Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Anne-54 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Le serment d'Andrew Le serment d'Andrew
Nine Gorman   
Sur wattpad, l'auteur annonce la sortie en fin d'année !!!

par Gregsam
Waringham, Tome 1 : La Roue de la fortune Waringham, Tome 1 : La Roue de la fortune
Rebecca Gablé   
http://jldragon.over-blog.com/2017/12/waringham-la-roue-de-la-fortune-de-rebecca-gable.html

Un excellent roman d’aventure historique. Je pense cependant qu’il faut le lire en moins d’une semaine pour vraiment l’apprécier. Pour ma part, j’ai lu les 300 premières pages en 15 jours par manque de temps et, les 162 dernières en deux-trois jours. J’ai pris beaucoup plus de plaisir sur les derniers jours donc.

En effet, Gablé couvre de longues périodes dans son récit. Elle a tellement de choses à dire que parfois, elle ne nous fait part de certaines choses que de façon sommaire. Si on n’enchaine pas, on aura de ce fait beaucoup plus de mal à se remettre dans le bain.

C’est le seul défaut du roman qui n’en est pas vraiment un puisque j’estime que l’auteure s’en sort de façon épique au final.

Cependant, il est vrai que parfois, elle nous raconte plus les choses alors qu’elle devrait nous les montrer.

Mais l’intrigue suit une période historique précise et, si Rebecca s’était mise à nous montrer toutes ces choses, le roman aurait pu faire 3000 pages vu la période couverte.

Déjà, là c’est un beau petit pavé. Petit pavé car l’éditeur a fait une mise en page intelligente qui lui a permis de ne pas dépasser les 500 pages.

On sait aujourd’hui que le lecteur lambda est vite effrayé par la longueur de certaines tranches alors...

Les personnages sont nombreux et là aussi Gablé fait preuve de beaucoup d’adresse et jongle bien avec les uns et les autres.

Certes, l’intrigue tourne autour de Robin et c’est pour ce dernier qu’on s’attachera le plus donc.

La force de ce roman est dans le fait que c’est un roman sur fond historique accessible à tous.

Le style est très fluide et les descriptions brèves mais efficace. Il n’y a rien à jeter, rien à couper.

J’ai donc fortement apprécié ce roman qui est une chouette surprise.

Il faut le prendre comme tel et le savourer. Certes, je suis friand des détails et j’aurais aimé aller plus en profondeur par moment, mais je pense que l’erreur, qu’on pourrait commettre en lisant ce roman, serait de le comparer à un roman de Ken Follett ou de Maurice Druon.

Je pense que Gablé n’a pas la même approche alors ne gâchez pas votre plaisir !

Note globale : 17/20

par JLDragon
Indulgences Indulgences
Jean-Pierre Bours   
J'ai beaucoup aimé ce livre, même si je ne suis pas friante des histoires du XV siècle . En fait, ce livre très bien écrit raconte des faits anciens qui semblent toujours s'être passé actuellement, tant les comportements et les motivations des êtres humains sont toujours pareils. On retrouve les mêmes abus de pouvoir, la corruption, la justice de castes, les victimes et la vengeance, et surtout une domination arbitraire au nom d'une religion. Rien ne change malgré les siècles alors qu'on pourrait espèrer que l'expérience et la connaissance du passé permettent d'éviter la resurgence de telles erreurs

par Mietje
Gardiens des cités perdues, Tome 1 Gardiens des cités perdues, Tome 1
Shannon Messenger   
OK, je rends les armes, je n'arrive même pas à exprimer une pensée cohérente sur ce livre. Oui, le côté école spéciale pour elfes fait penser à Harry Potter mais les ressemblances s'arrêtent là et c'est génial !
L'histoire est passionnante, complexe (mais pas trop, pour ne pas nous paumer au passage) et surtout très drôle. J'ai pas mal rigoler toute seule (oui, oui, ça fait très débile, je l'admets) tellement je trouvais les répliques ou les situations hilarantes.
J'adore les personnages, bien travaillés avec chacun leur personnalité bien à eux et leur manière d'être drôles. Même si c'est vrai que je n'aime pas les méchants (nooooon ? Vraiment ?)
Bref, cette série est super et... bah c'est tout en fait !

par LilaJune
Jeunesse sans dieu Jeunesse sans dieu
Ödön Von Horváth   
Un très bon roman qui parle de la doctrine de la société. J'ai à la fois aimé et détesté le personnage principal car il semble à la fois contre et pour ce qui est pénible mais au final on s'attache quand même à lui.

par Na09
Long Way Down Long Way Down
Jason Reynolds   
https://revesurpapier.blog4ever.com/long-way-down-de-jason-reynolds

Shawn a été assassiné. Will, son frère de quinze ans, n'a pas le droit de pleurer. Il n'a plus qu'une idée en tête, celle de venger son frère, parce que c'est la seule option, parce que c'est la règle. Will est décidé, il va tuer à son tour. Mais lorsqu'il se retrouve dans l'ascenseur, l'adolescent fait une rencontre inattendue à chaque étage...



Largement récompensé par des prix littéraires, Long Way Down est un roman écrit en vers et c'est l'une des premières choses qui m'a interpellé. Cette lecture s'est révélée être aussi poétique que sombre. En quelques vers, l'auteur nous plonge dans la tête de Will, ce garçon perdu, en colère. On vit ce qu'il nous raconte. On s'approprie le moindre de ses sentiments et le temps s'est comme arrêté dans cet ascenseur. Chaque page nous offre un texte très court mais les émotions sont amplifiées. Je ne sais pas comment un récit peut être si déchirant, si poignant et beau à la fois.



L'environnement de Will est peu fréquentable et dans son quartier il a appris les Trois Lois qui le plongent dans un cercle vicieux. La violence entraîne la violence. Il connaît les histoires de gangs. Il connaît la haine. Il connaît la vengeance. Il semblerait qu'il n'ait pas le choix et c'est terrible. Maintenant qu'il a une arme dans la main, on ne peut que s'attendre au pire.



Je le disais plus haut, le temps s'est comme arrêté pendant cette lecture. On se retrouve dans la cabine de l'ascenseur, dans la fumée de cigarettes, aux cotés de Will, avec les autres. La descente ne dure en réalité qu'une minute, mais l'ascenseur s'arrête à chaque étage et nous faisons six rencontres dont je tairais les détails puisqu'elles m'ont agréablement surprise. Elles sont inattendues. Elles sont pleines de sens. Elles ont une histoire à raconter aussi. On en tire des leçons en espérant de tout cœur que le jeune Will fera de même...



Verdict : Long Way Down fait partie de ces lectures qui font mal au cœur. Tout simplement parce que les évènements qui nous sont racontés arrivent vraiment. Ce n'est malheureusement pas seulement de la fiction et c'est douloureux. Le récit de Will m'a donc bouleversé du début à la fin. Ses mots ont tellement de pouvoir. Ils raisonnent en nous et font passer un message très très fort. Je ne peux que vous conseiller ce roman unique.
Derrière les portes Derrière les portes
B.A. Paris   
Premier coup de coeur de l'année 2017 ! Un thriller psychologique intense et très bien mené ! Frissons garantis ! Pour ma part lu en un jour car je voulais absolument savoir la fin !

par Magali19
Le Monde de Milo, tome 6 : La Fille des nuages 2/2 Le Monde de Milo, tome 6 : La Fille des nuages 2/2
Richard Marazano    Christophe Ferreira   
Au pays de la Fille des nuages, Sirah, d'énormes espoirs sont portés sur Milo. Menacé par les hurleurs d'Orion, les habitants de ce monde étrange sont en effet persuadés que seuls les grands pouvoirs de Milo sont capables de les sauver. Mais ce dernier ne sait toujours pas comment convoquer ces pouvoirs, ni même en quoi ils consistent. C'est avec l'aide de Valia, bien sûr, qu'il s'emploie à aider ce monde en péril, et à retrouver sa maison du bord du lac.

par Aeliria
Arthus Trivium, tome 1 : Les anges de Nostradamus Arthus Trivium, tome 1 : Les anges de Nostradamus
Juan-Luis Landa    Raule   
La bande dessinée se lit assez facilement.
Les dessins sont assez sombres et les traits des personnages sont assez durs. J’aurais peut-être aimé que certains d’entre eux soient dessinés avec un peu plus de sympathie ou des traits moins fermés.
Concernant les décors c’est la même chose, l’univers est assez sombre et les couleurs utilisées sont essentiellement du marron, noir, gris et bleu foncé.

La bande dessinée semble intéressante. Par contre c’est vraiment un début d’histoire. En effet elle est considérée comme un premier tome mais je pense que c’est plutôt un prologue ou une explication de l’histoire à venir. C’est d’ailleurs un peu frustrant qu’elle se termine de cette façon.
On entre doucement dans l’univers de l’auteur et surtout d’une autre époque.

J’avoue ne pas avoir complètement compris le but de l’histoire. Est-ce que par la suite, le lecteur va être confronté à la vie du jeune roi ou à la quête du trio et pourquoi pas à défendre le vieil homme.
Personnellement, je trouve que les idées s’enchaînent un peu trop rapidement pour un début d’histoire. Sincèrement j’hésite un peu entre un prologue et une sorte de résumé de l’histoire à venir.
Ce premier tome ne nous aide donc pas beaucoup à découvrir ce qui va se passer dans les prochains albums.

La fin est assez mystérieuse et nous donne envie d’en savoir plus et de lire la suite.
En résumé c’est une bande dessinée qui commence assez bien selon moi mais j’espère que ce sera un peu plus clair dans les prochains tomes

http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/03/affaire-n146-arthus-trivium-1-les-anges.html

par manue14
Amnésia, Tome 1 : L'Enfant de la Lune Amnésia, Tome 1 : L'Enfant de la Lune
Lia Rose   
Traitant de thèmes forts et actuels tels que la lutte du bien contre le mal, l'amour, la parité homme-femme, ce roman est aussi bien destiné aux ados qu'aux adultes. Exit les intrigues préconçues et les tours de magie conventionnels, L'Enfant de la Lune nous emporte dans un monde tellement plus lumineux ! Laissez-vous guider sans une once d'hésitation. Abandonnez-vous à un imaginaire si intensément riche que refermer ce livre sera une déchirure en soi, et que dévorer le volume suivant vous semblera aussi vital que l'air que vous respirez...

La lecture est un plaisir avant tout, un privilège même à certaines occasions. Parce que Lire, c'est aimer, rêver et s'envoler, un adage très personnel qui s'applique parfaitement ici. Si vous cherchez un récit fantastique susceptible de vous procurer des frissons, de vous surprendre, et de vous transporter, Amnésia est le choix idéal. Ce récit, d'une douceur incomparable, vous régalera. Il nous soustrait à cette réalité pour donner naissance, avec originalité, à un pan de monde auquel nous ne nous attendons pas.

Vous l'aurez compris, c'est un vrai coup de cœur pour moi... Un dépaysement livresque qui s'installe tout en finesse. L'énigmatique et triste "Note oubliée" nous laisse plus de questions que de réponses, tout comme le trépidant incipit qui porte notre curiosité jusqu'au point de non-retour... Mais attention, dès lors que vous dites oui au récit, vous ne pouvez plus faire machine arrière. Les questions sont là... ensorcelantes. Le style elliptique de ce début de roman y veille.

L'auteur nous propulse dans un monde futuriste empreint de magie. Je ne sais pas vous mais en littérature comme au cinéma, je déteste être capable de prédire l'avenir des personnages. Grand plus ici : c'est à nous de combler les blancs et de résoudre l'énigme ! Le récit se fait l'écho d'Amnésia, et ce n'est pas pour me déplaire. Nous parcourons le repaire avec nos personnages et vivons leurs aventures avec passion. Nous doutons avec Iris, nous nous impatientons avec elle, et même, nous trouvons parfois ce cher Félix fort arrogant, malgré son charme indéniable.

Félix... Cet être d'une beauté surnaturelle qui efface Soan sans même s'en rendre compte. Il est LA réponse, pensez-vous ? Lisez et vous saurez ! Laissez ce monde devenir le vôtre, vous ne le regretterez pas. L'histoire est de plus en plus palpitante. L'auteur prête aux astres avec lesquels nous vivons une histoire féérique et forte, séduisante à souhait. La légende est telle que nous l'espérions, aussi belle que cruelle. En suivant Iris, Roméo et leurs amis respectifs - pour qui nous nous prenons d'affection - nous nous laissons happer par l'inimaginable, qui met quasiment le ciel à notre portée.

La prose de Lia Rose est riche et enivrante. Le registre fantastique est parfaitement maîtrisé. Son attrait pour la progression par graduation est à la fois déroutant et accaparant car il donne la sensation que le rythme du récit monte en crescendo dès que le surnaturel fait irruption dans notre réalité. J'adore ! Dès que je la lis, l'histoire se matérialise autour de moi. C'est le pouvoir des mots. Feliris vous ensorcelle, d'un halo lumineux à l'autre, au détour d'un rebondissement inattendu. D'énigme en énigme, le récit initiatique commence, celui qui portera Iris vers l'accomplissement de son Destin !

Il y a tout un monde que les humains ne soupçonnent pas. Lia Rose nous en ouvre les portes ambrées, cachées quelque part dans les rayons de la Lune et du Soleil... Le voyage vaut le détour. Pour ma part, j'attends le second volume avec une impatience accrue.