Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de angelstars : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
L'Homme sans mémoire L'Homme sans mémoire
Rosalie Ash   
Certains n’hésiteraient pas à qualifier son geste d’insensé… et ils auraient sans doute raison ! Ainsi songeait Carla tandis qu’elle contemplait l’homme endormi dans le fauteuil. Après l’accident qu’il avait eu près de chez elle, ne lui avait-elle pas offert l’hospitalité le temps de sa convalescence ? Or elle ne savait rien de lui, sinon qu’il s’appelait Daniel. Et qu’elle avait l’étrange intuition de le connaître… Malheureusement, elle n’en apprendrait pas plus avant un bon moment, car le choc avait provoqué chez lui une amnésie temporaire. Dès lors, ne prenait-elle pas un risque en le gardant chez elle ? Après tout, rien ne prouvait qu’il ne s’agissait pas d’un fou dangereux…

par JLB21
Champagne à New York ! Champagne à New York !
Charlotte Lamb   
Non, la vie n’a pas toujours été facile pour Anna. Mais elle a le théâtre, sa passion. Le soir, elle oublie tout. Et elle se sent sûrement plus heureuse que l’individu qui la suit partout dans New York au volant de sa Rolls bleu-nuit.

Que cherche-t-il ? A l’attirer chez lui, pour une aventure sans lendemain, c’est certain !... Le caviar, le champagne, elle s’en moque. Hélas, il possède, en plus de sa fortune, un charme... destructeur !
Elsa ou le droit d'aimer Elsa ou le droit d'aimer
Penny Jordan   
A la suite d’une brève idylle de jeunesse, Elsa avait eu une fille. Dès lors, elle s’était entièrement consacrée à son enfant, oubliant peu à peu que pour être mère, elle n’en était pas moins femme. Jusqu’au jour où Michael Jardine fait irruption dans sa vie…

* * *

Description en VO :

Had she mistaken kindness for something more?

Hazel was overwhelmed by Silas Jardine, her daughter’s new friend. He was all man, and the first for a long time to make Hazel feel like a woman, with all a woman’s needs.

But if Silas was showing any interest, it was only because he was being kind; Hazel had to ignore her yearning for Silas but that wasn’t easy when her daughter seemed determined to play matchmaker, throwing them together!

La belle fugitive La belle fugitive
Anne McAllister   
Depuis qu’elle avait décidé de quitter l’Espagne et d’emmener Tom, son neveu orphelin, Emily ne vivait plus. Car, lancé à leurs trousses, se trouvait Alejandro Gomez en personne, l’homme le plus puissant d’Espagne, qui lui contestait la garde de Tom ! A la frontière, Emily, affolée, avait sollicité l’aide du premier venu, lui demandant de se faire passer pour son époux. Elle espérait ainsi décourager Alejandro de tenter quoi que ce soit. Pas un instant elle n’avait pensé s’attirer de nouveaux ennuis... Or l’inconnu, à son tour, ne semblait pas disposé à la laisser partir. Où qu’elle aille, il était là. Pourquoi semblait-il s’intéresser autant à elle ?

Et surtout, comment réussir à lui échapper ?

* * *

Description en VO :

Three years after the death of the Sandman, the crazed serial killer she helped bring to justice, ex-policewoman Cori O'Connor fears that the Sandman is back from the dead and back in business.
Un mariage de comédie Un mariage de comédie
Patricia Wilson   
« J'ai une solution pour sauver votre oncle de la prison, Jennifer. Épousez-moi, j'ai besoin d'une femme pour un an, pas plus. »
Jennifer croit vivre un cauchemar. Tony Landor, son patron, serait-il devenu fou ? Hélas, ses menaces ne sont pas vaines, et par affection pour son oncle, la jeune femme accepte de devenir Mme Landor… à ses risques et périls !

par Csirene
Cela s'appelle... l'amour ? Cela s'appelle... l'amour ?
Lindsay Armstrong   
Hannah déclenche toujours des catastrophes! Aujourd'hui elle se retrouve coincée dans un ascenseur avec un superbe inconnu...et sa robe déchirée de haut en bas! Cette fois-ci pourtant, la chance lui sourit: l'homme lui propose du travail. Et la voilà partie dans sa propriété, où il élève des chevaux. Son rêve!
Mais Alex ne se lassera-t-il pas rapidement de cette petite fille trop naïve, qui a le chic pour se mettre en permanence dans des situations inextricables?

par virvir16
Coin de paradis Coin de paradis
Sondra Stanford   
Après avoir subi les pires humiliations de son premier mari, Pam a enfin trouvé un équilibre. Indépendante, elle élève son fils et dirige son village de vacances du mieux qu’elle peut.

Pour rien au monde, elle ne laissera Marsh Franklin troubler son existence, même si sa seule vue provoque en elle une sensation étrange, délicieuse et inquiétante à la fois. Elle a trop souffert pour prendre le moindre risque… du moins le croit-elle !

* * *

Description en VO :

For Pamela Norris, raising a son and running her vacation fishing resort was a twenty-four-hour job. The last thing in the world she needed was a man walking into her life and reminding her that she was still a woman.

Recuperating from an accident away from the city, big-time lawyer Marsh Franklin was as tender and passionate as he was patient. But Pamela had been alone too long to trust anyone with her heart. Marriage was a dangerous dream that she had long ago stopped believing in. Yet how could she turn her back on love when something deep inside her was begging for more?
Doug et Amy Doug et Amy
Carole Buck   
Amy... Pour Doug, ce nom évoque un amour fait pour durer toujours. Hélas, tendre fiancée de l'enfance et de l'adolescence, puis épouse passionnée, Amy s'est pourtant éloignée, prise dans le tourbillon d'un métier exigeant qui a peu à peu brisé un lien précieux. Doug a laissé faire, s'est effacé... Mais aujourd'hui, il veut se battre. Comment, cependant, retrouver celle qui malgré le divorce n'a jamais cessé d'être "sa femme" ? Comment passer au doigt de Amy un nouvel anneau, symbole cette fois d'une indestructible union, pour que plus jamais il ne soit question de Amy sans Doug, de Doug sans Amy ?

par Alexiia
Étrangers au Matin Étrangers au Matin
Morgan Patterson   
Barrett hocha la tête, les sourcils froncés. Edward l'examina un instant, remarqua sa mâchoire volontaire, son maintien assuré, et sembla prendre une décision.
— J'ai eu l'impression que Caroline et vous ne vous entendiez pas très bien.
Barrett resta coi, le regard fixé dans le vague.
— Sans doute, pour cette raison, ne vous a-t-elle pas dit qu'elle ne se sentait pas très bien depuis quelque temps.
Les yeux de Barrett revinrent au vieil homme, interrogateurs.
— Elle a eu des nausées, des vertiges, elle se sent toujours fatiguée, elle s'est même évanouie deux fois, commença le docteur en observant ses réactions. Barrett se raidit.
— Elle ne m'a rien confié, murmura-t-il sourdement.
— C'est bien ce que je pensais. Elle est venue me voir, m'a décrit ses symptômes et m'a demandé de lui prescrire un médicament. Elle refusait de se laisser examiner, prétendait que ce n'était qu'un léger état de fatigue.
Il leva la main en s'apercevant que Barrett allait protester.
— Rassurez-vous, je l'ai examinée et j'ai fait des prélèvements. Comme je le pensais, il ne s'agit pas de fatigue.
Barrett se passa la main sur le front, affolé, puis il s'éclaircit la gorge et parla.
— C'est sérieux, n'est-ce pas ? Si sérieux que vous ne savez trop comment m'annoncer la nouvelle. C'est curieux... Je vous aurais cru capable d'annoncer pratiquement n'importe quoi à n'importe qui.
Edward Hilton tenta de le couper, mais sans y parvenir.
— C'est sans doute parce qu'il s'agit de Caro, poursuivit Barrett. Comme vous êtes personnellement concerné, vous ne pouvez vous résoudre à...
Sa voix se brisa.
— Monsieur Rossiter...
Barrett sembla ne pas l'entendre. Il se leva d'un bond et se pencha au-dessus du bureau, menaçant :
— Je ne vous laisserai pas me la prendre ! s'écria-t-il d'une voix sauvage. Rien ni personne ne pourra me l'arracher. Elle est à moi ! Je l'ai faite mienne il y a deux mois et elle le restera. Donnez-moi le nom des meilleurs spécialistes, celui de quelqu'un qui...
Il ne put aller plus loin et se laissa tomber sur sa chaise, épuisé.
— Ne me la prenez pas, s'il vous plaît, supplia-t-il à mi-voix.
Ses yeux brillaient étrangement.
— Sans elle je suis incapable de vivre, ajouta-t-il dans un souffle.
— Voyons, monsieur Rossiter ! Caroline n'est pas mourante !
Barrett leva les yeux, plein d'espoir, osant à peine croire le médecin.
— Croyez-vous que je m'amuserais à mentir si c'était grave ? reprit le docteur. Caroline ne va pas mourir.
— Le ciel en soit loué !
— Voilà qui répond à une de mes questions, constata Edward Hilton, placide. Vous l'aimez, n'est-ce pas ?
— Plus que tout au monde ! Qu'a-t-elle, docteur ? Pourquoi s'est-elle évanouie ?
— Tout simplement parce qu'elle est enceinte ! Devant l'expression hagarde de Barrett, il s'inquiéta.
— Vous n'allez pas vous évanouir à votre tour, quand même ?
Barrett n'entendit pas. Il fixait le docteur, stupéfait. Caro enceinte... Vous voulez dire qu'elle attend un bébé?
— Il s'agit bien d'un bébé, répondit Edward en dissimulant un sourire.
Barrett se laissa aller en arrière, soudain détendu.
— Caro est enceinte, répéta-t-il comme pour mieux s'en persuader.
—Environ de sept semaines, d'après mes calculs.
Sept semaines. Barrett se souvint brusquement de cette semaine passée à la montagne, et son visage s'adoucit. Le chalet, la neige, le feu de bois... La peau douce de Caroline, son corps offert... Il fut heureux qu'ils aient conçu l'enfant à ce moment-là. Leur bébé !

par AMETHYST