Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de annabelle88 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Roméo et Juliette Roméo et Juliette
William Shakespeare   
Inspirée d'un conte italien, c'est LA tragédie amoureuse par excellence ! Un classique qu'il faut absolument avec lu au moins une fois dans sa vie, l'histoire de ce couple étant devenue un mythe incontournable aujourd'hui.
J'étais lycéenne à ma première lecture de cette pièce et je me souviens avoir été frappée par l'alternance du comique et du tragique dans un pièce aussi sombre. Ainsi que la dualité entre les images de l'ombre et de la lumière. C'est une pièce profondément riche et poétique (certains passages me font penser aux Sonnets de Shakespeare) et qui m'a énormément touchée et remuée par son histoire d'amour impossible.
Quelques larmes plus tard, je vous recommande chaudement la lecture de cette pièce. A vos mouchoirs !

par Brit
Persuasion Persuasion
Jane Austen   
Ce livre va vite rejoindre Orgueils et Préjugés et Raison et Sentiments sur le piédestal de mes livres préférés !
L'histoire d'amour change agréablement, on sent la tension entre les deux personnages bien qu'ils se parlent à peine, on sent tous leurs regrets, leur rancœur ...
Jane Austen utilise son humour pour faire ressortir Anne (l'humour d'Austen hein, pas d'Anne). Bref, des personnages agaçants mais drôles pour la plupart, et deux personnages principaux absolument géniaux.
Bon je m'autorise une parenthèse hystérique : WENTWOOOORTH !!
Ça y est j'ai fini !

par Cazolie
Le Songe d'une nuit d'été Le Songe d'une nuit d'été
William Shakespeare   
J'adore cette pièce. Je l'ai lue, vue et je ne m'en lasse pas. La féerie, l'histoire bien construite malgré la fluidité d'écriture... Premier Shakespeare : Bingo.

par Peili
La Ruelle au clair de lune La Ruelle au clair de lune
Stefan Zweig   
J'ai lu ce livre juste après Lettre d'une Inconnue, et peut-être que je n'aurais pas du, car j'ai été si profondément marqué par ce livre que La Ruelle au clair de lune me parait moins touchant.
N'allez pas croire que je n'ai pas aimé! Pas du tout!
On ne peut pas ne pas être touché par cet amour destructeur que ressent cet homme.
Mon dieu, la fin m'a mit un gros coup au cœur.
Et comme toujours, un style d'écriture merveilleux. J'adore définitivement Stefan Zweig!

A lire sans hésiter.

par Mamie-Lou
La conquête de Mr Darcy La conquête de Mr Darcy
Abigail Reynolds   
D’ores et déjà je peux vous dire que ce livre a été, pour moi, une grosse déception. Si Abigail Reynolds redonne vie aux personnages emblématiques du célèbre roman de Jane Austen, je n’ai en rien retrouvé tout ce qui faisait le charme de ses œuvres.
L’intrigue de La conquête de Mr. Darcy est basée sur deux petits mots « ET SI ? ». Et si Mr. Darcy n’était pas resté à se morfondre après le refus de sa demande en mariage par Elizabeth Bennet ? Et s’il avait essayé de reconquérir la jeune fille ? C’est le postulat de départ de ce livre qui va offrir à son lecteur une intrigue qu’un roman « aventures et passions » n’aurait pas dédaigné. Et c’est vraiment ce qui me chagrine ! Je m’attendais un minimum à ce que l’auteur respecte la personnalité des personnages et les convenances de l’époque.

Je trouve que l’auteur ne respecte pas vraiment l’esprit du livre d’origine. Les personnages et leurs actes ont été trop modernisés et ne s’intéressent qu’aux convenances de l’époque seulement pour mieux les ignorer. Les échanges entre Lizzie et Mr. Darcy sont loin d’égaler ceux de l’œuvre originale. Dans cette nouvelle version nos deux héros n’échangent pas beaucoup. En fait, à part se sauter dessus, ils ne font pas grand chose. Où sont passés le ton satirique de l’auteur et son analyse pertinente des travers de la société anglaise du XIXème siècle ? Travers et critiques qui sont exposés principalement à la base par l’intermédiaire du Révérend Collins et de Mrs. Bennet, deux personnages inoubliables et comme on n’en fait plus !

Si dans l’ensemble la personnalité des personnages secondaires, comme les autres sœurs Bennet, a bien été retranscrite par Abigail Reynolds, le couple phare d’Orgueil et Préjugés prend ici un sacré coup et perd beaucoup de sa superbe ! Le tempérament et la répartie d’Elizabeth ne sont plus que de vagues souvenirs et notre héroïne se retrouve cantonnée dans le rôle de l’indécise de service alors que son cher Mr. Darcy passe, lui, son temps à essayer de découvrir ce qu’il se cache sous ses jupes. Face à ce constat, inutile de vous dire que leurs actions sont bien éloignées de ce qu’avait imaginé Jane Austen.

Globalement le style de l’auteur est simple et les pages se tournent sans grande difficulté. Cependant, on ne retrouve pas la verve et le piquant qui font tout l’intérêt de la plume de Jane Austen. D’une part, l’écriture est résolument moderne, ce qu’à la limite je peux comprendre vus les siècles qui séparent les deux livres, et d’autre part, la critique des petits travers de la société est passée aux oubliettes. Pour moi, ce dernier aspect est tout ce qui fait le charme des ouvrages de Jane Austen et les démarque significativement d’une quelconque romance historique.

De manière générale, je pense qu’il vaut mieux aborder La conquête de Mr Darcy comme une romance historique qui, si elle n’est pas inoubliable, fera peut-être passer un bon moment aux adeptes du genre. Pas contre si vous abordez ce livre comme une « suite » d’Orgueil et Préjugés, comme cela a été mon cas, vous risquez d’être déçu tant Abigail Reynolds s’éloigne de tout ce qui faisait le charme de l’œuvre de Jane Austen. Pas sûre que cette dernière aurait apprécié ce qu’il est advenu de ses personnages.

http://drunkennessbooks.blogspot.fr/2015/11/la-conquete-de-mr-darcy.html
Il était une fois, Tome 1 : Nicholas Il était une fois, Tome 1 : Nicholas
Emma Chase   
http://www.my-bo0ks.com/2018/01/il-etait-une-fois-tome-1-nicholas-emma-chase.html

C’était sans doute le roman qui me rendait le plus curieuse possible. Parce que, avouons-le, les romances j’en vois énormément passer et je suis très, très friande de ça, mais une histoire de royauté, prince, héritage et cie, ça, ça ne court pas les rues du moins en roman.

Il était une fois, tome 1 : Nicholas avait donc déjà tout pour lui avant même de le commencer. Et je vous avoue également que je suis fan de la couverture. Sobre, classe et juste un soupçon de sexy de quoi rendre curieuse tout en restant dans le mystère !
Je n’avais encore jamais lu de roman d’Emma Chase (oui, oui, c’est possible) mais j’en avais entendu le plus grand bien. Une chose est certaine, l’auteure sait dès le début captivé son lecteur. Je me suis très rapidement mise dans l’ambiance d’Il était une fois. Dois-je préciser que ce thème me fait rêver dès qu’il y a un peu de « paillettes » ? J’ai trouvé intéressant de découvrir l’envers du décor avec la Reine, les règles et les contraintes d’un tel statut.

Pour tout vous dire, lorsque j’ai lu ce premier tome, Nicholas, j’ai assez rapidement repensé à Princesse malgré elle et tout dernièrement A Christmas Prince sur Netflix. Quand je vous dis que je suis une fan de ce genre d’histoire, je ne vous mens pas… Quoiqu’il en soit, j’ai de suite été dans l’ambiance. Emma Chase nous offre une histoire de Cendrillon des temps modernes avec juste ce qu’il faut pour être émerveillé.
Parlons maintenant personnages. Olivia est une héroïne attachante, douce et d’une gentillesse sans limite. Elle fait tout pour aider sa famille, son père, son héros mais aussi sa jeune sœur. Son caractère facile et son aisance ne l’empêcheront pas de remettre à sa place un homme et encore moins un Prince.
Ce Prince n’est autre que Nicholas. Avec le décès de ses deux parents, il est le futur roi de Wessco une fois que sa grand-mère, la Reine ne sera plus là. Des responsabilités auquel il a été préparé toute sa vie. En revanche, il est dans l’obligation de se trouver une épouse dans les trois mois qui viennent. Une épouse digne de la couronne et validée par la Reine actuelle. Une tâche des plus compliquée qu’il compte bien retarder au maximum. Lors d’une escapade dans le but de retrouver son frère Henry à New-York, il va faire une rencontre qui pourrait tout changer.
Concernant sa personnalité je suis un peu plus sur la réserve. Certains points m’ont fait grincer des dents à quelques reprises. Si j’ai aimé le côté responsable, attentionné et sur de lui, le reste m’a un peu fait l’effet d’un goujat par excellence. Pour le côté romantique, c’était un peu limite et c’est surtout ce qui m’a manqué. Des scènes de sexe assez répétitive, au détriment des moments romantiques et mignons.
La relation Olivia/Nicholas nous offre son lot de retournements. Leur rencontre des plus originales m’a vraiment amusé et l’humour reste présent tout au long de leur relation. C’est rafraîchissant et apporte vraiment de la légèreté. Eux qui ne s’attendaient pas à passer plus de trois mois ensemble, auront bien du mal à se séparer.
Autre point fort du roman et pas des moindres c’est le côté famille. D’abord, Olivia avec son père et sa sœur, dont les liens sont très forts et m’ont beaucoup touché mais aussi et surtout la relation Nicholas/Henry. Les deux frères sont radicalement différents et affrontent la vie de façon assez opposée. Pourtant, ils se soutiennent et nous offre de beaux moments. L’humour d’Henry m’a d’ailleurs vraiment conquise. Il ne va pas sans dire que j’ai hâte de le découvrir dans le second tome…
En conclusion, Il était une fois, tome 1 : Nicholas m’aura fait rêver et croire aux contes de fées modernes sans pour autant tomber dans l’excès. Je conseille donc volontiers cette série !

par Carole94P
Twilight, Tome 4 : Révélation Twilight, Tome 4 : Révélation
Stephenie Meyer   
super fin, mais si j'etais decu que ca se finissent!! un peu long a certain moment et j'aurai esperer une vrai bataille entre les volturi et les cullen mais j'ai quand meme adorer
Les Loriens, tome 1 : Numéro Quatre Les Loriens, tome 1 : Numéro Quatre
Pittacus Lore   
Ce livre est vraiment trop génial !
On devait choisir un livre pour l'ecole et je l'ai lu a peine en une journée ! Il y a beaucoup de suspens, un concepte orginial, des pouvoirs incroyables, une histoire d'amour malgré le fait qu'il puisse partir a tout moment, de la peur, du stress : tout ce qui fait un livre incroyable. Il y a toujours des rebondissements, j'étais prise par le livre des les dix premieres pages. L'idée est tres bien trouvée. J'ai hate de lire la suite ! Je vous le conseille sans hésiter, franchement achetez le.
Beautiful, Tome 2.5 : A Beautiful Wedding Beautiful, Tome 2.5 : A Beautiful Wedding
Jamie McGuire   
http://leden-des-reves.blogspot.ch/2013/04/beautiful-jamie-mcguire.html

Aaaah! Me revoici, me revoilà pour une petite chronique! Ca va me détendre en cette période d'examen... (si seulement!)
Alors, alors, alors, alors! A Beautiful Wedding... encore un bouquin, même trop petit, qui nous parle de mon coup de coeur? Mais comment vouliez-vous que je passe à côté de ce bijou pur et simple? Alors que Beautiful Disaster vous est enfin accessible (en Français, c'est loin d'avoir tout son charme, je vous l'assure, le simple poulette me rebute...), je continue ma route avec Abby et Travis!

Dans ce petit Spin-off, si on veut, nous découvrons ce qu'il s'est réellement passé à Vegas. Eh oui! Comment s'est passé le mariage si précipité de nos deux héros? Hein? Il fallait que je sache!
Et je ne suis pas du tout déçue du voyage... ouh non!

Dans A Beautiful Wedding, le récit est alterné entre Abby et Travis, ce que j'ai trouvé... exquis. Oui, vraiment! Savoir ce qui motive Abby, comment se sent Travis... tout ça crée une alchimie tout simplement géniale. Surtout que rien n'est rose mais tout est tellement fort, tellement... tellement Beautiful!
L'intensité des sentiments est toujours présente, des deux côtés. Abby qui se demande si elle fait bien, Travis qui n'ose pas croire à sa chance et qui a l'impression qu'Abby va le lâcher parce qu'elle va réaliser qu'elle mérite bien mieux... Jamie McGuire a su me faire tomber amoureuse de Travis une troisième fois, faut le faire!

Alors oui, encore une fois, nos personnages sont loin d'être parfaits. Ils sont bourrés de défauts, et néanmoins perclus de valeurs, d'amour, ils sont entiers. Entiers et avec un caractère bien trempé.

J'ai eu du mal à me détacher du bouquin, les rares fois où je devais m'en décrocher (comme pour aller dormir parce qu'il y avait examen le lendemain AHEUM), ce qui m'a une fois de plus prouvé le pouvoir addictif de cette histoire. Le seul bémol qui n'en est pas vraiment un, ce sont les scènes olé olé auxquelles nous avons droit, puisque moi je m'en passerais bien, comme d'habitude. M'enfin...

146 pages pour retrouver Abby et Travis, 146 pages pour prolonger encore l'histoire et comprendre un peu mieux nos deux personnages, 146 pages de bonheur pour une lectrice comme moi qui aime cette saga! Honnêtement... j'ai rarement vu 24h décrites avec autant de brio et me tenir en haleine aussi bien! J'ai fondu, je me suis inquiétée (tout en connaissant la suite, évidemment), me suis émerveillée, et tout et tout!
Avec ce tome 2.5, Jamie McGuire signe une nouvelle fois un succès chez moi. Ce n'est pas un coup de coeur, juste en dessous, un petit coup de coeur, mais qu'est-ce que j'ai été contente de retrouver mon couple favori pendant quelques pages!

En revanche, en ce qui concerne l'extrait de Red Hill à la fin... très utile! Je ne lirai pas ce livre, j'ai le coeur trop peu accroché pour ceci xD

Enfin bref, un dernier voyage avec les héros de Beautiful, voyage réussi, j'ai été transportée, comme d'habitude, émue et ravie. Bravo, Jamie, et merci, merci, merci.
Ce sera un 19.5/20 pour moi!
Promise, Tome 1 : Promise Promise, Tome 1 : Promise
Ally Condie   
Magnifique livre, l'histoire est intrigante et on est tout de suite plongée dans l'univers de Cassia cette jeune fille si troublante par le fait qu'elle est au départ un parfait petit pion et qu'en fin de compte elle se révèle bien plus maligne que d'autre. Les description sont très bien faite et je n'ai eu aucun mal à m'imaginer la ville, plus particulièrement le quartier où elle et ses parents, ainsi que ses amis, vivent. Toutefois je trouve dommage qu'il n'y est pas plus de description de la maison et de l'école.

Une chose est sur : Ce livre ne sera pas gardé par les officiels plus tard...

par Elboise