Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Angelyss : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Le journal d'Aurore, tome 3 : Rien ne va plus Le journal d'Aurore, tome 3 : Rien ne va plus
Marie Desplechin   
Trop bien,honnêtement je trouve que c'est le meilleur de la série,sauf peut-être la fin qui est un peu triste mais bon moi je suis super émotive donc...Voilà mais sinon super bouquin,lisez le

par fifi75
Le journal d'Aurore, tome 2 : Toujours fâchée Le journal d'Aurore, tome 2 : Toujours fâchée
Marie Desplechin   
On retrouve Aurore pour de nouvelles aventures, j'avais aimé!
Le journal d'Aurore, tome 1 : Jamais contente Le journal d'Aurore, tome 1 : Jamais contente
Marie Desplechin   
Un livre que j'ai lu il y a quelques temps maintenant, je me souviens d'avoir aimer! Une histoire rigolote d'une fille un peu folle :)
Juste un pari Juste un pari
Marie Mordomo   
Nous suivons les aventures de deux adolescents que tout oppose mais qui vont malgré tout s’unir autour d’un pari, faire semblant d’être en couple. Ce qui est très appréciable, c’est que l’on entre tout de suite dans le vif du sujet.
Dès le début de l’histoire le pari est mis en place et va donc évoluer en même temps que l’histoire. Et de l’évolution, il va y en avoir, le roman monte crescendo, alors si vous cherchez une histoire tranquilou bilou passez votre chemin.

Eli, notre personnage féminin est génialissime, je l’ai tout de suite adoooooooré. Elle est spontanée et hilarante, c’est une vraie bouffée de fraîcheur. Elle va doucement changer au contact de Dylan mais ce ne sera pas celle qui évolue le plus. A mes yeux c’est Dylan qui tiendra ce rôle. Il grandit au sein d’un milieu détestable et coule à petit flot. Son rapprochement avec Eli, pour le bien du pari, va lui faire plus de bien qu’il ne le pensera.
L’auteur nous emporte au cœur même de ce que peuvent vivre et ressentir les tout jeunes adultes et nous montre qu’avec un entourage qui tient la route, aucunes montagnes n’est infranchissable.

J’ai énormément apprécié cette plume. Les mots coulent, les phrases sont légères, et ce, malgré certains sujets tabous ainsi que des secrets lourds à porter. C’est simple, j’ai ouvert ce roman et ne l’ai fermé qu’à la fin. Ces quelques heures passés en compagnie de mon Kobo ne m’ont, à aucun moment, semblé interminable.
Voici un roman qu’il faut avoir dans sa PAL.
The Field Party, Tome 1 : Dans un silence The Field Party, Tome 1 : Dans un silence
Abbi Glines   
Quand j’ai commencé à voir circuler ce roman sur la blogo, j’ai su que j’étais perdue et je suis ravie de m’être lancée. J’ai été ravie de voir que l’éditeur Hugo Roman, avait dénicher cette petites merveilles et lors de ma lecture en V.O. j’avais vraiment été sous le charme de cette histoire, car c’est le genre de roman authentique qu’il faut absolument découvrir et qui vous touche en plein cœur.

West Ashby est un footballeur populaire et tout le monde le connaît. En « relation » depuis 2 ans, il est réputé pour aimer s’accorder du bon temps et toutes les filles sont dingues de lui. Sous l’image du sportif populaire, se cache un jeune homme dans un déni complet. En effet, son père est malade et personne dans son entourage n’est au courant. Pour oublier sa douleur, il n’hésite pas à se jeter dans les bras des filles et ça lui convient parfaitement. Fuyant sa maison et voulant tout oublier, il se rend à une soirée où il a l’habitude de retrouver ses amis et il remarque tout de suite, la nouvelle venue Maggie Carleton. Son meilleur ami Brady fait passer rapidement le message, Maggie sa cousine est hors-limite pour ses coéquipiers et personne ne doit s’approcher d’elle.

La vie de Maggie a été bouleversé il y a deux ans, face à un acte d’une extrême barbarie, la jeune femme s’est murée dans le silence afin de se protéger. Alors qu’elle se cachait lors d’une soirée où son cousin l’a trainé, elle fait la connaissance d’un jeune homme, d’une bien étrange manière. West est au bout du rouleau et il a besoin de raconter à quelqu’un ce qui se passe dans sa vie, alors parler à Maggie pour expliquer à quel point il a peur de voir son père mourir, ne peut pas faire de mal puisqu’elle ne parle pas. Pourtant, contre toute attente elle prononce des mots qui vont le frapper en plein cœur et il était loin d’imaginer que cette fille allait devenir une source de motivation.

La relation qui va naître entre Maggie et West est juste incroyablement belle. Personne n’est en mesure de comprendre ce qu’ils vivent et ils vont développer une amitié particulière. Chaque minute qu’ils vont passer ensemble, va les rapprocher de plus en plus et même si la frontière entre l’amour et l’amitié n’est pas très claire, c’est surtout le soutien qu’ils vont s’apporter qui est merveilleux. A aucun moment, ils ne vont mélanger leurs amitiés et leurs sentiments et ils vont s’apporter un soutien inconditionnel. Ils ont tous les deux besoins de surmonter ça ensemble et tant pis si personne ne les comprend, car ils ont besoin de ça. On pourrait croire qu’après ce qu’a vécue Maggie, elle serait fragile, mais on est bien loin du compte. Dès sa première rencontre avec West, elle va tout de suite lire en lui et elle ne va pas le ménager. Seule la vérité compte, pour alléger son fardeau. De son côté, le jeune homme va lui permettre de s’épanouir et de réapprendre à sourire et surmonter ses propres démons

Abbi Glines dans toute sa splendeur dans un young adult touchant. La romance n’est pas aussi présente que le laissait supposer le résumé, mais c’est davantage une connexion entre Maggie et West. Il n’était pas concevable qu’il se réfugie dans une romance pour s’en sortir, West a besoin d’une amie, qui le guide dans son adieu à son père et ça vaut toutes les plus belles histoires d’amour. J’ai versé quelques larmes et j’ai vraiment été touché par les évènements que vont surmonter nos héros. Un univers maîtrisé à la perfection, des héros charismatiques qui se découvrent une aide inattendue alors qu’ils se croyaient seuls, des personnages secondaires mystérieux qui laissent un avant-goût alléchant des sportifs qui nous attendent. Tous les éléments sont réunis pour faire un premier tome génial.

http://wp.me/p4u7Dl-1mI

par Luxnbooks
Wariwulfs, Tome 1 : Sang à crocs Wariwulfs, Tome 1 : Sang à crocs
Kalypso Caldin   
Un premier tome que j'ai lu en quelques heures seulement, l'histoire est passionnante et fluide! j'attends le tome 2 avec impatience
P.S. I Like You P.S. I Like You
Kasie West   
http://www.my-bo0ks.com/2017/06/ps-i-like-you-kasie-west.html

PS : I like you m’avait totalement tapé dans l’œil lorsque j’ai découvert son résumé avant sa sortie. Je l’attendais donc avec une grande impatience et curieuse de savoir ce qu’il nous réservait.

Je ressors toute chamboulée par ma lecture. Il y a des romans pour lesquels c’est une sorte de coup de foudre littéraire dès les premières ligns. Le genre de lecture que l’on veut garder pour soi. Comme j’aime les appeler : « livre doudou » : un roman qui nous met du baume au cœur, qui donne le sourire et nous fait rêver tout simplement. C’est ce qu’il s’est passé pour PS : I like you.

Lily griffonne toujours dans son carnet. Dessins, paroles de chansons, ses pensées les plus secrètes. Jusqu’au jour où elle n’a plus le droit à son carnet en cours de chimie. Elle écrit donc des paroles sur sa table. Le lendemain elle découvre que quelqu’un a écrire la suite. Entre elle et son interlocuteur secret, elle se sent libre de dire tout ce qu’elle pense. Mais arrivera un moment où l’anonymat devra cesser et on n’est pas toujours prêt à faire face à la vérité…

J’ai de suite accrochée au personnage de Lily. Timide, sensible et un peu effacée, je me suis beaucoup identifiée à elle. C’est surement ce qui fait que j’ai autant aimé l’histoire de PS : I love you. On la découvre au fil des lettres qu’elle écrit à cet anonyme. De son côté, le mystérieux inconnu a de suite fait fondre mon cœur. Pourtant, je me doutais de son identité depuis le début. Je m’en doutais et je l’espérais à la fois. Je ne vous dévoilerais donc pas son identité, car il est mieux de le découvrir par soi-même, mais sachez qu’il est… hyper chou !

Leur relation met vraiment du baume au cœur. Dès les premiers mots, on rit, on espère et on attend la prochaine lettre. Tout comme notre héroïne Lily. Les choses évoluent à leur rythme et j’ai toujours que celui-ci était parfait. A la fois lentement, pour qu’ils apprennent à se connaître sans pour autant s’ennuyer une seconde. Croyez-moi, les pages défilent toutes seules. Comme avec les autres romans de la collection New Way, les émotions sont au rendez-vous, la plume de l’auteure, Kasie West est tellement juste et sincère qu’on ne peut qu’aimer.

J’ai terminé PS : I like you sur un petit nuage. Un petit moment de plénitude loin de tout tracas. Une bouffée d’air frais que j’aurais bien prolongé ! Alors je n’ai qu’un conseil à vous donner, découvrir PS : I like you dès que possible !

par Carole94P
Demonica, Tome 1 : Plaisir déchaîné Demonica, Tome 1 : Plaisir déchaîné
Larissa Ione   
Larissa Ione, avec la série Demonica, nous entrons dans le monde démons et notamment de frères tous des Seminus c’est à dire des démons qui ont besoin de sexe pour se nourrir en énergie et qui sont mus par leur besoin de se reproduire. Ce ne sont pas des guerriers mais ils savent se battre ! Le monde Larissa Ione est très chaud, complexe, très imaginatif. Il est un peu basé sur les mêmes principes que celui de JR Ward : un groupe de héros très liés qui luttent ensemble pour défendre leur monde peuplé de créatures diverses. Très bon choix donc que l’oeuvre de Larissa Ione !

Le petit plus de la série : une romance secondaire très bonne court à travers les trois premiers tomes. C’est une caractéristique du travail de l’auteur qui nous donne toujours envie d’ouvrir ainsi le tome suivant.

par hemera