Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de anthony1994 : Je suis en train de lire

retour à l'index de la bibliothèque
Les Arcanes du Temps Les Arcanes du Temps
Lionel Behra   
Les ARCANES du TEMPS fait partie des 6 nominés pour le Prix Imaginales des Lycéens 2014.
Sa Majesté des mouches Sa Majesté des mouches
William Golding   
Je trouve que ce livre est très dur et réaliste. Trop même. Il m’a assez choquée mais tout ce qui est décrit est vrai. Les descriptions de l’auteur sont super. Mais je ne vois pas comment noter ce livre. Global ? Choquant. Scénario ? Dur. Ecriture ? Bon. Trop bien décrit. Originalité ? Ben ça ! Additivité ? J’irai pas jusque là, quand même. Originalité ? J’aurai aimé mais malheureusement non. Personnages ? Humains. Humour ? J’en parle même pas.
On peut plus penser de la même façon après avoir lu ce livre. Chaque mot peut cacher une dispute qui cache elle-même une mort. Chaque île cache la terreur, la sauvagerie, la mort. Chaque enfant cache sa part d’ombre, de fureur, de sadisme, de folie meurtrière. De mort. Chaque personne est toquée. Chaque personne est cruelle. Chaque personne est un monstre sans civilisation. Nous somme tous des sauvages. Nous. Sommes. Des. Sauvages. Tous.
Comment ne pas être traumatisé après avoir vécu ça ? Comment ne pas penser différemment ? Comment ne pas frémir de peur à chaque fois que l’on prononce un nom ou un mot tabou ? Île ! Piggy ! Simon ! Feu ! Comment ne pas devenir fou, faire des cauchemars toutes les nuits, rester enfermé, laisser les lumières allumées, être constamment avec quelqu’un, ne pas se suicider après ça ? Comment vivre avec les morts sur la conscience ? Comment vivre après cette épreuve ? Autant en finir tout de suite ! Comment vivre après avoir pourchassé, avoir été pourchassé par ses semblables devenus fous de sauvagerie, avoir tué, s’être battu ? C’est comme les Hunger Games, c’est comme Titanic, c’est comme… On est marqué au fer rouge après ça. Et bien rouge. Rouge du sang dégoulinant des victimes. Rouge de Mort.
Sa Majesté des Mouches, c’est un thriller, un film d’horreur à sa façon. Et je peux vous dire qu’entre les films d’horreurs et la vraie horreur, l’écart est incroyablement plus grand de terreur.

Je tiens aussi à dire que je n'ai pas, moi, été traumatisé ou quoi par ce livre. Mais si j'étais les personnages... Je recommande même ce livre à ceux qui veulent réfléchir sur l'Humanité ou même sur leur Humanité.

par Kallik
La Fourchette, la sorcière et le dragon La Fourchette, la sorcière et le dragon
Christopher Paolini   
Que faut-il attendre de ces scénettes issues de notre bien aimée terre d'Alagaësia ?

Pour les mordus d'Eragon, comme moi, vous serez ravis : quel bonheur de pouvoir prolonger l'aventure !

Ces trois histoires permettent de passer outre la conclusion du dernier roman via un virage inattendu : des têtes connues vous attendent entre les pages mais il y aura également des inconnus au bataillon.
Car plus qu'un tour d'horizon du devenir des personnages, "The Fork, the Witch and the Worm" offre une expérience complémentaire : en ce sens, l'ultime récit vaut bel et bien le détour puisqu'il introduit un nouvel élément du folklore des Urgals.

D'autre part, ce fut bien entendu un grand plaisir d'en apprendre plus sur Angela même si (je vous rassure) [spoiler]cette grande dame conserve sa part de mystère... Paolini a compris que le voile de brume qui l'entoure fait justement partie de son succès. Ainsi, ce qui est révélé fait figure d'amuse-bouche et il nous tient en haleine ![/spoiler]

En somme, ce livre a de quoi satisfaire les fans de la première heure tout autant que les conquis de la dernière minute. Il faut davantage le concevoir comme une surprise et non pas comme une clé scénaristique.
Petit plus ? La version hardcover anglaise est tout à fait sublime, avec une très jolie carte en couleur à l'intérieur et de belles illustrations.

Craquez si vous le voulez !

par Mimori
La clé de lumière, Tome 1 : Scintillement La clé de lumière, Tome 1 : Scintillement
Tracy Clark   
Ce livre est bien écrit je suis en train de le lire et il m'a tout de suite accroché pour son originalité et le style d'écriture. Il y a aussi de l'humour et de la romance.
La clé de lumière, Tome 2 : Déviation La clé de lumière, Tome 2 : Déviation
Tracy Clark   
Je dois avouer être un peu déçu, l'histoire ne m'as pas accrocher, peut-être est ce que ce n'est pas tout as fait mon style le problème. En général je dois avouer c'est pas mal, mais le caractère de Finn m'irrite énormément, je voulais tellement qu'il aille voir ailleurs et la laisser vivre c'est aventure sans lui...
Le caractère de Cora toutefois c'est grandement amélioré je trouve comparé au premier tome.
Si vous avez aimer le premier tome le deuxième va sûrement être as votre goût, mais moi personnellement je ne suis pas pressé de lire le troisième tome.

par Parcker
La clé de lumière, Tome 3 : Illumination La clé de lumière, Tome 3 : Illumination
Tracy Clark   
Can one girl be the light in a world spiraling toward darkness?

Haunted by the loss of her loved ones, Cora Sandoval, one of the remaining few of an extraordinary race known as Scintilla, holds the key to disentangling the biggest conspiracy in human history…and its link to the fate of the human race. As Cora follows a trail of centuries-old clues and secrets, she collides with a truth not only shocking, but dangerous.

With enemies both known and unknown hot on her trail, Cora must locate each of the ancient clues hidden in the art, religions, and mythologies of humankind. And through it all, she must keep her heart from being torn apart by the two boys she loves most. One is Scintilla, one is Arazzi.

Save herself. Save the Scintilla. Save the world.

Or die trying…

par cdv25
Les Cartographes, Tome 1 : La Sentence de verre Les Cartographes, Tome 1 : La Sentence de verre
S.E.Grove   
Alors je ne sais pas si c'est moi qui ai fait ma blonde ou si le récit est vraiment ardu à la compréhension, mais plus j'avançais dans l'histoire, moins je la comprenais. Dès l'explication des Cartes, j'étais perdue... (et ça n'a fait qu'empirer à chaque nouvelle explication.)
En tout cas, le résultat est que je n'ai pas compris grand-chose de ce que je lisais. Entre le Théo qui débarque plus ou moins de nulle part, Sophia qui se comporte comme une adulte, le lachrima qui vient comme un cheveu sur la soupe (d'ailleurs je n'ai toujours pas compris le rôle de cette créature) l'enlèvement de Shadrack par... euh... bah là encore je n'ai pas compris qui était cette personne, ni ce qu'elle voulait... Bref, j'ai rien pigé ou presque.

Pourtant, je n'ai pas de suite arrêté ma lecture, car bizarrement je n'en avais pas envie. Je me suis un peu retrouvée comme une gamine qui regarde un film dont elle ne saisit pas tout (doux euphémisme) mais qui est grisée par l'atmosphère et l'action de celui-ci. Dans les Cartographes c'est ça, l'univers est très complexe (beaucoup trop d'informations en peu de temps) mais en même temps il est électrisant et donne envie de connaître la suite.
Sauf que, à un moment donné, la gamine qui mate son film auquel elle ne pige rien, fini par ? Par ?
Par... s'endormir, oui !
Donc voilà, quand est arrivé ce moment inévitable où je me suis ennuyée, j'ai préféré stopper là ma lecture.
Par contre, il n'est pas dit que je ne la reprenne pas un jour, quand j'aurais plus de temps, l'esprit plus éclairé et pas d'enfants dans la maison.

Avis complet sur : http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/10/les-cartographes-t1-la-sentence-de.html

par toutoun
Les Cartographes, Tome 2 : Le Passage d'Or Les Cartographes, Tome 2 : Le Passage d'Or
S.E.Grove   
Sophia est toujours à la recherche de ses parents, disparus il y a plusieurs années. Mais son oncle, submergé de travail depuis sa promotion, ne lui est plus d'une grande aide pour lui apprendre à déchiffrer les cartes, et trouver des pistes.

Un complot ourdi contre lui va laisser la jeune fille seule, en possession d'une carte nouvelle et donnant de nouveaux indices. Pendant que son ami Théo va essayer de faire innocenter Shadrack, elle s'embarque, seule, sur un navire, vers une destination inconnue et lointaine.

L'un et l'autre vont faire d'étranges et dangereuses découvertes, les menant à différentes solutions. Une chose une sûre: ils ne sont pas au bout de leurs surprises.

Quand j'avais découvert le premier tome, j'avais été un peu déçue. Je n'y avais pas trouvé de structure suffisante, ni de trame bien établie. Et j'avais espéré, à l'époque, pouvoir découvrir dans la suite une amélioration à ce point de vue...

Je n'ai pas été déçue. Dès les premiers chapitres, j'ai bien senti une différence. Clairement, le texte et le scénario ont été mieux travaillé. Travaillant sur deux époques différentes, l'auteur retrace une partie de l'histoire des parents de Sophia, pendant que l'on suit également la jeune fille dans sa recherche pour les retrouver.

Dans un troisième temps, il a également créé un complot, énorme, et astucieux, qu'il a confié à Théo. Trois tableaux, deux territoires différents, et tout s'imbrique parfaitement l'un dans l'autre. Je n'ai pas du tout été perdue, cette fois. A chaque chapitre, je savais très bien où je me trouvais et avec qui. Et chaque chapitre me donnait envie de lire le suivant. Pour moi, c'est un pari gagné, un vrai beau défi relevé, surtout en sachant que j'avais quelques appréhensions.

Du coup, je suis nettement plus intriguée par le troisième tome (y en a-t-il d'autres de prévus?).

J'ajoute également que j'ai un vrai gros coup pour la couverture du roman, que je trouve absolument magnifique! Pas vous?

par bebi
Les Cartographes, Tome 3 : L'illusion écarlate Les Cartographes, Tome 3 : L'illusion écarlate
S.E.Grove   
Une fois n'est pas coutume, deux fois n'est pas un hasard, trois fois c'est un miracle!
Ecoutez, une nouvelle fois, je n'ai rien à redire quant à l'oeuvre de Madame S.E. Grove! Et ici, concernant le troisième et dernier tome de la trilogie des Cartographes!
Encore une fois, cette lecture a été une régalade pour les sens... Pour tous les sens et dans tous les sens du terme!
Déjà, cette poésie dans le texte! Elle ne nous a pas quittés depuis le premier tome! S.E. Grove parvient avec tellement de fluidité et de beauté à défendre des idées empruntes d'un bel idéalisme et de pacifisme en les parsemant à travers de jolies métaphores qu'elle emprunte à un monde gouverné par le fantastique et l'aventure.
Si on en vient à parler de l'univers que l'auteure nous offre, on ne peut rester qu'ébahi devant tant de créativité et d'originalité: car, des Lachrimas aux Elodéens en passant par les Anciens, tout est inédit! Sans parler du fait que l'auteure est parvenue à créer une Histoire (avec un grand H) propre à son monde que l'on a plaisir à retrouver dans chaque petit encart de début de chapitre.
C'est donc avec tristesse que l'on quitte Sophia et tout son petit monde à la fin de L'illusion écarlate, car oui, on s'était attaché à la fois aux lieux (à travers les Âges) mais aussi à cette ribambelle de protagonistes qui amènent chacun de leur côté quelque chose d'important à l'histoire!
En bref, Les Cartographes, série qui se clôt par ce tome, est une lecture qui a beaucoup compté pour moi! À chaque fois que je conseille sa lecture, c'est avec le même enthousiasme! À chaque fois que je débute un nouveau tome, c'est avec la même facilité qui m'entraîne dans cet univers qui parvient brillamment à mêler aventure, fantastique, poésie et Histoire. Je conclurai sur: Un grand merci, Mme Grove, pour ces délicieux moments passés avec Sophia, Théo et tous leurs accolytes!

par Chika