Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de annick69 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Notre Dame de Paris Notre Dame de Paris
Victor Hugo    Benjamin Lacombe   
Un livre que j'avais déjà lu et apprécié dans sa version habituelle, donc pas de grosse surprise ou déception au niveau du texte. Je vais donc plutôt commenter la spécificité de cette édition précise : les illustrations.
Je connaissait pas du tout le travail de Benjamin Lacombe avant ce livre, mais je suis totalement séduite par son style. Les images sont déjà presque objectivement très belles, mais elles collent en plus à merveille au contenu du livre. J'ai particulièrement apprécié le choix limité de couleurs (rouge, jaune et gris surtout) qui permet de créer une véritable unité, et donc un projet totalement cohérent.
Au-delà de ça, je trouve que c'est un très bel objet. Le livre est fait avec un très beau papier, les impressions sont nette, c'est bien relié, la couverture est très bien finie. Le cadeau parfait pour tout les amoureux des livres, quoi !
On pourra regretter son prix élevé, mais personnellement je pense que ça les vaut largement.
Les Contes macabres Les Contes macabres
Benjamin Lacombe    Edgar Allan Poe   
Un très beau livre mêlant des illustrations magnifiques et des nouvelles d'Edgar Poe toujours aussi sombres, fantastiques et machiavéliques !
La femme sans tête La femme sans tête
Viviane Moore   
Un beau roman policier à tendance historique. L'histoire est bien troussée avec des termes et des références à des personnages ayant vécu à Paris au 16ème siècle. Le jeune commissaire Jean de Moncel est très sympathique et on tremble avec lui pour sa vie dans les ruelles du Paris de l'époque. Sybille, la fille du médecin alchimiste, est aussi fort intéressante surtout quand elle s'habille en garçon. Un pur moment de détente.

par fanfan50
Play Play
Franck Parisot   
Il y a quelque chose dans ce bouquin qui vous empêche de le lâcher malgré toute l'horreur qu'il peut y avoir et le dégout que vous pouvez ressentir

Les scènes sont très dures et les descriptions sont tellement bien faites, à mon avis, qu'on arrive à voir, à ressentir et presque à sentir les lieux, les personnages ...

Le rythme est rapide, les personnages sont perdus, ils deviennent fous, comme des pantins dans les mains d'un marionnettiste et ils nous entrainent avec eux

Bien que j'ai trouvé la fin presque prévisible, elle n'en est pas moins libératrice tant j'étais tendue et stressée

Je ne sais pas si je peux recommander cette lecture car tout le monde ne peut pas aimer ce genre, et des fois je me dit qu'il faut avoir un grain pour lire ça ...

Amatrice d'histoires dures, j'ai pas souvent eu l’occasion d'être écœurée par ma lecture , chapeau a M PARISOT ^^

Seul petit bémol, je m'attendais à avoir plus une "morale" sur notre société vis à vis d'Internet et des déviances alors que finalement ce n'est que la folie d'un homme

par Pearl84
Les frères du serment Les frères du serment
Nicolas Lebel   
« Des cornes et des crocs, des croûtes et des piques, Des monstres de l'enfer se ruent sur le château. Grognant et rugissant, ils chargent en troupeau, Toute vie détruisant de leurs pieux maléfiques. Des cornes et des crocs, des croûtes et des piques, Des skerns, maudits cornus, ont l'humeur à la mort. Sous les plaies, les bubons, c'est l'âme qui se tord de ces bêtes de pus aux relents méphitiques ».

par ninanina
La Trilogie des Pulsions, Tome 3 : Impulsions La Trilogie des Pulsions, Tome 3 : Impulsions
Jac Barron   
1943, Birkenau, Auschwitz, camp des femmes : une prisonnière est témoin d'un phénomène singulier et cherche à en comprendre le sens, pour rester en vie.... Paris, de nos jours. Au Bois de Boulogne, le cadavre d'une femme nue, torturé, suspendu, encagé dans une structure soudée, métallique, à l'avant d'un 4X4 ayant volontairement enfoncé dans un tronc d'arbre, impose à Lisa Gaspini et à Richard Norias un nouvel aspect de leur enquête. Un témoin, un jeune homme apeuré, a tout filmé. À proximité de la scène du crime, dans une rivière artificielle du bois, un autre cadavre refait surface, puis, après des fouilles, l'équipe scientifique isole une série de petits corps d'enfants, ligotés, ficelés, torturés et noyés par le tristement célèbre prédateur Marco ...
Le diable de Glasgow Le diable de Glasgow
Gilles Bornais   
Ce roman de Gilles Bornais qui se déroule en Ecosse au XIXème est très agréable à lire.
Joe Hackney un ancien voyou de L'East End, boiteux, au caractère rugueux et un peu rustre, travaille désormais pour Scotland Yard.
Son chef, le super-intendant William Doffey qu'il surnomme "L'incapable en-chef", l'envoie à Glasgow enquêter sur deux meurtres.
Une fois sur place, il travaille avec le chef constable George Innes et le super-intendant Dougal Buchanan.
Il s'apperçoit très vite que l'affaire est plus complexe qu'il n'y paraît et que depuis 60 ans des meurtres similaires ont été commis.
Ce polar qui flirte avec le fantastique est d'une part efficace mais surtout nous décrit très bien ce que pouvait être Glasgow en 1887.
lisez le, on passe un bon moment.
Adanson Marco.

par Adanson
W3, tome 3 : Le calice jusqu'à la lie W3, tome 3 : Le calice jusqu'à la lie
Nathalie Hug    Jérôme Camut   
voilà je l'ai finis..... J'ai adorer cette série, à aucun moment je me suis ennuyée!!! j’étais horrifier de la fin du tome 2 et je me suis jetée sur le 3 sans attendre!!! Voir le déroulement et la suite des évènements, savoir qui survivrai!!! Et bien surprise par la tournure de l'histoire. la capture de Kalinine, le sauvetage de Jo, l’enquête qui ce poursuit par le reste de l’équipe de W3. Ma plus grosse déception sera pour valentin, mémé et Egon j'aimais beaucoup ces personnages. Je recommande vivement cette série!!

par Slupfys
Emorata Emorata
Nicolas Feuz   
Après ILMORAN, l’avènement du guerrier, ILAYOK, le berceau de la folie, et ILPAYIANI, le crépuscule massaï, retrouvez la toute première enquête de Michaël Donner, dans ce prequel de la « trilogie massaï ».

Encore jeune aspirant de l’ERAP, l’école de police, Donner se retrouve mêlé malgré lui à une sordide affaire d’assassinats, qui le mènera de la métropole horlogère de La Chaux-de-Fonds aux vastes étendues sauvages de la Camargue.

Cette sombre expérience contribuera à forger son caractère et définira certaines lignes de son comportement en tant que futur inspecteur de la brigade des stupéfiants neuchâteloise.

par LIBRIO64
Contes des particuliers Contes des particuliers
Ransom Riggs   
Je persiste et je signe : les livres de Ransom Riggs sont de véritables objets de collection, tant par leur aspect esthétique que par leur contenu ! Cet ouvrage ne déroge pas à la règle avec sa couverture scintillante, ses illustrations à chaque début de conte, et sa graphie qui rappelle celle des contes de fée. Tout est respecté à la lettre ! Le rendu est magnifique, nous avons affaire à un vrai livre de contes ! Des contes ... particuliers, je vous l'accorde ! Un conte a toujours une visée didactique, il nous apporte un enseignement, une morale, un message fort. Il y a toujours une vérité générale qui ressort d'un conte. Ransom Riggs, nous rappelle ici, des enseignements forts dans tous ses contes ! Il nous interpelle par le biais de ses personnages atypiques, de ses histoires farfelues, plus grisantes les unes que les autres, et nous amène à nous questionner sur des valeurs morales et humaines, qu'il n'est jamais facultatif de rappeler.

Ce recueil est composé de 11 contes. Je n'en retiendrai véritablement que 4, qui m'ont particulièrement plu et je vais vous expliquer pourquoi.

Il y a, tout d'abord, le premier conte qui ouvre ce recueil, qui s'intitule, "Les splendides cannibales", qui m'a interpellé. Pourquoi ? La morale est connu de tous : L'argent ne fait pas le bonheur. Ce conte nous montre qui faut cesser d'envier la richesse de ses voisins, des camarades, en soit, de ses semblables. L'être humain ne se contente jamais de ce qu'il a, il est éternellement insatisfait, il convoite toujours plus. Ses désirs sont insatiables. Ransom Riggs nous amène à nous poser une question fondamentale : Le matérialisme nous rend-il heureux ? (Très bon sujet de philosophie au passage, vous avez 4 heures) A mon sens, les moments qui ne s'achètent pas valent bien plus la peine d'être vécus.

Le deuxième conte qui m'a beaucoup touché, s'intitule "L'amie des fantômes". Pourquoi ? Ransom Riggs y traite d'un sujet sensible : le deuil. Comment surmonter la perte d'un proche ? Ce conte nous montre comment la solitude nous amenuise à petit feu mais comment l'amour peut revenir nous apporter du baume au cœur et la résurrection avec.

Le troisième roman que j'ai beaucoup aimé, de par son originalité, s'intitule "La fille qui apprivoisait les cauchemars". Je l'ai adoré car j'ai aimé le concept de pouvoir se dire qu'il existerait un moyen, un remède pour éradiquer nos cauchemars, pour les bannir à tout jamais et ne plus faire que de beaux rêves jusqu'à la fin de notre vie ! Ce ne serait pas génial ?

Et enfin, le conte qui m'a le plus touché d'entre tous, il s'agit de "Le criquet". Pourquoi ? Il traite de l'amour entre un père et son fils. Ce conte est le plus beau du recueil à mes yeux. L'amour parental est sans doute ce qu'il y a de plus important au monde. Il montre également les conséquences que peut amener le rejet d'un parent sur son enfant : la solitude, l'anxiété, le repli sur soi... C'est pourquoi, l'amour d'un parent est si précieux ! Il permet à l'enfant de se construire jusqu'à l'âge adulte et il perdure jusqu'à la fin de sa vie ! Il est important d'être à l'écoute de son enfant. Il faut lui prodiguer un sentiment de sécurité et de confiance. Un conte, assurément très touchant.

En conclusion, vous l'aurez certainement compris, je vous recommande ce recueil de contes de Ransom Riggs parce que ce monsieur est un génie et ça devrait déjà vous convaincre. Je vous le recommande surtout si vous avez aimé la trilogie "Miss Pérégrine et les enfants particuliers" et que vous souhaitez encore prolonger le plaisir ! En plus, j'adore lire des contes à la période de Noël même si, je vous l'accorde, ce sont des contes plutôt glauques MAIS avec de jolies leçons de vie ! Vous y trouverez des particuliers à revendre : des cannibales qui font frire des langues dans une poêle (n'est-ce pas glamour ?), une princesse à la langue de serpent et le dos rempli d'écailles et bien d'autres encore !

Lisez ce recueil de pur plaisir, si vous aussi, vous en avez marre des contes de fée réjouissants et que vous préférez les contes plus macabres, farfelus et tirés par les cheveux mais qui font tout de même réfléchir !