Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Andrea-Daumont : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Partials, Tome 1 : Partials Partials, Tome 1 : Partials
Dan Wells   
Que dire? Ce livre est une véritable révélation.Je ne comprends même pas pourquoi je n'ai pas mis la main dessus avant. L'histoire est tellement bonne, à certains passages j'en avais des palpitations!

En tout cas, si vous cherchez de l'action, et des personnages qui font bougez de l'air, c'est la meilleure série.

Tout d'abord, l'univers est géniale. Digne de iRobot, des soldats partiellement humain se révoltent et ça dégénère en la plus grosse guerre que l'humanité ait connue.... jusqu'à ce que ca se transforme en la plus grosse épidémie qui masacre 99.996% de l'humanité. Les quelques milliers d'humains restant et mystérieusement immunisés au virus forment une société sur Long Island. Kira avait 4 ans à cette époque, et 11 ans plus tard, aucun bébé né n'a réussi à survivre, et les humains ne sont pas plus proche de trouver une cure que 11 ans plus tôt.

Lorsque Maddison, la soeur adoptive de Kira, tombe enceinte, cette dernière est déterminé à ce que ce bébé soit le premier à survivre, et ce à n'importe quel prix. C'est alors que Kira commence ses propres recherches, et qu'à court de ressource, elle réalise que les seuls à possiblement posséder la cure sont les Parials, que personne n'a vu depuis 11ans. Bien que les autorités soient contre l'idée de Kira, ce n'est pas ça qui va l'arrêté.

MON OPINION
Wow. Ca faisait longtemps que j'avais rencontré un personnage comme Kira. Elle est tellement forte et déterminée. RIEN ne peut l'arrêter. Qu'elle soit seule ou non, ce n'est qu'un détail.

J'ai également beaucoup apprécié Samm. Sa position est assez ambigüe mais je suis convaincue qu'au fond, il est avec Kira.

Pour l'écriture, je n'ai rien à dire, c'était parfait.

Courrez l'acheter :)

Legend, Tome 1 : Legend Legend, Tome 1 : Legend
Marie Lu   
Elle est l'élite de l'armée / Il est l'ennemie public n°1

Tout les oppose, pourtant, ils se ressemblent...

Un livre dystopique comme on les aime !
June est intelligente, riche, réfléchit et fidèle à sa République.
Day est intelligent, pauvre, réfléchit et déteste la République.

Dans ce livre, nous avons deux personnages jeunes qui ont tout les deux grandit trop vite à cause de plusieurs éléments...
Dans ce monde ci, Chaque enfant de 10 ans passe un teste, qui déterminera leur vie futur, leurs études, et leur métier.
Nos deux protagonistes sont opposé l'un à l'autre et alors que tout devrait les opposer, ils se rapproche dangereusement.

Legend est un livre explosif. La première partie nous plonge dans le monde de nos deux personnages complètement différent, puis la deuxième partie est une explosion de sensation, stressant, et éprouvant.
La lecture est fluide et le livre se termine bien trop vite ! On a que trois mots quand on ferme le livre c'est : VIVEMENT LA SUITE !
Je le conseil à tout le monde ! Ce livre est une agréable surprise !

par naiky
Lebenstunnel, tome 1 : Allégeance Lebenstunnel, tome 1 : Allégeance
Oxanna Hope   
Je viens de terminer ce roman, et il me hante déjà ! Je ne l'ai pas lu, je l'ai carrément dévoré ! Je connaissais déjà la plume d'Oxanna Hope et sa façon de prendre le lecteur par la main et l'emmener dans son univers. Elle me bluffe à chaque fois, et ça recommence à chaque lecture. Pour celui-ci, c'est pareil...Avec son style clair et direct, ne tournant pas autour du pot pour nous décrire des scènes, des rebondissements et des questionnements, tous les ingrédients sont là pour rendre notre lecture complètement addictive !
Donc si vous avez bien lu le résumé, la fin de la seconde guerre mondiale ne s'est pas déroulée exactement de la même façon que dans notre réalité. Hitler en est sorti vainqueur, il a donc pu mener à bien ses projets, régner sur le monde avec la race Aryenne qu'il affectionnait tant. Le roman débute deux cents ans plus tard, en 2145, Berlin s'appelle désormais Germania et est peuplée de personnes aux yeux bleus et cheveux très blonds. Tout est bien évidemment contrôlé, et en particulier les naissances. Les enfants naissant avec des déficiences physiques, ou n'étant pas blonds sont immédiatement euthanasiés et incinérés. Des femmes vouent leurs vies à être des mères porteuses pour l'état, les deux premiers enfants de chaque couple sont eux aussi donnés à l'état. Personne ne se rebelle, c'est comme ça, tout le monde l'accepte, ça fait tellement de temps de toute façon que c'en est passé dans la normalité !! Cette ville vit sous un dôme, pour empêcher d'être atteinte par les éruptions solaires, tout est très rigide, par exemple, il est obligatoire de traverser dans les passages piétons où vous êtes en faute réprimandée, le soir un couvre-feu est de rigueur ! Bref, tout est sous contrôle !
Krista est une jeune fille de 17 ans, qui n'a pas réussi les études que ses parents auraient aimé qu'elle fasse, par rapport à son frère, elle travaille donc dans une maternité en tant qu'aide soignante. Elle aime ce contact avec les bébés et leurs mamans, elle supporte beaucoup moins quand elle doit aider sa chef à « éliminer » un bébé ne rentrant pas dans la norme ! En sortant du travail, un soir, elle voit une jeune femme dans une ruelle sombre essayer d'ouvrir une bouche d'égout mais elle n'y arrive pas, Krista, qui a beaucoup d'empathie, va l'aider, elle voit que cette femme est enceinte et souffre. Celle-ci va l'emmener dans les égouts avec elle, pour sa sécurité, Krista en a déjà trop vu. Et elle va en voir bien d'autres et découvrir tout un monde souterrain, avec des hommes et femmes qui ne ressemblent pas du tout à tout ce qu'elle avait appris, ils sont bruns, certains la peau mate, les yeux foncés, elle pensait que ces gens n'existaient que dans ses livres d'école ! Après avoir aidé la jeune femme à accoucher, Krista est emprisonnée, mais son acte de compassion envers la jeune maman va la sauver. C'est un nouveau monde qu'elle découvre, où les gens s'entraident, où les Aryens sont détestés. Ils vivent cachés depuis tout ce temps, certains aimeraient voir le jour et vivre autrement. En voulant les aider, Krista se rend compte qu'elle est recherchée dans sa ville pour haute trahison...la voilà rejetée de tous, par les siens car elle a fui, et par ceux des tunnels puisqu'elle est une Aryenne...C'est une jeune fille qui va mûrir avec tous ces événements. De la jeune fille passive qui acceptait tout ce qu'on lui disait, elle va devenir une jeune femme rebelle, devant faire des choix très difficiles et surtout devant remettre en question tout ce qu'elle connaît ! Elle voit toute la cruauté que son peuple subit depuis des années, avec la sélection dès la naissance. Elle va donc aider ce peuple de l'ombre à en sortir, mais elle va au devant de grands dangers en suivant Elyas, Ezra et les autres.
Oxanna Hope a construit tout un univers pouvant être tout à fait réaliste, elle fait passer à travers l'histoire de Krista des messages très forts de rejet, de dénigrement, de racisme, de honte. Des messages encore bien actuels malheureusement, d'autres plus positifs tels que l'acceptation des autres, le partage, le dévouement, l'amour y sont aussi très bien retranscrits. Ses personnages sont très bien travaillés. Au début, les scènes sont assez difficiles, j'ai tout de suite eu de la peine pour Krista, faisant des choses horribles, dans une presque totale indifférence, tellement le devoir est bien enraciné en elle. J'avais envie qu'elle se révolte, mais cela n'aurait pas été possible sans l'élément déclencheur qu'a été de découvrir un autre monde que le sien. Ceux ci aussi sont parfois très durs envers elle, j'ai parfois été indignée par certains de leurs comportements, car elle n'y peut rien, mais je comprends toutefois la haine qui les nourrit, vu leurs conditions de vie, comment pouvoir être autrement ?
J'ai peur une nouvelle fois d'être encore trop bavarde, le sujet est tellement important, et peut tellement se superposer à notre monde actuel ! Comme je le disais plus haut, c'est une lecture riche et dense, ne manquant pas de mouvements, je ne me suis pas ennuyée une seule minute ! L'auteure m'a tenue en haleine jusqu'au bout, et arrivée au chapitre 42, là, ce fut le coup de bambou pour moi...quelle fin pour un premier tome ! Que de révélations, de bouleversements en peu de lignes, je peux vous dire qu'à ce moment là, hors de question d'être dérangée ! À travers ses personnages à qui elle en fait voir de toutes les couleurs, c'est nous, lecteurs, qui en faisons de même ! Le choc que va vivre Krista à la fin a très bien été ressenti pour ma part ! Maintenant, je n'ai qu'une envie, savoir ce qu'il va se passer, ce que vont devenir Krista et les autres, ce qu'ils vont continuer de découvrir, et moi aussi par la même occasion. Et surtout, surtout, je suis curieuse de savoir ce que l'auteure a pu encore imaginer dans ce deuxième opus, car elle a vraiment beaucoup d'inspiration, je suis épatée par celle-ci ! Créer un monde si riche, si précis que ce soit au niveau décors, lois, rythmes de vie, personnages, est pour moi vraiment époustouflant et requiert une imagination sans bornes !
Je vous conseille vraiment de découvrir cette dystopie plus vraie que nature, ce n'est pourtant pas mon genre de prédilection, mais Lebenstunnel est un gros coup de cœur pour moi dans ce genre. Une lecture qu'on n'oublie pas ! Je tiens à en remercier l'auteure pour cela !
Un dernier point va à la couverture, magnifique, et représentant très bien le roman !

par marie-nel
Blood of Eden, Tome 1 : Je Suis une Immortelle Blood of Eden, Tome 1 : Je Suis une Immortelle
Julie Kagawa   
Si j'avais adoré The Iron Fey avec son univers féérique et pourtant dangereux, je peux sans hésiter affirmer que je lui préfère pourtant The Immortal Rules.
Des histoires de vampires j'en ai lues et rerelues, et pour la plupart c'est toujours avec plaisir. Mais s'il y a bien une chose qui manquait à tous ces livres à crocs, c'est cette atmosphère particulièrement sombre et oppressante qu'a su exploiter à son maximum Julie Kagawa.
Ce livre est pour moi, comme Infinite Days avait pu l'être avant lui, un véritable souffle d'air frais. Encore que le mot est faible ! Ici, plus qu'une petite bise, c'est un vent violent que j'ai reçu en pleine figure.

Allie est une fille forte et courageuse, qui hait les vampires de son être, et qui fait son possible pour ne pas s'attacher trop aux gens, de peur d'être blessée. Et on la comprend ! Néanmoins, devenue vampire, force est de constater que les choses ne sont pas aussi simples qu'elles n'y paraissent et que la frontière entre le bien et le mal n'est pas si évidente à discerner.
Passée d'humaine à buveuse de sang, on voit Allie grandir, mûrir, et faire face à des choix parfois très difficiles. J'ai eu peur pour elle, j'ai eu mal pour elle. Il aurait été si facile de baisser les bras à plusieurs reprises, et pourtant. Allie n'a jamais cesser d'avancer malgré les obstacles, et c'est ce qui me plait tant chez elle.

Avec The Immortal Rules, Julie Kagawa nous offre une mythologie vampirique originale dans un monde en ruines. Ce premier tome est une vraie boule de tension, prête à exploser à chaque instant. La romance est là, très touchante et douce-amère à mon sens car Allie n'oublie jamais ce qu'elle est. Je ne peux que vous le conseiller, que ce soit en vo ou en vf lorsqu'il sortira !

par Jandh
Red Rising, Tome 1 Red Rising, Tome 1
Pierce Brown   
RED RISING est un roman grisant, électrisant, ultra dynamique et tellement, tellement palpitant. Ce n’est pas compliqué : une fois lancés dans l’histoire, nous sommes littéralement ancrés au cœur de celle-ci et il nous est véritablement impossible d’en ressortir. Pierce Brown met ici en place un univers tellement complexe et tellement saisissant qu’il devient rapidement très addictif et exaltant. Je me suis tout simplement éclaté pendant ma lecture. J’en ai pris plein les yeux et je n’ai pas vu les pages se tourner. Quelle joie de pouvoir me perdre autant dans un roman !

CHRONIQUE : http://wandering-world.skyrock.com/3252059732-RED-RISING-T-1-RED-RISING.html

par Jordan
Red Queen, Tome 1 Red Queen, Tome 1
Victoria Aveyard   
C'est peut-être étrange pour certains mais pour moi, il y a des romans qui passe en laissant une petite brise après leur passage, d'autres c'est un courant d'air glaçant et d'autres, enfin, qui enclenche une tempête. Et ce livre est l'un de ceux-là.
Après l'avoir fini, je voulais déjà une suite ou peut-être pas, de peur d'être déçue. Ce livre a eu un effet dévastateur comme peu de livres l'ont encore sur moi. Ce roman m'a transporté, la fin m'a surprise malgré mon esprit de déduction qui se doutait de quelque chose. J'ai été émue, j'ai surtout été triste car c'est un roman sombre, trop peut-être pour certains mais Mare ramenait le rire, le sourire quand il le fallait.
Et pour cela, parce que c'est d'abord l'auteur qui nous offre tout ça, je la remercie profondément. Je crois que c'est l'un de ses premiers livres et elle a tout d'une grande.
Ses personnages sont peut-être encore une ébauche et grandiront avec la suite mais cette ébauche m'a emballée. Cal, Maven, Lucas, Gisa, Farley, Kilorn et bien sûr Mare m'ont séduite avec ruse, avec honnêteté, avec humour, avec justice...avec amour. Cal qui voit son peuple souffrir mais croit ne pouvoir rien changer. Maven qui rêve de sortir de l'ombre de son frère. Lucas qui protège Mare et s'en fait une amie. Gisa, la petite sœur qui a un talent hors du commun. Farley qui résiste pour les autres. Kilorn qui veut sauver celle qui le sauve depuis toujours. Et Mare, celle qui n'est pas ce qu'elle est censé être. Ni Rouge, ni Argent. Elle est entre deux mondes mais n'appartient au final qu'à un seul.
Ce roman est aussi une histoire de pouvoir, de machinations, c'est la cour du roi. Il y a des subalternes, des esclaves, des gardes, des nobles, des princes, une reine, un roi et deux princesses... Il y a des vivants et il y a des morts.
C'est l'histoire de la survie, de la révolte, de la rébellion, c'est ce qui n'est pas encore fini et ce qui va devenir. Ce sont des morts mais pour la vie et aussi des morts pour l'exemple.
Je crois que ça se voit un peu que j'ai été bouleversée par ce livre vu le nombre de choses que je mets les unes à la suite des autres. Mais quand un livre me marque comme ça, il est comme tatouer dans mon esprit.
"Et notre armée se lèvera, aussi rouge que l'aube."
7 secondes 7 secondes
Tom Easton   
En gros, Un ouvrage unique, qu'il faut plus voir comme une chasse à l'homme dans un environnement dystopique que comme une dystopie classique, du moins comme on en voit souvent ces temps-ci. En moins de 400 pages, l'auteur nous fait voyager et nous tient en haleine à chaque page, à la manière d'un thriller bien mené, jusqu'au dénouement final qui est littéralement explosif. Je conseille réellement cet ouvrage, qui est non seulement original de part son concept et son univers, mais qui est également bien écrit, bien mené et qui comme j'aime, contient assez de suspens pour deux vies. OK, j'aurais aimé plus de développement de l'univers et une fin plus complète, mais tout de même... Je recommande !

http://imanbooks.blogspot.fr/2016/03/7-secondes.html

par Aluna
L'Élite, tome 1 : Résilience L'Élite, tome 1 : Résilience
Joelle Charbonneau   
Du déjà vu mais très addictif tout de même

On a beau nous prévenir que non, non, ce n'est pas un copycat d'Hunger games (mais que bien évidemment les fans y trouveront grandement leur compte), force est de constater que la trame est radicalement la même. Quelques aménagements sont néanmoins bien trouvés pour orienter le lecteur vers d'autres réflexions. Ici ce n'est pas une course à la mort pour gagner un "jeu" mais un "testing" (à la mort quand même) afin d'accéder à l'université qui formera l'Elite (les futurs gouvernants du pays). La médiocrité n'est pas de mise, pas de place pour les faibles. L'héroïne ressemble à s'y méprendre à Katnyss, et là où l'une maitrisait l'arc et le collet, l'autre est d'une intelligence telle, qu'elle peut détecter des eaux polluées, calculer des trajectoires de balle, recoudre un bidon éventré... Bref, survivre en milieu hostile avec un kit antipollution, une paire de draps et 3 fois rien. Evidemment un chevalier servant, Tomas, (qui vient du même patelin qu'elle) se joindra à sa cause (peut-être même 2 prétendants, car Michal veille dans l'ombre, et un triangle amoureux c'est tellement mieux, ça permettrait de bien alimenter le tome 2 ^^). Elle a quelques doutes sur lui, mais pas grave, il est tellement bôoo. J'ironise un peu mais j'ai beaucoup aimé, sans doute presque autant qu'Hunger games (l'effet de surprise en moins), car tout cela est tellement bien ficelé que j'y ai cru à nouveau. La fin apporte un joli cliffhanger qui vous hérisse un peu le poil en songeant au délai d'attente entre les tomes. Mais si comme moi vous êtes encore en manque d'Hunger Games, ce roman vous apportera un nouveau souffle.

Or : 8/10

The Vanishing Girl, Tome 1 : The Vanishing Girl The Vanishing Girl, Tome 1 : The Vanishing Girl
Laura Thalassa   
J'ai entendu beaucoup de bien sur ce livre. Et beaucoup de louanges et d'exultations dû aux sentiments qu'il fait ressentir. Je regrette vraiment ne pas partager l'avis de ces personnes, car au moins, mes heures passées à lire m'auraient paru rentables et bénéfiques.

Le résumé avait l'air pas mal. Des personnes qui se téléportent, ça aurait été ma première lecture de ce genre si ma mémoire est bonne. Mais hélas, je n'ai pas réussi à être transporté par l'écriture de l'auteur qui, bien que correcte, ne me faisait strictement rien ressentir. Et cela valait aussi bien pour les scène de tensions, d'angoisse ou de romances. Parlons-en d'ailleurs de cette romance. Tout roule comme sur des roulettes. A tel point que c'en est décevant. La soi-disant froideur d'Ember a fondu plus rapidement qu'une glace au soleil de 56° C. Et cette manie à vouloir mettre les personnages à poil dès le départ...et constamment...tout cela m'échappe. 68% du livre est composé de ça. Si encore ça créait une émotion, mais nop...Rien.

Pour les moments d'actions, j'ai trouvé pas mal de parties ultra clichées. Certaines scènes avaient carrément l'air d'être découpées d'un film puis collées dans le livre et ce n'était pas top-top vu mes grimaces.

Le scénario est très prévisible, ce qui a accru mon ennui. Pas de suspense, pas d'envie de connaitre la suite, j'avais hâte de finir le livre pour passer à autre chose.

Côté personnage, on a le mec parfait arrogant, la rivale furieuse qui s'enflamme toute seule et une "héroïne" terne et naïve à souhait. Les questions qu'elles posaient....franchement. Elle m'a paru vraiment sotte, surtout au vu de ses agissements. Elle semblait tout le temps oublier où elle était et faisait clairement des trucs qui lui vaudraient des ennuis sans s'en rendre compte compte avant d'être devant le fait accompli.

Exemples ? Allons-y : [spoiler]elle envoie des mails à ses proches et attends sérieusement de leurs nouvelles. Vraiment ? Elle croyait qu'elle était dans un centre aéré ou quoi ? Deuxièmement, elle fait des recherches sur un type que le gouvernement recherche à l'aide d'un réseau surveillé par le gouvernement !! N'est-elle pas idiote ?Oui, elle l'est. Et enfin, elle s'imaginait que ses déplacements et sa fréquentation avec Caden passerait pour du beurre....Sincèrement ? ça m'a vraiment fait tiqué. C'est trop gros tout ça.[/spoiler] Pour tous ces exemples et bien plus, j'ai été indifférente à cette héroïne et à son histoire. J'ai bien trop levé les yeux au ciel pour l'apprécier. Je n'apprécie personne en fait. Les autres personnages sont des figurants juste pour faire genre qu'il y en a d'autres. Caden sort des disquettes valant leur pesant d'or de cliché et voilà quoi, tout le reste est fade et creux.

J'ai l'impression aussi que tout est surestimé dans cette histoire. Que ce soit les compétences d'Ember ou encore les situations dans lesquels ils sont. Et puis, malheureusement, quand l'auteur essaye de créer une "phrase fatal" pour faire choc, ça fait chou blanc. Un très gros chou blanc.

Bref. J'avais quelques étranglements de rire nerveux tant j'étais surprise par les clichées mais en rien par amour des blagues pouvant se trouver dans le livre.

Pour conclure, le livre n'est pas horrible en soi mais il n'avait pas ce qu'il fallait pour me donner un petit coup d'intérêt. Les histoires sans chamboulement que je ne vois pas venir me déplaise vraiment. Même la fin ne m'a pas surprise...quelle tristesse ! C'est vraiment regrettable car ça aurait peut-être remonté mon intérêt mais en tout cas, il est clair et net que je ne lirai pas le tome 2.
Indésirable, Tome 1 Indésirable, Tome 1
Sophie Jordan   
Un vrai petit coup de coeur ! ^^
Uninvited est extrêmement addictif, facile à lire, et je n'ai pas pu m'empêcher de sourire à de nombreuses reprises en le lisant !

Ce livre m'a initiée à la lecture en anglais, et je dois dire que j'avais un peu peur parce que j'avais déjà connu des expériences plutôt ratées, mais mes inquiétudes se sont évanouies dès la première page parce que j'ai tellement adoré que je ne faisais plus attention à la langue. Tout ça pour dire que s'il vous tente mais que vous avez peur de vous lancer en anglais, n'hésitez plus !

Bref, j'ai trouvé l'idée du ''kill gene'' très originale et je n'ai pas été déçue par la suite ! Uninvited pose également des questions très intéressantes sur ce qui nous définit, sur notre identité, et si on peut vraiment être maître de notre destin. J'ai beaucoup aimé la relation entre Davy et son frère, qui est le seul à ne pas la laisser tomber, ainsi que la place que tient la musique dans la vie de Davy. Et les petites news qu'on retrouve au début de chaque chapitre représentent un excellent petit plus !

Je ne sais pas trop quoi ajouter, à part que vous devriez le lire à tout prix !