Livres
568 358
Membres
623 384

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

-Si j'ai bien compris, tu te tapes un métamorphe qui contrôle assez bien son corps pour en faire grossir certaines parties.

-Ou rapetisser.

[...]

-Aucun homme ne voudrait rapetisser pendant l'amour. Métamorphe ou pas, ton copain reste un mâle.

Afficher en entier

-Anita, je te présente Donna Parnell, ma fiancée.

La mâchoire inférieure m'en tomba. Je le dévisageai, bouche bée. En temps normal, j'essaie d'être un peu plus sophistiquée, ou tout simplement polie. J'aurais voulu dissimuler mon effarement, mais j'en étais incapable.

Donna éclata d'un rire chaleureux et pressa le bras d'Edward.

-Tu avais raison, Ted. Sa réaction valait bien le voyage.

Afficher en entier

<<JE T'AI REGARDEE VOLER À LA RESCOUSSE DU GENTIL PROFESSEUR. jE T'AI VUE PRENDRE L'ENVELOPPE, ET JE SAIS QUE TU ES EB TRAIN DE LIRE CE MESSAGE. JE ME SUIS MOQUE D'EDWARD QUAND IL A PARLE DÂME SOEURS. JE LUI DOIS DES EXCUSES. QUAND JE T'AI VUE DECOUPER LE COEUR DE CE MONSTRE D'UNE MAIN SI EXPERTE, J'AI SU QUE TU ETAIS COMME MOI. COMBIEN DE GENS AS-TU TUES? COMBIEN DE COEURS AS-TU PRELEVES? TU TE DIS SÛREMENT QUE JE ME TROMPE. C'EST VRAI QUE TU NE CONSERVES PAS DE TROPHEES, MAIS TU VIE QUAND MÊME POUR LA CHASSE ET LE MEURTRE. SANS CETTE VIOLENCE, TU TE FLETRIRAIS ET TU MOURRAIS. QUELLE IRONIE DU SORT A PHYSIQUEMENT FAIT DE TOI LA FEMME QUE JE TUE ENCORE ET ENCORE, ET PLACE À L'INTERIEUR DE CE CORPS SI FRÊLE L'AUTRE MOITIE DE MON ÂME? LA PLUPART DES VAMPIRES QUE TU TUES SONT-ILS DES HOMMES? AS-TU TOI AUSSI UN TYPE DE VICTIME, ANITA? J'ADORERAIS CHASSER AVEC TOI. NOUS POURRIONS TUER ENSEMBLE ET DECOUPER LES CADAVRES. CE SERAIT BIEN PLUS QUE JE N'AI JAMAIS RÊVE DE PARTAGER AVEC UNE FEMME.

La lettre n'était pas signée.

Afficher en entier

-Tu as d'autres bagages? me demada-t-il.

-Bien sûr qu'elle a d'autres bagages! s'exclama Donna. C'est une femme.

Edward éclata d'un rire cynique qui la fit sursauter et me réconforta quelque peu.

-Anita ne ressemble a aucune autre femme.

Afficher en entier

"Il ne ronfle pas, ne monopolise pas les couvertures et me laisse lui faire autant de câlins que je veux sans jamais protester. C'est plus qu'on ne peut en dire de beaucoup d'homme."

Afficher en entier

"-Et merde, Edward ! Si tu n'arrête pas de me coller des cinglés comme partenaires, je serai obligée de les buter l'un aprés l'autre et j'aurai une dette envers toi jusqu'à ma mort."

Afficher en entier

"D'un geste sec, il arracha à la fois le sparadrap et l'aiguille.

-Aïe !!

Il sourit.

-Mauviette.

-Sadique, répliquai-je."

Anita et Edward

Afficher en entier

"-Te rends-tu compte que ta vie amoureuse est plus compliquée que la mienne, à présent ?

- Oh oh. Là je sais que je suis dans la merde. "

Anita à Edward

Afficher en entier

-Merde alors, poupée. Je suis douée, mais pas a ce point, Je ne suis qu'un pauvre mortel. Je ne peux pas rivaliser avec un homme-loup et un seigneur des morts-vivants.

Afficher en entier

-C'est vrai. Et que représentent Jean-Claude et Richard pour toi?

-Je n'en ai aucune idée, et il est temps que je le découvre.

Edward grimaça un sourire.

-Bonne chance.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode