Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Anathole : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Ceux qui ont des ailes, Tome 6 Ceux qui ont des ailes, Tome 6
Natsuki Takaya   
Un trés bon Tome 6 =) On apprend enfin le fin mot de l'histoire ^^ je n'ai pas du tout été déçus par cette serie , et je la conseille fortement pour les amateur(e)s de Mangas =)

par dede1422
XxX Holic Rei, tome 3 XxX Holic Rei, tome 3
Clamp   
Déjà la fin de cette petite suite.

Passons rapidement sur le graphisme que je trouve sublime (cf tous mes commentaires sur Clamp en fait...), l'objet en lui-même qui est très beau : couvertures sombres avec des dessins magnifiques chromés et les premières pages colorées en papier glacé (en même temps à 9e le manga, il peut être beau). Tous les mangas de Clamp depuis une petite dizaine d'année possèdent cette qualité dans le dessin et l'univers fouillé.

L'histoire prend fin ici, et c'est tout de même un légère déception : tout ça pour ça ? J'ai eu l'impression que cette suite n'était qu'une sorte d'introduction à tsubasa world chronicle. Certes j'ai dévoré ces 3 tomes car ils m'ont rappelé à quel point j'avais aimé la série originelle et l'univers toujours présent, mais je me suis demandée s'il n'y avait pas une autre finalité.
Toutes ces séries imbriquées sont en effet assez complexes et nébuleuses, sans beaucoup de réponses. j'en attendais donc bien plus dans Rei.

La fin est quand même très jolie et surtout émouvante, et j'attends vraiment que Watanuki trouve le bonheur ! Une autre suite à la suite un jour pour ça ?
Robert des noms propres Robert des noms propres
Amélie Nothomb   
J’ai découvert Amélie Nothomb il y a quelques années, grâce à ma cousine – à qui je dois une fière chandelle puisque je suis devenue une véritable fan de cette auteure – . Je dois remercier Amélie pour avoir toujours su m’apporter une véritable nuée d’air frais dans mon sillage littéraire. Une nuée d’air frais mais aussi une bouffée d’air « extraterrestre ». Vous avez eu l’occasion de voir, plus d’une fois, que je lisais de nombreux styles et que j’aimais varier les plaisirs mais Amélie Nothomb est vraiment l’extraterrestre de mon horizon littéraire. Elle est, et restera, je pense, une auteure de style indéfinissable. Ses romans sont les petits hommes verts de ma bibliothèque. Les histoires sont rocambolesques, les personnages décapants, originaux au-delà de toute imagination. Quant aux prénoms, je ne vous dis que ça… Pannonique, Prétextat Tach, Texor Texel, … et dans ce ci, Plectrude. Ils ont beau être étrange voire même aberrants, ils collent parfaitement aux personnages et à l’univers qu’Amélie Nothomb crée pour eux.

Son style est fluide, rapide et nette (la plupart du temps). Les pages se tournent et les livres se referment en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Ses romans sont, le plus souvent, relativement courts. Et j’apprécie le fait qu’elle arrive, malgré l’économie de mots et de pages, à créer quelque chose de consistant, peut-être pas toujours avec le même brio mais quand même…

En outre, Amélie est quelqu’un qui manie extrêmement bien des thèmes assez étranges tels que le dégoût, la laideur ou encore le meurtre (pas que ce sujet soit exceptionnel, mais il l’est dans la manière dont il est traité). Je vous jure qu’on aurait presque envie d’essayer parfois ! (Non non, je n’ai pas dit que j’essayerai, ni que je cautionnais ! Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit ! Simplement elle décrit ces « choses » de manière incroyablement réaliste et précise). Par ailleurs, c’est quelqu’un qui n’hésite pas à se mettre dans la peau de ses personnages, elle est parfois la victime comme dans le cas de Robert des Noms Propres mais elle peut tout aussi bien être l’assassin, peut-être pas de manière directe mais on la sent au travers de ses personnages et on finit par identifier ces personnages qui sont, en réalité, l’auteure elle-même (ouch, la phrase quoi O.o).

Robert des Noms Propres fait partie des romans softs d’Amélie Nothomb, quoiqu’il peut toucher de manière extrêmement forte car, sous une apparence légère, les sujets traités restent durs et pénibles. Ce sont des faits précis et vécus que nous rapporte Amélie même si elle les planque sous l’apparence d’un « conte ».

Robert des Noms Propres est l’un de mes romans favoris ^o^ J’ai apprécié le style décalé, l’économie de mots et le rythme qui caractérise ce roman, les réflexions philosophiques ainsi que l’histoire et les personnages… Franchement, lancez-vous ;-)

par Lynne
Fruits Basket, tome 15 Fruits Basket, tome 15
Natsuki Takaya   
J'ai vraiment adoré ce manga, dont la fin ne m'a nullement déçue. Un grand oui !
Ceux qui ont des ailes, Tome 4 Ceux qui ont des ailes, Tome 4
Natsuki Takaya   
Rien à dire les personnages sont tous magnifique et l'histoire aussi. A suivre

par Rimou94
Fruits Basket, tome 13 Fruits Basket, tome 13
Natsuki Takaya   
Toujours un mélange d'émotion avec la rencontre de Thoru avec Kuréno, l'histoire de Momiji, la scène du vœu sur le toit avec Kyô... et une ambiance chaleureuse quand tout le monde est réuni pour le voyage de classe!

par Kiriu
XxX Holic, Tome 14 XxX Holic, Tome 14
Clamp   
La cuisine, un thème qui mine de rien est important dans XXXholic, semble prendre encore un peu plus d'importance ici avec l'arrivée de cette cliente énigmatique qui souhaite des cours de cuisine. Yuko explique aussi beaucoup d'évènements passés dans ce tome et on comprend mieux la remise en question même de l'existence de Watanuki qui est souvent discutée dans le manga. Passionnant et enivrant.

par syl1984
Ceux qui ont des ailes, Tome 2 Ceux qui ont des ailes, Tome 2
Natsuki Takaya   
J'ai adoré ce tome tout comme le premier. Je recommande ce manga ,vraiment a lire !
XxX Holic, Tome 1 XxX Holic, Tome 1
Clamp   
Manga vraiment très drôle. Ce premier tome met en place les principaux personnages. On découvre leurs caractères énervants pour certains, attachants pour d’autres.

Ce n’est qu’à la fin du premier tome que l’on comprend où veut en venir l’auteur. Et c’est à ce moment là que l’histoire semble pouvoir décoller vers d’autres sphères…

Le final promet une suite ravageuse.

J’ai beaucoup aimé la finesse du dessin. Les représentations des personnages sont magnifiques.

En conclusion : je lirai volontiers la suite.



par Vepug
Fruits Basket, tome 11 Fruits Basket, tome 11
Natsuki Takaya   
Un tome dans lequel la présence d'Akito plane comme une ombre inquiétante au-dessus des membres de la famille Sôma.