Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Anne-Camille : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Tatoueurs, Tome 1 : Secoue-moi Tatoueurs, Tome 1 : Secoue-moi
Chelle Bliss   
Un roman qui ce lis bien mais il ma manqué plus desplication sur la vie de City de son passer l'auteur aurait pu faire en sorte que son passé sois expliqué et cela ma manque. Concernant Suzy je trouve quelke na pas vraiment de personnalité elle se laisse emporter par la personne avec qui elle est. J'aurais préféré avoir une héroïne avec un tempérament plus fort. C'est dommage aussi City une grande famille et travaille avec sa sœur et ses frères mais on ne les voit pratiquement pas dans le roman je pense que l'auteur aurait pu mieux les intégrer ça aurait fait une plus belle romance
Night Experiences Night Experiences
Shana Keers   
Tarah a tout quitter pour refaire sa vie à Paris, mais voilà elle vit dans une minuscule chambre de bonne, elle n'a ni travail ni économie et elle doit plusieurs loyers à son propriétaire. Aussi n'a-t-elle d'autre choix, quand sa voisine Alice lui parle d'un club où ils recherchent une serveuse, que de tout faire pour décrocher le job.

Quand elle rencontre Tim et Sny, les deux frères, propriétaire du club, bien que troublée, elle est obligée de se tempérer et accepter le job.

Mais qui est cette Sabrina ? Celle dont il faut taire le nom devant Sny mais dont tout le monde parle...

Pourquoi Sny est-il si glacial, quand Tim est chaud bouillant ?

Que cachent ils ? Et elle pourra t'elle taire son passé ?

Sera-t-elle résister à la tentation omniprésente ?



Etes-vous prêt à tenter l'Experience, ce club hors du commun ??

Moi je me suis lancée et mama miaaaaa quel cocktail détonnant !!!!!!

Des personnages attachant, d'autres attachiants, une héroine qui dit ce qu'elle pense et réfléchi ensuite, mais qui parfois réfléchi... mais dis quand même ce qu'elle pense, un héros froid, distant, tout en étant so caliente …..

Un lieu ...hummmm à explorer :p et une histoire rondement menée qui vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page.

Shana a une fois de plus réussi le pari et moi je dis Bravo !!!! Continue comme ça et pourquoi pas avec l'histoire de Tim, car il m'a l'air d'être un sacré phénomène le loulou et j'aimerai bien en savoir un peu plus... et bien sûr continuer l'Experience :D

Et vous êtes-vous prêt à tenter l'Experience ?????

Un conseil FONCEZ découvrir Mle Sugar et M. Iceberg à l'experience … pour moi c'est un coup de cœur !!!!!

par Elina62
Rock me Rock me
Chelsea Harrison   
Ce n'est pas un livre, plutôt une nouvelle. L'histoire est banale, simple et sans grand intérêt .

par loona10
Monsieur Monsieur
E.L. James   
LE GRAND RETOUR DE E.L. JAMES... UNE ROMANCE QUI AVAIT DU POTENTIEL MAIS QUI N'A PAS SU ME SÉDUIRE...
J'ai tenté l'aventure MONSIEUR en lecture commune avec Coralie du blog LES TRIBULATIONS DE COCO

Vous connaissez mon goût très prononcé pour la romance... Forcément ma curiosité m'a poussé vers le nouveau roman de E.L. James, le fameux MONSIEUR... Sur le papier, cette romance avait tout pour me plaire, une couverture pleine de charme et un résumé prometteur... Hélas, c'est une déception !

E.L. James n'a pas su me séduire, ni avec ses personnages, ni avec son intrigue qui mêle romance et un petit soupçon de suspense.

J'ai été très vite lassée par cette romance répétitive et qui manquait cruellement d'émotions. Je suis restée de marbre du début à la fin... Je vais tenter d'approfondir mon avis au mieux pour vous livrer mon ressenti. Le but n'est pas de vous dissuader de lire le roman car il remporte déjà un franc succès auprès des lectrices, il n'était tout simplement pas fait pour moi. Mes attentes étaient à des années lumières de ce que le récit nous offre.

UN HÉROS QUI SE TRANSFORME EN PRINCE CHARMANT FACE A UNE HÉROÏNE AU PASSE TROUBLE...
Maxim Trevelyan, alias "Monsieur" a toujours eu la vie facile. "Monsieur" n'a jamais travaillé, a toujours eu toutes les femmes à ses pieds et ne s'est préoccupé que de sa petite personne. Mais suite à un drame familial, Maxim hérite d'un titre dont il ne veut pas qui s'accompagne d'une foule de nouvelles responsabilités. Pauvre garçon... Bref, Maxim voit sa routine de riche aristocrate totalement mise sans dessus dessous... Et il va découvrir que la vie est loin d'être un long fleuve tranquille. Dans la tourmente, il fait la connaissance d'Alessia, sa nouvelle femme de ménage. Sous le charme dès le premier regard, il va tenter d'en savoir plus sur elle. Il est fasciné par Alessia et ce qu'elle dégage. De plus, elle partage la même passion que lui pour la musique et le panio. Luttant légèrement contre son attirance, Maxim va se retrouver au cœur d'une histoire qu'il n'avait pas vu venir aux côtés de sa chère Alessia. Notre héroïne détonne dans l'univers de richesse de Maxim. Elle reste mystérieuse, discrète et un peu craintive devant son patron. Alessia a une histoire surprenante et assez touchante dans l'ensemble.

Le problème principal en ce qui concerne les personnages c'est que je n'ai pas réussi à m'attacher à eux. Maxim est détestable au début du roman, son attitude m'a révolté à plusieurs reprises, le genre d'homme à ne se préoccuper que de lui, à noyer son chagrin de manières bien peu nobles... Et là... Paf ! Comme par magie, en un claquement de doigts, il croise sa charmante femme de ménage et il se transforme en prince charmant. Mais c'est genre de l'instantané... Le crapaud qui se transforme en prince en un dixième de seconde. Il devient prévenant, attentionné, ne pense plus qu'à Alessia et à elle seule mais attention ils est toujours très porté sur le sexe. Ses pensées en sont un état flagrant. Même une culotte taille haute visible à travers un tablier arrive à le faire bander. Désolé, mais cela fait vraiment partie de ce qui m'a le plus navré dans son personnage. Il n'y a aucune évolution dans le personnage de Maxim, c'est Jekyll et Mister Hyde quoi ! Ça passe d'un salaud à un homme bien sous tout rapport en l'espace de deux lignes... Cela m'a vraiment gêné, à tel point que je n'ai pas su apprécier Maxim au fil des pages, même s'il est devenu un homme dévoué à sa petite "bonne". Parlons-en d'ailleurs, de cette façon de nommer Alessia dans le roman... Certes, elle est sa femme de ménage, c'est acté, mais cela m'a gêné que Maxim ne cesse de l'appeler, "ma petite femme de ménage", "ma petite bonne"... Je sais que je chipote beaucoup, mais je me suis laissé le temps de la réflexion pour écrire mon avis et il y a finalement tellement de choses qui m'ont dérangée quand j'y pense. Bref, Maxim ne m'a pas plu, ni au début, ni à la fin.

Alessia souffre du cliché de la jeune vierge, innocente jusqu'au bout des doigts mais qui arrive à avoir un orgasme vaginal dès le premier essai... Quelle chanceuse ! Son personnage m'a vraiment intrigué dans le début de l'histoire. Je voulais tellement découvrir ce qu'elle avait vécu, dans quel contexte est-elle arrivée à Londres ? Qu'a-t-elle vécu dans son pays d'origine ? Pourquoi est-elle en danger ? Il y a beaucoup de questions qui affluent autour de son personnage. Son histoire est très touchante et cette jeune femme aussi dans une certaine mesure. Car une fois les révélations faites, l'autrice nous ressasse son histoire et Alessia perd de sa saveur et devient une héroïne de plus qui va tout apprendre auprès d'un ancien homme à femmes.

Les personnages secondaires sont vraiment en arrière plan car E.L. James a tout misé sur la romance alors qu'elle tenait une intrigue avec beaucoup de potentiel. On entrevoit le quotidien de Maxim et on rencontre donc sa mère et sa sœur de manière très brève. On fait la connaissance de Caroline, la belle sœur de Maxim. Un personnage détestable qui m'a passablement énervée. Il y a d'autres protagonistes qui peuplent le récit et qui font avancer l'histoire mais qui n'ont pas forcément retenu mon attention.

UNE INTRIGUE SOUS EXPLOITÉE, NOYÉE SOUS UNE ROMANCE RÉPÉTITIVE !
E.L. James tenait une intrigue avec énormément de potentiel. Je me répète, je le sais :p Mais voilà, quand je vois ce qu'elle en a fait, je suis terriblement déçue. L'autrice imprime un rythme très lent pendant les trois quart de l'histoire. Et tout se précipite sur le fin pour terminer de façon abrupte et inachevé. Alors, oui... ça laisse la porte ouverte à une suite mais franchement !

On nous vend le roman comme un thriller érotique... Si si c'est écrit sur la quatrième de couverture. Et franchement il y avait de quoi en faire une bonne romance à suspense. Tous les éléments étaient là mais vous voyez on a l'impression que l'autrice en a oublié quelques uns dans sa recette et au final cela nous donne une romance qui manque de saveur.

Je me suis vraiment ennuyée en lisant ce roman. Je m'explique, le rythme est très lent, les rebondissements redondants, l'intrigue démarre réellement après 140 pages, on enchaîne avec des révélations et des rebondissements qui m'ont mis en joie... Pour repartir sur un schéma cyclique... Baise, repas, baise, repas ! Tout ce que l'on apprend sur l'héroïne, on nous le rabâche plusieurs fois... On entrevoir aucune des nouvelles responsabilités de Maxim. L'autrice a mis l'accent sur la romance et l'intimité de ses personnages au détriment d'une intrigue qui aurait pu mettre en relief les différences sociales de nos héros, qui aurait pu être plus axé sur l'histoire d'Alessia en donnant plus de profondeur à ce qu'elle a vécu.

Le suspense n'est pas vraiment au rendez-vous. Tout s'essouffle trop vite et se résous trop facilement. Au moment où je reprenais de l'intérêt pour l'histoire et où je trouvais notre couple plutôt mignon, les répétitions ont totalement douché mon implication dans l'histoire, je n'avais qu'une envie, en finir !

La romance ne m'a donc pas emballée, pas vraiment émue, nos héros sont mignons mais cela devient vite mièvre. Le sexe s'installe et gâche vraiment l'alchimie du couple, j'aurais voulu plus d'émotions. Je crois vraiment au coup de foudre, et ici l'histoire d'amour y ressemble vraiment et cela aurait pu me toucher mais tous les éléments n'étaient pas dans le bon alignement pour me toucher.

Je rebondis sur ce passage de la quatrième de couverture.

DU CŒUR DE LONDRES AUX CORNOUAILLES SAUVAGES EN PASSANT PAR LA BEAUTÉ AUSTÈRE DES BALKANS, MONSIEUR EST UN THRILLER ÉROTIQUE QUI TIENDRA LE LECTEUR EN HALEINE JUSQU’À LA DERNIÈRE PAGE.
J'avais compris que ce roman était une invitation au voyage... La promesse n'a pas été tenue à ce niveau-là étant donné que l'on a très peu de descriptions sur les pays explorés par nos héros. Impossible de vraiment s'y croire.

UNE NARRATION ORIGINALE MAIS PERTURBANTE...
Je voulais revenir un peu sur le style de l'autrice. Un seul constat ! Je n'y suis pas sensible. Je voulais éviter de parler de 50 nuances parce qu'hormis quelques détails qui peuvent être similaires à 50 nuances, l'intrigue n'a rien à voir. Mais... je n'ai pas trouvé l'écriture de E.L. James addictive, du moins pas dans MONSIEUR. C'était beaucoup trop lent, trop détaillé alors que franchement on s'en fout qu'elle repasse dix fois la même chemise et qu'elle doit jeter les préservatifs usagés de Maxim... Elle s'est attardé sur des choses futiles et qui ont traîné en longueur.

L'autrice a choisi une narration originale, étant donné que le point de vue masculin est à la première personne, et le point de vue de l'héroïne à la troisième personne. Mais encore une fois, pourquoi ? Cela a créé une distance entre le lecteur et l'héroïne. Cela a même rendu Alessia moins intéressante par moment. On avait vraiment l'impression qu'elle ne vivait pas dans le même monde que nous. Bref, je pense qu'elle a voulu apporter un côté original, ne pas faire comme tout le monde, mais cela n'a pas eu ma préférence.

EN BREF :
Vous devez vous demander ce que j'ai aimé, non ? J'ai aimé l'idée de départ, le fait que l'autrice oppose des milieux différents. J'ai aimé l'histoire de notre héroïne même si elle est sous exploitée. J'ai aimé notre couple, par moment ils étaient mignons. Et j'ai aimé terminer ce roman :p

Cet avis, je l'ai écris sans filtre car je me suis rendue compte que finalement ce roman n'était pas fait pour moi. Vous voyez la nuance ? Cela n'engage que moi. C'est MON propre ressenti. MES attentes qui n'ont pas été exaucées. C'est les choix de l'autrice qui ne M'ont pas plu, à MOI. J'insiste car le roman a du succès, les coups de cœur pleuvent déjà de toute part c'est donc qu'il plaît à tout un panel de lectrices. Je n'en faisais hélas pas partie.

Je pense que je ne retiendrais que ma lecture commune avec ma copine Coralie qui aura rendu cette lecture plus fun et cela a eu le don de rendre le roman moins soporifique.

Si vous me demandez si vous conseille ce roman, je vous répondrais vraiment de tenter l'aventure, je regrette d'avoir perdu mon temps avec cette lecture, mais ce ne sera pas forcément le cas pour vous !
Fake Fake
Jenn P. Nguyen   
https://revesurpapier.blog4ever.com/fake-de-jenn-n-guyen

Mia et Jake sont voisins et se détestent. Pourtant, ils passent beaucoup de temps ensemble. La faute à leurs chères mamans qui sont meilleures amies et qui rêvent de voir leurs enfants en couple depuis qu’ils sont tout petits. Elles ne sont pas très subtiles et la situation est insupportable pour les deux adolescents. Mia et Jake décident alors de faire semblant de sortir ensemble pendant deux semaines, avant de rompre, pour que leurs mères respectives les lâchent enfin...



Je savais que j’allais passer un bon moment quand j’ai lu les premiers sarcasmes de Mia. J’ai beaucoup aimé cette touche d’humour qui rend la lecture ultra pétillante. Nos deux héros ont fini de me convaincre. On sait ce qui les attend lorsqu’ils montent ce plan et on a hâte de voir comment leur relation va évoluer. Ils sont persuadés de se détester mais la vérité nous saute aux yeux dès les premiers instants.



Ce n’est pas une histoire dégoulinante d’amour. C’est avant tout une belle histoire d’amitié. Nos deux héros se connaissent bien mieux qu’ils l’imaginaient et leur complicité crève les yeux. Ils se prennent alors au jeu, réalisent que ce n’est pas bien difficile, finalement. Vont-ils ouvrir les yeux sur leurs sentiments?



L’auteure a construit deux jeunes personnages convaincants qu’on apprend à connaître au fil de l’histoire, à travers leurs deux points de vue. On découvre une Mia qui a du peps, et une sacrée répartie. Toutefois, elle semble parfois manquer de confiance en elle au point de vouloir abandonner son rêve de jouer sur scène. Jake est, quant à lui, un bon gars, auquel il n’est pas difficile de s’attacher. Il a été marqué par le départ de son frère et se sent abandonné. On tente alors de comprendre petit à petit cette rancoeur envers son frère, et pourquoi ce garçon si talentueux ne veut plus chanter. J’ai vraiment aimé ce duo, aussi drôle qu’intéressant.



Le seul défaut se trouve peut-être dans les derniers chapitres. J’ai trouvé cette fin un peu trop rapide à mon goût, bien que SUPER mignonne. J’ai eu l’impression qu’on n’allait pas au bout des choses en ce qui concerne Mia alors que c’est pourtant le cas pour Jake. La conclusion est celle que j’attendais, heureuse et franchement adorable, mais il m’a manqué un ou deux chapitres.



Verdict : C’est exactement ce que j’aime lire en ce moment. Fake est une romance pour ados mignonne et légère, qu’on lit avec le sourire du début à la fin. Mia et Jake forment un duo attachant qu’on prend plaisir à suivre. J’ai passé un agréable moment en leur compagnie et je n’en attendais pas moins. C’est rare que je sois déçue avec un titre de cette collection !
Opposed : J&R Opposed : J&R
Christy Allan   
Je n’ai malheureusement pas apprécié ce livre, je l’ai trouvé trop niais et pas assez addictif pour moi, je n’ai même pas pu le finir ...
Sentiments clandestins Sentiments clandestins
Anna Wayne   
Se lit facilement.
Par contre dès que Grayson revoit Alex je trouve qu'il craque vite pour elle surtout quand on connait leur relation. Ils se sont vu une fois à une soirée et rien ne s'est passé entre eux. Je trouve que au bout de 3 mois sans se voir c'est pas trop logique d'avoir déjà des sentiments en plus sans connaitre la personne.
Pour Alex qui ne veut pas de relation sérieuse se lance quand même. Elle panique à un moment donné. Zach débarque et bien sur Grayson arrive à un moment ambigue. Du coup le couple se sépare car Alex reste tétanisé. Mais quand elle veut s'expliquer Grayson la repousse.
Après une histoire au boulot elle va chez ses grands parents et découvre une lettre de sa mère. C'est trop triste. Elle rencontre son père. Même son histoire à lui est triste.
Grayson arrive le jour de noël et explique tout.
Une belle fin
À eux deux, Intégrale À eux deux, Intégrale
Marie Luny   
Un cœur peut-il aimer d’amour deux personnes à la fois ? Cette question ne m’a jamais effleurée jusqu’à ce que je commence à lire des romances dont le thème parle de triangle amoureux. Et c’est le cas aussi pour Anita. Elle non plus n’y a jamais pensé jusqu’à que cette question s’impose à elle concrètement.

Anita, l’héroïne de cette romance est une vingtenaire qui n’aspire qu’à s’affirmer et trouver sa place dans le monde. Déçue et désillusionnée par la vie, par l’indifférence de ses parents, par l’amour. Heureusement que Nina répond toujours présente. La seule personne qui l’ait aimée sincèrement et telle qu’elle est et non comme elle voudrait qu’elle soit. Elle l’accepte avec ses défauts comme avec ses qualités. Avec ses sourires comme avec ses fêlures.

L’amour, non… Elle n’y pense plus. Et pour cause, chat échaudé craint l’eau froide. Aujourd’hui, elle veut se consacrer à elle-même, trouver du boulot, se défaire de sa dépendance autant affective que financière. Et pourquoi pas, voyager et voir du monde. Anita n’a pas d’amis, ni de vie sociale. À part sa cousine, personne ne gravite autour d’elle. Mais cela c’était avant…

Avant sa rencontre avec Gaël et Rayane. Ces deux-là, vont chambouler sa vie. Changer ses perspectives et ses notions sur l’amour et le désir… Ils vont lui apprendre à vivre et non à survivre. Au côté de Gaël, elle se sentira chérie, apaisée et tout à fait en sécurité. Auprès de Rayane, c’est un ascenseur émotionnel garanti. Son cœur est pris dans un tourbillon de désir de mordre la vie en pleines dents. Tout simplement de s’accaparer cette place qu’elle a cherchée longtemps en vain.

Le cœur d’Anita balance entre Gaël et Rayane. À eux deux, répondent aux critères de son idéal. Elle veut tout. La sécurité matérielle et affective et l’amour apaisant et généreux de Gaël, elle veut la passion et l’amour sauvage de Rayane. Mais eux, que veulent-ils ? Accepteront-ils d’être seulement la moitié de son cœur à elle ?

Elle succombera à ses désirs et se perdra dans les méandres de la tentation ! Mais ne dit-on pas se perdre pour mieux se reconstruire ? Anita doit assumer les conséquences de son indécision car à ne pas savoir qui choisir, elle se brûlera les ailes…

À eux deux, est une jolie histoire qui a pour thème un triangle amoureux des plus tentants. Dans la première partie, on a eu une vue générale de ce qu’était la vie d’Anita d’avant LA RENCONTRE. Ses états d’âme, ce chapitre sombre qu’était sa vie. Elle a souffert du désintérêt parental, d’un vide affectif qui a fait élargir la distance entre elle et le monde extérieur. Mais son amour naissant pour Gaël et son début d’amitié avec Rayane ont apporté un peu de couleur dans sa grisaille intérieure. Une première partie prometteuse et fort sympathique avec une bonne dose d’humour. L’auteur a préféré nous taire les pensées de Gaël, du coup, l’attention porte sur l’héroïne du jour pour analyser le paradoxe de sa personnalité haute en couleur.

Dans la deuxième partie, qui a ma préférence, Marie Luny développe un peu plus le côté psychologique d’Anita qui aurait fait le bonheur de plus d’un amateur de divan. (Tout ce que j’aime). Un brin bipolaire, elle peut être aussi solaire que d’humeur noire. Toujours serviable et de bon cœur. Forte et battante.

Mais parfois, elle nous livre aussi des pensées sombres laissant entrevoir un caractère plein de failles. Sa fragilité, son manque de confiance en elle. Son manque d’estime d’elle renforcé par cette situation qu’elle vit tellement mal qu’elle pourrait accourir à des solutions extrêmes. D’un seul coup, l’histoire vire un peu sombre et devient encore plus intéressante. Je ne vous parle pas des personnages masculins de cette dernière partie pour ne pas vous spoiler le mystère de ce triangle amoureux. Même s’il reste prévisible. Mais ce serait mieux que vous le découvriez par vous-même !

Cette dernière partie était plus captivante, plus bouleversante, plus sauvage et plus sensuelle avec l’entrée officielle en scène de Rayane. En somme, j’ai passé un bon moment lecture qui nous offre des personnages touchants, une trame alléchante et piquante, un récit fluide et un dénouement à haut risque qui a failli me perdre !

Merci à Nisha et caetera ainsi qu’à Marie Luny pour cette romance atypique et joliment bien écrite !
Mya