Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Antanasia-Crosszeria : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Invisibilité Invisibilité
David Levithan    Andrea Cremer   
Je ressors plutôt mitigée et un peu déçue de ma lecture.

Globalement, j'ai été séduite dès le début par l'originalité de l'histoire mais mon intérêt est retombé pour de multiples raisons.

L'écriture et le style des auteurs ne sont ni particulièrement attrayants ni mauvais, ça se lit bien mais j'ai trouvé quelques longueurs qui m'ont freinée dans ma lecture.

L'histoire est plutôt originale : un jeune homme de 16 ans, Stephen, qui est invisible depuis sa naissance, vit dans son appartement au vu et au su de tous.
Son père est un grand absent et sa mère décédée depuis peu.
Un jour, de nouveaux voisins emménagent.
La jeune fille de la famille, Elisabeth, le voit, sans se rendre compte qu'elle est la seule.

Sans en dévoiler plus, c'est très intrigant, ça donne envie.
Malheureusement, la suite ne m'a pas du tout emballée.
J'ai retrouvé une trame qui m'a fait penser à 16 lunes et compagnie : une romance surnaturelle, une malédiction, de la sorcellerie, un combat... etc. C'est trop redondant.

C'est soit trop ado, soit mal exploité, ou les deux mais je n'ai pas été convaincue.
J'ai été gênée par des longueurs également, les personnages ont trop de réflexions intérieures et certaines conversations sont trop étirées pour ne rien dire.
Le tout est plutôt plat quand on voit la taille du livre et la fin n'apporte pas tous les happy ends attendus.

Les personnages sont plus ou moins bons.
Stephen est plutôt attendrissant.
Elisabeth tombe trop rapidement amoureuse et ce n'est pas très crédible.
Le frère, Laurie, est un personnage qui m'a beaucoup plu par ses initiatives, son amitié, sa loyauté et son humour.
Il est le vrai "plus" de l'histoire.
Le grand-père est un mystère pour moi, je n'ai pas bien compris ses raisons de maudire ainsi sa fille et son petit-fils.
Ca manque d'explications et de crédibilité là encore.

En conclusion, je dirais que c'est un bon roman pour les adolescents tout particulièrement.

Je remercie Camille et les éditions Michel Lafon pour ce partenariat.
Sorcière, Tome 6 : Ensorcelée Sorcière, Tome 6 : Ensorcelée
Cate Tiernan   
J'adore tout simplement.J'ai entendu dire qu'il y aurait un film, s.v.p. quelqu'un dite moi quand il sort!!!
Journal d'un vampire, Tome 4 : Le Royaume des ombres Journal d'un vampire, Tome 4 : Le Royaume des ombres
L.J. Smith   
ben voilà, déjà fini. J'ai beaucoup aimé ce tome, même si quelques petits trucs me gênent.
[spoiler]Tout d'abord, je ne comprends pas trop tout le foin fait autour de cette fameuse nuit au motel, après tout il ne s'y est pas passé tant de chose que ça, en tout cas rien de plus que ce qu'il ne se passe tout au long du livre entre Damon et Elena...A moins que quelque chose ne m'ait échappé.
Ensuite la fin me chiffonne un peu,pas trop que Damon soit humain mais surtout après tout ce qu'il s'est passé entre lui et Elena, elle retourne dans les bras de Stefan comme si de rien n'était, sans que Damon ne soit gêné ou triste...

J'aurais peut être plus de réponse dans le prochain, ça va être long... [/spoiler]

par Puce880
Éternels, Tome 3 : Le Pays des ombres Éternels, Tome 3 : Le Pays des ombres
Alyson Noël   
Début plutôt lent mais au final assez agréable à lire ! A peine avoir refermé le livre qu'on aimerait avoir le tome 4 sous la main afin de pouvoir connaitre la suite pour ne pas rester sur cette fin.. A lire tout de même ! :D

par Mariine
Shadow Hills Shadow Hills
Anastasia Hopcus   
La raison qui m'a poussé à lire ce livre a été, premièrement, la couverture que j'ai trouvé tout simplement magnifique, énigmatique, et enfin le résumé qui assurait une histoire mystérieuse et prometteuse. Malheureusement, ce fut une très grande déception. Dès les premières pages, j'ai eu envie de lâcher le roman tellement l'héroïne avait une personnalité beaucoup trop immature. Quant à l'écriture de l'auteure, pour moi, elle est beaucoup trop simpliste et manque cruellement de profondeur. Les personnages sont très stéréotypés et n'ont pas une personnalité très poignante. Pour moi, ils sont simplement présent pour faire jolie dans l'histoire, mais n'ont tout simplement aucun intérêt (leurs sentiments sont bien mal exploités et leurs réactions beaucoup trop irréalistes à mon goût).

Le rapprochement entre Phé et Zach a été trop rapide à mon goût, tout comme les événements mystérieux qui apparaissent autour de Phé. Soyons sérieux une minute, elle pose ses valises et voilà que pouf ! elle tombe sur de nombreux événements qui relèvent du fantastique ! Bref, l'histoire d'amour (si on peut vraiment appeler ça une histoire d'amour, bien sûr) entre Phé et Zach laisse vraiment à désirer. Je m'attendais à mieux, encore une fois : à une histoire charismatique, unique, mais encore une fois l'auteure reste en surface et joue sur la rapidité, bousculant les étapes et rendant de ce fait l'histoire complètement incongrue.

Pour moi, l'histoire n'a aucune originalité et ressemble fortement à beaucoup d’œuvres que l'on peut trouver actuellement sur le marché - je parle bien des œuvres post-Twilight qui sont mal écrite ou du moins à la va-vite, qui se disent fantastique et qui pourtant ne le sont pas. Franchement, combien de fois va-t-on devoir encore trouver le thème du : je fais le même rêve d'un garçon et ensuite je le retrouve dans la réalité ! (Déjà dans 16 Lunes, au passage...)D'autant plus que ce garçon en question n'est pas ce qui semble être... Waouh, l'auteure est vraiment originale !

Bref, je ne vais pas continuer à critiquer ce roman qui peut toutefois se lire très rapidement, ce qui est bien sa seule qualité pour moi. L'histoire avait vraiment du potentiel, la trame aurait pu être largement différente, captivante. Mais là on se retrouve avec des scènes bien trop prévisibles à dormir debout et un dénouement qui laisse à désirer.

par Anaelmde
Sorcière, Tome 9 : Conflit Sorcière, Tome 9 : Conflit
Cate Tiernan   
J'aime bien que Morgan et Hunter soit revenu ensemble. J'ai aimé le moment où Hunter est allé manger chez Morgan. Je l'ai trouvé très bon mais il n'était pas long à lire. Ce que j'ai moins aimé c'est que Morgan et Hunter n'ont pas passé beaucoup de temps ensemble. Ils se sont juste embrassé 2 ou 3 fois. Ce n'était pas assez pour moi. Je trouve ça plate pour Morgan que Hunter s'en va au Canada plus précisément au Québec, mais moi j'aime ça, parce que j'habite au Canada et plus précisément au Québec donc les villes où il va aller je vais probablement les connaître.
Le Cœur de Rose Le Cœur de Rose
Claudine Senger   
Bon que vous dire et bien pour un premier roman superbe...
J'ai adoré les personnages surtout Rose et Illianus et sa sœur Euphrosine l'intrigue entre le bien et le mal l'histoire d'amour et d'amitié si forte...
J'aime il y a tout pour passer un excellent moment je n'ai pas pu le lâcher dès que je les commence...
Vivement la suite et encore bravo à l'auteur Claudine Senger .
J'en redemande car sa me change de mes vampires et de mes loups garous .
Mais l'histoire du talent de Rose.
Et vraiment bien trouvé je le recommande vivement ...
Si vous aimez les histoires d'amour impossible ou d'aventure d'amitié allez y vous ne le regretterez pas magnifique...
Animale, Tome 1 : La Malédiction de Boucle d'or Animale, Tome 1 : La Malédiction de Boucle d'or
Victor Dixen   
Wouah se livre est une vraie bombe! Il n'y aucun temps mort et nous sommes constamment ala recherche des bribes du passé de Blonde. Car même si nous suivons l'histoire de Blonde elle est étroitement lié a celle de sa mère qui devient elle aussi une héroïne à part du livre. [spoiler]Si bien que lorsque j'ai appris la mort de Gabrielle et Sven sa faisait un coup au cœur [/spoiler] En tout cas je regrette nullement cette lecture qui reprends a merveille mon conte préféré. La fin est parfaitement adapté au reste du livre, j'ai tout adoré du début à la fin. Je recommande fortement ce superbe livre!

par Louuise
Larmes, Tome 1 : Larmes Larmes, Tome 1 : Larmes
Lauren Kate   
http://aliceneverland.wordpress.com/2014/08/15/larmes-lauren-kate-t1/

J’ai eu beaucoup, beaucoup, beaucoup de mal à m’attacher à Eureka. Elle vient de perdre sa mère trois mois plutôt dans un accident des plus étranges – [spoiler]leur voiture a été emportée par une vague scélérate alors qu’elles traversaient un pont.[/spoiler] Eureka a énormément du mal à s’en remettre. Elle doit aller habiter chez son père, qui s’est remarié quelques années auparavant avec une femme qu’elle n’apprécie guère, et n’arrive pas à s’intégrer à cette vie si différente de celle qu’elle avait avec sa mère.

Tous les éléments sont là pour que l’on éprouve une certaine empathie envers Eureka et ses déboires. Pourtant l’héroïne est fade, totalement apathique, assez égoïste et sans sentiment... Je n’ai pas du tout accroché avec elle. Et elle n’est pas la seule. Les autres personnages sont de la même trempe. On n’est pas proche d’eux, ils m’ont laissé totalement indifférente. Les seuls que j’ai vraiment appréciés sont les jumeaux de quatre ans, William et Claire, et encore.

Il arrive toute sorte d’évènements tous plus bizarres les uns que les autres, mais personne ne semble s’inquiéter plus que cela. [spoiler]Leurs réactions sont totalement irréalistes. En deux mois, Eureka assiste à deux vagues scélérates, manque de se noyer avec ses petits frères et sœurs, mais accepte de monter sans soucis sur un bateau.[/spoiler] Personnellement en un si court laps de temps, j’aurais été traumatisée par l’eau. De même que pour les jumeaux, [spoiler]elle les sauve de la deuxième vague, mais les embarque la semaine d’après sur un bateau… A quatre ans…[/spoiler] Bref inutile de dire que les réactions des personnages m’ont passablement énervées par leur manque total de réalisme.

Quant à l’histoire en elle-même… Le début est long, très long. La mise en place de l’histoire est trop lente. Les descriptions parfois incompréhensibles, personnellement celles des vagues m’ont plus embrouillées qu’autre chose, et j’ai préféré aller chercher directement sur le net à quoi ressemblait une vague scélérate au lieu de m’en tenir à la description (notamment[spoiler] lors de la deuxième, je n’ai strictement rien compris à le description de la situation, même après cinq relectures.[/spoiler] Impossible de m’imaginer l’environnement qu’essayait de représenter Lauren Kate.). Il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup trop de détails qui ne servent strictement à rien, et qui cassent plus la lecture qu’autre chose. J’ai même eu parfois l’impression d’avoir une écriture vraiment brouillonne. Dès qu’il y a de l’action, cela retombe immédiatement. Il y a bien trop de longueurs, de passages vraiment ennuyants, et de temps morts.

L’action est vraiment difficile à arriver. Sur 500 pages, j’en ai passé 400 à me demander s’il fallait vraiment que je continue ma lecture. Les 100 dernières relèvent un peu le niveau, même si la fin m’a semblé vraiment fouillis. L’atmosphère est vraiment très sombre. De ce côté là Lauren Kate a bien su nous le faire ressentir. Mais il y a trop de morts pour que cela apporte du réel à cette histoire.

Par contre, l’histoire et le mythe qui entourent Eureka sont eux vraiment magnifiques. J’ai vraiment apprécié la découverte de la signification des trois objets qu’a légués Diana à sa fille Eureka. La recherche de[spoiler] la traduction du grimoire [/spoiler]est ce qui m’a fait continuer ma lecture.

J’ai été énormément déçue par ce livre. Je n’ai vraiment pas réussi à accrocher. Trop de longueurs, des personnages fades et un vrai irréalisme dans leur ressenti et leurs actions. Une fin qui m’a fait penser à Alice au pays des merveilles. Pourtant je pense qu’il y a énormément à faire avec le mythe et la légende qu’a mis en place Lauren Kate. Je lirai la suite, certainement, mais j’en attends vraiment beaucoup. Pour l’instant, Larmes est vraiment un beau livre à avoir dans sa bibliothèque, mais pas si bon que cela…

par Kesciana
The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 1 : La Princesse de la Nuit The Mortal Instruments - Renaissance, Tome 1 : La Princesse de la Nuit
Cassandra Clare   
Wahouuuuuuu. J'ai finis ma lecture hier soir, mais j'avais besoin d'une bonne nuit de sommeil pour mettre mes idées au clair. J'en ressort complètement chamboulée.
Je n'ai pas de mots pour décrire ma lecture. Pour moi, ce livre est un pur produit de Cassie Clare. La patte de l'auteure est totalement indéniable.

Déjà le livre est gros (tant mieux): il faut bien une petite vingtaine d’heures pour le lire. L’histoire se déroule comme une histoire type de Cassie Clare. Le début met du temps à démarrer: ce livre étant le premier tome d’une nouvelle série, l’auteure doit créer le décor avant de rentrer dans le vif: il faut le temps que l’intrigue et les personnages se mettent en place, que le lecteur s’imprègne de Los Angeles et de ses plages, si différent de New-York. J’ai mis une bonne centaines de pages avant de littéralement plonger dans le bouquin.
Puis, petit à petit, nos Chasseurs d'Ombre enquêtent, découvrent des indices les menant à différents endroits et sur différentes pistes. Ils ne comprennent pas toujours ce que ceci ou cela vient faire là, tandis que des histoires d’amour et de profondes amitiés se développent en parallèle. Et puis d'un coup, tout s'éclaire. Les indices s'assemblent tous ensemble et voilà que débarque le chapitre de « la bataille finale, la résolution, le pourquoi du comment, le ‘ahhh mais je comprend maintenant’ » , peut importe comment vous voulez l'appeler. Et après ça ? Cassie nous fait le plaisir de nous laisser encore une petite centaine de pages pour qu'on se remette de nos émotions et qu'on anticipe la suite. Elle termine son livre sur des ouvertures, de nouveaux indices éparpillés ça et là, des doutes et des questions, des moments qui nous déchirent le coeur et on adore la détester pour ça, parce que ce sentiment d'inachevé et d’incomplet fait que nous mettre l'eau à la bouche pour le prochain tome.

Je commencerait pas dire que ce qui m’a le plus dérangé dans ce livre est une impression de "déjà-vu":
Bien que les personnages, le décor et l'intrigue soient différents, on se retrouve plongés dans le monde des Chasseurs d'Ombres. Alors certes l’héroïne en fait partie depuis sa plus tendre enfance, et donc par conséquent on découvre des faces cachées de ce monde, mais au fil de ma lecture, j'ai retrouvé des scènes qui me faisait penser à d'autres: des conversations qui me rappelait certaines de TMI et TID; une scène où l'un des personnages est blessé et un autre reste a son chevet, comme Will & Jem l'ont fait si souvent; une scène de bal…
Cependant, cela ne m’a pas tant dérangé que ça, même si j’aurais aimé encore plus de nouveautés. (Ne vous inquiétez pas, il y en a plein!).

Le point fort du livre ? LES PERSONNAGES !!!
En lisant certaines critiques, j’ai vu que beaucoup disent que ce livre est différent des autres Chroniques, et dans un sens, c'est vrai. Les personnages n'ont rien à voir avec ceux de TMI & TID, et ils paraissent beaucoup plus mûrs et vieux. Ils ne sont pas choqués par le mot "sexe", possèdent leur permis de conduire, et ne sont pas naïfs face aux personnes et au danger autour. Ils sont suspicieux, n'hésitent pas à mal agir volontairement. Ils font des erreurs, gardent beaucoup de secret et ils mentent en toute connaissance de cause. Ils assument les conséquences de leur acte, et ne se demandent pas si et comment ils auraient pu faire autrement. Ils ont pris une décision et ne reviennent pas dessus. J'ai aimé cet aspect plus âgés des personnages.

Emma, tout d'abord, se distingue beaucoup de Tessa et de Clary. On a pas cette impression qu'elle est l'Élue, celle qu'on attend pour sauver le monde. C'est une Chasseuse d’Ombre comme les autres, bien qu'elle se démène pour devenir meilleure. Elle prend beaucoup de risques pour s’améliorer. Elle est badass, a une répartie mordante, est super drôle, mais pourtant elle n'a pas un coeur de pierre, un coeur de guerrière féroce. A certains moments, elle reste une adolescente comme les autres, un peu fifille sur les bords, et c'est ça qu'on aime.
J'ai mis du temps à cerner Julian. C'est un personnage très énigmatique. Il n'a rien a voir avec Will & Jace, qui sont plutôt sarcastiques et sûrs d'eux. Ils est beaucoup plus calme et responsable. Cependant, Julian possède aussi cet aspect "d'homme brisé" qu'émane de Will & Jace. Il ne faut surtout pas le sous-estimer, il est tout aussi féroce. Je me souviens de lui du haut de ses douze ans, tenant l'épée mortelle dans sa main, ou encore de son visage paniqué lors de sa cérémonie de parabatai avec Emma (dans The Shadowhunters Academy). Eh bien il a bien changé. Étant obligé de prendre soin de sa famille après la mort de ses parents, le pauvre doit porter le lourd fardeau de "papa" lorsqu’il a à peine douze ans. Je crois que c'est le personnage le plus humain que Cassie Clare ai créé. Il ne fait pas héros comme les autres, inaccessible, super-puissant ou quoi. Il fait beaucoup d'erreurs, doit prendre des décisions vraiment très difficiles et il nous rappelle constamment que l'humain n'est pas parfait.
Au début, je comprenais pas comment on pouvait l’imaginer meilleur ami avec Emma tant ils sont différents. La première fois qu'on les voit ensemble il est comme distant, garde des secrets. Pas du tout comme ça que je les avait imaginé. Cependant, vous inquiétez pas, ce sentiment s'est évaporé au fil des pages, et je suis devenue complètement gaga de Jules & Em.

La tribu des Blackthorn est juste géniale.
J'ai complètement craqué pour Mark, pour tout ce qui lui ai arrivé, pour la façon dont Cassie la transformé en autre chose, quelque chose d'attendrissant et de féroce.
J'adore les jumeaux: Ty est juste mon petit chouchou. J'aime l’idée que Cassie est décidé de créer un personnage décalé, pas facile à comprendre. Les réflexions de Ty sont pleines de bon sens, candides mais à la fois complètement réalistes. Ce personnage remet vraiment tout ce qu’on pense de l’être humain et la normalité en perspective et c’était comme une bouffée d’air frais.
Dru, Livvy & Tavvy sont cools aussi, mais encore un peu trop jeunes et en retrait pour vraiment se démarquer dans le livre.
Du coté des nouveaux personnages, j'ai adoré Kieran, Diego, et Cristina. Kieran est juste parfait, et son histoire et ce qui lui arrive m’a juste brisé le coeur. Diego, j'ai encore du mal à cerner sa personnalité et ce qu’il vient faire là, mais c'est un personnage intriguant qu'on a hâte de découvrir. Cristina est juste la meilleure amie parfaite pour Emma. J’ai aimé leur relation, car Emma n'est pas ce genre d’héroïne qui garde tout pour elle pour sois-disant protéger les autres. Elle confie ses secrets à Cristina et c'est juste ce qu'on voulait. Cristina est droite et respectable, et donne les meilleurs conseils du monde. Ce sont ses répliques que j’ai relu plusieurs fois tellement la vérité et la sagesse émanaient de ses paroles.
Comme d’habitude, tous les personnages sont liés entre eux. De belles amitiés naissent, et de belles histoires d’amour aussi. Cristina et Emma, Mark et Emma, Diego et Cristina, Kieran et Mark, Julian et Emma, Cristina et Mark, Ty et Mark et j’en passe ! Ils sont tous liés, et chaque relation est différente. Du Cassandra Clare tout craché!

Petite parenthèse, revoir les personnages de TMI et TID, c'était juste magique ! Magnus, Clary, Jace, Tessa, Jem... J'ai aimé les voir décrit par des personnes qui ne sont pas leurs amis proches. Ca donne une autre dimension à leur personnage. Ici, Jace & Clary sont des héros, leur histoire d'amour est la plus splendide de tout le monde des Chasseurs d'Ombre. "Les meilleurs Chasseurs d'Ombre de leur génération". Alors que pour nous ils sont juste... Jace et Clary. Jace, ce Chasseur d'Ombre brisé par son père qui pense qu'aimer c'est détruire, et Clary, cette petite rouquine maladroite prête à tout pour sauver sa mère. Quand on a été dans leur tête pendant 6 tomes, c'est difficile de les imaginer comme les grandes stars qu’ils sont.

Et la fin... Lors d'une interview Cassie avait lâcher la bombe de ce que serait la dernière phrase et en finissant le livre je me suis dit "Nannnn mais sérieux ??? MAIS QUELLE TORTURE! Pourquoi????!"
Je sais pas comment je vais faire pour attendre un an.

Au final, j'ai complètement adoré ce livre: les personnages sont juste magiques, l'intrigue aussi, et on sent que la suite promet d’être fabuleuse. A partir du milieu du livre, le rythme s'accélère, tout s'enchaine et c'est impossible de le lâcher. Cependant, je ne saurais vous dire si j'ai adoré le livre pour lui même, ou si c'est parce que j'était comblée de joie de replonger dans le monde des Chasseurs d'Ombre.

Ps: si vous comptez le lire en anglais, prenez un dictionnaire à coté, car le style de Cassie Clare est assez soutenu! ;)