Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AngelBennett : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Kergallen, tome 1 : Thaïs Les Kergallen, tome 1 : Thaïs
Aurore Aylin   
Je vous invite donc à découvrir les aventures de Thaïs, la sorcière qui ne veut plus faire de magie, et de Kieran, le druide devenu par accident un fantôme suite à une cérémonie rituelle, il y a 400 ans. Surtout ne vous en privez pas !!
J'ai eu la chance d'être choisie comme bêta-lectrice par l'auteure, et j'ai vraiment adoré cette histoire... La fin m'a surprise (bon, elle m'avait prévenue, mais j'ai été surprise quand même !!), et je suis fan de Joanna, la cousine de Thaïs. Quant à Kieran... Moi, je n'aurais pas pu rester aussi impassible que Thaïs dans certaines situations !! Il y a notamment une scène hilarante dans la boutique d'antiquités, sans parler de Kieran qui découvre l'électro-ménager...
Sorcière du Sud, Tome 1 : Apprentie Sorcière Sorcière du Sud, Tome 1 : Apprentie Sorcière
Kimberly Frost   
Une très belle découverte, une surprise inattendue. Ça faisait quelques mois que je voyais la couverture m’appeler, le résumé met ce qu’il faut pour nous tenter. J’ai alors glissé l’extrait et je me suis laissée prendre au jeu, je vous invite à le découvrir, il donne le ton du roman, mais surtout vous fera craquer pour son héroïne.

Tammy Jo a 23 ans et devrait déjà avoir reçu ses pouvoirs de sorcière… sauf que ce n’est toujours pas le cas. Alors qu’elle s’est fait une raison et qu’elle a développé un autre art, celui de la pâtisserie, son petit monde va être bouleversé. Sa petite vie normale, c’est finit. La ville connait un vent de panique, tout part en sucette si je peux me permettre : des vols, des attaques étranges… On va lui dérober son médaillon, celui qui rattache le fantôme de sa grand-mère à la famille Trask. A partir de là, elle est prête à tout.

Tamara est une jeune femme avec un petit grain de folie, un humour pétillant et plein de peps, impossible de ne pas l’adorer. Elle est tellement drôle, elle balance souvent tout ce qui lui passe par la tête, un peu dans le genre de Charley Davidson. Elle est très attachante et malgré le « triangle » amoureux, je n’ai pas décroché une seule seconde.

Cela pourrait être le bémol car je déteste profondément les triangles, les héroïnes indécises qui se tapent tous les beaux mecs. Il y en a peu que j’accepte en littérature : Alex Craft, Felicity Atcock et maintenant celui de Sorcière du Sud. Car d’un côté nous avons l’ex-mari Zach, celui avec qui elle entretient toujours quelque chose. Elle est folle de lui depuis qu’elle a 10 ans, mariés jeunes et à 20 déjà divorcés, on comprend que ce genre d’histoire ne se termine pas comme ça. De l’autre, nous avons Bryn Lyons, l’interdit d’après la fameuse liste de la famille. Si Zach a un côté alpha, protecteur, dominateur, Bryn est plus sournois et plus gris comme personnage, impossible de savoir s’il est bons ou mauvais. Même si la balance pèse plus pour le bon dans ce premier tome, aucun de ses actes ne semble désintéressés. Il est vraiment complexe, là où Zach semble entier : tout ou rien. Difficile alors de lui en vouloir, difficile pour nous de trancher, la suite nous le dira, qui des deux la mérite.

Le reste des personnages est tout aussi attachant, on a vraiment un panel de potes, connaissances, famille autour de l’héroïne qui lui donne beaucoup de consistance et d’authenticité. On est dans une petite ville qui finalement est elle-même un « personnage clé ». L’intrigue part un peu dans tous les sens, elle attire franchement des catastrophes, tout s’accumule et ne semble pas se résoudre. Puis finalement, tout trouve une réponse. Kimberly Frost a su faire de son histoire, un urban fantasy bien ficelé avec la dose d’action, de romance, de suspens, d’amitiés… ce qui donne un récit hyper addictif que j’ai eu du mal à lâcher.

La preuve je continue avec le tome 2. Je recommande chaudement aux amoureux d’urban fantasy, c’était vraiment du très bon ! Une saga prometteuse, j’espère être, tout aussi emballée avec la suite.

[spoiler]{ Avis sur Follow The Reader }
[/spoiler]

par LLyza
Les Kergallen, tome 2 : Joanna Les Kergallen, tome 2 : Joanna
Aurore Aylin   
Il y a des livres où il faut plusieurs chapitres pour savoir si on va aimer, d’autres où on sait tout de suite qu’on aimera pas et d’autres où dès les 1ers mots on sait qu’on va aimer. Ce livre fait partie de la dernière catégorie.
C’est frais, drôle et sexy. Exactement le genre de lecture dont j’avais envie.

Alors que le 1er tome tournait presque exclusivement autour de Thaïs et Kieran, ce tome nous en apprend plus sur la famille et laisse une jolie place aux autres membres de cette tribu complètement barrée et délicieusement loufoque. En ce sens, ce 2ème tome est plus approfondi et plus fouillé.

La romance est bien traitée : Johanna et Dragan se plaisent et n’ont pas peur de se le montrer. Pas de quiproquo inutile pour maintenir un faux suspens sur l’issu la romance, pas de drame, pas de tergiversation stérile. J’ai trouvé malin de la part de l’auteur (et j’ai apprécié) de ne pas nous faire attendre la moitié du livre pour voir un rapprochement que le sait de toute façon inévitable.

Et puis il y a tout l’univers créé par Aurore Aylin que j’aime beaucoup : la magie, les légendes, les anges et les démons. Tout se mêle habilement et avec beaucoup de naturel.

Et j’ai beaucoup apprécié les clins d’œil à la famille de Chânais (de Ysaline Fearfaol). Ca m’a fait me demander ce que donnerait un livre écrit à 4 mains par ces deux auteurs : une chipie du clan Kergallen qui se frotterait à un loup de la meute de Chânais… Je suis sûre que ça serait explosif !

Si je devais faire un léger reproche à ce tome, c'est que j'ai trouvé que la fin tirait un peu en longueur.

Quoiqu'il en soit, si vous ne connaissez pas encore cette auteur, je vous invite à découvrir sans plus tarder le monde magique des femmes Kergallen. Quant aux autre.. Quoi vous n'avez pas encore lu le tome 2? ^^
Les Kergallen, tome 3 : Nina Les Kergallen, tome 3 : Nina
Aurore Aylin   
J'ai lu avec enthousiasme ce troisième tome des Kergallen pour découvrir l'histoire de Nina et Marzhin et dès que je l'ai eu entre mes mains je ne l'ai quasiment pas lâchée et me suis régalée. On découvre des réponses à nos questions derrière l'histoire de ce couple qui réapprends à ce connaitre après 3000 ans de séparation.
Cette famille est toujours aussi attachantes et complètement dingue, j'adore Corentin, on les retrouve avec joie et on a encore envie de voir ce qu'ils vont devenir.
J'aime vraiment l'histoire avec Nina qui cherche à se rapprocher de Marzhin mais, qui, au début, à peur. A travers leur recherche pour trouver une réponse à leurs questions sur leur fille ils vont voyager entre plusieurs dimensions et c'est coool, je trouve. [spoiler]On retrouve même Ysolda en Avalon![/spoiler]

par Aki-
Les Kergallen, tome 3,5 : Nouvelles Les Kergallen, tome 3,5 : Nouvelles
Aurore Aylin   
J'ai beaucoup appréciée ces nouvelles qui nous en apprennent un peu plus sur les personnages que se soit pour l'approfondissement des pouvoirs de certains ou tout simplement des moments de leurs vie entre 2 tomes. Se sont des nouvelles drôles, rafraîchissantes, émouvantes et on en redemande encore :) Alors vivement la suite des aventures Kergallenesques !

par cotilite
Les Kergallen, tome 4 : Sélène Les Kergallen, tome 4 : Sélène
Aurore Aylin   
http://boulimiquedeslivres.blogspot.fr/2017/04/mon-avis-sur-les-kergallen-tome-4.html

Ah! Que c'est agréable de replonger dans l'ambiance si poétique et bienfaisante crée par Aurore Aylin. C'est toujours un enchantement que de retrouver cette famille si atypique et si attachante.
À chaque fois que je dévore un tome de cette saga, je n'éprouve toujours qu'un seul regret, celui de devoir fermer le livre lorsque celui-ci est terminé.



Un point que j'apprécie tout particulièrement avec cette série, c'est qu'à chaque tome, nous avons l'impression de changer d'univers. Pourquoi? Eh bien! Parce qu'à chaque fois, nous découvrons une nouvelle légende et de nouveaux êtres magiques.
Après le highlander fantôme, l'ange ténébreux (mon chouchou!!) et le dragon enchanteur, cette fois nous faisons la connaissance avec Korenn. Un jeune homme.... très félin.
Comme tous les autres mâles que nous croisons dans cette contrée, il est lui aussi à croquer (miam miam!). Ah comme j'aimerai moi aussi être une sorcière Kergallen!!!!

Cette fois, c'est la mystérieuse Sélène, amoureuse des animaux, qui est mise en avant. Jusqu'à présent, j'avais eu un peu de mal avec ce personnage croisé bien trop rapidement dans les précédents tomes. Sélène est une jeune femme adorable, mais qui comme toutes les autres sorcières de la famille, peut se révéler explosive et teigneuse. Elle est une fervente protectrice de ses petits protégés et mieux vaut éviter de se mettre sur son chemin ou de vouloir leur faire du mal.
Elle a une vie assez tranquille, bien que très remplie. Elle passe son temps à vouloir aider les animaux ce qui fait que son arche ne désemplit pas.


Korenn s'est enfui du royaume de Tir na nOg où il était retenu prisonnier par une famille de sorciers pratiquant la magie noire. Arrivé sur Terre, complètement perdu, il va se trouver sur le chemin de Sélène, la seule capable de pouvoir l'aider.
Si les débuts sont assez houleux, au fil du temps, ils vont de plus en plus s'apprécier au point de chacun vouloir se sacrifier pour l'autre.


Franchement, avec Korenn, Aurore ne pouvait pas trouver meilleur compagnon pour Sélène.



Une chose est certaine, Aurore aime les animaux, particulièrement les chats. J'ai beaucoup aimé les anecdotes tournant autour d'eux, en particulier sur leur côté précieux et difficile (j'ai les même à la maison).


Encore une fois, personne n'est oublié. Nous retrouvons le clan dans son entier, même si certains membres ne font qu'un passage furtif. Corentin et Sophie sont particulièrement mis en avant. Nous découvrons un jeune homme plus sérieux et bien plus mature qu'il ne le laisse à penser. Quant à Sophie, désormais libérée de sa folie, elle peut se révéler très puissante, mais surtout très maligne.


Ce tome illustre parfaitement le combat entre le bien et le mal. Vers la fin, nous sommes plongés dans un combat difficile où tous les coups sont permis. Heureusement, l'union fait la force comme à chaque fois.

Et bien entendu, l'humour est encore très présent dans ce quatrième tome. Que serait une histoire des Kergallen sans les célèbres blagues de Corentin et les échanges piquants avec cette chère Naïs!!!



En bref, encore un tome excellent. Vivement la suite!!!


Boulimique des livres

par silbert
Les Kergallen, tome 4,5 : Nouvelles Les Kergallen, tome 4,5 : Nouvelles
Aurore Aylin   
C'est toujours un plaisir de replonger dans l'univers des sorcières facétieuses, avec le clin d’œil des Loups et des Anges. Les personnages prennent vie comme des acteurs en tournée promotionnelle. On se remet dans l'ambiance pour patienter jusqu'au tome consacré à Azilis.. A suivre !
Nos chemins de travers Nos chemins de travers
Georgia Caldera   
En lisant le speech du résumé, j'appréhendai le scénario basique des contraires qui s'attirent. Même si en voyant l'auteure, je ne pouvais m'empêcher d'espérer quelque chose qui sortirait cette lecture du lot...
Et encore une fois, je ressors de ma lecture soufflée. Une habitude maintenant avec Mme Caldera...

Elle a un don pour créer des personnages complexes. Tellement bouleversants et poignants, qu'ils vous transportent avec eux dans le déluge de leur sentiments. Vous y noient.
[spoiler]Comment ne pas compatir avec Louis? Cet énergumène qui aime blesser les gens, mais au final ne le fait que pour se meurtrir lui même ?
Et Emma ? J'ai bien aimé que l'auteure ne tombe pas dans le cliché de la "guérir" de sa mauvaise vision d'elle même juste à travers le regard de Louis. Ce n'est pas si simple. C'est bien plus profond comme mal être. Et vu comment elle est décrite, j'ai même du mal à croire qu'elle ne soit pas anorexique.[/spoiler]
Elle manie les mots avec tant d'adresse, que ses phrases rendent tout plus réel et saisissant. Cela faisait longtemps que je n'avais pas autant frémis pour une histoire d'amour.
Mais quelle frustration que de devoir attendre la suite !

par Kaylanne
Kate Daniels, Tome 1 : Morsure Magique Kate Daniels, Tome 1 : Morsure Magique
Ilona Andrews   
Alors la, un livre comme je les aime, humour décapant, un zeste de violence, de magie, de vampire, de loup garou, une fille à la anita blake, et une relation chien-chat entre l'héroine et un beau male bien virile et dangereux!
vivement la suite!!!

par anne7777
La Meute de Chânais, Tome 1 : Aymeric - La Malédiction La Meute de Chânais, Tome 1 : Aymeric - La Malédiction
Ysaline Fearfaol   
Bienvenue dans la meute de Chânais, pas tout à fait comme les autres, d'autant que son lieutenant, Aymeric, cache un terrible secret que les membres de la meute l'aident à préserver. L'irruption dans leur vie d'Yseult, une jeune historienne, va pourtant tout chambouler. Avec elle, l'espoir renaît.

Le roman est dense, on ne s'ennuie pas une seconde grâce aux multiples rebondissements et aux personnages hauts en couleur, sans oublier que si niveau émotions on n'est pas épargné (le passé d'Aymeric, qui nous est révélé peu à peu, est loin d'être rose) l'humour reste néanmoins très présent.

Aymeric est un personnage très intense, sombre et mystérieux, et la lectrice peut se reconnaître en Yseult, jeune femme a priori banale qui se remet tant bien que mal d'une rupture douloureuse et n'a pas vraiment envie de laisser la place à un nouvel homme dans sa vie, surtout lorsque l'homme en question est aussi compliqué qu'Aymeric.

Les personnages qui gravitent autour du couple principal donnent aussi du corps à l'histoire, que ce soit Duncan, le chef de meute, le seul qu'Aymeric redoute, Aloys, le cousin rival et pourtant toujours présent quand il a besoin de lui, l'oncle d'Yseult et ses poignards, ou encore les filles de la meute, peu nombreuses mais avec de sacrés caractères (je pense à une certaine Blod, à l'origine de toutes les blagues aux détriments des mâles de la meute). Et puis ce livre ne serait pas ce qu'il est sans la méchante, que l'on se prend à détester et qui va se montrer particulièrement retorse.

Amour, humour, suspense sont les mots qui me viennent pour résumer ce premier tome d'une nouvelle série à suivre.