Livres
432 457
Membres
354 509

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Annabelle, Tome 1 ajouté par Esperance 2013-12-10T19:03:16+01:00

Il récupéra sa coupe, en but une petite gorgée avant de reposer ses yeux sur moi :

— En fait, j’ai trois questions. Et les trois sont un peu délicates.

— Vous passez d’une à trois ?

— Disons que la dernière s’est imposée d’elle-même quand je suis entré dans votre bureau, tout à l’heure…

Il affichait un petit sourire moqueur qui me troubla. Merde. Que voulait-il dire par là ? Comment pouvait-il savoir ce que j’avais fait… trois minutes avant son arrivée ? Je me risquai à tenir un visage impassible, mais cela semblait l’amuser.

— Que se serait-il passé si j’étais entré dans votre bureau… disons… cinq ou dix minutes avant ?

— C’est ça, votre question ?

— Ce n’est que de la curiosité, bien sûr.

J’eus l’impression qu’il connaissait déjà la réponse à la question et cela m’embêtait d’autant plus de mentir.

— Je suppose que je vous aurais demandé de frapper avant d’entrer, la prochaine fois.

Son rire reprit :

— C’est une bonne réponse, un peu évasive par contre.

— John, que voulez-vous entendre ? grondai-je, un peu agacée par ses allusions.

— La vérité. Est-ce si difficile à dire ?

Mes doigts se resserrèrent plus fermement sur mon verre, mais je restai silencieuse. Il se pencha vers moi, toujours aussi souriant :

— Dois-je la dire par moi-même ?

— Cela vous ferait-il plaisir de le faire ?

— Oui, admit-il. Vous permettez ?

Je ne répondis pas, mais il ne se priva pas de le faire sans attendre ma réponse :

— Vous vous êtes caressée.

Afficher en entier
Extrait de Annabelle, Tome 1 ajouté par anonyme 2014-08-22T10:08:51+02:00

- Je vous ai demandé de ne pas attirer l'attention.

Je baissai la tête pour essayer de comprendre :

- Vous avez dit de mettre quelque chose de léger.

- Vous croyez que si on entre là-dedans , personne ne vous remarquera ?

Je le fusillai de regard :

- Mais qu'Est-ce qui ne va pas ?

- Vous êtes magnifique , me gronda-t-il avec un regard sombre.

- Et c'est mal ?

Je ne comprenais pas et je passais mon temps à revérifier ma tenue. Qu'Est-ce qui n'allait pas ? Il afficha un premier sourire et posa un doigt sous mon menton pour que je soutienne son regard :

- Si vous étiez ma soumise , je vous aurais punie.

- Punie ? Mais ... pourquoi ?

- Parce que votre tenue fera en sorte d'attirer tous les regards des hommes dans cet établissement.

Afficher en entier
Extrait de Annabelle, Tome 1 ajouté par Ronin 2016-01-31T17:28:38+01:00

Je basculai mon regard vers la salle, cherchant le spectacle en question, puis mes yeux durent témoigner de leur trouble, car le rire de John me fit sursauter :

— Joli spectacle ?

— Ils font ça… devant tout le monde ? chuchotai-je.

— Cela reste discret. Vous n’auriez probablement rien vu si je ne vous l’avais pas dit.

Il avait raison, mais maintenant que j’avais aperçu la jeune femme, accroupie sous la table voisine à la nôtre, prodiguant une fellation à son Maître alors qu’il continuait de discuter avec les autres convives, je n’arrivais plus à les quitter des yeux.

— C’est… une punition ? demandai-je.

— Qui sait ?

Une chaleur s’installa dans mon ventre et je dus faire un effort considérable pour cesser de dévisager la scène.

— Pourquoi… elle fait ça ?

— Parce que c’est agréable, bien sûr, dit-il dans un rire. Vous ne le faites jamais à votre fiancé ?

Il se moquait de moi et je le grondai aussitôt :

— Pas en public !

— C’est pourtant très excitant, vous ne trouvez pas ?

Il posa de nouveau son regard sur le couple à proximité et je l’imitai. Merde ! Il avait raison. La scène était follement excitante. Mon ventre brûlait et je sentais mon sexe s’humidifier. J’étais comme une voyeuse qui regardait ses parents par le trou de la serrure, mais ce n’était pourtant pas le cas. Cet homme se donnait délibérément en spectacle. Et moi, j’y assistais : impuissante.

Avait-il senti nos regards sur lui ? Quoi qu’il en soit, il tourna la tête vers moi et me sourit. Ses yeux se fermèrent un instant, probablement sous le plaisir qu’il ressentait, puis il reporta son attention sur moi. Je crois qu’il gémit, mais je baissai les yeux, soudainement mal à l’aise.

— Ça vous plaît bien, on dirait, rigola John.

— Qu’est-ce que je fais ici, grondai-je en gardant la tête baissée.

— Allons ! Vous ne faites rien de mal, me rassura-t-il. Maintenant, je connais votre petit vice…

Je remontai les yeux vers lui, un peu craintive :

— Quoi ? Quel vice ?

— Vous êtes voyeuse !

Afficher en entier
Extrait de Annabelle, Tome 1 ajouté par Issa_ 2012-11-23T11:49:51+01:00

Je suis éditrice. Ce titre vous paraît peut-être prétentieux, mais ne vous y fiez pas. Nous sommes des tas d’éditeurs dans la maison où je travaille. Je dirais même que nous sommes plusieurs à avoir ce titre dans chacune de nos collections. En plus aux éditions des Quatre Vents, nous avons de quoi faire, car nous publions un peu de tout : littérature jeunesse, romans pour adultes, ouvrages généralistes, livres de santé et même de cuisine. Ces derniers sont, d’ailleurs, nos meilleurs vendeurs. Même moi, j’en suis étonnée. Je suis responsable de la collection « Rose Bonbon » qui appartient à la catégorie « Jeunesse » depuis plus de trois ans. Le titre exact ? Éditrice en chef ou, si vous préférez, chef de collection. C’est moi qui décide si les récits sont publiables, s’ils doivent être retravaillés et je supervise les éditeurs qui sont sous ma responsabilité. Autrement dit : « Rose Bonbon », c’est ma collection. Il s’agit d’une littérature pour adolescentes : des jeunes filles dans la fleur de l’âge avide d’histoires romantiques et d’aventures sensuelles. Dans mes romans : pas de surnaturel, pas de meurtre non plus. La plupart des histoires mettent en scène des petites intrigues et les thèmes abordés gravitent autour de l’amitié, de la construction de l’identité et des premières expériences amoureuses.

Quand j’ai postulé pour cet emploi, j’espérais autre chose : les romans pour adultes, les polars, voir même les livres érotiques, mais la collection « Rose Bonbon », je dois dire que cela ne m’emballait pas vraiment. Pour cause ! Qui considère ce genre de littérature, souvent catégorisée comme étant de moindre qualité que les autres collections de la boîte où je travaille.

Quand je me présente, on me dit souvent : « T’es où ? Ah, oui ! La collection pour les fillettes, c’est ça ? ».Les premiers temps, je me serais cachée sous la table tellement ce genre de paroles me gênaient, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Depuis que j’ai intégré leur équipe, nous avons presque doublé le tirage de nos romans et plusieurs parmi eux sont devenus des Best Sellers.

Autrement dit, je suis devenue très attachée à cette collection. Mon équipe et moi n’avons rien à envier, ni aux autres collections de la maison d’éditions, ni à nos compétiteurs. Bien au contraire ! Nous sommes même souvent imités.

C’est pourquoi, quand ma supérieure immédiate, Nadja, m’offre un nouveau défi, je reste étonnée.

Afficher en entier
Extrait de Annabelle, Tome 1 ajouté par mzellebabeth 2017-10-27T11:24:15+02:00

 Si j’accepte de travailler avec vous, allez-vous lire d’autres livres de la collection pour vous familiariser avec… mon univers ?

— Bien sûr.

— Me permettrez-vous de vous suggérer quelques titres ?

— Eh bien… oui. Si vous voulez…

Était-il en train de négocier ? D’accepter de devenir mon auteur ? Cette idée me rendit nerveuse.

— Je risque de devoir faire votre éducation, aussi.

Je secouai la tête :

— Nous ne sommes pas ici pour parler de moi, mais de votre travail.

— Vous jugez une œuvre en fonction de ce que vous êtes. Il est donc normal que, si vous ne comprenez pas ce que j’écris, votre jugement en soit altéré.

— Je vous donnerai carte blanche pour les histoires…

Il me fixa à nouveau, un large sourire illuminant son visage :

— Ce n’était pas une proposition, mais une condition. 

Afficher en entier
Extrait de Annabelle, Tome 1 ajouté par Malau54 2014-02-24T16:54:28+01:00

- J'aime ce que tu fais de moi.

- Là, maintenant?

- Tout le temps.

Afficher en entier
Extrait de Annabelle, Tome 1 ajouté par Sabine68 2017-11-13T01:56:17+01:00

— Ça te changerait un peu de la littérature pour ado, insista Nadja. Je pensais que tu voulais de nouveaux défis ?

— Bof… ça dépend : c’est pour quelle collection ?

— « Nuit Sexy ».

— Littérature érotique ? C’est une blague ? Tu me vois vraiment là-dedans ?

— C’était dans ta lettre de motivation quand on t’a engagé.

— Mais ça fait quoi ? Cinq ans ? Nadja, je suis en littérature jeunesse ! J’ai aucune expérience dans ça !

— C’est pas compliqué… je te montre si tu veux…

Je crois que je la dévisageai pendant de longues minutes avant de comprendre qu’elle ne se moquait pas de moi :

— Merde, t’es sérieuse, là ?

Alors qu’elle était restée debout pendant tout le début de cet entretien, elle décida de s’installer sur la chaise devant moi :

— Jade est partie, il y a un mois et on n’a pas pu replacer tous ses auteurs avec d’autres éditeurs.

— Elle est partie ? Comment ça ?

— Une longue histoire et je n’ai ni l’envie ni le temps de te la raconter.

Le problème, c’est qu’il me reste un auteur à caser. Il est un peu capricieux. Il ne veut rien savoir de Danielle ou de Josiane. Il veut quelqu’un de différent.

— Et t’as pensé à moi ? Nadja ! Je ne suis plus sur le terrain depuis pas mal de temps et je n’ai jamais fait ce genre de littérature.

— Si t’en lis, c’est ok.

— Quoi ? Des récits érotiques ? Non ! Merde ! Tu me prends pour qui ? Je fais dans le récit pour ado, t’as oublié ?

Elle soupira avec bruit en balançant sa main d’un geste nonchalant.

— Écoute, tu ne perds rien à le rencontrer. Si ça se trouve, il ne voudra pas de toi non plus.

Je n’étais pas certaine de comprendre ce qu’elle me demandait :

— Quoi ? Je ne comprends pas…

— C’est juste un test. Il a refusé catégoriquement toutes les éditrices que je lui ai proposées.

— Il veut un gars ou quoi ?

— Non ! Au contraire !

Elle grimaça et posa deux livres sur mon bureau :

— Écoute, lis ça et on en reparle demain, tu veux ?

Je jetai un œil sur les livres : un titre commun : Fantasmes. Les deux avaient des couvertures sombres, grises voir noires, ainsi qu’une photographie en noir et blanc recouvrant entièrement la façade. Le tout, très esthétique. Le titre, écrit d’un rouge vif, laissait déjà entrevoir l’osé de son contenu. Cependant, les images et les sous-titres de chacun des romans assombrirent mon visage.

— On ne juge pas un livre à sa couverture ! me gronda-t-elle.

— Éloge de la soumise ? Les caprices du Maître ? C’est une blague ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode