Livres
472 456
Membres
445 006

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Anthologie des Imaginales 2011 : Victimes et Bourreaux



Description ajoutée par nasta 2011-07-08T19:05:13+02:00

Résumé

« Venant du couloir, je perçois de temps à autre des voix. Les gardiens, sans doute, chargés de surveiller les geôles. Je pourrais crier, pleurer, appeler à l’aide, supplier qu’on ôte mes chaînes le temps que je me soulage ailleurs que sur cette paillasse, tachant mon boubou et mes jambes – quelqu’un finirait par venir, fût-ce pour m’ordonner de me taire. Mais je devine que c’est exactement ça qu’ils attendent. Ils veulent que je me dépouille peu à peu de ma fierté. Ils veulent me peler comme un oignon, m’arracher toute dignité. Hors de question.

Je ne les laisserai pas faire. »

Victimes et Bourreaux… Réalisée en partenariat avec les Imaginales, le festival d’Épinal où le meilleur des auteurs de la fantasy française et mondiale se retrouve chaque année, cette anthologie s’inscrit dans la lignée de Magiciennes et Sorciers et de Rois et Capitaines, salués par une critique enthousiaste qui y a vu « sans doute la meilleure anthologie de fantasy francophone parue à ce jour » (ActuSF).

Chef de guerre perdu en territoire hostile, épouse martyrisée par le mari que pourtant elle aime, nains terrifiés par un dragon endormi, gourou indifférent à la souffrance de ses adeptes, criminel de guerre en quête d’une impossible rédemption : vous n’oublierez pas de sitôt les héros de Victimes et Bourreaux !

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

Extrait

Nous étions couchés sous un arbre duveteux, mon flanc sur le sol, sa tête à elle sur mon côté. Je me souviens qu'il a commencé à pleuvoir. Nous n'avons pas bougé, alors j'ai poussé tout autour d'elle. Mes branches, mes vignes, tout autour de son visage. Mes rameaux au creux de ses cheveux. Elle avait des bois de cerf. Elle avait sa ramure magnifique. Nous étions enfin mélangés. Elle et moi, Cernunnos brisé. (Justine Niogret, Porter dans son sang l'artefact et l'antidote)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Comme dans tout recueil de nouvelles, il y a du bon et du moins bon.

Je dirais que les sept premières nouvelles sont bonnes voire très bonnes et les dernières un peu moins.

Il y a du trash, du moins trash, du suggéré, du décrit du début à la fin, des intrigues complètes, des passages sans contexte, bref il y en a pour tous les goûts.

Je trouve ces anthologies vraiment bien faites, éditées pour l'amour de la fantasy et pas par appétit commercial.

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 6
Commentaires 1
Extraits 7
Evaluations 2
Note globale 6.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode