Livres
495 092
Membres
494 004

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Anamnèse



Description ajoutée par lehane 2019-07-01T15:27:25+02:00

Résumé

Que se cache-t-il derrière nos pires cauchemars ?Anamnèse, du grec anamnêsis : action de rappeler à la mémoire. Marie est en proie à des cauchemars aussi sinistres que sanglants. Qui est cette femme poignardée à mort qui l’implore ? Pourquoi lui demande-t-elle pardon ? Elle tente de découvrir ce qui se cache derrière ces images atroces qui l’assaillent chaque nuit… Mais qui en subira les conséquences ? Plongez dans l’univers frissonnant et bouleversant de Salvatore Minni. Et n’oubliez jamais qui vous êtes…

Afficher en entier

Classement en biblio - 14 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Marie59 2020-02-27T15:48:35+01:00

Une poignée de minutes plus tard, ils étaient tous deux installés à une table devant une tasse de café. L’endroit ne payait pas de mine, mais il

était convivial. Du bois couleur miel du sol au plafond, des tables rondes dont l’état témoignait du temps qui avait passé. Le bar n’était pas très fréquenté à cette heure-là, cela leur permettrait de discuter au calme et en toute discrétion.

— Je veux que tu me racontes tout, lâcha Sophie.

— Je t’ai déjà tout dit, il me semble.

— Paul ! J’ai besoin de savoir ! Je veux que tu me dises ce qui s’est passé dans cette fichue cuisine !

Le regard de Paul s’assombrit. Les petits haut-parleurs diffusaient

Behind blue eyes des Who dans la reprise de Limp Bizkit de 2003.

No one knows what it’s like / To be the bad man / To be the sad man /

Behind blue eyes

And no one knows / What it’s like to be hated / To be fated to telling only lies

But my dreams they aren’t as empty /As my conscience seems to be

I have hours, only lonely / That’s never free

Personne ne sait ce que ça fait / D’être l’homme mauvais / D’être l’homme triste / Derrière des yeux bleus

Personne ne sait ce que ça fait /D’être détesté /D’être destiné/ À ne dire que des mensonges

Mais mes rêves, eux, ne sont pas aussi vides / Que ma conscience

— Je n’ai aucune envie de ressasser le passé, Sophie. Pas ce soir.

Il se massa le front du bout des doigts.

— Pourtant, il le faut. Si tu veux que je te fasse confiance, tu dois tout m’expliquer de A à Z. J’ai besoin d’y voir plus clair. Sinon je vais devenir dingue !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Mayumi 2019-12-08T23:21:23+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Titemel13 2020-04-05T14:01:11+02:00
Or

Salvatore nous plonge dans l'histoire d'une psychanalyste tourmentée par des cauchemars, des événements et des personnes tous plus mystérieux les uns que les autres. N'est ce pas son métier d'etudier les comportements et pensées des autres pour comprendre ce qui les tourmente, les vérités qu'ils ne veulent pas affronter ? Mais ne dit-on pas aussi que ce sont parfois les cordonniers les plus mal chaussés ?

A chaque chapitre, l'histoire en devient troublante. Jusqu'au bout nous n'arrivons pas vraiment à cerner les différents personnages qui font de ce livre une histoire remplie de surprises et de rebondissements. Il nous faudra attendre les toutes dernières pages pour que tout prenne sens. Jusqu'au bout Salvatore ne lâchera rien sur ces mystères.

Apprêtez-vous à vous sentir un peu perdu lors de ce voyage que vous ne regretterez pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chloe7 2020-02-22T18:32:23+01:00
Bronze

Étant belge, je me sens parfois le devoir de lire des auteurs provenant de mon pays, de découvrir leurs talents, car sinon il aurait été sûr que jamais je ne me serai penchée sur un thriller.

Je ne suis pas une grande connaisseuse de ce genre de livres, je ne permettrai donc pas de juger la qualité de l'intrigue du côté psychologique et horreur, parce que je n'ai rien pour comparer.

La quatrième de couverture était très prometteuse, le début du roman également. Je me suis rapidement laissée prendre à ce jeu intriguant. Le suspense grimpait au fur et à mesure du roman. J'étais tapée par l'histoire, entièrement convaincue par la qualité du livre. Entre les cauchemars de Marie, les liens étranges qu'ils ont avec un homme qui prétend la connaître, et tous les drames de ses patients et de sa vie en général, la qualité de l'intrigue de laissait aucun doute.

Malgré ça, petit point négatif sur la fin. Je n'ose pas prétendre y avoir pensé, mais je n'ai pas été surprise non plus. La fin est là, elle n'est pas trop mal mais... elle me laisse un goût de trop peu.

En bref, une excellente découverte, malgré une petite amertume pour clôturer le roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Julie-176 2020-02-09T21:55:04+01:00
Lu aussi

Membre du comité de lecture des éditions “Les Nouveaux Auteurs”, j’avais découvert la plume de Salvatore Minni lorsque j’avais choisi, lu et noté son manuscrit anonymisé de son premier livre, « Claustrations », qui fut ensuite publié par IFS.

Salvatore Minni aime les thrillers psychologiques et faire que ses lecteurs remuent leurs méninges et tirent leurs cheveux à la lecture de ses livres. Encore ici, l’histoire fait qu’il vaut mieux le lire de manière reposée pour en comprendre toutes les subtilités.

Même si j’ai respecté cette atmosphère, j’en ressors un peu mitigée malgré tout. Je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé mais la fin m’a laissée de marbre. Je n’ai pas eu l’impression d’être surprise par le final et finalement, cela a eu un peu un effet flan (ça monte, ça grime bien et puis en fin de compte, cela s’écrase).

Je ressens vraiment un petit goût de trop peu. Il est vrai que lorsqu’un écrivain place la barre très haute avec son premier opus, il est parfois difficile et éreintant de tenir la distance en produisant une oeuvre qui soit aussi bonne ou à tout le moins au même goût que la première. Peut-être que j’aurais souhaité un peu plus de piquant, surtout que la quatrième de couverture m’en promettait en quelque sorte.

Contrairement à certains blogueurs ou blogueuses, je ne veux pas démolir ce livre, tout comme son auteur. Tout d’abord, pour la simple et bonne raison que je n’en vois pas du tout l’intérêt. Cela arrive lorsque les lecteurs d’un précédent bouquin adorent votre premier mais qu’à la parution, ils en ressortent déçus. Cela m’est déjà arrivé avec des auteurs mais ce n’est pas pour autant que je ne retenterai pas l’expérience et que je ne le suivrai plus dans le futur. Un auteur se doit aussi de se renouveler, d’essayer de tenter de toucher un autre type de lectorat. Donc, sans rancune Salvatore, la prochaine cela marchera peut-être mieux entre nous deux ?

Comme je vous l’ai déjà dit, quand j’écris une chronique sur un livre que je n’ai pas aimé ou pour lequel je reste avec un sentiment mitigé, je ne peux que vous conseiller de le lire aussi et ainsi, vous en faire votre propre opinion. Cela sera l’occasion d’en discuter et de partager nos avis ?

Lu dans la cadre du Prix des Lecteurs des librairies Club.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mimon 2020-01-22T13:29:18+01:00
Or

Très bon thriller, bon suspens,et d action, je l'ai lu dans la journée, très addictif

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emilie-311 2020-01-22T09:20:25+01:00
Argent

Quelle belle découverte. Ce livre est magnifique. J’ai suivi avec intérêt les péripéties de Marie, et je peux vous dire que je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Des meurtres, de la paranoïa, de l’espionnage, de la folie : tout ces ingrédients forment un cocktail délicieusement lisible.

Une fois le livre ouvert, impossible de le refermer avant la fin. Je voulais absolument savoir comment Marie allait s’en sortir. Tous les scénarios que j’ai imaginé ne se sont pas passé. L’auteur joue vraiment avec nous et c’est presque impossible de deviner la fin. Qui d’ailleurs m’a laissée sans voix.

Salvatore Minni possède une plume magnifique, addictive. Son style est particulier, tordu et j’ai adoré ça.

Je ne peux que vous conseiller ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2020-01-02T18:13:48+01:00
Or

"Anamnèse" est un thriller véritablement démoniaque, Salvatore Minni ballade le lecteur dans l'intrigue avec une aisance certaine, la folie guette à chaque page et le lecteur est toujours surpris par les événements. (source : site de l'auteur)

Les personnages eux sont bons, même très bons pour certains, malgré une confusion dû au nombre de ceux-ci et du passage de l'un à l'autre en permanence. J'ai bien accroché sur Marie et Sophie, mais les autres se sont mélangés dans ma tête une bonne première partie du récit, heureusement, en se concentrant vraiment, le récit prend sens et nous entraîne dans une histoire folle.

De rebondissements en rebondissements, la surprise est de taille dans la scène finale qui m'a laissée sans voix, hébété. Une fin parfaite qui gomme les quelques soucis de lectures du début.

Les amateurs de thrillers psychologiques adorerons.

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2020/01/anamnese-salvatore-minni.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayumi 2019-11-23T21:27:09+01:00
Pas apprécié

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/anamnese-de-salvatore-minni/

Un synopsis pourtant prometteur…

Dans cette histoire, nous suivons Marie, une jeune psychiatre installée dans un cabinet. Le récit commence alors qu’elle fait d’affreux cauchemars sanglants… Ce début va nous embarquer dans la vie et les pensées de nombreux personnages tous plus étranges les uns que les autres…

Que cela soit par le titre ou le synopsis, j’étais vraiment très emballée par ce roman. Anamnèse, une psychiatre, l’inconscient… c’est mon métier ! Alors j’ai voulu découvrir ce qu’il avait dans le ventre.

Seulement voilà, dès le départ je me suis trouvée un peu perdue. Me souvenir de tous les personnages et de leur vie, ça fait aussi partie de mon métier, mais j’avoue qu’ici ça n’était pas forcément chose aisée. J’ai trouvé que l’on tentait de diaboliser certains personnages en en faisant trop et je n’ai donc pas réussi à m’immerger dans le récit. Je n’ai ressenti aucune empathie, aucune peur, peut-être du dégoût à la limite pour certaines scènes, mais c’est tout.

Je pense que cela est du à des dialogues très clichés, très stéréotypés, ça sonne faux dès le départ. On sent que l’auteur veut donner un élément précis et il va trouver un moyen pour le faire, mais on le voit venir et c’est dommage. Maintenant, avec la fin, on peut expliquer ce sentiment d’irréalisme, mais je pense que ça aurait du être plus ténu ! (si c’était fait exprès, bien entendu)

Ensuite, j’ai bien aimé le fait que l’on flirte à chaque fois entre psychose et réalité. C’est un thème que j’aime beaucoup. Mais c’était très maladroit et le fait d’être psychiatre ne m’a vraiment pas aidée à apprécier ce roman. J’en attendais beaucoup plus. Et pourtant, j’ai eu un bon espoir avant la fin. On avait en effet droit à de nombreux rebondissements qui pouvaient s’expliquer par un trouble psychiatrique plutôt bien fait. Il s’agit d’un trouble que je n’ai jamais vu en réalité, mais qui fait de très bons romans et de très bonnes séries… Mais l’auteur ne s’est pas arrêté là et comme c’est dommage ! Il a voulu pousser plus loin sauf qu’on perd alors toute crédibilité et toute cohérence… déjà que j’avais eu du mal à trouver un sens au reste !

En d’autres termes, j’en ressors assez mitigée. J’ai trouvé que la partie psychiatrique ne tenait pas la rouge : une seule pathologie aurait vraiment suffit si elle avait été décrite avec plus de détails ! J’ai cependant été assez emballée dans le dernier tiers du roman. En effet, le rythme s’accélère, mais je n’ai pas apprécié la conclusion de cette histoire.

Anamnèse n’aura malheureusement pas su me convaincre avec son intrigue basée sur des maladies psychiatriques mal caractérisées. J’ai trouvé la fin irréaliste, tout comme beaucoup de dialogues et je n’ai malheureusement pas réussi à m’immerger dans l’histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-nel 2019-11-14T14:01:12+01:00
Or

J'ai reçu ce roman dans le cadre de la masse critique de Babelio consacrée au Mauvais genre. Salvatore Minni est un auteur que j'avais hâte de lire, j'ai vu passer beaucoup de très bons avis sur son premier roman Claustrations que je n'ai pas lu. J'avais donc envie de le découvrir avec ce second roman. Pour moi, ce fut une belle découverte, une histoire qui m'a beaucoup déstabilisée. C'est le titre qui m'a interpellée dès le départ. Je connais l'anamnèse, je sais ce que c'est. Faire une anamnèse avec un psychiatre peut être très déstabilisant, puisqu'il va retracer toute l'histoire de notre vie pour pouvoir comprendre les troubles qui nous habitent. Et ce retour en arrière peut être très déstabilisant et marquant.

Je ne vais pas trop revenir sur le fond de l'histoire, le résumé en dit déjà bien assez et ce serait trop dommage de révéler des choses importantes. Surtout qu'il s'agit ici d'un thriller, il faut découvrir les révélations au rythme qu'a voulu l'auteur.

Je peux donc vous dire que l'on va suivre Marie, une jeune femme psychanalyste, qui fait un cauchemar récurrent d'une femme lacérée de coups de couteau et la suppliant. Elle ne comprend pas d'où cela peut venir. En même temps, elle reçoit en consultation un patient, Jack Lee, aux troubles psychiatriques très forts. Et un homme qu'elle ne connait pas va l'apostropher dans la rue en l'appelant par un autre prénom, et il va insister lourdement. Elle ne comprend pas ce qu'il lui veut. Elle est secondée par son assistante et amie, Sophie, qui ne comprend vraiment pas ce qu'il se passe. La descente aux enfers pour Marie va commencer, elle sera totalement perdue, voudra trouver des réponses auprès de son père Luc. Mais va-t-elle arriver à comprendre pourquoi elle voit cette femme dans ses rêves et ce que tout cela peut bien vouloir dire.

Il n'y a pas que Marie qui est perdue, j'y étais moi-même par moment. Pas perdue dans le sens de l'histoire, perdue surtout dans la compréhension de ce que vivait Marie. Car en tant que lecteur, l'auteur nous donne des pistes sur ce qu'il se passe autour de Marie. On suit ainsi Jack Lee dans la recherche de sa petite fille et on suit aussi Paul, cet homme qui a reconnu en Marie une autre personne. Tous ces personnages sont torturés eux aussi et ont eu de graves problèmes dans leur passé qui font qu'ils sont perturbés dans le présent. On apprendra tout cela petit à petit. Il y a pas mal de personnages. J'ai lu certains avis qui disaient qu'il y en avait trop, entrainant une incompréhension. J'avais ainsi peur de me perdre moi-même, mais non, bien au contraire. J'ai réussi à m'imprégner de chacun d'eux, de leurs problèmes, de leurs vécus. C'est vrai qu'ils sont nombreux, mais je les trouve tous marquants. Parfois, je me demandais pourquoi untel était présent, et lorsque l'explication a été donnée, je me suis rendue compte qu'ils étaient tous aussi importants les uns que les autres.

Le roman est divisé en trois parties, inégales. La dernière étant la plus petite, la première la plus conséquente. J'ai suivi la première avec beaucoup d'attention, c'était pour moi la plus passionnante puisque c'est celle où il se passe le plus d'événements. La seconde partie est celle qui m'a le plus perdue au niveau compréhension. Je n'arrivais pas à comprendre où l'auteur voulait m'emmener. J'ai eu toutes les réponses dans la troisième et dernière partie qui est vraiment celle de toutes les révélations. Et ce, jusqu'à la dernière page, jusqu'au dernier mot. Je suis tombée de haut, j'étais loin de m'imaginer une telle chose. J'ai parfois été perturbée par quelques notions de temps qui ne sont pas toujours précisées par l'auteur. Disons que le temps n'est pas le même d'un chapitre à un autre, on peut commencer un matin avec un personnage et continuer le chapitre suivant avec un autre personnage et de nuit. Mais cela ne m'a pas dérangée plus que cela dans ma lecture. J'essayais tellement de comprendre qui était qui, savoir qui était réellement Marie. Je me suis demandée plus d'une fois si elle était folle ou pas réellement. J'avoue avoir été obligée de lire la fin plusieurs fois, tellement je ne m'y attendais pas. En la connaissant, le reste du livre prend alors un tout autre éclairage et je me suis dit que l'auteur m'avait vraiment menée par le bout du nez tout le long.

J'ai lu rapidement ce livre, en à peine deux jours. J'ai vraiment été prise par l'histoire et le fait de vouloir savoir m'a pressée dans ma lecture. Je ne me suis pourtant pas tellement attachée aux personnages, chose assez rare pour moi. Peut-être est-ce dû à leur nombre important, ou au fait qu'ils ne sont pas détaillés physiquement comme on a l'habitude de voir dans les romans. Ici, c'est surtout leur aspect psychologique qui est dépeint. Même Marie ne m'a pas plus bouleversée que ça. Je pense que c'est dû au fait d'assister à des meurtres atroces et de la soupçonner, je n'avais pas envie de m'attacher à une meurtrière.

Le style de l'auteur est efficace, avec des phrases courtes qui se succèdent au moment d'une action importante. Je regrette juste qu'il y ait eu peu de descriptions de décors, on est vraiment plus ici dans une histoire où c'est la psychologie des personnages qui sont mis en avant. C'est un choix de l'auteur qui se respecte tout autant.

Maintenant que j'ai fini ce roman, j'ai très envie de découvrir son premier, Claustrations. Surtout que d'après certains avis, il serait meilleur que celui-ci. Quand je vois déjà comme celui-ci a été perturbant, cela donne envie de le découvrir

Rien que pour ce but final où Salvatore Minni a voulu m'emmener, qui est plutôt réussi, je dirais que ce livre a été une bonne lecture. J'aime être perdue et arriver sur des chemins insoupçonnés. C'est donc une très bonne découverte pour moi. Il m'aura manqué un peu de densité dans les personnages et dans les décors pour en faire un coup de cœur. Mais cela reste néanmoins un très bon moment de lecture, déstabilisant à souhait.. Et qui me donne envie de lire le premier roman de l'auteur et surtout de le suivre dans une prochaine publication.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Anamnèse" est sorti 2019-10-17T00:05:28+02:00
background Layer 1 17 Octobre

Date de sortie

Anamnèse

  • France : 2019-10-17 (Français)

Activité récente

Mimon le place en liste or
2020-01-22T13:26:34+01:00
Maks l'ajoute dans sa biblio or
2020-01-02T18:12:04+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 14
Commentaires 8
Extraits 2
Evaluations 9
Note globale 7.89 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode