Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Annajour : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
NYC Mecca, Tome 1 : Queen Heir NYC Mecca, Tome 1 : Queen Heir
Jaymin Eve    Leia Stone   
J'ai trouvé cette nouvelle série de l'auteure intéressante : l'univers post-apocalyptique ainsi que l'immersion dans un monde où la magie est connue de tous rappelle un peu l'univers de Kate Daniels. De plus, la description du système de gouvernance est géniale et donne envie de s'y plonger. Les personnages sont attachants. Je suis impatiente de lire la suite !

par ness86
Hybrides, Tome 14 : Numbers Hybrides, Tome 14 : Numbers
Laurann Dohner   
Je suis un peu déçue car je trouve que ces personnages auraient mérité un livre entier et pas un demi-livre...
Néanmoins, j'ai adoré les lire!

par pertadz
Dark and Dangerous Love, Tome 2 Dark and Dangerous Love, Tome 2
Molly Night   
Un deuxième tome très mauvais pour ma part. Si le premier n'avait pas été une franche réussite, il y avait tout de même un semblant de scénario. Ici, que nenni ! La seule histoire qui nous est contée pendant plus de 300 pages se concentre sur les déboires amoureux entre Atticus et Evelyne. Autant dire que c'est creux et inintéressant au possible.
Je comprends que depuis quelques années, la romance aime exploité le ressort scénaristique du "je t'aime, moi non plus", mais dans ce livre, il est usé jusqu'à plus soif. Je n'en pouvais plus des pensées d'Atticus : "je suis méchant mais pas méchant. J'aime Evelyne mais je veux lui faire du mal". Pitiéééééééé !
Et que dire du personnage principal féminin qui s'amourache de tous les hommes qu'elle rencontre sauf d'Atticus bien évidemment. Et qui est d'une bêtise sans nom et pleurnicharde au possible. Oui, on a compris qu'elle était sans défense, innocente et totalement pur. Mais, au bout d'un moment, il faut tout de même faire preuve d'un peu plus d'inventivité. Que dire de la fin ??? Evelyne prend une décision dont on comprend mal les motivations.
Bref, aucune histoire, aucun intérêt, aucune évolution dans les personnages ni dans leur relation. Interactions basées seulement sur une relation perverse et totalement ridicule.
Et un Atticus tellement incohérent qu'on a beaucoup de mal à s'y retrouver. Si j'avais de l'espoir dans ce personnage dans le tome 1, on peut dire que le tome 2 a détruit mon maigre petit intérêt pour ce personnage. Sa folie ne peut pas justifier un manque évident de caractère. Il est mauvais, point. Malgré tout, cela reste pour moi le personnage le plus intéressant de cette série.
Je vais finir la saga car je suis curieuse de connaitre la fin et de voir comment l'auteur va nous dépatouiller de ce grand bazar. Trois prétendants, un monde de dystopie peu développé, une romance sans intérêt. J'attends de voir !

par Pulusuk
Hybrides, Tome 12 : Darkness Hybrides, Tome 12 : Darkness
Laurann Dohner   
Le patron de Kat veut de la saleté sur l'ONS. Elle est envoyée à Homeland sous couverture mais tout va mal dès qu'elle entre par les portes d'entrée. Elle est arrêtée par un hybride, grand, puissant et sexy, mais elle n'a pas peur. Il l'allume et les choses se réchauffent rapidement entre eux. Maintenant, elle espère juste qu'il ne lui brisera pas le cœur.

Darkness admire le courage de Kat mais il ne peut faire confiance à rien de ce qu'elle dit. Il n'a pas été avec une femme depuis des années parce qu'il sait qu'il est trop endommagé. Il n'est pas un partenaire sexuel, malgré son désir de la posséder de toutes les manières. Il craint de perdre le contrôle - la seule chose qui définit sa vie. Il ne pense pas pouvoir abattre les murs de protection qu'il a construits, même pour elle.

par xuxa
Dark and Dangerous Love, Tome 3 Dark and Dangerous Love, Tome 3
Molly Night   
Comment dire.... ce dernier tome est littéralement nul, affreux et catastrophique!! J'étais déjà pas très emballée par le deuxième mais le troisième est encore pire!! L'auteure introduit une nouvelle idée pour chaque tome mais il n'y a aucune explication ou conclusion... Je ne vous parle même pas des nouveaux personnages qui n'apportent rien à l'histoire... La fin est bâclée, sans morale et complètement inutile : on dirait presque que l'auteure en a eu marre d'écrire et qu'elle s'est arrêté d'un coup...comme ça!
Bref vraiment très déçue et frustrée par ce dernier tome que je ne recommande vraiment pas...
Hybrides, Tome 13 : Smiley Hybrides, Tome 13 : Smiley
Laurann Dohner   
Après avoir tant croisé Smiley pendant les tomes précédents, il me tardait de lire son histoire et je n'ai pas été déçue.

par pertadz
A.L.F.A., Tome 1 : Parish A.L.F.A., Tome 1 : Parish
Milly Taiden   
J'ai été très attirée par la couverture de la nouvelle série de Milady, et très contente d'avoir une nouvelle saga à me mettre sous la dent. En plus, le résumé dit qu'on a droit à des métamorphes et ça m'a tout de suite très attirée ! (sans parler du fait qu'il y ait un peu de science dedans !)
Mais j'ai très vite déchanté au fur et à mesure de ma lecture...
Autant, le personnage de Melinda m'a plu de par son féminisme, qu'elle soit forte tête et refuse qu'on lui dicte sa conduite et que ce soit une femme droite dans ses baskets.
Malheureusement, le début qui s'annonçait prometteur à fait un gros flop pour moi... L'intrigue de l'histoire n'avance pas, ou tout simplement, l'autrice a trop voulu en mettre d'un coup et ça fait quelque peu brouillon. J'ai vu beaucoup d'événements arriver de loin et le suspens n'est pas du tout présent, surtout au sujet du virus.
Un autre détail (ou plutôt, le manque de détails) que je n'ai pas du tout apprécier, c'est Parish, le protagoniste masculin. On ne sait pas grand chose de lui, si ce n'est qu'il a très envie de se faire notre scientifique. C'est très difficile de se faire un avis sur le personnage étant donné qu'il n'est pas super approfondi.. D'ailleurs, l'univers dans lequel évolue les personnages n'est pas beaucoup détaillé non plus. Je me suis souvent demandé pourquoi on nous parlais pas plus du monde des métamorphes et du reste.[spoiler] (Parce que oui, il a d'autres espèces que les métamorphes, mais c'est un peu balancé comme ça sans préambule). [/spoiler] Sans parler de la plume de l'autrice qui ne m'a pas transcendée non plus.
Par contre, j'ai apprécié le dialogue qui s'établit entre les deux personnages. Ils se parlent et ça fait plaisir à lire, ça n'arrive pas assez souvent.
Ce qu'il y a aussi, c'est que d'office, j'avais PsiChangeling en tête tout du long de ma lecture, étant donné que ça parle de métamorphes et la couverture rappelle la saga de Nalini Singh aussi parût chez Milady. Et A.L.F.A a souffert la comparaison dans mon esprit. Mais je reste tout de même très déçue... ça fait 2-3 nouvelles séries que je commence chez Milady et qui pour moi, ne valent pas les "anciennes" séries qui sont excellentes. Sans parler du fait que c'est du revu et revu. J'espère que les prochaines séries de la maison d'éditions seront meilleures et à la hauteur des couvertures.

par Tenebra
Eternita Eternita
Elodie Solare   
http://www.my-bo0ks.com/2020/02/eternita-elodie-solare.html

Je ne connaissais pas du tout l'auteure, Elodie Solare mais j'étais vraiment curieuse de découvrir Eternita, dont j'avais déjà entendu parler à l'occasion du Festival New Romance lorsque nous avions la possibilité de choisir le prénom que nous préférions. Le résumé a fini de me convaincre, il faut dire que les histoires d'amour sous fond politique avec un garde du corps, ce n'est pas ultra abordé en romance, alors ça s'annonçait vraiment super.

Eternita, c'est l'histoire de Letizia, une jeune femme qui profite pleinement de la vie. Un peu trop même puisqu'elle n'est pas toujours en possession de ses moyens. Elle aime sortir et se drogue plus qu'elle ne devrait. Mais ça, c'était avant la décision de son père de faire la course pour la présidence. Son emploi du temps va devoir changer radicalement, et elle ne sera plus jamais seule, Alexis, son garde du corps ne va pas la lâcher d'une semelle.

Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'étais vraiment curieuse d'en savoir plus notamment cette héroine, Laetizia qui avait l'air haute en couleur. Une héroine avec laquelle j'ai eu beaucoup, beaucoup de mal à m'attacher. Il faut dire qu'elle est, au démarrage, à elle toute seule, le cliché de la fille pourrie gâtée, superficielle et assez peu mature. Concrètement, je pense que cela est plus ou moins voulu. Ainsi, elle a une marge pour évoluer vraiment au contact d'Alexis. On cerne assez rapidement son caractère et la complexité de son comportement. Je m'attendais à une évolution un peu plus développée, car là, j'ai commencé à l'apprécier qu'à la toute fin...

De son côté, Alexis avait tout pour me plaire. Enfin, ça c'était sur le papier. Le garde du corps de la belle Letizia a déjà eu quelques soucis par le passé en étant en charge de la sécurité. Je ne vous dévoilerais rien de trop puisque dès le premier chapitre on donne le ton. Le monsieur n'est pas vraiment professionnel et cède à ses clientes. Autant vous dire que j'ai trouvé ça limite... J'aurais préféré qu'il ne couche pas avec sa cliente précédente pour avoir "l'impression" qu'il ne se tape pas toutes ses clientes... Manque de pot pour moi, ce n'est pas le cas. Honnêtement, j'ai l'impression que bien souvent, en New Adult, les personnages masculins sont incapables de se retenir... Bonjour l'image de l'homme quand même...

Vous l'aurez compris, j'ai eu du mal avec nos deux personnages principaux. Alors forcément, cela se répercute sur la romance en elle-même qui, je l'avoue ne m'a ni faite rêver, ni émue, ni intéressée plus que ça. C'est un flop de ce côté, moi qui en attendais beaucoup. J'ai trouvé qu'elle manquait de profondeur et s’avérait plus physique qu'autre chose.

Fort heureusement, Eternita propose une histoire d'amour mais pas que. Ce que j'ai apprécié, c'est le côté politique. Le père de notre héroine souhaite s'engager dans cette voix et cela va bousculer la vie de chacun. J'ai trouvé intéressant de les voir réagir face à cette nouvelle et s'adapter. Enfin, l'addiction sera également de la partie et j'ai trouvé que c'était plutôt bien joué de la part de l'auteure de montrer une autre facette de celle-ci avec les choix qu'elle a prit et dont je ne parlerais pas ici pour garder le suspense.

Au final, je reste sur ma faim avec Eternita. Il y avait quelques éléments intéressants qui auraient - à mon sens - pu être davantage exploités pour rendre l'histoire plus profonde et prenante. J'en attendais un peu plus et n'est pas été totalement convaincue par cette histoire, dommage.

par Carole94P
Le voisin parfait est un enfoiré Le voisin parfait est un enfoiré
Camilla Simon   
Mon dieu. Je ne sais pas si je vais poursuivre ma lecture et je ne comprends pas tous ces commentaires dythirambiques.
J'en suis à la moitié et ils ne se sont toujours pas embrassés car ils sont interrompus à CHAQUE FOIS. Mais genre ça fait au moins sept ou huit fois. Dont au moins trois ou ils sont tout seuls chez eux. Ça en devient ridicule.

Un exemple : ils sont en train de commencer à s'embrasser, elle est en sous vêtements, leurs amis arrivent et ne se rendent pas compte qu'elle est à moitié nue ?!

Cela m'épuise de lire de telles romances si peu originales, avec toujours les mêmes ressorts scénaristiques. C'est d'une platitude.

Les personnages se valent tous dans ce genre de romance :

- Lui : arrogant, sur de lui, charmeur puis d'un seul coup froid et hostile. Toujours à souffler le chaud et le froid. Sérieux, ça attire vraiment ce genre de mec ? Moi je fuis vitesse grand V.
Et puis cette propension qu'ont les héroïnes a être menée à la baguette par leurs hormones, a ne pas pouvoir résister à une attirance (alors même qu'on connaît le mec depuis 2 jours), et à oublier tout bon sens... sérieusement, c'est cette image la de la femme que l'on veut passer ? :/

- Elle : mignonne et très maladroite (enfin surtout et tout le temps avec Emmet. Tellement que ça n'est pas du tout crédible). Exemple : elle se met de la crème dépilatoire pour s'épiler et se faire un maillot brésilien. En bougeant elle se recouvre tout le sexe. Elle est désespérée car elle va se retrouver épilée de partout. Eh oh meuf, si tu enlèves la crème instantanément, il ne va rien se passer du tout. Non mais franchement, si même ce genre de scène n'est pas crédible, on va oú??

Ridicule.

par Cissou33
L'amant parfait est un inconnu ... Ou presque L'amant parfait est un inconnu ... Ou presque
Camilla Simon   
Si le jour de votre mariage tourne au désastre, pas de panique, Camilla Simon a pensé à vous et vous donne des astuces imparables pour tourner la page ! Trouvez-vous votre Aiden et kidnappez-le pour un road-trip et qui sait, vous trouverez peut-être l’amour si rapidement qu’il n’en faut… L’amour vrai. Celui qui vous donne des ailes, les papillons au ventre et vous rend confiance en vous si vous en manquez ou si vous l’avez perdue en cours de route !

Aiden se préparait à des vacances en solo, un road-trip pour se vider la tête après la très longue tournée de son groupe Les Sugar ! Eh oui, ils sont de retour avec une jolie histoire d’amour si rafraîchissante et si émouvante !

Si l’histoire d’Aiden et la nouvelle arrivée dans la bande a été si évidente dès leur première rencontre, leur amour sera éprouvé par un retournement de situation qui blessera leurs cœurs et testera leurs limites ! Qu’est-ce qu’un amour sans épreuves vous me direz-vous !

Une dure épreuve, si elle ne les séparera pas, elle les rendra plus forts ! Mais… Seront-ils assez patients envers l’un et l’autre ? Se feront-ils confiance ? L’amour s’en sortira-t-il vainqueur dans sa lutte contre la raison ?

Si Aiden est si sûr de son amour pour sa meringue qu’il est prêt à se battre contre le monde entier pour le préserver, pour la garder auprès de lui, il en est loin d’être le cas en ce qui concerne Nell. Non qu’elle ne l’aime pas autant… Non, au contraire. Nell est prise entre deux feux. Ce choix cornélien qui la plongera dans le doute et attisera ses vieilles incertitudes. Et dans les deux cas, elle perdra un être cher à son cœur !

Nell, est une femme si joyeuse, si douce et un caractère bien trempé, mais elle a subi quatre ans de sape de confiance, tellement de brimades qu’elle s’est presque effacée ! Elle ne s’aime pas. Si aujourd’hui, elle parait plus confiante et s’accepte mieux, les vieilles et mauvaises habitues ont la vie dure… Mais rien que l’amour et les yeux d’Aiden ne peuvent réparer si elle le laisse faire !

Cela été un plaisir de retrouver Les Sugar, la bande barrée et leur agent qui ne l’est pas moins ! Vous vous rappelez Haiely et de Tess ? Eh bien, ces deux là, savent toujours mettre cette ambiance électrique qui nous a tant ravie ! Toujours aussi dingues qu’extravagantes ! Nell à un moment pensait même avoir atterri chez les fous !

En tout cas, Aiden était une superbe surprise. J’attendais un abruti qui se la raconte un peu trop, mais à la place, je retrouve un mec si sympa, si doux et romantique… Tout ce dont avait besoin notre écorchée vive ! Ce mec l’a réparée, lui a rendu sa confiance en elle et l’a encouragée à poursuivre ses rêves !

Un très bon moment de lecture et une visite guidée dans les contrées sauvage de cette bonne vieille Amérique. Tout est si bien décrit qu’on a l’impression d’y être et donne envie de traverser les mers pour rejoindre les protagonistes dans leur road-trip.

La plume de l’auteure s’est beaucoup améliorée car, la lecture est bien plus aisée que dans le premier opus. Un récit plus addictif, plus coloré et aucune longueur n’est venue gâcher le voyage !

Alors ne ratez pas l’embarquement de ce pèlerinage qui rend hommage à l’amour et ses péripéties ! Le tout dans la bonne humeur de cette bande pas comme les autres !

Merci aux éditions Addictives pour cette superbe lecture reçue en version numérique et merci à Camilla Simon pour cette jolie histoire en lui souhaitant plein de sucés !
Mya