Livres
528 640
Membres
548 790

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de Annabeline : Mes envies

Divergente, Tome 1 Divergente, Tome 1
Veronica Roth   
Que dire d'autre après avoir fini ce livre que "ouaw" ? C'est vrai, je viens juste de le finir est je suis encore sous le choc. Il est plein de rebondissements surprenants, de passages à couper le souffle et d'instants magiques époustouflants.
Divergent est un nouveau roman dystopique que j'ai adoré. En même temps, quel livre de ce genre ne me plaira pas ? Ici, nous sommes loin du contexte de Delirium ou Promise, et plus proche du style de Hunger Games. En effet, dans le monde de Beatrice, nous devons choisir entre cinq factions : Candor ( l'honnêteté ) Abnegation ( la générosité ), Dauntless ( le courage ), Amity ( la patience ) et Erudite ( l'intelligence ). Depuis sa plus tendre enfance, elle vit dans la faction Abnegation avec Caleb, son frère. Leurs parents et lui se sont toujours montrés à l'écoute, gentils sans rien attendre en retour. Mais pour Beatrice, les choses sont différentes.
Depuis toujours, elle a beaucoup de mal à s'adapter à sa faction, et bien que sa vie lui plaise, elle sait que quelque chose cloche. Heureusement pour elle, elle est âgée de seize ans. A cet âge là, les adolescents choisissent à quelle faction ils vont dédier leur vie jusqu'à leur mort. Beatrice va alors devoir passer un test pour savoir vers quelle vertu elle va se tourner. Malheureusement, les résultats de ce dernier vont se révéler être très étranges...
Là je me tais, et je vous laisse découvrir le suspense totalement prenant que cache cette fabuleuse histoire. Et quelle histoire ! Tout d'abord, il faut que vous sachiez que Beatrice va se faire surnommer Tris durant le roman. Pourquoi ? Je vous laisse le plaisir de le comprendre. Mais vous devez également savoir que cette héroïne est juste parfaite. Oubliez les protagonistes qui ne font aucune faute et qui semblent "bons" à chaque instant. Ici, on a le droit à une personne qui fait des erreurs, qui doute, qui souffre et qui ressent des émotions brutales. On ne peine pas à s'attacher à ce personnage troublant et touchant. Tris est courageuse et vulnérable à la fois. On sent en elle une véritable volonté de se battre pour vivre.
D'ailleurs, ce point est un élément clé de l'histoire. On découvre avec émerveillement jusqu'où l'héroïne est prête à aller pour découvrir qui elle est. Ce livre est également basé sur la découverte de soi d'ailleurs... En effet Tris va apprendre à dépasser ses limites et à se battre contre elle-même pour avancer. Cela n'a fait que renforcer mon admiration pour elle.
De plus, derrière cette personnalité forte et poignante, on entre dans un univers passionnant. Veronica Roth possède en effet ce rare pouvoir, celui de nous déchirer par de simples mots. Elle n'hésite pas à décrire de sanglants spectacles pour nous bouleverser et à nous décrire des scènes d'amour à nous en donner la chair de poule. Car oui, la romance n'est tout de même pas oubliée. Beatrice va rencontrer un homme durant son initiation. Un qui va énormément la troubler. Comme nous grâce à leur histoire.
Qu'est-ce que je peux ajouter ? Ce livre est vraiment sensationnel. On voyage au cœur d'une intrigue fascinante et palpitante. C'est vrai, j'ai ressenti plusieurs fois de fortes montées d'adrénaline, de stress et de tension. L'atmosphère de Divergent est à la fois oppressante et captivante...
Vous savez, ce livre nous attire alors qu'on sait qu'en le lisant, on va se faire mal. On sait pertinemment qu'il va y avoir des morts, que la douleur ne va pas s'arrêter pour les héros et que les cicatrices vont mettre du temps à se fermer. Mais on y retourne, inlassablement. C'est angoissant et extraordinaire. C'est Divergent, tout simplement.

par Jordan
Divergente, Tome 2 : L'Insurrection Divergente, Tome 2 : L'Insurrection
Veronica Roth   
Je ne suis pas très douée en anglais, mais attendre encore 6 mois me paraissait infaisable. Je me suis donc lancée dans la VO, et même si certain passage me semblent un peu flou : J'ADORE !!!
Tout comme le premier :)
On retrouve Tris, Quatre, Caleb, Peter et Marcus juste à la fin du premier.
Les 5 se retrouvent dans un train et se dirigent vers le siège des Fraternels.
On découvre le fonctionnement de cette faction, et on aime, ou pas...
On découvre également celui des Sincères qui est...franc... et là aussi ça passe, ou ça casse.
On apprend plus de choses sur ce qu'être Divergent veut réellement dire.
Tris est toujours aussi forte et le deviens plus encore.
[spoiler]Elle est courageuse face à la mort de ses parents, et en particulier à celle de Will. La culpabilité la ronge à tel point que toucher une arme lui devient impossible, ce qui n'est pas spécialement pratique en temps de guerre. De plus quand elle retrouve Christina, la chose devient bien plus difficile.[/spoiler] Mais on retrouve toujours la Tris qu'on aime, têtue, courageuse et amoureuse et bien plus encore.
Tobias est... j'ai envie de dire toujours aussi parfait, mais ce n'est pas le cas. Là aussi on en apprend plus sur lui, sa famille et sur ses pensées.
[spoiler]Je n'aime pas Evelyne, c'est une manipulatrice et on ne peut même pas dire que c'est une mère.
Bien que Quatre l'ait déjà dit : Marcus est un vrai manipulateur.
Y'a pas à dire : Tobias n'a vraiment pas eu de chance avec des parents comme eux.[/spoiler]
La relation Tris/Tobias qu'on pouvait dire basée sur la confiance est en fait pleine de non dits.
J'ai eu plusieurs fois envie des les frapper tous les deux.
Ma grosse déception :[spoiler] Caleb, le sale traître, même si on finit par s'en douter, quand on l'apprend ça fait vraiment mal au coeur[/spoiler]
Je vais m'arrêter là, j'ai trop de chose à dire, et je ne sais pas comment donc je stoppe sur la fin.
Elle est... atroce !
UN AN ! Encore un an d'attente... ça va être une année de souffrances interminables... ;)
C'est un beau cliffhanger que nous fait Veronica Roth !
Vivement Mai 2013 !
Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur Divergente, Tome 3 : Au-delà du mur
Veronica Roth   
http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/11/divergent-tome-3-allegiant.html

Je ne sais pas vraiment par où commencer pour parler de Allegiant. Tout simplement car ce tome m'a bouleversée comme Divergent et Insurgent ne l'ont jamais fait. J'ai été émue durant ces deux premiers tomes, plusieurs fois, mais ce n'est certainement rien à côté du torrent d'émotions qu'à provoqué en moi ce roman. Je pense sincèrement que longtemps encore j'y repenserais et serait encore tourmentée par ces événements.

Dans Allegiant nos héros découvrent finalement ce qui se trouve hors de Chicago. Depuis le tome 1 on nous a laissé quelques indices sur l'extérieur de cet univers dans lequel évoluent les personnages, des indices si intelligemment et délicatement distillés que certains lecteurs n'avaient pas forcément bien compris qu'il y avait autre chose que Chicago dans ce monde dystopique et que cet autre chose était appelé à jouer un rôle important dans l'histoire. C'est donc dans ce tome-ci que nos théories se retrouvent confirmées (pour ma part) ou infirmés. Ce changement de décor a un réel impact sur nos héros qui sortent encore un peu plus de la boîte dans laquelle ils ont été élevés, et avec ces découvertes viennent des révélations sur eux-même. Particulièrement chez Tris et Four. En tant que personnages individuels mais également en tant que couple.

Tris se révèle complètement dans cet ultime tome. Quel chemin parcouru depuis le début de la saga ! Elle atteint dans Allegiant un vrai point d'arrivé. Forte et déterminée, elle est beaucoup plus confiante sur ses capacités et ses choix. Elle est également plus réfléchie, bien que toujours un peu impulsive, et on a le réel sentiment qu'elle s'est enfin trouvée au fil de ses aventures. Sa relation avec Four est également touchée par ces changements sur son personnage, principalement car alors que Tris s'épanouit, Four vacille. C'est d'ailleurs déstabilisant pour le lecteur, voir même parfois gênant puisque la narration de son point de vue tâtonne, de voir Tobias perdre pied alors qu'il fut un roc infaillible et implacable tout au long de la trilogie. Four doute, il a du mal à trouver son identité face aux révélations qui lui sont faites alors même que le spectre de son éducation plane encore et toujours au dessus de sa tête. Nos deux héros s'opposent, se défient, se fuient, et finalement se trouvent entièrement et absolument. La dynamique entre Four et Tris n'échappe donc pas aux changements et révélations de cet ultime volet et s'en retrouvera totalement bouleversée.

Parmi toutes ces révélations, les plus importantes concernent bien sur la ville de Chicago en elle-même mais également ce que veux réellement dire être Divergent. Veronica Roth ne se défile par sur ce point qui a rythmé la trilogie par son importance cruciale. Personnellement les explications sur la Divergence et sa valeur ne m'ont pas surprise car elles furent proches des théories que je m'étais échafaudé. J'ai donc trouvé tout l'aspect dystopique et technique de ce dernier tome tangible et satisfaisant. Si l'auteure voulait répondre aux interrogations amenés tout au long de la trilogie, je vois mal quelles autres possibilités lui restaient. Je reste convaincue que beaucoup de lecteurs, si ce n'est la majorité, y retrouveront leur compte et seront satisfaits par les découvertes et développements proposés par Allegiant.

Et si c'est dur de parler de la fin d'Allegiant sans spoiler quoique ce soit, je tirerais tout de même mon chapeau à Veronica Roth. Elle a eu le culot et la force de caractère d'aller au bout de ses idées et de prendre des risques. Là où beaucoup d'auteurs sont tentés de choisir la voie de la facilité, Mrs Roth ne s'est pas défilée et a fait un des choix les plus badass et Dauntless que j'ai pu voir dans la littérature Young Adult. Au final c'est certainement cela qui a tant déplu et déchaînés les passions à la sortie du roman. Tout simplement le fait que Veronica Roth soit allée au bout de SES attentes et non pas de celles que pouvaient avoir les lecteurs. Les réactions négatives sur cette fin en deviennent presque pour la plupart des caprices... un comble après que Tris elle-même ait été tant de fois cataloguée de capricieuse dans les deux premiers tomes !

La trilogie Divergent se conclue dont de la manière la plus percutante qui soit et Veronica Roth fait une entrée fracassante dans la cour des auteurs qui comptent ! Une fois ce roman terminé, tout fait mal et on y laisse une petite part de nous (à se demander si c'est pas un horcruxe). Alors peut-être que ça fait de moi une masochiste mais, malgré toutes ces émotions fortes et ces larmes, Tris, Four, Uriah, Christina et les autres, je suis ravie d'avoir fait ce voyage avec vous. Merci Mrs Roth !

par Althea
Confidences, tome 2 : Confidences d'une fille sensible (et révoltée) Confidences, tome 2 : Confidences d'une fille sensible (et révoltée)
Louise Rozett   
http://prilla-in-booksland.skyrock.com/3219938423-Confidences-d-une-fille-sensible-et-revoltee-de-Louise-Rozett.html

Aaaaaaaaaaaaah, Confidences d'une fille sensible et révoltée ! Une superbe suite que j'attendais avec assez d'impatience, mais qui est peut être un chouilla en dessous du premier tome. On ne se prend pas la tête, on sourit, on rit. Rien de mieux pour se remonter le moral après avoir fini la trilogie de Veronica Roth, Divergent.
On retrouve Rose, qui rentre dans son année de "sophomore", c'est à dire l'équivalent de la seconde en France. Elle est toujours amoureuse de Jamie, mais elle souhaite faire quelque chose qui lui plait. Et ce quelque chose, c'est le chant. Elle se retrouve aussi encore dans quelques problèmes suite à une fête avant la rentrée.
J'ai adoré revoir Rose. Elle a grandit, mûrit, elle ne se laisse plus faire, mais elle reste toujours sensible. Si, dans le premier tome, je m'étais entièrement reconnu en elle, ce n'est plus le cas ici, mais ce n'est pas un problème. Elle montre qu'il est possible de changer, si l'on en a vraiment envie. Ses réflexions sur la vie m'ont fait parfois sourire, parfois réfléchir moi-même. Jamie est toujours le même, mystérieux, secret, et quand on pense qu'il se dévoile un peu, il se renferme dans sa coquille le chapitre d'après. On apprend aussi à mieux connaitre Régina, notamment grâce à son frère, Conrad. Je l'ai moins détestée, elle m'a fait de la peine et j'ai eu de la sympathie pour elle. J'ai mieux compris son comportement. Louise Rozett a pris le temps de faire évoluer tous ses personnages, sans en laisser de côté.
La romance est toujours très présente, elle est agréable à suivre. Elle ressemble un peu à un jeu du chat et de la souris, mais on ne tourne pas en rond, ce n'est pas cent fois les mêmes choses racontées de façons différentes.
L'écriture de Louise Rozett est toujours aussi addictive. Les pages se tournent d'elles-mêmes, je ne les ai pas vu passées. Je suis très vite retournée dans le décor de l'école américaine de Rosie, ainsi que sa maison, le bureau de sa psychologue... C'était comme si j'y étais ! La plume de l'auteure est peut être un peu simpliste, mais qu'est-ce que je l'aime !
Niveau coup de théâtres, je trouve qu'on est servi. Les relations entre certains personnages s'éclaircissent, et ces explications choquent, car elles permettent aussi d'en savoir plus sur les personnages concernés. Et les rebondissements ne manquent pas non plus ! Même si, aux premiers abords, la vie de Rose au lycée peut paraître simple, sans rien d'intéressant, elle se révèle être pleine de surprise, et d'aventures ! Et en dehors du lycée, c'est la même chose. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, j'ai dévoré ce livre.
En conclusion, ce second tome est presque aussi bon que le premier. Pas de prises de têtes, des personnages qui se dévoilent et qui sont attachants, et une intrigue bien ficelée. Si vous hésitez à lire ce deuxième opus, ou à commencer cette série, et bien, n'hésitez plus !

par Prilla
Confidences, Tome 3 : No more confessions Confidences, Tome 3 : No more confessions
Louise Rozett   
J’avais perdu tout espoir d’un jour finie cette trilogie mais par le plus grand des hasards j’ai finalement trouvé ce livre dans une boutique de seconde main. J’ai beaucoup aimé ce livre on voit encore une fois l’évolution de Rose avec sa relation avec Jamie mais également sa mère avec qui elle s’était éloignée. La fin est à la fois parfaite et un peu décevante, tout d’abord car c’est un achèvement extrêmement bien trouvé pour en finir avec le deuil de la mort , qui est toujours bien présent, mais un peu décevante car [spoiler] j’aurais adoré voir Jamie et Rose finalement heureux ensemble après tout se qu’ils ont traversé individuellement [/spoiler].

par cleophee
Maliki, tome 1 : Broie la vie en rose Maliki, tome 1 : Broie la vie en rose
Souillon   
Vraiment super BD! Bourrée d'humour mais parfois hyper sérieuse sur les réalités de la vie, abordant toujours les choses sérieuses avec un véritable humour contrôlé, c'est LA BD à acheter!

par Hogwarts
Cette chanson-là... Cette chanson-là...
Sarah Dessen   
Julie se définit elle-même comme une garce. Parce que son père l’a abandonnée avant sa naissance en ne lui laissant qu’une chanson à succès en héritage, parce que sa mère en est à son cinquième mariage raté et ne se décourage pas, elle refuse de croire à l’amour et programme la rupture de chaque relation qu’elle entame. Après l’été, elle déménagera et intégrera une université réputée. Mais voilà, Damien, musicien insouciant, ne va pas rentrer pas dans ce schéma… La belle Julie saura-t-elle laisser parler son cœur ?
Il est assez original de mettre en scène une héroïne aussi sûre d’elle. La narratrice Julie « maîtrise » : son environnement, ses études, et sa vie sentimentale. Elle a choisi depuis longtemps de laisser ses fêlures derrière elle, et joue maintenant la consoleuse auprès de ses amies. Les garçons qui s’approchent d’elle savent à quoi s’en tenir ; elle n’avait d’ailleurs même pas vu Damien… Honnête, sain, il est l’antithèse de Julie et lui fera découvrir sa part de fragilité, celle qui veut croire à l’amour. Sarah Dessen, dont c’est le premier roman traduit en français mais qui est une habituée des « love stories », sait exprimer avec finesse les sentiments contradictoires de son héroïne, ses réflexions intérieures suscitées souvent par une remarque d’une copine. L’évolution de Julie se fera à son image, sans vraiment de crise de larmes ni mise à nu de ses peines. Mais aux dernières pages du roman, tous les espoirs sont permis avec Damien.
C’est moderne, drôle, plein de « cocas light à la fontaine » et de mèches rebelles lissées derrière les oreilles, mais pas si bête que ça : combien sont-elles, aujourd’hui, ces jeunes filles persuadées d’avoir emprise totale sur leur vie ? Une lecture simple pour filles, mais on a vu – largement - pire

par vally
Au bout du rêve Au bout du rêve
Sarah Dessen   
Comme dans tous ses livres, Sarah Dessen nous plonge dans l'univers de l'héroïne, nous chamboule et pour finir, nous laisse sans voix devant la dernière page, quelques larmes roulants sur nous joues.
Dans ce livre, plusieurs problèmes apparaissent. Déjà, Cass est partie, laissant sa petite soeur seule face à l'océan déchaîné qu'est la vie, sans aucune ancre pour rester stable.
Sa mère, obsédée par Cass et ses poupées victoriennes ne se rend compte de rien et elle aussi, se laisse entraîner par le courant.
Catlin rencontre Matthew, le "parfait petit ami", enfin, juste au début. Il est le méchant et le gentil dans ce livre. Méchant, pourquoi ? Pour ce qu'il a fait à Catlin et gentil parce qu'il la rend heureuse. Elle devrait le haïr à cause de tous ces coups bas, ces attaques frontales, mais elle ne peut que l'aimer encore et toujours plus, malgré elle.
Au fil des pages, on la voit chuter toujours un peu plus, abandonner le cheerliding, ne plus sortir avec sa meilleure amie pour être sûre qu'elle ne sera pas en retard au rendez-vous de Matthew...
Les émotions dans ce livre sont fortes et je n'ai pas pu m'empêcher de verser des larmes en avançant dans l'histoire, en me rendant compte à quel point Matthew a brisé Catlin...
Ce livre est une vraie gifle. Mais d'un autre côté, il est agréable, un peu comme Matthew.
Si je devais citer deux points négatifs de l'histoire ce seraient l'écriture, la traductrice ne l'a pas rendu assez fluide et certaine phrase sont mal formulées, et l'auteure passe trop vite sur certaines choses. Je n'ai presque jamais pu lire de moments complices entre Catlin et Matthew ou ce genre de chose. Mais c'est sûrement fait exprès.
Bref, n'hésitez pas en le voyant dans votre librairie, achetez le et lisez le :)
Décroche-moi la lune Décroche-moi la lune
Sarah Dessen   
Premier livre que je lis de cette auteur et je dois dire que je m'attendais à autre chose. L'histoire en elle-même est pas mal mais ne m'a pas transporté. Certains personnages étaient bien sympathiques (Luke, Benji, Nina...) pourtant leurs caractères étaient très vites effacés par des personnes insupportables ! [spoiler]La romance entre Emaline et Luke était tout mignonne !
Cependant, je trouve que l’héroïne tourne beaucoup trop vite la page sur une relation de trois ans ! Théo que j'appréciais au début de ma lecture m'énervait plus qu'autre chose à partir du milieu jusqu'à la fin non seulement à cause de sa niaiserie, de ses "best" à tout bout de champ et de sa prétention ![/spoiler] Par contre, je dois avouer que Morris m'a bien fait rire et que son amour pour Daisy était tout simplement touchant ! Bref, à lire si vous aimez vraiment les romans romantiques...

par ZiaC
That Summer That Summer
Sarah Dessen   
Premier livre de Sarah Dessen que je lis je dois avouer que pour ce premier livre j'ai quand même eu du mal a rentré demain. L'impression que le personnage principal est complètement ignoré par sa famille sauf lors de son l'étage de plomb et encore. Elle s'aperçoit ensuite de la vérité qui au final change toute sa vision des choses. Et le comportement du père est assez exaspérant. Croire qu'avec de l'argent on comble tout pfff.
En tout cas même si j'ai eu du mal à rentré dans ce livre je suis tout de même attiree par deux autres livre de cette auteure.
Toutefois c'est un livre assez court à lire et simple.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode