Livres
506 847
Membres
515 285

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Il me regarde droit dans les yeux pendant un instant. Très intensément.

Je retiens mon souffle.

Je jurerais qu'il est en train de me mémoriser, comme si sa caméra mentale me filmait. Il inspire même profondément comme s'il voulait stocker mon odeur.

Il finit par détourner les yeux au bout d'un moment, me laissant là à me demander si j'ai rêvé.

Afficher en entier

- Mes amis m'appellent Colère, répond Raffe. Et mes ennemies m'appellent Prends Pitié de Nous. Et toi, petit soldat ?

Afficher en entier

- Alors ?... Je te bande le dos oui ou non ?

- Pour quoi faire ?

- Pour éviter que tes plaies s'infectent, fais-je en fouillant dans mon sac à la recherche du kit de premiers secours.

- L'infection ne devrait pas poser de problème.

- Tu ne peux pas avoir d'infection ?

- Je devrais résister à tes germes.

Les termes "devrais" et "tes" retiennent mon attention.

Afficher en entier

- Tiens, tu me fais penser à autre chose : c'est plus facile de monter la garde quand on est deux.

- Et plus facile de dormir quand on est seul.

Afficher en entier

- Parce que je t'ai sauvé la vie. Deux fois. Tu m'es redevable. Dans certaines cultures, tu serais mon esclave à vie.

Afficher en entier

Lorsqu'il se repose, on dirait un prince charmant retenu prisonnier dans un cachot. Je m'imaginais en Cendrillon, quand j'étais petite, mais je dois plutôt jouer la méchante sorcière, là tout de suite.

D'autant que Cendrillon n'a jamais vécu dans un monde post-apocalyptique envahi d'anges vengeurs.

Afficher en entier

Ça m'énerver quand même qu'il n'ait pas peur de moi et qu'il s'endorme en ma présence.

Afficher en entier

- Tu ne mérites pas d'être sauvée, me lance-t-il avec un regard mauvais.

-Comme si tu pouvais me sauver. Et pourquoi je voudrais aller au paradis, d'abord, vu qu'il est repli d'assassins t de kidnappeur dans ton genre ?

- Qui te dit que je viens du paradis ?

Afficher en entier

Au lieu de jeter mon verre contre la cloison, je fais couler son contenu sur l'ange sans lâcher le récipient.

- Réveille-toi... Réveille-toi! Qu'est-ce qu'ils sont en train de faire à ma sœur ? Qu'est-ce qu'ils lui veulent ? Elle est où, putain ?

Je crie comme une folle alors que ça pourrait attirer l'attention, mais je m'en moque.

Je balance un coup de pied dans le canapé.

La créature entrouvre les yeux, à mon étonnement. Ils sont bleu profond.

- Est-ce que tu pourrais te calmer ? J'essaie de dormir.

Afficher en entier

Du sang coule le long de son dos et forme une flaque sur l'asphalte. Je retourne la créature sans plus de cérémonie avant de la toucher sans y réfléchir à deux fois. Sa beauté éthérée me frappe malgré la panique, et la façon dont sa poitrine se soulève doucement. Son visage serait vraiment angélique sans ces contusions et ces égratignures.

Je le secoue. Il reste étendu sans réaction, telle la statue de dieu grecque qu'il évoque tant.

Je le gifle très fort. Ses paupières tressautent. Il me regarde durant une seconde. Je dois prendre sur moi pour ne pas m'enfuir.

- Où est-ce qu'ils sont partis ?

Il grogne. Ses paupières se referment. Je le gifle de nouveau aussi fort que possible.

- Dis-moi où ils vont ! Où est-ce qu'ils l'emmènent ?

Une part de moi déteste cette nouvelle Penryn, cette fille qui ose frapper une créature mourante, mais je la refoule dans un recoin sombre où elle aura tout le loisir de m'asticoter une prochaine fois, lorsque Paige sera tirée d'affaire.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode