Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de anais_ : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Scorpi - Les origines Scorpi - Les origines
Roxane Dambre   
J'ai bien aimé les petites histoires, ponctuer de rencontre entrecouper de point de vue différent. Mais ce que je regrette, c'est qu'en ne relate pas la rencontre entre Florence et Lazare. Je verrais bien Florence poursuivant Lazare pour accomplir son rite de passage pour devenir une véritable chasseuse du Geistjäger.

par Althea78
Obsession Obsession
Jennifer L. Armentrout   
J'ai trop aimé, on retrouve l'univers de Lux.
Bon ça n'est pas mes personnages préférés, c'est vrai, mais j'ai quand même ADORÉ Hunter (Oh my Gooood, respiiiiire). Serena est bien aussi, attachante.
Mais Hunter... Ouah!! C'est l'anti héro en chair et en os! Je l'aiiiiiimeuuuh!!! Pourvu qu'on le voit dans le tome 5 de Lux!
Ce qui est bien aussi, c'est qu'on découvre avec grande stupeur que les méchants et les gentils ne sont peut-être pas ceux qu'on pense...
Incontournable!
Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster Beautiful, Tome 1 : Beautiful Disaster
Jamie McGuire   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/beautiful-disaster.html

J'ai commencé cette lecture sans être complètement convaincue par le résumé, et pour tout dire je ne pense pas que le résumé rende justice à l'histoire. Tout ce que je sais c'est qu'il m'a fallu à peine quelques chapitres pour être complètement accro à cette histoire, à lire sans pouvoir m'arrêter avant d'être arrivée à la fin des péripéties de Travis et Abby. Pour moi ça a été typiquement le genre de livre qu'à peine terminé j'ai déjà envie de relire. Je le conseille vraiment à tous ceux qui ont un niveau en anglais leur permettant de lire des livres dans la langue de Shakespeare.

par Althea
Phobos, tome 3 Phobos, tome 3
Victor Dixen   
Sublime ! C'était Waouh ! Oh my god, c'était WAAHOUUH !!!
Je ne vais pas en faire un tas car vous l'aurez compris ce dernier opus est juste WAOUH :p Étant donné les éloges des autres commentaires, je suis rassurée de ne suis pas être la seule à être retournée ;)
Les petites bombes en fin de chapitre m'ont tué un petit peu plus chaque fois, j'ai même dû m’arrêter de lire quand [spoiler]Serena s'est fait tiré dessus pour réaliser et ne pas m'emballer et spoiler tout le monde autour de moi (j'étais dans le bus vous comprenez qu'il faut garder son self-control pour ne pas être vu comme une dingue .... ) [/spoiler]
Bref, j'ai AD-OR-E !! et pis [spoiler]Marcus sooooooo sad *grosses larmes de crocodiles* (je n'étais plus dans le bus heureusement, vous imaginez bien )[/spoiler]
Je m'adresse donc à toi qui lit ceci et je te dis "Vas toute suite lire c'te livre et n'attends pas Noël ou alors trouves la cachette du paquet ;)"
W

par Wanheda
Phobos, Tome 4 : Horizons Phobos, Tome 4 : Horizons
Victor Dixen   
Un dernier tome réussi.

Le précédent volume m'avait un peu déçue en empruntant une voie plus classique, plus proche de ce qu'on voit dans beaucoup de YA. Du coup, plusieurs questions avaient été laissées sans réponse, et comme par hasard celles qui m'intéressaient le plus xD (pour ne citer qu'elles : la maladie de Kelly et la mystérieuse créature de Mars, si du moins elle existe...)

Par chance, cette suite offre des explications amplement satisfaisantes aux mystères jusque là non élucidés -certes, certains révélations m'ont d'abord laissée très perplexe comme le [spoiler]retour de Kenji[/spoiler], mais ça, c'était avant que Victor Dixen ne développe sa pensée, toujours de manière logique et cohérente.
Mieux encore, on en apprend plus sur le passé de quelques ex-pionnières de Mars et surtout sur Léonor. [spoiler]J'ai juste trouvé un peu dommage que ce qu'on apprend sur elle soit un peu atténué par la suite, mais bon, c'était nécessaire pour la fin...[/spoiler]
D'ailleurs, à son propos, j'ai encore moins réussi à m'attacher à elle que dans les tomes précédents. Même si les autres pionniers apparaissent de manière amplement satisfaisante (même ceux de la 2e saison de Genesis, ce que j'ai beaucoup apprécié), j'ai trouvé qu'elle était trop souvent mise en avant, que Victor Dixen appuyait trop sur son rôle d'héroïne vers laquelle tout le monde ne cesse pas de se tourner ; et ça, ça a fini par me taper sur le système. Mais ce n'est que mon avis personnel...

Pour autant, il ne faut pas croire que tout est rose dans ce tome. Certes, Léonor a des alliés indéfectibles, mais on voit aussi dans cette suite que rien n'est acquis et qu'au contraire, l'opinion de tous ces Terriens ex-télespectateurs de Genesis peut être très versatile. On l'observe grâce à une innovation de Victor Dixen, à savoir les chaînes de quelques ex-pionniers de Mars de la 1ère saison et que je nommerai pas pour garder la surprise. À la fin de chacun de ces chapitres-vidéos, on a généralement droit aux commentaires des internautes. J'ai trouvé que c'était une idée excellente et très bien trouvée, non seulement pour le rendu visuel, mais aussi parce qu'ils jouent un certain rôle dans l'histoire et donnent l'impression au lecteur de vivre en temps réel ce qui se passe.

J'en arrive maintenant à la fin (du livre mais aussi de mon commentaire). Je pense que je continuerai encore longtemps à y réfléchir et à espérer une suite qui ne viendra certainement pas, même sous la forme d'une misérable nouvelle -je pense que Victor Dixen a été assez clair là-dessus dans ses remerciements, malheureusement, mais on peut rêver. Elle est logique en un sens, bien trouvée. Elle arrive brusquement mais sans vraiment paraître précipitée -vu qu'on ne coupe en plein dans l'action, ça doit jouer. En fait, à mes yeux, je pense qu'on n'aurait pas pu faire mieux -je pense que n'importe quelle autre fin m'aurait inévitablement déçue si elle avait été plus définitive.

En bref, une bonne conclusion. Des retournements de situation qui ne cessent pas de se succéder, tout comme des explications/révélations dont aucune (miraculeusement) ne m'a déçue sauf une, peu de temps morts ; bref, pas un coup de coeur (à cause de Léonor, sans doute, et des dialogues qui m'ont paru irréels pour certains...), mais certainement un coup de maître de la part de l'auteur : rarement un dernier tome ne m'a laissée aussi satisfaite. Enfin, dernier... j'espère que non.

par Isallya
Mara Dyer, Tome 3 : The retribution of Mara Dyer Mara Dyer, Tome 3 : The retribution of Mara Dyer
Michelle Hodkin   
Ça y est j'ai terminé cette trilogie ! Je dois dire que globalement c'était une saga assez plaisante même si ce tome 3 est celui que j'ai le moins aimé. J'avais de grande attente et j'ai été un peu déçue, le tome 2 m'a vraiment donné des frissons, j'en attendais de même pour celui ci mais ce ne fut pas le cas. Je l'ai trouvé plus plat que les précédents, je n'ai pas toujours compris le personnage de Mara, j'ai remarqué pas mal de répétitions également.. sinon à part ça, Noah est toujours mon coup de coeur de la trilogie, ainsi que Jamie qui fut un personnage intéressant à suivre. J'ai bien aimé l'épilogue même si la fin reste assez ouverte. J'ai lu dans un commentaire que Michelle Hockins préparaient une suite à cette trilogie ? J'ignore si c'est vrai mais je pense que cela pourrait être utile.

par Angel's
Mara Dyer, Tome 2 : The Evolution of Mara Dyer Mara Dyer, Tome 2 : The Evolution of Mara Dyer
Michelle Hodkin   
J'ai envoyé un e-mail aux éditions Panini concernant la suite. Voici leur réponse...


"Bonjour,

Nous vous remercions pour votre message et pour l’intérêt que vous portez à nos publications.

Les rumeurs dont vous parlez sont fondées mais pour être plus précise, nous n’avons pas « refusé » d’éditer la suite de cette série, nous n’avons plus les droits.

Peut être qu’un autre éditeur les obtiendra.

Cordialement,
L’équipe Publishing."
Mara Dyer, Tome 1 : Qui est Mara Dyer ? Mara Dyer, Tome 1 : Qui est Mara Dyer ?
Michelle Hodkin   
Ouaw. Juste ouaw. Quel livre... Quelle histoire... Je pense qu'il va me falloir un petit moment pour me remettre de cette lecture. J'en suis encore tout retourné. Ce roman nous ramène aux sources du fantastique, à l'état le plus pur du mystère, de l'étrange et du surnaturel... Comment vous transmettre tout ce que j'ai ressenti ? Je viens juste de le finir et j'en tremble encore. On respire.
Lorsque j'ai commencé The Unbecoming Of Mara Dyer, je ne savais absolument pas dans quelle aventure j'allai être embarqué. Comme vous avez pu le voir, le résumé ne dévoile presque rien... Pourtant, j'ai été irrémédiablement attiré par ce livre. Dès la première page, j'ai été emporté dans l'intrigue... Le prologue est juste génial... Lorsqu'un livre commence par une séance de spiritisme entre amies, à savoir Mara Dyer, Rachel ( sa meilleure amie ) et Claire, qui va très rapidement mal tourner, comment ne pas être séduit ? Surtout quand le jeu indique que Rachel et Claire vont mourir... A cause de Mara. Cette séance a eu lieu il y a six mois.
Six mois plus tard, Rachel, Claire et Jude ( le petit-ami de l'époque de Mara ) meurent pendant l'effondrement de l'immeuble dans lequel ils se trouvaient. Avec Mara. Qui est indemne. Que c'est-il passé ? Mara n'en a aucune idée, car après qu'elle s'en soit sortie, elle se réveille à l'hôpital sans aucun souvenir. Haaa, rien que d'y repenser, j'en ai des frissons ! Franchement, comment pas succomber à cette intrigue en or ?
Mais ce n'est pas tout. Maintenant qu'elle est réveillée, Mara tente de se rappeler de cette nuit où elle a pénétré, avec ses amis, dans le vieil immeuble qui menaçait de s'écrouler depuis des années. Sauf que ses souvenirs ne se manifestent pas. Par contre, d'étranges faits commencent à voir le jour autour d'elle. C'est à partir de là que j'ai commencé à être dépendant du livre, lorsque tout me paraissait à la fois complètement fou et me rendait tellement accro. Car oui, pour moi ce roman était devenu un drogue. J'y pensais partout où j'allai. Mais pourquoi ? Je vais tenter de vous l'expliquer... Mais coucher à l'écrit tout ce que j'ai ressenti va s'avérer très compliqué.
The Unbecoming Of Mara Dyer est un livre noir, très noir. Le mystère et l'étrangeté sont partout, présents à chaque page. Mara est un personnage unique et exceptionnel. C'est la première fois que je rencontre une héroïne de son genre. Elle est touchante, drôle, et on joue tellement avec sa santé mentale que je me suis plusieurs fois demandé si elle n'était pas dingue. C'est d'ailleurs ici l'un des élément clé de l'histoire : Mara est-elle totalement folle ou lui arrive-t-il vraiment d'horribles choses ? Par "horribles" j'entends des visions de ses amis décédés dans des miroirs, des apparitions, des voix. Elle va même s'infliger des douleurs qui auront disparu le lendemain... Mais que se passe-t-il vraiment ? Vit-elle tous ces moments ou les rêve-t-elle ? Je me pose encore la question...
Oui, ici, nous ne sommes jamais certains de la véracité de ce qu'il se passe. A beaucoup de reprises je me suis dis "mais ouaw... Est-ce que c'est moi qui ne comprends rien, Mara qui débloque ou ses souvenirs qui lui jouent des tours ?". J'ai adoré ça... Ce livre m'a donné de gros maux de crâne... Mais dans le bon sens. Ca faisait bien longtemps que je n'avais pas pensé à un livre vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour savoir si telle scène était réelle ou non. Michelle Hodkin pousse le vice très, très loin. Il y a vraiment eu des passages où je pensais que c'était impossible... Tout ce qui arrivé à Mara n'était que dans son imagination.
C'est à ce moment-là qu'apparaît Noah dans l'histoire... Haaaa Noah ! Il va en faire rêver plus d'une, j'en suis sûr. Mara comprise, bien sûr. Noah et elle vont vite se rapprocher, et former un duo ( et pas un couple ! ) vraiment super. Toutes les scènes où ils étaient tous les deux m'ont fait fondre, rire, m'ont touché et m'ont permis de m'attacher un eux. D'ailleurs, je crois que je me suis vraiment trop rapproché d'eux. Les quitter est vraiment dur. Mara et Noah sont deux protagonistes géniaux, qui vous font vivre le livre avec une intensité rare. En plus, Noah va aider Mara dans sa quête vers ses souvenirs. Chose qui va entraîner bien des problèmes... Et des révélations stupéfiantes.
Haaaalala, c'est juste horriblement frustrant de ne pas réussir à vous transmettre mes sentiments ! The Unbecoming Of Mara Dyer est une perle ! Un roman magnifique et doté d'un pouvoir d'addiction immense. L'histoire est inédite, nouvelle sur tous les plans. Comment vous faire comprendre que je suis fan de ce livre ? Que désormais à chaque fois que je passe devant un miroir je pense à Mara et je m'écarte un peu de ce dernier ? Que je me suis demandé si je n'étais pas en train de devenir dingue tellement la psychologie de Mara était remise en cause ? Fiouuu, c'est vraiment un livre marquant.
Cette intensité va crescendo pendant toute notre lecture. L'intrigue m'a souvent donné des frissons ou des vagues d'adrénaline. J'étais juste emporté dans une tempête. Violente et destructrice. Les pages défilaient trop vite, je ne les voyais pas passer entre mes doigts ! L'atmosphère est si prenante que je n'écoutais littéralement plus rien autour de moi. C'était fantastique !
Tout cela a eu lieu jusqu'à la dernière ligne. Du début à la fin, j'ai été ancré au roman. Et la fin... Encore un ouaw. Je l'ai relu quatre fois, pour être sûr que je n'avais pas rêvé. Puis après, j'ai réalisé que j'allai devoir attendre la suite. Là, j'ai été détruit. Comment l'auteure peut nous laisser comme ça ? C'est juste... Arghh ! Je m'en arracherais les cheveux ! Les dernières pages sont explosives, bouleversantes, brûlantes... J'ai dû reprendre mon souffle pendant deux minutes avant de commencer mon avis. D'ailleurs, cette sensation d'être complètement secoué par un livre ne s'est toujours pas dissipée.
Alors, qui est Mara Dyer ? Je ne vous le direz pas, pour la simple est bonne raison que je l'ignore. Enfin, je crois. The Unbecoming Of Mara Dyer est un roman étrange, parsemé de noirceur et de ténèbres. Mais cette étrangeté nous attire, cet aspect surnaturel nous force à lire. A la fois palpitante, dotée d'une romance sexy et à faire fondre les personnes qui détestent le romantisme, inquiétante et sublime, l'histoire de The Unbecoming Of Mara Dyer ne pourra que vous séduire. Mara et Noah sont deux héros formidables, qui me manque déjà et que j'ai hâte de retrouver. Je ne vous conseille pas de lire ce livre, je vous l'ordonne. Mais attention, ne le faites que lorsque la lumière est allumée, que lorsque vous êtes loin d'un miroir, et que vous êtes sûr(e)s que ce que vivez, est bien la réalité.

http://wandering-world.skyrock.com/3036099323-Mara-Dyer-Tome-1-The-Unbecoming-Of-Mara-Dyer.html

par Jordan
Lux, Tome 0.5 : Ombres Lux, Tome 0.5 : Ombres
Jennifer L. Armentrout   
Shadows est un très bon livre qui nous permet d'en apprendre plus sur Dawson, Bethany et même Daemon, on voit comment Bethany est "transformée" par Dawson et comment Daemon réagit en apprenant la relation de son frère avec une humaine, et a vrai dire à ce moment là j'ai vraiment eut envie de prendre sa tête et de la frapper très fort contre un mur en lui disant " Mais tout ce que tu lui reproches tu vas le faire dans le Tome 1 !!!!"
Bref une très bonne histoire dans cette série.
Animae, Tome 4 : Le Rire de la Hyène Animae, Tome 4 : Le Rire de la Hyène
Roxane Dambre   
http://leden-des-reves.blogspot.fr/2013/09/animae-roxane-dambre.html

Croyez-moi quand je vous dis que cette chronique va être aussi sympathique à écrire que difficile ! C’est toujours pareil, avec des coups de cœur, on a peur de passer à côté en donnant son avis…

Animae 4 ou Le rire de la Hyène nous permet de retrouver Lou, notre belle panthère travaillant toujours aux services secrets, et chassant le Chalcroc en dehors de ses heures de boulot. Et ceci en compagnie de son fiancé si craquant et si irrésistible : Joshua !
Surtout que, cette fois-ci, la menace ennemie des Daïerwolfs semble avoir préparé quelque chose qui inquiète énormément Lou et ses compagnons. Ils ne comprennent pas ce qui se trame, et lorsque les plans des Chalcrocs vont se dévoiler, c’est l’horreur qui va régner dans le camp de nos héros. Un quatrième tome qui n’a pas fini de vous couper le souffle, faites-moi confiance !

Je sais que j’en dis merveilleusement peu. Il y aurait pourtant tellement à raconter, sur ce quatrième et dernier (SNOUF !) opus ! C’est la magie Animae, chaque tome vous permet de vous plonger à la fois dans des affaires d’agents secrets, mais aussi au cœur de cet univers fantastique des Daïerwolfs et des Chalcrocs. Tout bonnement, encore une fois, fascinant ! Vous ne décrochez pas du livre avant de tout savoir, et lorsque vous ne lisez pas, les personnages vous suivent, qu’il s’agisse de Lou, Josh, Benjamin, Camille, Terry ou encore les autres.

Qu’est-ce que j’ai pu aimer cette petite troupe ! Ils m’apparaissaient si réalistes, malgré leurs capacités surnaturelles, pour certains ! Roxane Dambre a réellement su créer des personnages tout à fait attachants, pas du tout clichés pour les méchants, tout en jouant quand même sur certains points qui deviennent saillants. J’avoue qu’il y a de quoi être bluffée, ni plus ni moins ! Surtout concernant la Hyène, j’avoue que ça, ça m’a épatée. Et puis Camille, aussi, alors lui, il est unique ! Courageux, mais pas téméraire, et d’une intelligence ! Tout comme Lou… mais Lou, elle, on l’aime forcément. Il est quasiment – du moins, me semble-t-il – impossible de ne pas s’attacher à notre héroïne. Il est vrai, cependant, que dans ce dernier tome, elle paraissait encore parfois assez jeunette, dans ses réactions ! Mais Roxane a bien joué dessus, et jamais notre Dame Panthère n’en devient agaçante, au contraire, elle nous tire de beaux sourires ! Quant à Joshua, ai-je vraiment besoin d’en parler ? Il me fait fondre, cet homme ! Il va tellement bien avec Lou et leur couple est réellement un de mes préférés.

Autant vous dire que Roxane Dambre le sait parfaitement, hein, qu’on aime son couple si mignon, si fort, si… bref. Vous savez pourquoi ? Parce qu’elle joue avec nos nerfs, comme un virtuose jouerait de… de la guitare électrique ! (ne comptez pas sur moi pour parler de violon et compagnie, on ne s’aime pas trop) Notre chère auteure a failli me faire avoir plusieurs crises cardiaques au moyen de passages critiques, où je n’ai fait que retenir ma respiration ! Elle le sait, d’ailleurs, que j’ai failli mourir en la lisant !
Raison pour laquelle ce livre devient tout proprement addictif. Vous finissez un chapitre, il vous faut embrayer sur le suivant ! (oui, parce qu’en plus, notre auteure aime bien terminer ses chapitres par des phrases qui vous empêchent d’avoir l’esprit tranquille !)

En dehors de ça, ce quatrième tome diverge un petit peu des autres parce qu’il possède une autre dimension que les autres ne possédaient pas : celle de la famille. C’est abordé plusieurs fois, sous différents angles, et autant ça peut vous faire rire que vous attendrir ou vous prendre aux tripes.
C’est un joli contraste avec les côtés un peu enfantins de Lou que j’ai mentionnés, non ?

Vous vous doutez bien que si j’ai été presque flippée dans ce livre, je n’ai pas fait que ça. Il y a eu la romance, avec des scènes un peu plus osées qui ne sont pas en nombre et cela me va très bien, parce que l’amour qui existe entre Lou et Josh se sent à travers tout le livre dans d’autres passages. Donc j’ai fondu pour la romance, mais j’ai aussi énormément ri ! Comme à chaque fois, chaque personnage peut avoir son mot à dire et c’en devient hilarant.

Bref, tout ceci pour créer une ambiance quasi parfaite dans un Paris comme vous ne l’avez jamais vu ! Oui, encore une fois, je me suis émerveillée de la maîtrise de notre jeune auteure française pour la géographie de notre capitale, mais aussi de certains sujets (le département des mystères et Arthur n’auront jamais fini de me surprendre, je crois !), on sent réellement qu’il y a du travail en dessous ! Pour l’intrigue, aussi, qui se déroule quand même sur 4 volumes et dont on ne comprend les micmacs qu’à la toute fin !

Quant à la plume de Roxane Dambre ? Elle se fond parfaitement pour donner vie à son personnage. Elle devient la voix de Lou, fluide, comme si on nous racontait une histoire sans anicroche. Un vrai régal !

Que dire de plus ? J’ai eu un coup de cœur pour ce dernier tome et en général pour toute la saga qui est juste fantastiquement originale, délicieusement addictive, avec des personnages uniques auxquels on ne peut que s’attacher, des rebondissements de fou, mais aussi des aspects humains profondément touchants, une romance qui ne manquera pas de vous accrocher aussi (bien plus, même, bien plus…)…
Ai-je encore besoin d’en rajouter ? Je ne réussirai jamais à vous dire à quel point en réalité Animae est une superbe saga, combien le tome 4 clôt bien l’histoire sans que vous vous sentiez abandonné (si, si, ça arrive, quand on reste sur sa faim) ! Pour le découvrir, il faudra lire ces quatre bouquins dont le premier tome est déjà chez le Livre de Poche ! (le deuxième arrive, si ma mémoire est bonne)
Je vous conseille très, très, trèèèèèès fortement d’aller lire cette perle de romans français, parce que là, clairement, c’est un trésor ! Bravo, Roxane, et j’espère pouvoir lire d’autres romans de ta plume, je te souhaite un succès à la hauteur de la qualité des ouvrages que tu nous offres !
Ce sera un 19,5/20 pour moi et un coup de cœur !