Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par annielaro

Extraits de livres par annielaro

Commentaires de livres appréciés par annielaro

Extraits de livres appréciés par annielaro

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
date : 31-03
« enroule-moi dans un tapis
jette-moi sur ton épaule
envole-moi »
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 10-02
Ah! le mal de créer obsède ma jeunesse!
Je voudrais me refaire, afin d'être plus fort
Et meilleur et plus pur, et pour que je renaisse
Et que je vive encor lorsque je serai mort!
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 05-02
Elle réajuste sa robe vert pomme qui a retroussé. Mais c'est naturel, chez elle, les vêtements qui retroussent. Tout retrousse chez elle, et c'est très bien ainsi. C'est peut-être une mère toute croche, mais c'est ainsi que je l'aime.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 01-06-2018
Et c’est là que je les aperçois.

Un petit groupe de garçons au bord du sentier. Ils sont six. L’un d’eux est assis sur un gros rocher recouvert de mousse, une cigarette au coin des lèvres, et les autres se tiennent debout, le visage tourné dans notre direction. On dirait qu’ils attendent le métro. À mesure qu’on s’approche, je distingue plus nettement leurs traits. Ils sont sales, ont les cheveux en pétard, portent des vêtements trop petits ou déchirés. L’un d’eux a sur le nez des lunettes rafistolées avec du ruban adhésif, un autre arbore un chapeau en feutre noir, un genre de couvre-chef de mafioso.

En les rejoignant, L’Éclaireur a escaladé le rocher. Il s’est accroupi près du type à la cigarette et nous regarde avec un sourire satisfait.

— S’lut, gang, lance Big quand on s’immobilise à leur hauteur.

— Qu’est-ce que vous ramenez là ? demande celui aux lunettes en m’examinant de la tête aux pieds.

— Les gars, j’vous présente Bleu. On l’a trouvé à la clairière.

Deux gars lancent des sifflements moqueurs. Je me sens comme un objet de curiosité placé dans une vitrine. Tous ces yeux qui m’observent me mettent mal à l’aise. Je n’ai aucune idée de ce que j’ai fait pour mériter toute cette attention, mais j’ai la curieuse impression que mon arrivée ne représente une surprise pour personne. C’est comme s’ils m’attendaient.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1