n'est pas encore clairement défini.

En bref, histoire de jeunes dont le 1 er tome pose les jalons, en mode express, au passé qui semble difficile, assez attachants, un scénario classique, prévisible.

Bonne lecture

Le palace, Tome 1 : First Touch Le palace, Tome 1 : First Touch
Laurelin Paige   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2018/03/palace-tome-1-first-touch-laurelin-paige/

Le palace est le nouveau diptyque de Laurelin Paige en France. Depuis son arrivée sur les sites de ventes, je n’avais qu’une envie : me jeter dessus. Nulle surprise donc à ce que le jour tant attendu je m’arme de ma liseuse et plonge la tête la première dans ce récit aussi noir qu’addictif.

Vous connaissez l’auteure grâce à Fixed sorti il y a quelques années déjà et bien laissez moi vous dire qu’ici aucune similitude avec sa précédente série. Avec First Touch on aborde un univers sombre, dangereux aux mœurs douteuses, voire discutables. Adepte des comédies romantique et autre histoire d’amour sans nuages passez votre chemin, car pour vous attaquer à ce livre il faut avoir l’esprit ouvert et le cœur bien accroché.

Toutefois, ce roman n’est pas de la Dark, je tiens absolument à le dire. Le contexte est certes tragique sans doute même un peu glauque, cependant les personnages sont pleinement conscients de leurs agissements et entament une partie d’échecs renversante où chaque coup à son importance.

Et c’est là tout le génie de l’auteure qui nous entraîne bien malgré nous à travers une histoire complexe dont les héros brisés se trouvent, se jaugent et se lancent sans regard en arrière dans une liaison dévorante, fracassante, victime de cette sombre attirance qui les unit l’un à l’autre.

Entre Emily et Reeve la tension s’installe immédiatement, ils font preuve d’une franchise à la fois déroutante et rafraîchissante. Ils ne ressemblent en rien à d’autres personnages connus et posent leurs propres bases, érigent leurs propres règles. Il est d’ailleurs très facile de les juger sur leurs vécus néanmoins, je pense qu’ils sont justement le genre de personne qu’il faut décortiquer. Je conçois qu’en lisant ce texte il est impossible de rester neutre face à leur situation, on prend forcément parti à un moment donné, on se fait ses propres idées et l’on tire nos propres conclusions sur cette relation hors norme.

Bien sur, l’aura de danger qui plane sur ce couple est tout à fait addictive or je peux vous dire que ce roman est surtout érotique et place le sexe au rang d’exutoire d’ou l’ouverture d’esprit dont je vous parlais en début de chronique. C’est une guerre des nerfs qui se joue entre Emily et Reeve, un embrasement des sens qui n’a aucune limite. Reeve est le seul capable de lui donner ce sont elle a besoin, le seul à l’amener là où elle doit aller, le seul à voir clair dans son jeu. Leurs ébats sont empreints de fougue et d’excitation, d’une dose de perversité et de dépravation, mais ils sont surtout le reflet de leurs émotions profondes.

First Touch est un livre sur une relation si puissante qu’il n’y a pas de place pour la peur et les doutes. Je me suis retrouvé tiraillé entre plusieurs sentiments contradictoires durant cette lecture pourtant j’en ai aimé chaque instant. L’épilogue arrive bien trop vite et le dernier rebondissement est tout aussi inattendu que le reste du récit. Il me tarde dorénavant de savoir jusqu’où Laurelin Paige va amener ce couple à l’équilibre précaire et de découvrir la véritable force de cet amour atypique.
Anges déchus, Tome 1 : Convoitise Anges déchus, Tome 1 : Convoitise
J.R. Ward   
J'ai eu un peu de mal à rentrer dans ce livre au début. Il y a beaucoup de vocabulaire et l'histoire tarde un peu à se mettre en place. Mais après, un efois lancé, c'est du bonheur !

Le prologue nous apprend donc la lutte que va se livrer le bien et le mal, les anges et les démons. 7 âmes à sauver (ainsi il n' y pas d'égalité possible). Si les anges gagnent, les démons disparaitront à tout jamais (y compris dans les pensées des humains).
Si les démons gagnent, les anges deviendront leurs esclaves pour l'éternité et le chaos règnera sur terre.

Nous avons donc plusieurs personnage en parrallèle :
1. Jim, qui est devenu un ange et qui a été choisi pour sauver l'âme de 7 mortels, ces 7 mortels représentant les péchés capitaux.
2. Devina, qui elle, a été choisie par le camp adverse pour affronter Jim.
3.Marie-Thérèse Boudreau (oui, je sais, le nom qui tue) qui elle, est très croyante et qui exerce la nuit le métier de... prostitué (si, si, c'est vrai !)
4. Vin diPietro, qui est un milliardaire (il représente l'avarice) et qui sera donc l'âme à sauver (ou à corrompre)

Au début, Ward nous fait l'exposition des personnages et le plantage du décor (cela se passe à Caldwell, comme pour la Confrérie. Il y a même une allusion au Révérend !).
Jim est typique dans l'univers de Ward : beau, barraqué, ténébreux,... Il a passé très sombre et j'espère en apprendre plus dans un prochain tome. Mais pas d'histoire pour lui ! Ca, c'est entre Vin et Marie-Thérèse.
Et j'avoue que cette dernière me laisse perplexe. Hyper croyante (elle va au confessional) et prostitué ??
Et la méchante de l'histoire dans tout ça ? Et bien, laissez-moi vous dire que Debina est haute en couleur ! Et franchement, j'ai aimé ce personnage tout en caractère.

Je ne sais pas encore si je lirai la suite en anglais (j'attendrai peut-être la traduction française). En tout cas, j'ai aimé et apprécié le premier tome de cette série, et même si il y a des subtilités que je n'ai pas compris, l'histoire principal m'a comblé.
The Boy Next Door The Boy Next Door
Penelope Ward   
Je me sens en totale dépression livresque, trois des grosses sorties attendu depuis des mois m'ont totalement laissé insensible. J'étais tellement excité après Room Hate que ça ne m’est pas venu à l'idée que je serais déçue du récit. Il y a quelques points qui ont fait que ce récit, n'était pas très convaincant, des scènes pas toujours connectées et des dialogues dérangeants. Pour tout vous dire, c'est l'impression dominante qui avait animé ma lecture de Step Brother, le fond de l'histoire est plaisant, mais sans jamais vraiment décoller.

Pour ceux qui n'auraient pas lu Step Brother, il faut savoir que Chelsea est connectée à l'histoire puisqu'il s'agissait de la petite amie de Elec et bien évidemment si ce tome compagnon existe, c'est qu'ils ne vivent pas d'amour et d'eau fraîche. A vrai dire, leur rupture a été assez brutale et la jeune femme se remet difficilement de la perte de cette relation. Le changement semble être la clé d'un nouveau départ, alors un déménagement c'est la solution rêvée, si seulement son mystérieux voisin ne la rendait pas dingue avec ses deux chiens bruyants. On dit souvent que le premier contact est déterminant et on peut dire que ces deux-là vont partir sur une relation explosive.

On est tous passé par une rupture difficile et ce tome aborde un angle intéressant de l'amour. On se questionne notamment sur les degrés d'amour que peuvent éprouver les personnes et bien que cette histoire ait parfois raisonné comme un boomrang sur ma vie personnelle, j'ai apprécié cette manière d'évoquer les sentiments amoureux et on réalise qu'il n'y a pas de recette miracle pour se remettre d'une rupture. Seul le temps guérit les blessures et la tristesse de Chelsea va progressivement se transformer en autre chose au contact de Damien. La jeune femme va passer par une palette d'émotions, oubliant ses tracas à force d'être poussé à bout par son voisin, mais c'est bel et bien le trouble qui va définitivement l'aider à passer à autre chose, il faut dire qu'une relation amicale va rapidement naître entre eux et elle va réapprendre à aimer d'une manière totalement différente. La limite entre l'amitié et l'amour est fragile et Chelsea et Damien vont en faire l'expérience.

Mon gros problème à la lecture de cette histoire, c'est que le sujet est fort et j'ai l'impression d'être resté de marbre, le récit manque parfois de naturel et ça enlève une part de crédibilité. Damien est un personnage haut en couleur et son caractère est le parfait reflet du bad-boy, mais en creusant un peu son histoire va s'avérer surprenante. Beaucoup de mystère demeure et on comprend difficilement ses réactions, il est parfois très contradictoire dans ses actions et il est évident qu'on n'a pas toutes les cartes en mains, mais ce côté passif ça ne m'a pas séduite. Il y a un contraste entre son caractère désinvolte et sa manière de se comporter avec Chelsea.

On retrouve l'humour de Penelope Ward et c'est l'une des choses que je préfère dans ses romans, ce sentiment de liberté et cette part de légèreté, alors qu'on aborde plusieurs thèmes difficiles. La romance se construit d'une belle manière et l'amour/amitié qui naît montre une connexion d'abord physique, puis sentimentale. Je ne nie pas que le couple ait de beaux moments ensemble, mais ça n'aura pas suffi à faire éclater un millier de papillons dans mon cœur. Peut-être est-ce les prémices d'une panne, ou est-ce lié à la traduction, toujours est-il que je suis passé complètement à côté de cette histoire. J'ai tendance à monter mes exigences quand j'apprécie une auteure et c'est peut-être ce qui n'a contribué à rendre cette lecture agréable, mais pas inoubliable.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-3Wu

par Luxnbooks
The Edge of Never, tome 1 : Loin de tout The Edge of Never, tome 1 : Loin de tout
J.A. Redmerski   
Lorsque j'ai repéré ce livre, j'ai su que je ne pourrais pas attendre une eventuelle sortie en français, c'est pourquoi je me suis lancée dans la VO sans hésitation et j'ai bien fait. Ce livre est une pure merveille, qui m'a fait passé du rire aux larmes.

J'ai adoré le duo Camryn/ Andrew, ils sont juste parfaits ensembles, ils se rapprochent lentement, se découvrent tout en douceur, ils ne veulent/peuvent ni l'un ni l'autre s'attacher à une autre personne, et pourtant, c'est plus fort qu'eux.

Le style de Mme Redmerski est juste superbe, je n'ai pas vu les pages défiler, je voulais toujours en savoir plus, connaitre le dénouement... et cette fin ! Je ne peux pas dire que se soit une véritable surprise, mais je ne voulais pas que se soit vrai, je ne voulais pas qu'après tout ce qu’ils avait vécu, leur histoire se termine comme ça.

Finalement, à peine avais-je finis ma lecture, je relisais deja les passages qui m'avaient marqués ^^

En bref : J'ai adoré <3




par Mezaya
Nos faces cachées Nos faces cachées
Amy Harmon   
Ce livre est terminé.
Une larme au coin de l'oeil.
Un coeur remplit de chaleur.
Et l'impression que ce livre m'a changé.

C'est l'histoire de la vie, des souffrances, de la mort, de nos âmes belles ou laides, de la vraie beauté, de l'amour et de tous ses sentiments qui nous dépassent.

On trouve dans ce livre, des personnages aux grands coeurs, qui nous font rire, et pleurer.
Des personnages honnêtes, et qui voient la vie comme elle est.
Des personnages qu'on aiment parfois un peu trop...

Fern, la jeune fille qui a peur de son visage, qui a peur de son corps, qui croit être laide. Un personnage grâce à cela au grand coeur, qui aide toutes les personnes qui l'entoure. Une jeune fille qui aime lire et écrire comme nous. Comme c'est dit dans le livre, elle est un Miracle.
Ambrose, le beau garçon...
Non, pour sa beauté mais pour ce qu'il est à l'intérieur, c'est ce qui le rend beau. Il est intelligent, et cite Shakespeare. Au fur à mesure du livre, il apprend des choses qui le rend meilleurs.
Bailey, le plus amusant, intelligent.
Celui qui restera sûrement le plus dans ma mémoire.
Rita, la jeune fille magnifique. Qui a croisé des personnes sur sa route qu'elle n'aurait pas dû croiser, et l'a rendue forte et indépendante.

Souvent, on peut lire des souvenirs, ce qui est vraiment important car ça nous fait aimer encore plus les personnages. Ces souvenirs deviennent mes souvenirs et restent à tout jamais graver dans ma mémoire.

Dans le livre, on cite beaucoup de chansons, je vous conseille de les écouter en les lisant. On a presque l'impression d'être dans la pièce avec eux et d'être un nouveau personnage; c'est très amusant.

Conclusion, on nous apprend qu'il faut regarder par dessus l'apparence pour voir ce qu'il y a dans le coeur des gens. Pour voir enfin la lumière des âmes qui nous entourent et qui nous éblouissent parfois.
Car souvent les personnes qu'on croient les meilleurs sont souvent les pires.

par Ayat