Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de annabelle1796 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Twilight, Tome 1 : Fascination Twilight, Tome 1 : Fascination
Stephenie Meyer   
Que dire de plus ???? Moi je l'ai ouvert la première fois dans le train, il était tard, j'avais passé une journée de m.... sur Paris, et là.... je l'ouvre, (le contrôleur a du m'appeler à plusieurs reprises je crois), et pouf j'étais arrivée à la maison ! J'ai dû le finir dans la nuit...
ATTENTION : Addictif +++, le lire entraine une forme d'autisme lectique grave pouvant entrainer agressivité en cas de sevrage trop rapide...

Par contre le film, j'accroche pas vraiment...

par Lilwen
Twilight, Tome 2 : Tentation Twilight, Tome 2 : Tentation
Stephenie Meyer   
Je pense qu'il faut arrêter de mettre des -1 à tous ceux qui ont le malheur d'exposer leur avsi en critiquant ce livre. Il faut garder en mémoire que c'est toujours un avis PERSONNEL, et que vous ne pouvez pas mettre -1 juste parce que la personne à dit j'aime pas. Elle a le droit de ne pas aimer.

On pourrait mettre -1 si un spoiler trop important gachait la lecture par exemple. Mais pas juste pour un "j'ai pas aimé ce livre parce que..."

Mon avis : Je pense que ce livre est le moins bon de la saga. Pourquoi ? Parce que le départ d'Edward montre bien qu'il n'est pas capable de protéger Bella. Rendez-vous compte : votre petit mignon préfère abandonner la pauvre héroine plutôt que la transformer ou la protéger. Il est donc lâche. Oui, lâche. Puisque Bella le veut, il n'a qu'a la transformer. En réalité, on a vraiment l'impression que ce livre ne sert qu'a mettre en valeur Jacob.

Jacob, parlons-en. Jacob, (et ce n'est qu'un avis PERSONNEL) est puéril. Ce n'est pas un personnage très intéressant, jsute là pour créer du piquant. Et Bella, comment peut-elle se demander si Jacob est mieux qu'Edaward. Vous êtes déjà tombée amoureuse. Je veux dire, vraiment amoureuse. Soyons honnêtes, on ne peut pas dire, j'aime follement, passionnément deux garçons. C'est vraiment rare.

Mais le pire, ce qui est catastrophique, et là, je pèse mes mots, [spoiler]c'est que Bella retourne avec Edward malgré le fait qu'il l'ai abandonné.[/spoiler] Franchement, elle est trop bête. Il est lâche, il l'a abandonné, et elle, elle s'est trouvé un nouveau petit ami formidable avec plein de pouvoirs. Donc, Bella est bête. C'est triste.

Le livre ne possède pas des personnages (sur cet opus) incroyables. Mais la qualité d'écriture de Meyer ne peut pas être remise en compte. Elle est vraiment géniale. Vous n'avez qu'à lire "les âmes vagabondes".

Bien, maintenant que j'ai poussé mon coup de gueule, vous pouvez donc reprendre vos habitudes, me mettre -1. Mais j'espère que vous y réfléchirez à deux fois avant de le faire.
En même temps, je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais Twilight était bien mieux sans tous les autres livres qui reprenne son intrigue. Il y a trop de livres de vampires, trop de surf sur cet vague qu'est Twilight. Tous ça n'est qu'une mode, et certain la suive.

Il faut arrêter de nous servir la même sauce avec un nom différent, c'est vraiment agaçant.

par Altanais
Twilight, Tome 3 : Hésitation Twilight, Tome 3 : Hésitation
Stephenie Meyer   
Ce tome est mon préféré car les loups-garous et les vampires, ennemis de toujours, vont devoir surmonter leur haine respective afin de protéger Bella et Forks. Bella va voir naître en elle un amour pour celui qu'elle croyait juste son meilleur ami et des hésitations crussiales vont l'assaillir.
Un scénario fantastique.

par myra44
À la vie, à la mort (Twilight réinventé) À la vie, à la mort (Twilight réinventé)
Stephenie Meyer   
Il faut savoir avant tout chose que je n'avais pas aimé le premier, parce que je l'avais lu en dernier et donc il n'y avait pas assez d'action à mon goût... Alors j'avais peur de ne pas aimer ce Twilight réinventé pour les mêmes raisons que Fascination.

Mais maintenant que j'ai terminé à la vie, à la mort, je retire ce que j'ai dit pour le premier tome qui était Fascination. Finalement il était très bien, je l'ai sous-estimé à cause des autres tomes!

J'accorde que le début a mis un temps fou à démarrer, les 120 premières pages mon un peut ennuyer... Mais après sa j'ai commencé à aimer de plus en plus l'histoire, même si je trouvais Beau agaçant par moments, je trouvais que l'auteur l'avait un peu trop affaibli pour un gars, mais bon c'est pas grave du tout, ahah!

C'était étrange au début de s'imaginer l'histoire inverser, mais au final je me suis habitué et j'en suis venue à trouver l'histoire intéressante. J'ai même beaucoup plus apprécié Edythe, je l'ai trouvé bien moins agaçante qu'était Edward même que je la trouvais plutôt correcte!

La fin m'a bien plu, j'ai été agréablement surprise, c'est certain que je préfère Twilight, mais c'est version m'a semblé original et quand même bien, mais je n'en dis pas plus, pour vous laisser découvrir par vous-même les quelques petits changements effectuer.
En conclusion, une bonne histoire que vous pourrez apprécier et aimer si vous oubliez le plus possible l'histoire originale!

Je laisse le lien de mon blog, si jamais vous avez envie d'aller y jeter un coup d'oeil :)
http://lenvoldesmots-books.blogspot.ca/

Grey : 50 nuances de Grey raconté par Christian Grey : 50 nuances de Grey raconté par Christian
E.L. James   
http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/07/grey-de-el-james.html

On peut dire que depuis sa sortie VO, ce livre fait couler beaucoup d'encre. Avec des propos bien souvent virulents à son égard.
Pour ma part, il était hors de question que je passe à côté de récit, mauvaises critiques ou pas. Je ne suis pas, et je n'ai jamais été une fan de 50 nuances, mais cette trilogie a une place toute particulière dans mon cœur. Tout simplement car c'est le premier roman érotique que j'ai lu. Alors oui, depuis, j'en ai lu des biens meilleurs, j'ai même eu des coups de cœurs pour certains... mais... comme on dit, la première fois, ça marque ! Et puis c'est Christian Grey quoi !

Donc je partais dans cette lecture, enthousiaste oui, mais sans pour autant mettre la barre haute (par crainte d'être déçue). Et croyez le ou non, mais je ressors de ma lecture enchantée ! J'ai bien du mal à comprendre tout ce lynchage médiatique envers ce roman.
Alors oui, évidement, ce n'est pas une histoire originale et c'est du déjà vu... puisque c'est le tome 1 de 50 nuances de Grey mais cette fois-ci du point de vue de Christian Grey. Forcément, il y a beaucoup de copié/collé avec la version d'Ana, comme le contrat, les mails, les discussions...etc...
Oui, mais... Je ne sais pas vous, mais par exemple lors des échanges de mails, j'ai toujours rêvé de connaître les sentiments de Grey à ce moment, de voir ses réactions... de savoir ce qu'il le poussait à agir de telle ou telle façon... etc...
Je suis donc ravie et comblée de ce côté là.

Après, on reproche à E.L James d'avoir survolé le roman, de ne pas apporter d'éléments nouveaux. C'est vrai que de nombreuses questions restent encore sans réponse et peuvent frustrer le lecteur. Qu'il est toujours difficile de cerner C.G, et que son passé et ses relations avec ses soumises sont encore un mystère. Certes. Mais ce n'est que le tome 1... L'auteure ne va pas tout divulguer dans un premier tome, si ? Donc, moi, ça ne m'a pas gênée plus que ça. Oui, le personnage de Grey aura pu être plus approfondi... ça n'est pas le cas, mais je ne doute pas que le tome suivant saura nous satisfaire.(Car pour moi, il y aura obligatoirement une suite - même si, en vérité, je n'en ai aucune idée :p)

Personnellement, ayant toujours eu un gros problème avec Ana que je trouve nunuche au possible, ne plus être dans sa tête est un bonheur. Exit la déesse intérieure et bienvenue au Mr maniaque du contrôle.
Je ne peux pas dire avoir été surprise du personnage de Grey. Je le trouvais avant, trop autoritaire, avec de gros problèmes à gérer - comme son obsession pour la bouffe, le besoin de tout contrôler et sa tendance limite psychopathe (si, si il faut l'avouer, par moment Christian est limite dans ses actes et comportements) -, bref, Grey a toujours été complexe et torturé... loin d'être un prince charmant, et c'est toujours le cas ici. Mais c'est comme ça qu'on l'aime, non ?

Et puis, ce que j'apprécie dans ce récit justement, c'est que ce personnage énigmatique reste énigmatique. Le voile n'est pas encore levé et c'est tant mieux. Le mystère Grey reste entier. Même si on entrevoit tout de même sa part de fragilité et chose nouvelle (car je ne l'avais pas perçu comme ça avec Ana), [spoiler]c'est son manque d'assurance, C.G doute... souvent et sur beaucoup de choses. Voir cette facette, nous permet de comprendre plus "aisément" certaines de ses réactions.. [/spoiler]

Donc voilà sans écrire tout un roman à son sujet, j'ai beaucoup aimé ma lecture qui, je l'accorde, m'a plus semblé être une relecture. Mais pour moi, le tome de trop - s'il y a - c'est celui d'Ana :p

En bref ? Jugez par vous-même. Chacun à son propre ressenti, et pour ma part, le mien est très positif.

par toutoun
Les filles au chocolat, tome 1 : Cœur cerise (Bd) Les filles au chocolat, tome 1 : Cœur cerise (Bd)
Cathy Cassidy    Anna Merli   
J'avais très envie de lire les romans et cette BD m'a confirmé mont envie de découvrir le premier tome, que je compte me procurer prochainement.

Un truc que je trouve vraiment dommage c’est que l’histoire est très entrecoupée, ça manque de fluidité, je trouvais l'histoire un peu saccadée... On a l'impression que tout se déroule en 2 heures tout ce qui se passe dans la vie de Cherry, son départ/déménagement, sa rencontre avec ses demi-soeurs et ce qui se passe avec Shay. Par contre j'ai vraiment aimé l'histoire en tant que telle, c'est le genre d'histoire que j'aime bien, que je trouve agréable et que j'aime lire une fois de temps en temps!

La BD en sois en tout simplement magnifique, les planches sont trop bien fait et trop jolie.

En conclusion, je suis vraiment contente d'avoir lu cette BD et quand je vais lire le premier je vais pouvoir m'imaginer encore mieux les personnages, j'ai bien aimé ma lecture et c'est certain que j'aimerais lire la suite!

Je laisse le lien de mon blog, si jamais vous avez envie d'aller y jeter un coup d'oeil :)
http://lenvoldesmots-books.blogspot.ca/
Eirielle : un monde nouveau Réédition avec passages bonus Eirielle : un monde nouveau Réédition avec passages bonus
Claire Josserand   
Je tiens tout d'abord à remercier Claire qui a eu la gentillesse de me faire parvenir son livre! Un gros merci pour l'envoi!

L'univers qu'a créé l'auteur m'a bien surprise, j'ai trouvé que l'idée de base était excellente! Les personnages m'ont aussi beaucoup plus et j'ai beaucoup avoir accès aux 2 côtés de la médaille! Autant au niveau de Océane que de Nicolas et de voir évoluer leur relation! Et aussi les personnages secondaires que j'ai bien aimé découvrir.

J'ai par contre eu une difficulté quand même importante avec l'absence des chapitres, j'avais l'impression qu'il n'y avait jamais de temps de pause, je devais donc moi-même prendre des pauses pour réaliser ce que je lisais et ensuite je pouvais reprendre ma lecture sans difficulté.

Au début j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, parce que c'était nouveau pour moi un livre sans chapitre et sans point de repère, mais je dirais qu'au bout d'un moment, j'ai fini par m'habituer et j'ai fini le livre d'une traite!

Alors en conclusion j'ai aimé l'histoire et les personnages, est-ce que j'ai envie de connaître la suite? Oui bien sûr! Surtout avec la fin tome 1, c'est impossible de ne pas avoir envie d'en savoir plus, ahah.

Je vous remercie d'avoir lu ma chronique, je vous souhaite d'excellentes lectures à venir!

Je laisse le lien de mon blog, si jamais vous avez envie d'aller y jeter un coup d'oeil :)
http://lenvoldesmots-books.blogspot.ca/
Le Sang des Dieux et des Rois, tome 1 Le Sang des Dieux et des Rois, tome 1
Eleanor Herman   
Aimant particulièrement la mythologie, les histoires de légendes dieux créatures et autres se rapportant à ça, je me suis dit que ce livre ne me décevrait pas, et pourtant il n'a été qu'une lecture banale, sans plus.

Au tout début du roman, j'avais un peu de mal à me plonger dans l'histoire, mais c'est vite passé.
On suit différents personnage, notamment Alexandre le Grand (âgé alors de 16ans il me semble), son bras droit Héphestion, sa demi soeur Cynané etc..
Je n'apprécie pas particulièrement ce type de narration, sans pour autant la détester non plus, mais je trouve qu'on n'en apprend pas assez sur les personnages, je n'ai donc pas apprécié un personnage plus qu'un autre, voir un personnage tout court au final ..
(petite remarque personnelle: Jacob apparaît sur la 4ème de couverture, mais il n'est pas beaucoup présent dans le roman, je n'ai pas trop compris l'intérêt de le mettre dans le résumé, passons..)

L'histoire se déroule donc dans la Grèce antique, entre guerres, complots et quêtes personnelles.. et l'amour? Pas vraiment présent, et j'ai trouvé cela dommage.
Tout comme le côté mythologique, que je n'ai pas assez retrouvé à mon goût.
Le récit est bien mené certes, l'auteure s'est bien documentée, les faits et détails sont réalistes, mais voilà je m'attendais à quelque chose qui sorte de ce cadre un peu trop historique et guerrier.

Le tome 1 m'a suffit, je découvre l'auteure par ce livre, et c'est dommage, mais je l'ai trouvé un peu trop historique à mon goût (je ne sais pas pourquoi, j'avais en tête le film "Alexandre" avec Colin Farrell et Jared Leto..), pas assez tourné vers les dieux et mythes justement, malgré le titre.
Charlie + Charlotte Charlie + Charlotte
Shannon Lee Alexander   
On découvre notre héros, Charlie, le narrateur (unique) du récit. Un 100% geek. Un vrai de vrai ! Qui ne jure que par les maths, les équations et les chiffres. Ses amis Greta et James (le petit ami de Greta) sont à son image, des personnages "un peu" décalés. Ce qui donne des scènes souvent incongrues qui prêtent aux sourires.
Malgré tout, le début du récit commence (trop) tranquillement. Même si c'est très sympa à lire et que l'on prend de suite Charlie en sympathie, les premiers chapitres n'étaient pas addictifs pour autant.
Charlie, parfois un peu trop geek à mon goût, m'a filé quelques maux de tête (et complexes) avec ses réflexions.
Et puis, vers le milieu du roman, tout change ! Une révélation vient tout bouleverser.

Suite à cette révélation, l'histoire devient bien plus dramatique.
Le récit se drape alors d'une chape de plomb qui plane au-dessus de nos têtes et nous menace à chaque instant.
Mais heureusement pour nous, l'humour, très présent, allège l'atmosphère et nous permet de respirer librement. Même si l'ambiance se fait beaucoup plus tendue, on continue de sourire et de rire. Parce que oui, en plus d'être un roman très touchant, qui nous émeut profondément, c'est aussi un roman dont le ton, léger, est empreint d'humour.
Sur la quatrième de couverture c'est écrit "les fans de Nos étoiles contraires vont tomber amoureux de Charlie et Charlotte" et je ne peux que plussoyer ces dires. Si l'histoire en elle-même est complètement différente de Nos étoiles contraires, l'ambiance du récit y fait beaucoup penser quand même. Et c'est ce mélange de drôlerie et de tristesse mêlées qui nous fait succomber.

Mais je ne vais pas vous mentir, on finit ce roman en larmes.
Plus l'on approche de la fin et plus c'est oppressant, notre gorge se serre et nos yeux s'humidifient. Et, dans les dernières pages, les digues se rompent...

En bref ? Charlie et Charlotte resteront longtemps gravés dans mon cœur et je vous garantis qu'il en sera de même pour vous aussi une fois que vous aurez fait leur connaissance. Un roman Bouleversant dont on ne ressort pas indemne...
Audrey retrouvée Audrey retrouvée
Sophie Kinsella   
Ce livre me tentait particulièrement du fait des similitudes qui semblaient apparaître entre Audrey et moi. Les troubles anxieux, je connais bien. Ça fait bientôt 2 ans que j’en souffre, sous forme de phobie scolaire.
Audrey, quant à elle, souffre de phobie sociale, ce qui est bien plus handicapant. J’étais donc vraiment intriguée de découvrir comment Sophie Kinsella allait évoquer ce sujet délicat, qui touche pas mal de personnes de nos jours. Avant de vous en dire plus, je tiens à dire que Sophie Kinsella a réussi son pari !

Dans ce roman, nous découvrons avant tout une famille. C’est ce qui m’a le plus surpris, car je m’attendais à lire une histoire centralisée sur le personnage principal, Audrey. En réalité, ce n’est pas tout à fait le cas.
Au fil des pages, nous apprenons à connaître la mère d’Audrey, unique en son genre et hilarante, ses deux frères, Felix et Franck, ainsi que leur père. Pendant une bonne partie du roman, le « vécu » d’Audrey n’est pas évoqué à proprement parlé. Sophie Kinsella a fait un choix qui au début, m’a pas mal gêné, mais qui au final, apporte un suspense indispensable à l’histoire !

Entre Franck, accro aux jeux vidéos, et sa mère, désespérée de le voir perdre son temps devant son écran d'ordinateur, l’ambiance familiale est plutôt chaotique. Audrey, elle, est suivit par une psychologue avec qui elle discute de son état, de ses progressions et qui lui demande de tourner un film sur sa famille. Audrey va alors commencer à filmer sa famille à tout bout de champs, et ce qu’elle capture s’avère assez croustillant ! Entre secrets, révélations et disputes, Audrey à de quoi créer un vrai court métrage.

Mais Audrey ne va pas bien. Elle porte des lunettes de soleil partout où elle va, ne supportant pas le regard des autres sur elle. Il lui est impossible de sortir de chez elle et elle a perdu tous ses amis. Des sous-entendus fréquents nous font comprendre que si Audrey est dans cette état, c’est qu’il s’est passé quelque chose de grave à un moment de sa vie. Il faudra attendre de rentrer pleinement dans l’histoire pour commencer à comprendre ce qu’elle a vécu, sans pour autant en avoir les détails, ce que j’ai beaucoup apprécié. Le mystère, ça a toujours du bon !

Mais vous imaginez bien qu’une histoire sur une jeune adolescente cloitrée dans sa chambre peut vite devenir ennuyante. C’est à ce moment là que l’arrivée de Linus, un ami de Franck, prend tout son sens et qu’on comprend très vite qu’il tient un rôle très important dans la suite des événements...
Audrey doit réapprendre à vivre normalement, elle doit guérir et sans aide, c’est dur d’y parvenir. Mais dans la vie, tout arrive pour une raison et à mes yeux, se livre illustre parfaitement ce proverbe.

J’ai été très touchée par cette histoire, qui, il faut l’avouer, me ramène directement à ma propre histoire. Je souffre de phobie scolaire et en lisant ce livre, je ne m’attendais à pas à me retrouver autant dans le personnage d’Audrey, qui était censée vivre des choses bien plus dures que moi étant phobique sociale. C’est en tournant les pages de ce roman que j’ai réalisé que ma phobie scolaire n’était pas seulement « scolaire »... Je suis passée par une phase qui était totalement similaire à celle d’Audrey. Je ne pouvais plus sortir de chez moi, entrer dans un lieu public était impensable à mes yeux et voir entrer des personnes chez moi me paniquait. Ça a duré un bout de temps et les séances chez ma psychologue m’ont beaucoup aidé ! Aujourd’hui je sors sans trop de soucis de chez moi, j’ai encore des angoisses mais ma peur des autres s’est atténuée.
Tout ce que je peux dire, c’est que ça a été très dure à vivre et que lire une histoire qui me parle autant me prouve à quelle point l’auteure est talentueuse ! Elle sait de quoi elle parle et je peux le dire d’expérience.

Je ne sais pas si cette histoire parlera à tout le monde mais une chose est sûre, beaucoup d’adolescents pourront se reconnaitre dans cette histoire si ils ont vécu environ la même chose. C’est une bonne façon de réaliser que ce genre d’angoisses n’est pas anodin et qu’il faut se battre pour s’en sortir et atteindre à nouveau le bonheur. Ce roman donne de l’espoir, montre que la vie vaut le coup d’être vécu et transmet un message fort sur les difficultés que les adolescents traversent.
  • aller en page :
  • 1
  • 2