Livres
486 791
Membres
477 070

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Anges d'apocalypse, Tome 1 : Le Tourment des aurores



Description ajoutée par lilideathNote 2012-02-08T22:06:57+01:00

Résumé

Deux corps pour une seule âme, impossible selon vous ?

C'est pourtant le fardeau que j'endure, suite à la malédiction lancé par un sorcier. Tout ça parce que j'ai eu le cran de refuser ses avances. Pour la peine je l'ai tué, mais en attendant quelle plaie !

Le jour je suis Samantha, Sam pour les intimes, une lycéenne ordinaire et anonyme parmi les autres filles de mon âge. À la nuit tombée, je réintègre ma véritable identité et l'enveloppe immortelle qui l'accompagne. Je redeviens alors Syldia, l'un des quatre cavaliers de l'Apocalypse connu sous le nom de Famine. Qui eut cru que moi et mes trois sœurs finirions par nous ranger ? Mieux, qu'une ex-meurtrière en proie à une perpétuelle soif de sang choisirait comme boulot celui de garde du corps ?

Un travail dangereux, soit dit en passant. La puissante cour des sorciers de Toronto a loué mes services pour assurer la sécurité de son Lord. Certains de leurs dissidents et des vampires semblent s'être mis en tête de le supprimer, un assassinat qui déterrerait la hache de guerre entre les deux factions rivales. Cette fois-ci, je n'ai pas le droit à l'erreur, même si mon côté humain n'a rien trouvé de mieux que s'enticher d'un étrange garçon, le genre craquant mais véritable source à problèmes…

Je vous le dit : pas facile de gérer deux existences à la fois !

Afficher en entier

Classement en biblio - 431 lecteurs

Extrait

La surprise de ma présence lui ferait à n’en pas douter plaisir… Non, je déconne, il allait râler comme pas possible, mais je le trouvais adorable dans ces moments-là.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Dès que j'ai vu la couverture et lu le résumé de ce livre, je me suis dit qu'il fallait que je le lise, et je ne le regrette pas !

Ce livre d'Urban Fantasy fait preuve d'originalité car l'héroïne n'est autre qu'un des quatre cavaliers de l'apocalypse, et bien entendu on y côtoie aussi des vampires et des sorciers !

Le rythme de ce premier tome est soutenu, avec un cocktail de suspense, d'humour, de révélation, d'action et un brin de tension sexuelle, et ce qui ne gâche rien, les personnages sont tout aussi touchants, qu'intéressant et énigmatiques.

Stéphane Soutoul ne laisse rien au hasard, ce qui rend le tout très crédible, et il ne lésine pas sur les détails, parfois c'est trop au risque de trouver ça redondant ... j'ai tendance à dire que trop de détail tue le détail !

Bref, encore un auteur français qui n'a rien à envier aux auteurs étrangers d'Urban Fantasy, car il nous offre une histoire bien travaillé, bien écrite, et adulte, alors attention pas adulte dans le sens "sexe" , mais adulte dans la façon qu'ont les personnages de s'exprimer.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé l'idée de cavaliers de l'apocalypse au féminin, reconvertis en citoyennes "normales".

J'ai aussi trouvé très original de mettre un de ces cavaliers dans la peau d'une adolescente banale, c'était, pour ma part du jamais lu !

Les personnages ont des caractères intéressants, qui donnent envie d'en apprendre plus sur eux. Et j'ai surtout envie de lire la suite pour pouvoir observer le développement des rapports entre tous ces personnages au caractère bien trempé !

J'ai trouvé un peu cliché le fait que tout les hommes soient décris comme super beaux, musclés... Mais bon il faut bien avouer que ça rend les histoires d'amour et de sexes plus intéressantes ;p

Afficher en entier
Pas apprécié

Je n'ai pas apprécié l'héroïne, toujours en colère, sur la defensive... Cela gâche la fluidité de l'histoire

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai essayé de m'accrocher... Vraiment. Mais sincèrement, Famine est très chiante. Elle se décrit comme une badass, un fléau de l'humanité, mais elle se fait botter les fesses très très souvent et a plus une grande bouche que de réelles capacités. Elle enchaîne un peu les boulettes puis culpabilise pendant 8 chapitres et c'est trop long. La relation qu'elle entretient avec ses soeurs est un peu bizarres, elle parle de complicité mais on n'en voit pas vraiment. La love story ou que dis-je LES love story sont toutes les deux insatisfaisantes. Celle avec le sorcier est ambigüe, elle craque, elle ne craque plus. Et celle avec le lycéen est légèrement glauque. Je reste sur ma faim (oops, mauvais jeu de mauvais) et ne lirai pas la suite. Famine se plaint trop (un peu comme moi dans ce commentaire) et les chouineurs, ça m'énerve.

Afficher en entier
Diamant

Après avoir lu plusieurs livres très sombres, je me suis dit qu’une petite série d’Urban Fantasy me changerait un peu. J’avais beaucoup aimé le Cycle des Damnés de Stéphane Soutoul pour son ambiance et sa magnifique écriture. C’est avec curiosité que je découvre cette série du même auteur, d’abord surprise par le langage plus familier utilisé ici, j’ai finalement était séduite par ce premier tome.

Nous suivons les aventures de Syldia, garde du corps et accessoirement Cavalier de l’apocalypse, qui après une erreur va se retrouver obligée d’accepter un contrat chez les sorciers qu’elle déteste. Seulement les ennuis la poursuivent et même les cavaliers de l’apocalypse ont leurs problèmes.

Le rythme est vraiment bien tenu, Syldia étant maudite, elle est elle-même la nuit mais son âme se retrouve dans un corps humain le jour. On passe aisément de Syldia la ténébreuse à Samantha la douce adolescente. J’ai trouvé aussi intéressante la mission stressante de Syldia et ses retournements de situation que la rencontre de Samantha avec le mystérieux Nathan.

Les personnages sont tous intrigants, de notre héroïne qui représente Famine, à ses sœurs : Ève alias la Mort qui m’intrigue énormément, la douce Jilian alias Pestilence et l’arrogante Raven alias la Guerre, j’ai eu plus de mal avec cette dernière. J’ai également apprécié Desmond et Nathan, je suis curieuse d’en apprendre plus !

L’idée de mettre en scène des Cavaliers de l’Apocalypse qui voudraient se racheter, mais garde tout de même en elles le mal qui les attirent, est vraiment originale et appréciable. Ce que j’aime avec cet auteur c’est que je sais qu’il est capable de tout et il est donc impossible de savoir comment tout cela va se terminer ! Des petites graines ont été semées dans ce tome en prévision des prochains, le discours du prisonnier un peu fou, les paroles du démon... à suivre ! Je vais de ce pas poursuivre les aventures de Syldia en espérant pour elle que la poisse la lâche un peu.

Afficher en entier
Bronze

Comme dans toute bonne fantasy urbaine qui se respecte, on retrouve ici vampires, sorciers, démons et plus encore... mais selon moi, si l'auteur réussi à sortir son épingle du jeu c'est grâce à l'originalité de son univers ainsi qu'au caractère unique de ses personnages.

Je craignais d'avoir du mal à me plonger dans l'histoire, cependant l'écriture de Soutoul est fluide et l'intrigue bien rythmée du coup j'ai au contraire eu du mal à m'en arracher.

Le concept des deux vies parallèles est original et créatif, la vie nocturne de Syldia (ou Famine) est vraiment palpitante ; pourtant ne croyez pas que sous prétexte que notre héroïne est dans un corps humain en journée, sa vie ne présente aucun intérêt mais je vous laisse découvrir par vous même ce qu'il en est^^

Parlons maintenant des personnages : ils sont vraiment nombreux donc pas tous développés ce qui j'imagine viendra par la suite, mais le peu que l'on découvre sur les sœurs de Syldia (les autres Cavaliers donc) m'a intrigué et j'espère qu'elles seront plus présentes dans les prochains tomes. Bien sûr, il y a également des personnages masculins ; fascinants, touchants ou déroutants, ils ne laissent pas indifférents par contre la relation Syldia-Desmond m'a laissé quelque peu perplexe. Syldia, pour finir, est forte, têtue et ne s'en laisse pas compter ce que j'apprécie mais par moment ça la rend agaçante comme s'il fallait absolument qu'elle réagisse au quart de tour à chaque fois qu'on lui parle...

Bref, un excellent premier opus malgré quelques petites longueurs, je le recommande sans réserve !

Afficher en entier
Diamant

J'ai adoré ce livre, je pensais qu'il y aurait un tome par cavalier et je me suis trompé mais ça tombe bien car je vais pouvoir retrouver Famine, Desmond et Nathan pour de nouvelles aventures et j'ai hâte. J'aime beaucoup Desmond, j'ai hâte de voir comment la relation va avancer, j'aime aussi Nathan mais j'espère que Syldia choisira Desmond. Quant à Nathan, c'est vraiment pas simple tout ce qu'il vit et c'est peut être même trop, à voir comment tout ça va évoluer.

Hâte d'avoir la suite et j'espère que les spin-off vont sortir en broché car j'aimerais bien avoir celui de la Mort, sa vie n'est pas évidente non plus. Je pense que tous les cavaliers méritent d'avoir leur tome.

Afficher en entier
Pas apprécié

Ce livre m'a énormément déçus. L'idée de base des cavaliers qui sont des cavalières est originale, mais a la lecture les personnages manque d'intérêt. Syldia se comporte comme une ado nombriliste, le personnage de Desmond n'a rien de transcendant et je trouve que les personnages secondaires ne sont pas assez développés. Au contraire j'ai trouvé que sam et nat beaucoup plus intéressant, mais cela ne m'a pas suffi pour avoir envie de finir ma lecture .

Afficher en entier
Or

Je dois avouer que c'est la couverture qui m'a donné envie de découvrir ce roman. J'avais des doutes sur le résumé, pensant que j'allais retrouver une intrigue peu originale, même avec cette histoire de doubles personnalités. Pour être franche, je m'attendais à une banale enquête avec, en fond, une romance qui concernerait aussi bien Syldia que Samantha.. Et en fait, je me suis bien plantée. Et surtout, j'ai adoré cette lecture !

Le personnage de Syldia est vraiment passionnant. Tout d'abord, j'aime beaucoup les cavaliers de l'Apocalypse, mais à part dans des séries comme Supernatural, je trouve que personne n'en parle, ou très rarement. Alors forcément, l'auteur a su très vite retenir mon attention avec la présentation de ces quatre cavaliers. Ici, ce sont toutes des femmes, qui ont appris à maîtriser leurs pulsions meurtrières pour vivre auprès des humains. Et si Eve, la Mort, n'aura jamais la chance de mener une vie presque normale, Syldia, alias Famine, essaie quant à elle de tirer profit de ses pouvoirs. Garde du corps la nuit, la jeune (enfin, en apparence) femme accepte un contrat dangereux mais très bien payé, qui l'oblige à veiller sur le Lord qui dirige la cour des sorciers. La tâche s'annonce compliquée, encore plus depuis que Syldia se voit forcée de posséder le corps d'une jeune adolescente la journée. Peut-être pourra-t-elle compter sur Desmond, sorcier sexy aussi Dark Breakers, pour qu'il protège ses arrières... Du moins, s'il ne la distraie pas de sa mission pour la draguer, et ce malgré les interdictions de la grande prêtresse Dominika..

Au départ, j'ai eu un peu de mal avec la présentation de la cour des sorciers et leurs pouvoirs. Clairement, des deux familles qui régent à Toronto, ce n'est pas la leur que j'ai préféré (comme d'hab, j'ai une préférence pour les vampires). Sentiment que partage plus ou moins Syldia, même si elle n'a pas son mot à dire sur les coutumes de ces sorciers un peu dépravés. Cela dit, l'auteur a vraiment très bien travaillé son univers, et surtout, ses personnages.

Syldia est une jeune femme sur d'elle, sexy, qui n'a besoin de personne ou presque pour se défendre. C'est une prédatrice, après tout. J'ai aimé comment l'histoire nous la présente, on s'attache facilement à elle. Sa façon de se nourrir, son pouvoir, est original. En parallèle, on fait la rencontre de Samantha, l'humaine qu'elle possède à cause d'une sorte de malédiction. Là aussi, l'auteur a réussi avec une seule personnalité à créer deux personnages, ou du moins, deux caractères différents. Certes, Syldia reste elle-même même sous les traits d'une lycéenne, mais on remarque des différences, ce qui donne vraiment deux histoires distinctes.

Syldia et son boulot de garde du corps, et Sam qui tente de venir en aide à un certain Nathan. Bien que peu bavard, il fait partie de mes personnages préférés. Je n'en dirais pas plus sur lui, à part que tous les personnages sont attachants... ou horripilants. Dans tous les cas, aucun d'eux ne nous laissent indifférent. Le mystérieux et arrogant Desmond est parfois difficile à cerner, et c'est ce qui le rend intrigant.

En bref, l'histoire est bien rythmée, entre complots, action, combats (assez violents) et romance/drague. J'ai hâte de me plonger dans le tome suivant !

https://la-plume-lucille.blogspot.com/2018/11/le-tourment-des-aurores.html?fbclid=IwAR3TziZTzVagRwScXm5i4jYnySfbumeAiDt7k0VzCHdVpCcvYcyJrL4z99o

Afficher en entier
Diamant

Je n'avais jamais lu un roman traitant des cavaliers de l’apocalypse en tant que personnages principaux, car ce sont généralement les grands méchants. Et ici, on les retrouvent en tant que 4 filles qui mènent une vie plus ou moins normale. C'est très rafraîchissant et même un peu déstabilisant de voir ces êtres censés être surpuissants parfois malmenés et insultés ayant des préoccupations parfois si banales.

C'est une bonne découverte, et je le conseille!

Afficher en entier
Diamant

Ce premier tome est le prémisse d'une bonne histoire. Les personnages sont complexes et intéressant.

A lire pour passer un bon moment

Afficher en entier

Dates de sortie

Anges d'apocalypse, Tome 1 : Le Tourment des aurores

  • France : 2013-03-15 - Poche (Français)
  • Canada : 2013-04-13 (Français)

Activité récente

chrysB le place en liste or
2020-02-19T21:23:32+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 431
Commentaires 65
Extraits 14
Evaluations 112
Note globale 7.83 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode