Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Anne-Camille : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
U.S. Marines, Tome 3 : La trêve de minuit U.S. Marines, Tome 3 : La trêve de minuit
Arria Romano   
Je viens de finir le livre à l'instant, je l'attendais depuis la fin du tome 2.
Ce couple est très intéressant et j'adore leurs échanges. Ce sont mes personnages préférés et leur relation est très passionnelle.
J'ai hâte de lire le tome 4
Bonne lecture !
Take Me Away Take Me Away
Lorraine Joy   
Ce qui m'a attiré en premier dans ce roman c'est son résumé qui transpire le new adult à l'état pur, autant dire mon premier amour littéraire.
Second point qui m'a attiré c'est le fait que les personnages vont vivre sous le même toit, ce genre de situation pimente généralement le récit donc point très intéressant....
Et troisième point, la curiosité tout simplement.

Ce roman, a fait du bruit dès sa sortie, je suis toujours à l'affût sur les réseaux sociaux afin d'essayer de ne pas passer à côté de pépite et je dois vous dire une chose .... HEUREUSEMENT que j'ai écoutée les discussions des lectrices au sujet de "Take me away"!!!
Sinon je serai passée à côté de cette pépite, que dis-je, de ce diamant qui m'a fait retomber amoureuse du New-adult et je compte bien vous expliquer pourquoi
Je vous préviens ça risque d'être un peu long mais ceux qui me connaissent savent que lorsque j'ai un coup de coeur et bien... j'en parle avec mon coeur
Ce roman m'a tellement inspiré que j'ai écrit cet avis d'une traite, sans mémo, sans notes ( alors que j'en avait pris des tonnes) et cela ne m'arrive pas souvent.

Toutefois, pour être tout à fait honnête, je vous avoue que au début j'ai eu un léger blocage sur quelque chose, enfin plutôt sur quelqu'un. Le personnage de Zachary me laissait un avis assez mitigé à chaque fin de chapitre. Il soufflait le chaud puis le froid, il était compréhensif puis d'un coup faisait comme si la venue d'une nouvelle "soeur" dans la famille était sans intérêt. Cette nouvelle venue étant celle qui va représenter notre héroïne : Angélia. Petite aparté, j'adore ce prénom!!! C'est original et j'ai vraiment trouvée que ce prénom collait parfaitement à notre héroïne et à sa personnalité si unique. La personnalité de Angélia est un des principaux atouts de ce livre tant l'auteure l'a bien traité et cela de façon cohérente tout au long de son récit.
J'ai aimée voir évoluer ce personnage de façon progressive, j'ai eu souvent peur pour elle, j'ai soufflée de soulagement, j'ai été crispée par l'appréhension et j'ai souvent eu envie de la prendre dans mes bras soit pour la consoler, pour l'encourager ou soit pour lui montrer que j'étais heureuse pour elle lorsque le bonheur se montrait enfin dans sa vie.

Sa vie, oui plutôt son enfance, parlons en un peu. Angélia est née sous une mauvaise étoile alors qu'elle était tant désirée lorsqu'elle était dans le ventre de sa maman. Dès son premier cri, un drame s'est produit et la rage de son propre père est venue remplacer cet amour qui aurait dû être le plus fort. 17 ans à vivre l'impensable, 17 ans à souffrir sans rien dire et pire sans que personne ne signale quoi que ce soit, 17 années qui lui ont forgées une personnalité introvertie faite de peur, de culpabilité, de souffrance, de méfiance, de mutisme, de traumatisme et de rage et tout ceci Angélia le ressent constamment derrière le masque impassible qu'elle s'est créée. J'applaudis l'auteure pour avoir créée cette personnalité si fragile mais derrière laquelle se cache une force qui ne demande qu'à se montrer.

Angélia n'est pas la seule a être enveloppé par une rage qui, vous le verrez, peut devenir très vite incontrôlable et dangereuse. La rage de Zachary elle aussi peut prendre des proportions telles que lorsqu'elle circule dans ses veines plus rien ne peut l'arrêter et à plusieurs occasions nous allons être les témoins de son manque de contrôle.
Comme je vous le disais j'ai eu beaucoup beaucoup de mal à cerner ce personnage au début malgré le double point de vue. Mais lorsqu'est venu le temps des révélations, lorsque devant une situation inarrêtable la langue de Zachary a dû se délier pour annoncer l'insoupçonnable, là j'ai eu un tout autre regard sur lui et c'est à partir de cet instant que j'ai ressentie toute la force de ce personnage.

Angélia et Zachary sont plus que des personnages attachants, ils sont - laissez moi trouver mes mots - imprévisibles, attendrissants mais sans tout le côté fleur bleue. Non, je dirai même que c'est l'opposé. L'amour qui va être évoqué dans ce roman est d'une puissance telle qu'il va être capable de repousser les démons du passé et cela progressivement, ce qui va nous laisser le temps de ressentir une immense affection pour nos deux héros. Cependant alors que le passé plane constamment dans leurs esprits brisés, le présent va leur mettre des épreuves très fortes et très dures à surmonter sur leur chemin, des épreuves telles que, entre autre, la violence et la justice.

La violence est omniprésente dans ce texte, cela donne un rythme vraiment excellent à ce diamant qu'est "Take me away". Démons du temps passé, démons du temps présent, l'instinct de protection va toujours demeurer dans l'esprit d'un personnage qui est vraiment prêt à tout pour rester près de son ange.
Angélia mérite vraiment que l'on se batte pour elle.

Ce texte a réellement un goût inédit, au début on pourrait croire que l'on va tout deviner au fur et à mesure que les pages vont défiler hé bien personnellement je n'ai rien vu venir surtout pas Zachary et son passé..... Le passé, un élément clé, l'auteure va nous dévoiler quelques scènes de ce qu'ont vécus nos personnages, surtout Angélia et je n'ai pu que découvrir tristement à quel point ce père qui aurait dû aimer sans limites sa fille n'est en fait qu'un monstre sans scrupules tant il est cruel. Je n'ai même pas les mots pour définir ses actes et ses paroles.....
Cependant, même aujourd'hui, le combat de Angélia est loin d'être terminé

Que dire d'autre à part que ce roman est troublant, bouleversant, renversant, mais dans le fond l'histoire est vraiment sublime car au milieu de démons va naître un amour indescriptible.
Les personnages sont vrais, ils vont se dévoiler au fur et à mesure dans ce récit extrêmement addictif, fiévreusement intense et profondément émouvant. Oui j'ai versée quelques larmes devant des chapitres qui méritaient ces larmes à cause de la profondeur des sentiments que l'auteure a mis en avant.
Des protagonistes plein de colère et de haine, des sentiments qui vont souvent contraster avec leur patience, leur sincérité et leur douceur.

Ce roman est une excellente surprise, je dirai même carrément inattendue car au début je ne me serai pas doutée que cette histoire allait devenir ce beau coup de coeur.
Wild Men, Tome 1 Wild Men, Tome 1
Jay Crownover   
C’est avec une pointe de déception que je referme ce livre pour lequel je n’ai pas vraiment adhéré à l’histoire. Malgré un début très prometteur et un pas-vraiment-cowboy sexy, je reste sur ma faim avec ce roman qui prend une tournure qui m’a déplu.

Depuis sa dernière rupture, Leo s’est renfermée sur elle-même. Petit à petit, elle s’est éloignée des autres et de son entourage. Inquiète, sa meilleure amie, Emrys organise pour elle deux, un voyage dans le Wyoming. Une semaine de randonnée équestre au grand air pour se changer les idées et oublier ses tourments.
A peine arrivée, Leo est de suite troublée par l’un des frères Warner, propriétaires du ranch qui organise leur randonnée. Ténébreux et mystérieux, Cyrus semble aussi peu sociable qu’elle. D’abord réticente à l’idée de ce voyage, Leo finit par se laisser transporter dans cette nouvelle aventure.
Une aventure qui va prendre un tour inattendu et menaçant quand les randonneurs et leurs accompagnateurs vont se rendre compte qu’ils ne sont pas aussi seuls qu’ils le pensaient.
Entre trouble amoureux et danger, la semaine de Leo va s’avérer périlleuse. Mais heureusement le beau Cyrus est à ses côtés dans cette épreuve.

Comme je le disais en préambule, je suis déçue par ce roman. Certes, Jay Crownover nous prévient dès le départ que ce roman est différent de ses précédents écrits et qu’il ne faut pas essayer de les comparer. Jusque-là pas de problème. Le renouveau dans le registre d’un auteur est toujours appréciable. Ici donc, exit les bad boys tatoués, les bas-fonds de la ville de The Point et sa violence. Place aux grands espaces, aux paysages du Wyoming et au monde des cowboys. Encore une fois, pas de problème. Là où ça coince (tout du moins pour moi), c’est dans le côté mélodramatique « bas de gamme » que prend l’histoire. A partir de cet instant, j’ai complètement décroché de ma lecture. J’ai eu le sentiment de me retrouver plongée dans un mauvais téléfilm ou pire un épisode de Walker Texas Ranger. La critique est peu flatteuse mais c’est vraiment ce que j’ai ressenti.
Autre point de déception, c’est sur le point de vue de l’histoire. Habituée à avoir les points de vue masculin et féminin dans les précédents romans de l’auteure, j’ai été un peu déstabilisée de n’avoir cette fois que celui de Leo. Même si on découvre Cyrus au moyen des confidences qu’il livre à la jeune femme, j’aurais franchement aimé bénéficier de sa perspective de l’histoire.
Au-delà de ça, j’ai beaucoup aimé le personnage de Cyrus, ce pas-vraiment-cowboy sexy, confiant et un peu arrogant. Au fur et à mesure que l’histoire progresse, il se révèle touchant, courageux, et protecteur. Quelques réparties cinglantes et bien senties ajoutent du caractère à son personnage.
Je suis moins charmée par le personnage de Leo. Elle est ambivalente : forte et fragile à la fois. Si je salue son courage et sa loyauté, j’ai moins aimé son incertitude. A de trop nombreuses reprises, elles se posent inlassablement les mêmes questions. Elle ressasse beaucoup trop à mon goût et en devient agaçante. Cela enlève du caractère à son personnage.
Dans ce premier opus, je n’ai pas retrouvé ce qui me plaisait jusqu’à lors dans la plume de Jay Crownover. Un synopsis un peu brouillon, une tournure mélodramatique, beaucoup de descriptions viennent gâcher la fluidité du texte. Pour être honnête, n’ayant pas accroché à ce premier tome, je me demande si je vais pousser l’expérience et lire les suivants. Je suis partagée, j’ai envie d’en apprendre plus sur les deux autres frères Warner, Sutton et Lane mais je crains aussi de ne pas apprécier ma lecture…
Off-Campus, Tome 2 : The Mistake Off-Campus, Tome 2 : The Mistake
Elle Kennedy   
Un coup de cœur pour le premier tome, qui m'avait donné envie de lire le second. Et franchement, j'ai passé un merveilleux moment en compagnie de Grace et John.

L'histoire est celle de Grace et John. Ces derniers se rencontrent par hasard, alors qu'ils ont riens en commun. Lui est une star de l'équipe de hockey et peut avoir toutes les filles qu'il veut, alors qu'elle est une étudiante parfaite de première année. Ils entament une relations, mais Grace s'éloigne de lui, car John se comporte comme un "salaud"... Il va galérer à la reconquérir, car elle souhaite se venger du fait qu'il l'a fait souffrir...

Je dois dire que je suis rentrée très rapidement dans l'histoire, mais qu'au milieu, je me suis un peu ennuyée. En effet, l'auteur a choisi de décrire le ressenti de Grace et John pendant leur "séparation" et c'est très long à mon avis. Malgré ce petit dérangement, j'ai été accro à l'histoire, car je voulais savoir comment aller se passer la fin de leur histoire, comment ils allaient réussir à construire quelque chose. Surtout que j'ai trouvé que les événements ne sont pas devinable à mon goût.

La fin est juste époustouflante. On sait depuis un moment pour le couple, mais quelque chose va changer leur vie et je trouve cela juste magnifique. Je suis tellement heureuse pour Grace et John.

Grace est une jeune fille de première année, qui n'aime pas beaucoup sortir, elle préfère travailler. Mais depuis son enfance, elle est amie avec une fille extravertie qui aime beaucoup sortir. Elle l'accompagne parfois, même si elle parait effacée dans leur amitié, mais elle va s'en rendre compte quand elle va quitter John. D'ailleurs, la première fois qu'elle le voit, elle pense qu'elle n'est pas faite pour lui, même s'il l'attire irrésistiblement... Malgré tout, elle change radicalement et ne compte pas en rester là quand John la fait souffrir... Elle va se venger, ce qui est vraiment à mourir de rire, car on voit qu'elle veut retourner avec lui. Bref, j'ai vraiment rigolé avec ce personnage, même si des fois, j'avais pitié d'elle vu qu'elle n'a pas vraiment confiance en elle... Un personnage féminin très différent d'Hannah, mais que j'ai beaucoup apprécié, surtout qu'elle m'a fait beaucoup rire.

John est une star de l'équipe de hockey. Depuis qu'il est à l'université, il profite de toutes les filles qui lui passent sous la main. Mais quand il rencontre Grace, il ne peut plus la sortie de sa tête. Mais il ne sait pas trop comment s'y prendre avec elle et ne reconnait pas tout de suite son attachement pour cette fille, car il n'a pas jamais ressenti cela pour une femme. Parfois, il m'a agacé, mais sinon, il sait être un véritable gentleman avec Grace. Il est mignon et très attentionné comme jamais. Bref, j'ai vraiment adoré ce personnage pour cela, mais aussi pour son enfance pas facile avec les problèmes de son père et l'accident de sa mère. Il me fait un peu pitié, même s'il cache à tout le monde ce qu'il vit... Un personnage de John que je ne suis pas prête d'oublier.

Le style d'écriture est comme dans le premier tome descriptif comme j'aime. Mais je déplore, comme je les dis plus haut, quelques longueurs. Malgré tout, j'aime beaucoup la plume de l'auteur et je lirais surement d'autres romans d'Elle Kennedy.

En général, une belle histoire avec des personnages très différents l'un de l'autre, qui m'ont vraiment fait passer un bon moment, malgré quelques longueurs.

>>http://www.fifty-shades-darker.fr/2016/09/off-campus-tome-2-mistake-delle-kennedy.html
Bad Lovers Bad Lovers
Ena Fitzbel   
Ce livre a été un agréable moment de détente; j'ai pris plaisir à découvrir Hong Kong. Cependant je n'ai pas trop adhérer aux personnages, surtout celui de Pearl.

par Daliana