Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Annick : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Laits et yaourts végétaux faits maison Laits et yaourts végétaux faits maison
Anne Brunner   
Oui, on peut fabriquer à la maison - et sans équipement spécifique - ses laits, crèmes, yaourts ou fromages végétaux. Lait de riz thaï, crème chantilly au lait de coco, yaourt de soja façon labné, crème liquide aux noix de cajou... voici, pas à pas, 50 recettes innovantes et gourmandes, facilement réalisables. Laissez-vous guider dans ces aventures culinaires saines, écologiques, économiques et amusantes pour toute la famille. Des savoir-faire indispensables pour les personnes allergiques au lactose et pour toutes celles qui souhaitent diversifier leur alimentation et limiter leur taux de cholestérol

par Gkone
La Citadelle des ombres, Tome 1 La Citadelle des ombres, Tome 1
Robin Hobb   
Un classique de la littérature fantasy.
Mais quel classique !

La réputation de ce livre n'est certes plus à faire, les commentaires sont sans cesse élogieux autour de lui, mais aurais-je pu me douter que je tenais entre les mains un tel chef-d'œuvre ?
Les deux tomes compris dans cet intégrale (je parle des tomes originaux, Assassin's Apprentice et Royal Assassin) sont donc les deux premiers de la trilogie nommée The Farseer (Les Loinvoyant), trilogie épique et tragique à l'histoire si poignante qu'elle ne peut laisser personne indifférent.
Drame et tragédie sont les mots-clefs de ce livre : l'atmosphère est résolument sombre, et cela va s'aggravant au fur et à mesure du récit ; mais le ton se veut surtout réaliste. Aussi en appelé-je aux amateurs du Trône de Fer : oh oui, vous aimerez ce livre. Ici, tous les malheurs du monde s'abattent sur le héros, qui se retrouve malmené de bout en bout de l'histoire. Mais c'est peut-être justement l'un des motifs de notre dépendance vis-à-vis de ce roman...
Car dépendance il y a, méfiez-vous ! L'écriture, très fluide et très agréable, n'y est pas pour rien. (Je dois d'ailleurs saluer l'admirable travail du traducteur, Arnaud Mousnier-Lompré.) Ecriture menée d'une main de maîtresse par Robin Hobb, chez qui se révèle un talent certain dans le développement de la psychologie de ses personnages. Et c'est là la principale qualité de ce roman, selon moi : tout au long du récit, nous sommes avec Fitz, nous ressentons ce qu'il ressent, nous partageons ses peurs et ses doutes, nous évoluons même avec lui dans ce monde de ténèbres, de déceptions et de trahisons qui l'entoure. Et croyez-moi : JAMAIS vous n'avez lu un livre comme celui-ci.
Parlons des personnages : tous plus intéressants les uns que les autres. Nous découvrons bien sûr l'univers créé par Robin Hobb à travers les yeux de FitzChevalerie, le héros ; mais les autres personnages ne sont pas en reste. Vous rencontrerez ainsi une Patience excentrique, une Kettricken courageuse, un Vérité noble et aimant, un Burrich protecteur, une Molly belle comme le jour, un Royal cruel et détestable, ou encore un Fou dont le mystère et les nombreux traits d'esprit vous interpelleront certainement.
En résumé, une très belle découverte, et un must que tout fan du genre se doit d'avoir lu.

par Eleden
Les Cités des Anciens, Tome 1 : Dragons et serpents Les Cités des Anciens, Tome 1 : Dragons et serpents
Robin Hobb   
La cité des anciens se déroule chronologiquement juste après la fin de la série des aventuriers de la mer, on y croise d'ailleurs Parangon, althéa et Trell.

Il s'agit en soit de la suite du noeud de serpents et de l'éclosion des draguons avec toutes ses conséquences .... malformation liée au temps en mer et à l'état de serpents et description du monde du désert des pluies font de cette ouvrage une suite passionnante. Comme toujours Robin hobb est à l'oeuvre et il ne m'aura donc fallu pas moins d'une demi journée (nuit comprise) pour en venir à bout. addiction quant tu nous tiens ... la série promet autant que l'assasin royal et les aventuriers de la mer à lire sans modération

par raflitou
Barry Trotter et le Cheval Mort Barry Trotter et le Cheval Mort
Michael Gerber   
Pas d'évolution dans le style, j'ai lu ce troisième tome parce que je n'avais rien d'autre à lire sur le moment, et c'est exactement ce à quoi il sert, s'occuper en attendant que le prochain tome de votre série sorte.

par dipediou
La Colombe de la mort La Colombe de la mort
Peter Tremayne   
Vraiment une bonne enquête, et Fidelma cloue le bec à tout le monde en dévoilant tout le plan du meurtrier et de son commanditaire. Elle bluff tout le monde par son génie.
Je n'oublie pas Eadulf, mais son côté "évitons les ennuis et rentrons chez nous" est un peu agaçant.
Le Fou et l'assassin, tome 3 : En quête de vengeance Le Fou et l'assassin, tome 3 : En quête de vengeance
Robin Hobb   
Un tome tout aussi passionnant que les deux premiers même si je trouve toujours Fitz très long à la détente (clairement on comprend pourquoi leur nom est Loinvoyant et non Clairvoyant). J'ai trouvé toutes ses parties absolument passionnantes : entre le récit du Fou, les souvenirs d'Oeil de Nuit, sa relation avec Ortie et les nouveaux personnages (j'adore Cendre et Bigarrée, surtout Bigarrée) on ne s'ennuie pas. Et on pleure avec Fitz (le passage où Kettricken et Devoir lui rendent la place qu'il aurait toujours du occuper est très émouvante, on se dit ENFIN !)

Umbre est également très émouvant dans ce tome, surtout avec l'admission de ce que le lecteur avait compris depuis longtemps..

Les passages d'Abeille sont un peu en dessous mais complètent avantageusement le récit du Fou et les très très nombreuses révélations de ce tome ( il y en a tellement qu'on ne sait pas trop où donner de la tête même si, pour la plupart, on les comprend avant que l'idée même effleure Fitz). J'aime aussi beaucoup l'idée de son ascendance ainsi que la manière dont l'auteure réussit à lier tout à la fois les événements de L'Assassin Royal, des Aventuriers de la Mer et des Gardiens des Dragons. Il est plaisant d'avoir des nouvelles des personnages des autres saga et je ne peux, une fois de plus, que reconnaitre que Fitz est sans nul doute le plus fantastique personnage que j'ai jamais été amenée à lire...


Ce que j'aime : l'addictivité, Fitz, la manière dont le monde s'enrichit encore avec de nouveaux lieux, de nouveaux liens et de nouveaux mystères quand à l'Art et à son mode de fonctionnement


Ce que j'aime moins : des fois, je trouve que Fitz est quand même bien long à la détente, à croire qu'avec tout ce qu'il a vécu, il n'a toujours rien appris


En bref : Un tome passionnant qui continue une saga qui nous permet de retrouver les personnages si attachants des Six Duchés. Et puis... qu'il est bon de lire les malheurs de Fitz !


Ma note


9,5/10

par JessSwann
Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus Les dix enfants que madame Ming n'a jamais eus
Éric-Emmanuel Schmitt   
très beau livre et on apprend différente chose sur la culture chinoise. Comment une femme se raconte à un inconnu
Le Fou et l'Assassin, tome 1 Le Fou et l'Assassin, tome 1
Robin Hobb   
Robin Hobb a encore frappé fort !

Dans cette suite de "l'assassin royal", première et deuxième époque, nous retrouvons un Fitz qui a la cinquantaine et qui a définitivement pris sa retraite des complots de Cour. Jusqu'à ce que ...

Je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher votre plaisir. Sachez cependant que cette suite vaut largement le détour, et que Robin Hobb ne nous déçoit pas - comme chaque fois qu'elle écrit dans l'univers des six duchés et de leur voisinage, en ce qui me concerne. C'est une auteure bourrée de talent, qui peut alterner chapitre plein d'action et description de la vie quotidienne avec le même panache, sans jamais nous perdre en route. Et une fois encore, la dernière page refermée, j'ai eu beaucoup de mal à réintégrer la réalité.

par Yomiko
L'Assassin Royal - Deuxième époque, tome 1 L'Assassin Royal - Deuxième époque, tome 1
Robin Hobb   
Waouh ! Lorsque j'ai lu les « Aventuriers de la Mer », j'avais fait un petit rapprochement entre deux personnages de Robin Hobb, mais, à ce point jamais !

[spoiler] Qu'Ambre sculpte le bois m'avait fait tiquer, mais son teint hâlé a coupé court à toutes mes suppositions. La question du "Pourquoi le second n'avait pas profité du malaise d'Ambre pour s'en débarrasser" m'avait laissé dubitative. À présent, je sais pourquoi et j'ai vite fait le rapprochement entre le nouveau visage de Parangon et Fitz dès le début du tome. Ce nez cassé ne pouvait provenir que de son portrait et ces faits m'ont convaincu sur les véritables sentiments du fou - des déductions confirmées bien plus loin, à la fin de ce tome-ci. Dans le premier opus de l'Assassin Royal, Astérie avait effectivement remis en question le véritable sexe du fou. Lorsque Jinna a évoqué le fait que l'amour de Fitz lui reviendrait, je suis resté mitigé. Je me doute qu'elle parle de Molly, mais je dois bien avouer que je souhaite qu'il s'agisse du fou. Qu'il soit femme travestie en homme, ou homme travesti en femme n'a pas vraiment d'importance. Le fait est qu'à présent j'entretiens quelques espoirs vis-à-vis d'eux deux et bien qu'il ne se soit rien passé dans ce sens, je veux quand même y croire. [/spoiler]

Quoi qu'il en soit, j'ai été très heureuse d'avoir des nouvelles de Terrilville et de nos héros de là-bas; j'adhère totalement à cette continuité. Ce sont peut être deux titres différents, mais, je ne les vois pas l'un sans l'autre. Je trouve aussi que ce second opus est bien meilleur que le premier.


par Lain_se
Le Vent dans les Saules, tome 4 : Foutoir au manoir Le Vent dans les Saules, tome 4 : Foutoir au manoir
Michel Plessix   
On sent un Michel Plessix totalement libéré dans ce dernier tome du cycle. S’il avait commencé la série en se concentrant sur la délicate narration d’un charmant conte pour enfants, dans ce 4ième tome il prend plaisir à divertir avec humour et finesse et à interagir avec le lecteur, lui proposant même de tourner l’une des pages.
Si le tome précédent mélangeait encore la quiétude de la vie dans la nature aux aventures rocambolesques de Crapaud, ce tome ci sera quasi entièrement voué à l’action. Crapaud est de retour parmi ses amis et met tout en œuvre pour récupérer son domaine, provisoirement squatté par des hermines et furets.
Le dessin reste extraordinaire, détaillé et léger et la scène d’action où l’acte de propriété passe d’un animal à l’autre, telle une scène de Tom & Jerry, est plus que réussi.

Personnellement, la quiétude, la lenteur et la sensibilité du récit, que Plessix m’avait fait découvrir dans les tomes précédents, m’ont manqué dans ce tome de grande qualité, axé sur l’aventure du vaniteux Baron Tétard, mais moins contemplatif que les autres.

par wizbiz06