Livres
394 632
Comms
1 386 123
Membres
289 031

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

William

Il faisait presque nuit, mes yeux étaient noirs de colère. J’étais devenu fou, enragé. Ma seule préoccupation était de le retrouver. Je ne pouvais pas aller voir Anna pour le moment, elle ne pouvait pas me voir dans cet état. Je n’arrivais pas à me contrôler. J’avais fait ressortir le démon qui était en moi et je ne me maîtrisais plus.

Lui, je l’avais cherché toute la semaine, espérant trouver le bon moment pour lui tomber dessus. Je traquais ma future victime, Trevor Mac’Ollangan. J’étais arrivé à retrouver sa trace. Il avait rejoint, à ma grande surprise, un réseau de sorciers courtisans, de ceux qui cherchaient à se faire bien voir de leur roi, pour être reconnus. Ils n’aimaient pas notre état de guerre froide et se moquaient du traité. Ils étaient des traqueurs. Ils étaient de la région de Toulouse et Mac’Ollangan avait repéré Anna, je ne sais pas comment d’ailleurs, mais il la voulait.

Afficher en entier

"Tout au plus profond de moi-même, au tréfonds de mon âme, je ne pus l’arrêter. Cette colère dévastatrice qui montait en puissance jusqu’à mon cœur meurtri par l’absence de ma mère et la souffrance que mon père avait éprouvé tout au long de ces années."

Afficher en entier

« Le destin est bien écrit. Nous sommes ce que nous sommes pour une seule et bonne raison. Chaque instant est destiné, bien que rien ne soit gravé dans le marbre. Le libre arbitre est toujours là. »

Afficher en entier

Mes pieds quittèrent le sol et je me retrouvai bien au dessus des stèles de marbre. Je pouvais le contempler de toute sa hauteur. Il était immense. Ses yeux noirs me fixaient avec haine. La pluie, qui s'était invitée, ruisselait sur ses longs cheveux ébène. Il leva son bras gauche et, d'un mouvement de revers dans le vent, me fit atterrir contre une stèle envahie de ronces et de lichens.

Je sentis le gout amer et métallique du sang dans ma bouche. C'était presque fini.

« Je les retrouverai, elle et l'anneau, et ce jour-là l'Empire des Ténèbres régnera. »

Ma dernière prière fut pour Elle. J'avais le pressentiment qu'un jour, notre lignée retrouverait sa place grâce à elle. Elle portait l'avenir de notre Royaume sur ses petites épaules.

Les lèvres de Roderick esquissèrent un sourire diabolique. Son emprise serrait mon cou de plus en plus fort. Un dernier soupir atrocement douloureux tenta de sortir de ma poitrine, en vain. C'était fini.

Afficher en entier

« Le destin est bien écrit. Nous sommes ce que nous sommes pour une seule et bonne raison. Chaque instant est destiné, bien que rien ne soit gravé dans le marbre. Le libre arbitre est toujours là. »

Afficher en entier

"Je me heurtais contre William avec violence, je ne voulais plus me battre contre mes sentiments. Mon corps contre son cœur battant renaissait. Il était haletant, comprenant que je venais de céder, il plaqua ses lèvres contre les miennes. J’oubliai toutes mes promesses, mes envies de vengeance. Je l’aimais. Je l’avais toujours aimé.

Il n’existait plus rien. À ce moment, là, tout de suite. Il n’y avait que lui.

Il était la clé de ma souffrance et venait me délivrer.

Mon cœur battait si fort que j’en avais mal et je sentais les cognements sourds du sien contre ma poitrine. La souffrance insupportable était-elle, quelque part, me prouvait que j'existais sur cette terre, et si l'aimer voulait dire souffrir ? Alors, j’étais prête à avoir mal."

Afficher en entier

« Il était resté ancré dans ma peau. Tout autant que ma souffrance. Mon cœur, même brisé, n’avait pas encore rendu son dernier battement pour lui. »

Afficher en entier