Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AnteikuUta : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
A History of Notable Shadowhunters & Denizens of Downworld told in the Language of Flowers A History of Notable Shadowhunters & Denizens of Downworld told in the Language of Flowers
Cassandra Jean    Cassandra Clare   
Un livre magnifique tant à l'extérieur qu'à l'intérieur ! Les illustrations sont très belles et les informations sur chaque personnages bien récapitulées. Je suis comblée !
C'est véritablement un must-have pour tout fan qui se respecte !

par louana31
The Bane Chronicles The Bane Chronicles
Sarah Rees Brennan    Maureen Johnson    Cassandra Clare   
https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2018/09/15/les-chroniques-de-bane-vf-the-bane-chronicles-vo/

Magnus est un sorcier et au vu de ça, il est immortel. Il a donc vécu à différentes époques et dans divers pays. Dans ce recueil de nouvelle nous allons découvrir plusieurs passages de sa vie qu’elle soit antérieur à la saga Origine jusqu’au passage qui sépare de les tomes 5 et 6 de la saga principale.

Avant de commencer à parler des nouvelles en question, je voudrais revenir sur un point. J’ai mis le résumé en anglais uniquement car la version entière – et papier – du recueil n’est pas sorti en France. Les dix premières nouvelles ont bien été traduites par Pocket Jeunesse, mais pas la toute dernière qui est exclusif à la version papier du livre. Et vu que je ne pouvais pas m’amuser à mettre les onze résumés en présentation du livre, j’ai décidé de mettre simplement le résumé global qui est en anglais.

Quand j’ai commencé j’ai eu peur car même si les deux premières nouvelles sont bien, je ne les ai pas trouvés vraiment extraordinaire. Pourtant la première je l’attendais avec impatience, car on y découvre la raison pour laquelle Magnus est interdit de séjour au Pérou. Peut-être avais-je trop d’attente car je n’ai pas été si transcendé que ça. Dans la deuxième, même si un certain passage avec Marie Antoinette vaut de l’or, je n’ai pas retrouvé ce que j’aime tant dans l’univers de Cassandra Clare. Fort heureusement pour moi, la troisième nouvelle a été le début d’une remontée pour ce recueil. Ici nous y découvrons le fameux Edmund Herondale alors qu’il était un Chasseur d’Ombre. J’ai beaucoup aimé le rencontrer et le voir interagir avec Magnus et les autres personnages présents. Dans la nouvelle suivante, nous pas mal d’année se sont écoulé depuis la fin des Origines et nous découvrons le héros de la future saga The Last Hour. Jamie m’a plus qu’intrigué et on nous montre ici le début de l’intrigue de The Last Hour qu’il me tarde de découvrir !

La cinquième nouvelle concerne l’hôtel Dumort, avant qu’il ne devienne un repaire de vampire. Ce n’est pas la meilleure nouvelle, mais à l’intérêt de nous expliquer pourquoi l’hôtel Dumort est devenu ce qu’il est maintenant. Pour rester dans l’univers des vampires, la sixième nouvelle nous parle de la rencontre entre Magnus et Raphael, donc autant dire que j’ai beaucoup aimé. Raphael et un personnage qui a beaucoup évolué et qui m’a plu à plus d’une reprise. Alors voir ses débuts en temps que vampire est plutôt intéressant. Dans la nouvelle suivante nous retrouvons cette chère Camille qui va avoir quelques problèmes. Je suis loin d’être une fan de Camille alors je n’ai pas plus apprécié que ça la nouvelle.

Là nous arrivons dans mes nouvelles favorites : les quatre dernières. La première se passe durant la saga principale, malgré son travail de grand sorcier, Magnus prend le temps de chercher un cadeau pour son cher Alexander. Du moment que ça touche à Alec et Magnus ensemble, je suis aux anges alors j’ai beaucoup aimé cette nouvelle. Surtout qu’elle nous permet de revoir un personnage, qui avait déjà eu son petit moment durant les Origines. Pour la nouvelle suivante nous retournons dans le passé, durant l’époque où Valentin dirigeait le Cercle. Marcus va se retrouver au centre d’un problème qu’il n’est pas près d’oublier. J’ai beaucoup aimé cette nouvelle car elle nous permet de voir comment étaient les membres de Cercle, comme Maryse ou encore Luke, durant cette époque. Après tout quand nous les rencontrons dans The Mortal Instruments de l’eau à couler sous les ponts.

L’avant-dernière nouvelle nous permet de retrouver à nouveau Alec car il nous le suivons durant son premier rendez-vous avec Magnus. J’ai énormément ri durant la lecture de cette nouvelle, mais comment faire autrement ? C’est aussi pour cela qu’ils me plaisent autant ! Pour finir, la dernière nouvelle est très spéciale car elle se place pile entre le tome cinq et six soit… après un événement très particulier dans la vie de Magnus. Cette nouvelle est la plus courte et pour cause nous n’avons que les messages qui se trouvent de son répondeur. Ils sont d’Alec, d’Isabelle ou encore de Clary et j’ai beaucoup aimé voir ce qu’ils avaient tous à dire. Je trouve ça vraiment bien qu’il y ait ce genre de nouvelle, car c’est exactement le genre de passage que j’aurais voulu voir dans le tome six.

Au final, qu’ai-je pensé de ce recueil ? Je l’ai adoré ! Certes il y a une ou deux nouvelles qui ne m’ont pas vraiment fait vibrer, mais elles ont tous quelque chose d’intéressant. Elles nous montrent comment été Magnus des années en arrière, ce qu’il a vécu, ce qu’il a traversé, ses anciens amours et ses nouveaux aussi avec Alec. Elles nous permettent aussi de découvrir mieux certains personnages comme Edmund, Raphael, Luke ou encore Ragnor même si le principal héros reste Magnus. On peut mieux comprendre certains détails de l’univers aussi en lisant certaines nouvelles. Et gros point positif si vous avez la chance d’avoir le livre papier, chaque nouvelle est illustrée au début. Je trouve que chaque illustration est magnifique et ça rajoute un plus à l’univers !
La Cité des ténèbres, Tome 5 : La Cité des âmes perdues La Cité des ténèbres, Tome 5 : La Cité des âmes perdues
Cassandra Clare   
https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2018/08/29/the-mortal-instruments-tome-5/

Pour les Chasseurs d’Ombres c’est une victoire à célébrer : Lilith est morte, Sebastian n’a pas pu revivre et tout le monde va bien. Du moins c’est ce qui aurait dû se passer si Sebastian, alias Jonathan, et Jace n’avaient pas disparus du toit où ils étaient. Pour Clary, et pour ses amis et sa famille c’est le plus gros coup dur : ils ne savent pas où est Jace n’y même s’il est encore en vie. Quant à Sebastian, tout le monde part à sa recherche car qui sait ce qu’il compte faire maintenant qu’il est de retour…

Avec la fin du tome quatre j’étais vraiment mal, après tout Jace n’était plus là, seule une marre de sang était présente et le corps de Sebastian avait lui aussi disparu. Autant dire que niveau suspense, ça peut tuer. Alors je me suis jeté sur la suite, ne pouvait pas attendre une minute de plus pour savoir ce qui allait arriver à tous ces personnages auxquels je me suis attachés.

Nous retrouvons donc Clary qui doit attendre. Pour elle, comme pour nous, c’est horrible car cela nous fait durer l’horreur encore plus longtemps : qu’est-il arrivé à Jace ? Cette question reste gravé dans notre esprit car même si l’on se doute tous qu’il est encore en vie – c’est un des héros après tout – son sort nous inquiète tous fortement. Et je dois dire que l’auteure est très sadique car elle ne nous révèle la vérité qu’assez tard au final et c’est une torture durant de nombreuses pages. Mais cela ne rend l’histoire que meilleure : le stress se mêle à l’inquiétude qui se mêle elle-même à toutes les autres émotions que l’on ressent grâce aux autres personnages.

J’ai trouvé l’intrigue de ce tome très intéressante. Je suis surtout heureuse que Jonathan, ou plutôt Sebastian comme tout le monde souhaite l’appeler, soit vraiment au centre de l’histoire. Et quand je dis ça, je veux dire qu’il est vraiment très présent. Et c’est un plaisir d’enfin le voir longuement, d’apprendre à le connaître, de découvrir son plan, etc. C’est un personnage très intéressant au final et comme son père il a plus d’un côté intriguant qui donne envie d’en savoir plus. Ensuite c’est le personnage de Clary qui m’a beaucoup étonné dans ce tome. Elle prend plus d’une fois les devants et cela nous montre encore une fois qu’elle n’est plus la petite terrestre que l’ont rencontre au début, mais bien une future Chasseuse d’Ombre.

Simon a lui aussi ses moments de grâce et cela continue de me faire craquer. Ça et le semblant de relation amoureuse qui se créer pour lui dans ce tome. J’ai hâte d’en savoir plus et surtout de voir comment tout ça va évoluer. Du côté de mon couple fétiche, Alec et Magnus, je dois dire que j’ai été étonné à plus d’une reprise. Alec commence à comprendre que le passé de Magnus est bien plus rempli que ce qu’il aurait pu croire et cela a tendance à lui faire faire des choses irréfléchies.

Au final c’est encore une fois un tome haut en couleur que l’auteure nous propose et son univers s’étoffe de tome en tome. Là où d’autre série s’essouffle avec le temps, The Mortal Instruments grandit, se développe et évolue. Une véritable joie pour la lectrice que je suis. Malgré tout j’en veux à Cassandra Clare car à cause de son épilogue j’ai fini en larme et je n’ai qu’une hâte commencé le prochain tome pour sécher mes pleurs ! (Ou bien vais-je les aggraver ?)
La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 3 : La Princesse mécanique La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 3 : La Princesse mécanique
Cassandra Clare   
https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2018/08/19/the-mortal-instruments-les-origines-tome-3/

Tessa et Jem sont sur le point de se marier, mais tout ne se passe pas comme prévue. Le Magistère est sur le point de mettre en marche son mystérieux plan, mais pour cela il a besoin de Tessa. Will et Jem vont devoir redoubler d’ardeur et de courage s’ils veulent que Tessa et tous les Chasseurs d’Ombres s’en sortent sain et sauf.

J’ai vraiment essayé de prendre mon temps pour lire ce troisième tome, car je ne voulais pas quitter Jem, Will, Tessa et tous les autres personnages. C’est toujours très triste de finir une série, ou là une partie de la série, et de devoir dire au revoir à ces personnages. Et ce, même si on sait que certains personnages sont à nouveau là dans la saga principale comme Magnus par exemple. Mais le trio principal m’a bien plus touché que ce que j’aurais pu croire de prime abord, alors devoir les laisser m’a un peu (beaucoup) brisé le cœur.

Les mariages, aussi appelés le plus beau jour de sa vie, de Jem et de Tessa se rapproche à grand pas. Mais si tout était simple, il n’y aurait pas d’histoire. De nombreux problèmes, péripéties et ennemis vont se trouver sur leur chemin. Et je dois dire que j’ai beaucoup aimé l’intrigue de ce dernier tome des Origines. On a enfin toutes les réponses, et même plus encore. En effet, Cassandra Clare avait démarré plus d’une intrigue et elle en a même encore recommencé dans ce tome, et malgré tout six cents pages ont suffit à tout conclure.

Vu que c’est la fin d’une trilogie, je ne vais pas trop parler de l’intrigue pour ne pas spoiler quelqu’un sans le vouloir. Je vais plus me concentrer sur les personnages. En premier lieu, Gabriel m’a plus qu’étonné et en bien. Si dans le tome précédent c’est son frère qui avait le droit à mes louanges, ici c’est à lui que va mon admiration. Il a clairement remonté dans mon estime ! Par contre un certain Consul m’a beaucoup étonné, mais en mal…

Pour ce qui est de Charlotte et Henry, je dois dire que je les ai trouvés adorables dans ce tome. Au début de la trilogie j’avais un peu peur pour leur couple, surtout à cause du comportement de Henry, mais cette fin a suffit à me rassurer. Ensuite il y a Sophie que j’aime beaucoup depuis le début et qui a continuer à me plaire. Son personnage est bien construit à une très belle évolution. Gideon est quant à lui un peu plus présent, ce qui me fait plus que plaisir même s’il reste assez effacé face aux autres personnages. Cecily est nouvelle, même si elle est apparue un peu dans le tome deux. Au début je n’étais pas trop fan d’elle, mais petit à petit on commence à la comprendre et à s’attacher à elle. C’est une jeune fille énergique et qui n’a pas peur d’aller à l’avant du danger alors autant dire que j’aurais aimé la voir plus longtemps.

Pour finir je vais parler du trio principal. Tessa connaît elle aussi une belle évolution. Elle passe d’une jeune fille un peu perdue qui découvre ses pouvoirs à une véritable héroïne. De plus je trouve ses histoires de cœurs très touchantes. Will reste égal à lui-même, tout en étant drastiquement différent. Je m’explique. S’il a toujours son humeur et quelque passage un peu dur, il n’en reste pas moins changé. Il n’a plus l’obligation de cacher ce qu’il ressent et de tenir tout le monde éloigné. Pour faire simple, plus les tomes ont avancé, plus il m’a touché. Et Jem… Jem, le personnage que j’aime le plus depuis le premier tome. Il m’a touché au possible et il a continué dans ce troisième volume. Il est toujours aussi calme, aussi intéressant et il m’a plus que surprise.

Ce que je retiendrais le plus de cette histoire, c’est le lien qui unit chaque personnage, l’amour qui se dégage de plein de détail et l’intrigue qui m’a happé du début à la fin. Étant totalement dingue de l’histoire de Clary, Jace et compagnie, j’avais peur de ne pas être autant charmé par cette histoire. Mais au final j’ai été conquise tout du long. Et la fin… Aaah cette fin m’a vraiment fait pleurer, sourire et encore pleurer. Je ne pouvais pas rêver mieux comme fin !
La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 2 : Le Prince mécanique La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 2 : Le Prince mécanique
Cassandra Clare   
https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2018/08/14/the-mortal-instruments-les-origines-tome-2/

Si le danger qu’est le Magistère a été éloigné provisoirement, il n’en reste pas moins un problème de taille pour Tessa, mais aussi pour les Chasseurs d’Ombres. Mais quand, en plus, des problèmes internes surviennent, la situation va de pire en pire. Et Tessa n’est pas le moins du monde aidé par son cœur qui ne sait pas choisir entre Will et Jem…

Je ne vais pas le dire à chaque fois, mais j’aime vraiment l’univers de The Mortal Instruments ! Chaque tome rajoute un petit quelque chose, que ce soit du mystère, des relations, des personnages, etc… On ne s’ennuie jamais avec les Chasseurs d’Ombres et leurs alliés, et même avec leurs ennemis.

Nous retrouvons donc Tessa qui loge toujours chez les Chasseurs d’Ombres, mais pour combien de temps ? En effet un gros problème survient : Benedict Lightwood soutient fermement que Charlotte ne peut plus diriger l’institut car c’est une femme et qu’il y a eu de nombreuses erreurs sous sa direction. Et un homme comme Lightwood a toujours des gens pour le soutenir… Arrive donc une chasse à l’homme pour trouver rapidement le Magistère et empêcher Benedict d’atteindre son but.

Encore une fois j’ai trouvé l’histoire très bien rythmé. Nous enchaînons des passages stressant, des phases de combat tout en gardant ce côté curieux de Tessa et la romance qui se créer depuis le premier tome. Mais une romance plutôt compliquée, car entre Will et Jem, le cœur de Tessa vacille. Autant dire que ma préférence va toujours à Jem, même si dans ce tome nous avons le plaisir de comprendre Will d’une meilleure façon ce qui fait qu’il a beaucoup remonté dans mon estime. Mais le doux Jem a définitivement conquis mon cœur en premier. Bien que, si on parle de personnage préféré, j’irais encore et toujours vers Magnus qui continue de me plaire à chaque apparition.

Comme souvent dans ce genre d’histoire, chaque tome a ses nouveaux personnages. Ici nous en avons plus d’un, mais celui qui a retenu mon attention c’est Gideon Lightwood. J’avais un peu peur de rencontrer ce personnage car dans le premier tome Will le décrit comme « pire que son frère ». Or son petit frère est loin d’être un personnage que je porte dans mon cœur. Alors quand j’ai vu qu’il allait faire son apparition je ne savais pas trop comment il allait être. Et je dois dire que j’ai été très surprise. Il n’arrive pas dans mon top de personnages favoris, mais il est très différent de ce à quoi je m’attendais. Il est doux, patient, calme, bref l’inverse total de son frère et de son père. En tout cas j’ai hâte de le revoir dans le prochain tome !

Cette suite est donc, comme le premier volume, une très bonne découverte. Le côté steampunk me ravit, l’histoire avance doucement vers sa conclusion et les personnages ont tous une bonne évolution dans ce tome, surtout Will. J’ai hâte de voir ce que prépare le Magistère pour la suite et comment nos héros vont s’en sortir même si au fond je suis triste à l’idée de bientôt devoir quitter Tessa, Will et Jem.
La Cité des ténèbres, Tome 2 : La Cité des cendres La Cité des ténèbres, Tome 2 : La Cité des cendres
Cassandra Clare   
https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2018/07/17/the-mortal-instruments-tome-2/

Depuis que tout le monde sait que Valentin est de retour, et qu’en plus il a la coupe mortelle, les Chasseurs d’Ombres ne savent plus où donner de la tête. Mais pour Jace et Clary c’est encore pire. Le fait qu’ils soient frères et sœurs n’est pas une nouvelle qu’ils arrivent à avaler facilement. Et comme si tout cela ne suffisait pas, plusieurs meurtres mystérieux ont lieu dans le Monde Obscur, ce qui crée des tensions supplémentaire…

Après avoir dévoré quasiment d’une traite le tome un, je ne pouvais pas ne pas enchaîner sur la suite. Et c’est pour cette raison qu’en une après midi j’ai eu fini ce petit pavé de plus de cinq cent pages. Autant parce que la plume de l’auteure est fluide à souhait que parce que ce tome m’a transporté à nouveau dans son univers sans me laisser une chance de faire une pause. Pas que j’en ai demandé une de toute façon.

Jace fait tout pour oublier le fait que Clary est sa sœur en se perdant dans ce qu’il fait le mieux : chasser les démons. De son côté, Clary s’est jeté à corps perdu dans une histoire avec Simon, même si elle ne sait pas trop vers quoi ça peu la mener car Jace ne quitte pas ses pensées. Ils ont donc déjà bien assez de problèmes, pour en plus rajouter Valentin et ses machinations, ainsi que des meurtres inexplicables. Mais, même s’ils ne le savent pas, quand on est le héros d’un roman on peut difficilement éviter les problèmes.

Je n’avais reproché qu’une chose au tome un : le fait que le point de vue du roman, soit quasiment juste centré sur Clary. Quand on a un univers aussi riche en personnage, c’est bien d’avoir plusieurs points de vue. Et bien ici je suis servi car nous allons passer par le point de vue de Valentin, Jace, Simon ou même de nouveau personnage comme Maia. C’est un véritable plaisir d’en savoir un peu plus sur ce qu’ils pensent, vivent ou voient tout simplement car ils ne sont pas toujours tous ensemble

S’il y a de nombreux personnages dans ce tome, nouveaux et anciens, je ne vais pourtant parler que d’un. Et en plus, il était déjà présent dans le premier livre : Simon. Il est pour moi la force de ce tome deux. Ce Terrestre comme aime l’appeler Jace, nous montre ici qu’il n’est pas un poids mort pour nos amis. Et Dieu sait que son évolution est intéressante et qu’elle me plaît plus que tout. Pourtant, à la base, c’est loin d’être un personnage qui me plaît, mais je le trouve vraiment génial. À côté les deux personnages qui me plaisent de plus en plus c’est Alec et Magnus. Le deuxième pour sa façon d’être naturel et le premier car il est vraiment touchant et je rêve de les voir plus !

Au final, je ressens encore un énorme coup de cœur pour cet univers ! Tout me plaît que ce soit les personnages, l’histoire, les mystères et les différentes créatures. D’ailleurs en parlant de ces dernières je suis assez contente car nous avons maintenant rencontré chaque « race ». En effet, dans le premier tome nous avions des démons, des nephilims, des vampires, des loups et des sorciers. Et si l’ont avez croisé rapidement et de très loin quelques fées, ce n’était pas vraiment visible. Alors que là, nous en avons rencontré plus d’une et cela fait plaisir vu qu’ils étaient les seuls encore dans l’ombre. Bon après, vu leur caractère, ils sont loin d’être mes créatures favorites.
The Mortal Instruments: The Graphic Novel, Vol. 1 The Mortal Instruments: The Graphic Novel, Vol. 1
Cassandra Clare    Cassandra Jean   
J'aime énormément Cassandra Jean, je trouve qu'elle représente les personnages de Cassandra Clare à la perfection.
Alors quel bonheur de retrouver le premier tome illustré par CJ !

Ce premier tome s'arrête juste après la fête chez Magnus donc on aura sûrement un ou deux autres tomes pour boucler le premier tome.
Je suis assez satisfaite du résultat. Il y a quelques coupures mais rien de crucial à l'histoire.

Je suis impatiente de lire la suite !

par Ln_n
La Cité des ténèbres, Tome 4 : La Cité des anges déchus La Cité des ténèbres, Tome 4 : La Cité des anges déchus
Cassandra Clare   
https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2018/08/26/the-mortal-instruments-tome-4/

La guerre contre Valentin est terminée et tout le monde à retrouver une vie normale. Clary, de son côté, s’entraîne pour devenir une Chasseur d’Ombres tout en aidant sa mère à préparer son mariage. Mais le danger rode toujours et Simon pourrait bien se retrouver au centre de tous les dangers.

Normalement j’aurais soit du lire ce tome, et les deux suivant, avant les origines, soit alterner les origines avec les trois dernier tome de la saga principale. Mais trop prise dans l’histoire de Tessa, Jem et Will j’ai plutôt enchaîné la trilogie origine, avant de repartir en compagnie de Clary et ses amis.

Depuis les derniers événements, Clary est sûre d’une chose : elle veut devenir une Chasseur d’Ombres et c’est dans cette optique qu’elle s’entraîne avec différentes personnes. Et entre ça, le fait que tout aille bien depuis plusieurs semaines et sa mère qui se marie, on pourrait croire que la vie est sereine. Mais c’était sans compter les dangers qui rôdent autour de Simon et de Jace. Deux des personnes qui comptent le plus pour Clary sont donc en danger et autant dire que ça permet à l’histoire de mêler plusieurs intrigues.

J’ai adoré retrouver ces personnages car en dehors de Magnus que j’ai croisé dans les Origines, ils m’avaient tous manqué. Notamment Alec, mais vu qu’ici il n’est quasiment pas présent il est difficile de dire que j’ai surpassé ce manque. Par contre je suis heureuse de voir que Simon est au centre de ce tome. J’aime de plus en plus sont personnages et son évolution. Et j’ai trouvé ça très drôle au début de voir ce garçon, qui a toujours été amoureux de Clary rappelons le, sortir avec deux filles en même temps dans ce tome. Et pas n’importe qui ! Mais au fond j’avais un peu de peine pour lui car je me suis assez rapidement dit que ce genre de situation ne pouvait que mal tourner au bout d’un moment.

Ensuite nous avons plusieurs nouveaux personnages dans ce tome. Je ne parlerai pas de certain car ça serait des spoils, mais je souhaite dire deux ou trois mots sur Camille et Kyle. Camille est présente dans les Origines, mais dans la saga principale c’est sa première apparition. Pourtant depuis le tome un nous en entend parler. Elle était l’ancienne chef du clan des Vampires de New-York, dirigé par Raphael le temps de son absence. Et ici elle revient enfin et autant dire qu’elle amène plus de problème qu’autre chose. Mais vu qu’elle est au centre d’un problème de jalousie, chose que j’adore, je ne lui en veux pas trop. Pour Kyle c’est très différent, il m’a assez touché même si à certains moments j’avais envie de lui faire comprendre ma façon de penser. Au final c’est un bon personnage et j’ai hâte de voir comment il va évoluer.

Je finirais par dire que ce tome nous amène plus d’un élément intéressant pour la suite. Entre les nouveaux personnages et ceux qui reviennent, la nouvelle intrigue et les secrets que nous devons encore découvrir, nous avons de quoi faire. Et la fin est assez cruelle pour me faire commencer la suite aujourd’hui même !
La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 1 : L'Ange mécanique La Cité des Ténèbres - Les Origines, Tome 1 : L'Ange mécanique
Cassandra Clare   
https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2018/08/06/the-mortal-instruments-les-origines-tome-1/

Après avoir perdu sa tante, Tessa se rend à Londres pour y rejoindre son frère Nate. Seulement une fois arrivé sur place, ce n’est pas son frère qui l’accueille mais deux femmes très étranges qui sont loin de lui vouloir du bien. Dans le même temps, Will et Jem, deux Chasseurs d’Ombres, se retrouve à enquêter sur un club étrange qui pourrait bien être lié au meurtre d’une Terrestre… Le monde de Tessa va entrer en collision avec celui des Chasseurs d’Ombre alors que pour elle, la magie et le monde obscure n’existe que dans les livres.

Je pense qu’après mes trois dernières chroniques je n’ai pas besoin de dire à quel point je suis tombé amoureuse de l’univers de The Mortal Instruments. J’aimais déjà les autres supports, mais les livres ont toujours un petit quelque chose en plus je dirais. Et là, ce sont les spin-off qui sont le bon côté. Enfin je dis ça, mais au début j’avais un peu peur de me lancer dans les Origines. Quand j’ai vu qu’il valait mieux, soit alterner les tomes 4 à 6 de la saga principale avec la trilogie des Origines, soit se faire les Origines avant les trois dernier volumes principaux, je me suis dit que c’était bizarre. Surtout que les aventures de Clary, Jace, Alec, Simon et Isabelle sont un coup de cœur ultime. Alors une part de moi avait peur que les aventures de Tessa, Will et Jem ne soit pas à la hauteur. À voir si j’ai eu raison, ou non, d’avoir cette crainte.

Nous découvrons donc Tessa Gray, une jeune fille comme les autres qui ne rêve que d’une chose : vivre une vie normale en compagnie de son frère. Sauf que ses plans tombent à l’eau quand elle se fait enlever par les Sœurs Noires, deux sorcières qui ont un but bien précis. Dès lors, Tessa va se rendre compte qu’elle est loin d’être humaine, que son frère est en danger et qu’elle doit apprendre à maîtriser son don. J’ai beaucoup aimé le personnage de Tessa. Cette jeune femme qui entre dans les codes de la fin des années 1800 et qui pourtant n’a pas l’intention de se laisser marcher sur les pieds. Elle m’a beaucoup touché et j’ai trouvé qu’il était simple de s’attacher à elle. Ce n’est pas une héroïne nunuche qui va se cacher derrière un homme. Si elle est loin de savoir ce battre un Chasseur d’Ombre elle ne prendra pas ses jambes à son cou dès que le danger sera présent pour autant.

Avec elle nous découvrons William Herondale et James Carstairs. Si vous avez lu les The Mortal Instruments, alors le nom Herondale ne vous sera pas inconnu, mais je ne rentrerai pas trop dans les détails de peur de spoiler quelqu’un. En tout cas nous avons là deux personnages totalement différents mais aussi inséparables. Will est sarcastique, il aime blaguer sur tout et sur rien au risque parfois de blesser les gens et à tendance à se faire haïr de tout le monde, un peu comme si c’était ce qu’il voulait. On sent pourtant que cette carapace cache quelque chose de plus profond, mais ses secrets sont bien gardés. Je ne sais pas vraiment ce que je pense de lui, pour le monde c’est un personnage que j’aime sans l’aimer. C’est un peu bizarre dit comme ça, mais c’est vraiment ce que je ressens. Il est drôle, à de très bons moments mais en même temps il casse souvent tout par la réplique cinglante de trop. Du coup j’attends de le découvrir encore plus dans la suite pour me faire un avis définitif.

Du côté de James, plus souvent appelé Jem, il est beaucoup plus doux, prévenant, adorable et aimable. Il est clairement mon coup de cœur de ce premier tome. Lui aussi à son lot de secret, mais son caractère font qu’il est simple de l’apprécier.

Si vous avez lu cette histoire après ou pendant la série principale, alors vous retrouverez des noms bien connu. Comme la famille Lightwood, Church ou encore Magnus Bane pour mon plus grand plaisir. C’est vraiment très intéressant de voir les liens entre cette série qui se passe des années en arrière et la première saga.

L’histoire nous fait découvrir l’institut de Londres durant l’année 1878, donc bien avant les aventures de Clary et ses amies. C’est une autre ambiance, des ennemis très différents, une autre époque donc d’autres mœurs et le tout est vraiment bien orchestré. Il y a de très bonne révélation, surprise et scène d’action dans ce premier tome. En plus de cela la fin annonce quelque chose de très intéressant. La plume de Cassandra Clare a fait que j’ai bien eu du mal à lâcher le roman une fois commencé, à nouveau. Autant dire que je ne vais pas attendre longtemps avant de commencer la suite !
La Cité des ténèbres, Tome 3 : La Cité de verre La Cité des ténèbres, Tome 3 : La Cité de verre
Cassandra Clare   
https://lecturesmmdoriane.wordpress.com/2018/08/02/the-mortal-instruments-tome-3/

Pour trouver un moyen de sauver sa mère, Clary doit se rendre à Idris la Cité des Chasseurs d’Ombres. Mais tout ne se passe pas comme prévue… La Cité de Verre est un endroit sacré, mais cela n’empêche pas les menaces de planer. Et le nom de Valentin est sur toutes les lèvres. Durant sa découverte de la cité, Clary fera de nouvelle rencontre et elle fera connaissance notamment de Sébastien qui est bien décidé à l’aider dans sa quête.

Les chaleurs épouvantables et presque invivables pour moi m’ont empêché pendant plusieurs jours de lire, mais j’ai enfin pu terminer le tome trois de The Mortal Instruments ! Et autant dire que ce tome est vraiment génial. Chaque tome à l’air mieux que le précédent de toute façon, l’univers s’étoffe un peu plus, les personnages aussi et on s’attache de plus en plus à eux.

Le tome commence très fort car nous comprenons tout de suite que Clary va aller à Idris, endroit idyllique déjà plusieurs fois évoqué mais encore inconnu pour nous lecteur. Mais là enfin nous allons pouvoir découvrir cette cité qui m’a l’air splendide. Et surtout très tôt nous rencontrons de nouveaux personnages comme Aline et son cousin Sébastien. Je n’ai pas beaucoup d’affection pour Aline que je trouve un peu trop énervant sur les bords. Sébastien lui est différent, plus calme et très intelligent. Je l’ai trouvé plus qu’intéressant surtout qu’il a son lot de mystère.

Avec ça nous retrouvons nos personnages favoris. Isabelle est égale à elle-même durant une bonne partie du tome. Alec cherche toujours à ignorer sa relation (ou non relation selon le point de vue) avec Magnus alors que pour ma part je n’attends qu’une chose : que tout se concrétise entre eux et qu’enfin ont les voit plus ensemble. Mais nous avons quand même le droit à quelques moments entre eux deux et ça me fait déjà plus que plaisir ! Simon a une place intéressante dans ce tome et à nouveau il m’a plus que touché. Ce personnage est pour moi une véritable surprise car je ne pensais pas du tout l’aimer à ce point. Puis nous avons Jace et Clary qui meurt toujours d’un amour interdit entre eux. Ils me font vraiment mal au cœur car dès qu’ils se voient où qu’ils pensent à l’autre ont ressent leurs sentiments.

L’histoire nous permet bien sûr de découvrir le troisième instrument mortel. Le premier tome était centré autour de la coupe, le second de l’épée alors ce n’est pas une surprise qu’ici nous parlons du miroir. J’ai beaucoup aimé la manière dont la recherche et la découverte du miroir ce fait. Tout comme j’ai apprécié chaque chapitre de ce tome. Même si certain personnage détestable était présent comme Malachi et Aldertree que j’ai détesté dès la première rencontre.

En tout cas cette suite me fait aimer encore plus la saga de The Mortal Instruments. Je n’ai qu’une hâte me plonger dans la suite, mais j’ai cru comprendre qu’avant il fallait lire le premier tome des Origines alors le tome quatre va attendre un petit peu.