Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Anthryna : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Psi-Changeling, Tome 1 : Esclave des sens Psi-Changeling, Tome 1 : Esclave des sens
Nalini Singh   
J'ADHERE !

Bien qu'un peu déconcertant au départ, c'est avec une facilité confondante qu'au bout de quelque pages nous plongeons dans cet univers de Psi et de Changeling.
Sascha - une Psi Cardinale défaillante puisqu'elle ressent -, et Lucas - un Changeling qui de son côté apprécierait l'anesthésie de certains de ses sens - sont appelé à mener ensemble un projet immobilier.
Bien que leurs races soient ennemies de principe depuis un siècle, les voilà à l'aube d'une guerre suite aux meurtres de plusieurs femmes Changeling, perpétrés - aux vues de preuves indirectes - par un Psi.

Sascha qui au début nous paraît fade et insignifiante, gagne au fil de la lecture notre attachement et son humanité la rend touchante. Lucas quant à lui est un léopard Alpha dans toute sa splendeur, sa dévotion et sa protection envers sa Meute sont quelque peu mis à mal par sa rencontre avec Sascha.
Peu à peu il devient obsédé par elle - l'ennemie -, sans s'en rendre compte il commence à développer un lien avec elle et ses instincts primaires pointent le bout de leur nez.
Je suis convaincue que cette nouvelle série tiendra de belles promesse si les suites sont à l'image du tome 1.

par ccmars
Psi-Changeling, Tome 2 : Visions torrides Psi-Changeling, Tome 2 : Visions torrides
Nalini Singh   
Un bon deuxième tome dans la lignée du premier.
Cette fois nous nous penchons sur Vaughn, une Sentinelle de la Meute des léopards, même si de son côté il est un jaguar.
Il est sans nul doute plus animal qu'humain, tant dans sa façon d'agir que dans sa manière de réfléchir.
C'est donc guidé par ses instincts primaires qu'il est attiré par un complexe au coeur de la forêt où réside - ou plutôt : vit en recluse - Faith, une Psi possédant un don de clairvoyance, une C-Psi.
Il est immédiatement fasciné par cette jeune femme, n'écoutant que ses sens et son jaguar intérieur, il pousse dès le départ Faith dans ses retranchements et ses limites, l'amenant inexorablement au bord de l'abîme - le vortex - qui pourrait lui couter la vie ou sa santé mentale.
Ce jaguar à la sensualité dévorante, initie Faith et se laisse consumer par ses désirs empreints d'un érotisme et d'une sauvagerie toute féline.
Une nouvelle enquête entre le monde des Changeling et des Psi, on en apprend davantage sur le Gardien du Net et nous retrouvons avec plaisir les personnages du premier volume.
Un univers toujours aussi intéressant et pour ma part, j'attends déjà le tome 3.

par ccmars
Ghostwalkers, Tome 1 : Jeux d'Ombres Ghostwalkers, Tome 1 : Jeux d'Ombres
Christine Feehan   
Ici, pas d'histoire de vampires ou de loup-garou mais de personnages doués de pouvoirs paranormaux. L'intrigue est bien faite, il y a de l'action. La relation entre Lily et Ryland est assez torride. Ce premier tome m'a plut et laisse envisager une série intéressante.

par Evaelle
Ghostwalkers, Tome 2 : Jeux d'Esprit Ghostwalkers, Tome 2 : Jeux d'Esprit
Christine Feehan   
Avant de commencer un grand merci à Livraddict et aux éditions Milady qui m'ont permis de lire ce second tome de cette nouvelle saga.
Je ne sais pas si vous vous souvenez mais la lecture du premier tome a été un vrai coup de cœur pour moi. Et bien malgré le fait que j'ai mis une semaine à lire ce deuxième tome (la joie de la reprise des cours), ce second tome est aussi un coup de cœur.
Nous retrouvons Lily et les ghost walkers, quelques mois après les avoir quitté à la fin du premier tome. Comme promis, notre scientifique est partie à la recherche des petites filles qui ont été « élevé » en même temps qu'elle. Elle vient justement de retrouver Dahlia qui a pour compétence d'attirer l'énergie. L'un de nos militaires doit se dévouer pour aller la chercher et c'est Nicolas qui s'y colle.
Le résumé de ce second tome donne l'impression que seulement Dahlia et Nicolas vont être présents. Ce n'est pas totalement faux puisqu'à partir du moment où notre volontaire par à la recherche de cette jeune fille, l'auteur ne parle plus du tout des autres personnages jusqu'à ce que Nicolas est besoin de renfort. A partir de ce moment là, nous apprenons à mieux connaître un petit peu les autres ghost walkers. Malheureusement, Lily et Ryland sont très peu présents. Je trouve ça dommage ces nouvelles saga qui ne nous permettent pas de suivre la suite des aventures des précédents personnages. Ça nous laisse trop sur notre faim, pour ma part en tout cas.
Revenons en aux aventures de Dahlia et Nicolas. Cette fois plus d'action que dans le tome précédent puisque notre héros arrive en pleine tentative d'enlèvement et que pendant la majeur partie de l'histoire ils vont devoir échapper à des méchants.
Nicolas présenté comme un solitaire dans le premier tome va se révéler pas si solitaire que ça mais surtout très protecteur et très possessif. J'ai beaucoup aimé l'évolution de ce personnage qui se fait peut-être un peu trop rapidement parfois.
Dahlia est une jeune fille solitaire, pas par choix mais par obligation, suite à ce que le professeur Whitney lui a fait subir lorsqu'elle n'était qu'une enfant. Elle se pose beaucoup de question sur Nicolas, sur ses "amis", ses ennemis, sur elle, sur le comportement qu'elle doit avoir... Je trouve que c'est un personnage très intéressant et très complexe. Malgré tout, je trouve qu'elle accepte facilement, peut-être même trop facilement, certaines choses.
Ce sont donc deux personnages très attachants que l'on aimerait connaitre encore plus. Mais vu le fonctionnement de cette saga, je pense qu'il ne faut pas trop s'y attendre.
Côté histoire d'amour, vous vous en doutez il va se passer quelque chose entre les personnages principaux. C'est dommage parce que l'on retrouve un peu le même genre de scénario qu'entre Lily et Ryland bien que les raisons soient différentes et bien plus compréhensives.
Côté sexe, il est clair que cette saga aura du sexe dans tous ces tomes, il faut patienter quelques pages de plus que dans le tome précédent mais les scènes sont très nombreuses. Cette fois, l'auteur a trouvé une explication pour l'existence de ces passages mais je trouve que malgré tout elles sont un peu voire beaucoup trop présentes.
Pour conclure, un livre à ne pas mettre en toutes mains qui nous emmène à la chasse au traitre en compagnie d'un couple et de leurs amis avec qui on ne s'ennuie pas.
Encore merci au forum et à la maison d'édition de m'avoir fait confiance et vivement le troisième tome pour apprendre à connaître plus en profondeur un troisième ghost walkers et sa prétendante (je suppose).
Ghostwalkers, Tome 3 : Jeux Nocturnes Ghostwalkers, Tome 3 : Jeux Nocturnes
Christine Feehan   
J'ai adoré Gator et Flamme ils m'ont trop donné envie de faire parti du monde des ghostwalkers très bon tome.

Je ne l'ai pas lâché du début à la fin

par hemera
Ghostwalkers, Tome 4 : Jeux Interdits Ghostwalkers, Tome 4 : Jeux Interdits
Christine Feehan   
J'ai été un peu déconcerté au début par ce quatrième tome car s'il a pour héros un ghostwalker Jack Norton qui lui aussi à été modifié ,il n'appartient pas à la même équipe que nos trois héros précédents , il appartient au second groupe. Il est brièvement apparu dans le tome 2 lors d'un face à face avec Nico , il est comme lui un sniper redoutable. Nous avons également eu un aperçu de sa mission dans le tome 3, parti au Congo pour essayer d'exfiltrer son frère jumeau Ken lui aussi militaire, il s'est fait tiré dessus et a demandé aux autres ghoswalkers de le laisser sur place pour éviter de les ralentir.

Lorsque le récit commence nous trouvons Jack au milieu du camp des rebelles qui le retiennent prisonnier, il a été effroyablement torturé de manière cruelle et sadique,mais c'est un militaire et surtout un ghostwalker. La haine qu'il ressent le nourrit si profondément qu'elle va l'aider et le soutenir durant son évasion. C'est un homme épris de justice, dur et froid ,qui ne rit jamais,il ne voit que la laideur des choses ,il est emprisonné dans une carapace un univers bien à lui où seul son frère parfois accède. Ce battant ne renonce jamais, son désir de vengeance alimenté par la souffrance qu'à subit son jumeau et qu'il revit dans ces cauchemars est tel qu'au lieu de s'enfuir de suite ,il va rester au péril de sa vie et essayer de tuer celui qu'il rend responsable de sa torture et de celle de son frère.

Briony Jenkins travaille dans le milieu du cirque avec ses frères,elle ne leur ressemble en rien et pour cause c'est une des enfants ayant subies les expériences du Professeur Whitney. C'est une jeune femme qui ne sait pas exactement pourquoi elle a ses capacités psychiques,pour sa famille elle souffre tout simplement d'une forme d'autisme du fait que lorsqu'elle souffre de maux de tête ,elle s'isole et se balance de longues heures et se renferme dans un monde bien à elle ( symptôme et attitude que Dalhia héroïne du second tome ressentait également ). D'autre part comme ses consœurs elle supporte difficilement le contact physique. Elle se pose beaucoup de questions sur ce qu'elle est:pourquoi ses parents ont voulu lui faire suivre un entrainement physique rigoureux?pourquoi a t'elle un médecin attitré qui saute dans un avion dès qu'elle a le moindre rhume?

La rencontre fortuite (mais l'est elle vraiment?) entre Jack et Briony se fait dans le chaos, c'est très étrange ses deux personnes que tout oppose ,ne sont dans le principe pas fait pour être ensemble mais une attraction irrésistible les attire l'un vers l'autre. Est ce du aux manipulations du professeur si oui dans quel but ? de la même façon que le couple précédent nous resterons sur notre faim. C'est malgré tout une très jolie relation que nous décrit l'auteure différente.
Si ce tome au départ m'a désorienté ,au final il m'a permis de répondre en partie aux questions que je me posais. Il est différent dans la construction et l'approche des caractères ,cependant il est tout aussi intéressant que les autres et avec les réponses qu'il donne c'est une excellente transition pour la suite de la série. Car Christine Feehan n'en a pas finit loin de là avec cette expérience scientifique et si elle nous satisfait nous lectrices avec certaines explications , elle ne répond pas à tout et nous lance sur une autre piste pour mieux nous allécher.
Il faut espérer que Milady n'attendra pas trop longtemps pour traduire et publier le tome 5.

par samba
Au nom de l'Harmonie,  Tome 1 : Zéphyr Au nom de l'Harmonie, Tome 1 : Zéphyr
Olivia Sunway   
Tout d’abord revenons aux origines de ma découverte de « Zéphyr », une façon assez originale de faire connaissance, mais non moins passionnante et divertissante.

J’étais pour ainsi dire tombée sur un prologue sur le net qui m’avait d’entrée enthousiasmé, malheureusement, je n’avais pas noté l’adresse du site et du coup avais pesté face à ma maladresse de ne pouvoir le retrouver. Ce n’est que quelques mois plus tard en octobre 2012 précisément que la chance me sourit et que je mettais enfin la main sur le texte tant convoité. C’est à partir de ce jour que je suivis avec intérêt chaque chapitre que l’auteur nous offrait au compte-gouttes. J’assaillis d’ailleurs cette dernière d’une myriade de questions au sujet de son œuvre et c’est avec passion et surtout beaucoup de patience qu’elle y répondit, par ce biais, j’appris que son histoire s’épanouissait dans le genre Urban Fantasy et serait le premier d’une saga. Totalement accro à son univers, j’accueillis avec joie la proposition inattendue de Nathalie Chapouille, découvrir en avant-première son bébé en intégral, une occasion que je ne pouvais refuser au vu de l’état de manque que me procurait ce titre après ce lent effeuillage bel et bien calculé pour nous mettre l’eau à la bouche. Ne dit-on pas que le point commun des bons auteurs est le sadisme, peut-être était-ce un signe avant-coureur, en tous les cas, au vu de la façon de procéder de la demoiselle, cette dernière avait déjà de bonnes prédispositions quant à nous faire rager et saliver après chaque fin de chapitre. Il ne me restait plus qu’à savoir si les premières impressions seraient les bonnes ou se révèleraient, malheureusement, n’être qu’une énième poudre aux yeux…

Passons dès à présent à mon avis qui je le souhaite vous donnera envie de tenter cette aventure qui ne vous laissera aucun répit, car une fois à l’intérieur de cet ouvrage difficile d’en ressortir s’en en avoir terminé avec lui. Vous voilà avertis.

  Melinda Violette, jeune fille de 15ans vient juste de fêter son anniversaire. C’est en sortant de sa soirée qu’elle sera sauvagement agressée par une jeune femme portant un katana. Sauvée in extremis par un homme arborant une étrange cicatrice sur la main, Mélinda gardera néanmoins quelques traumatismes de cette fameuse nuit. Nous la retrouverons 10 ans plus tard, la jeune fille ayant laissé place à une jeune femme qui n’a certes pas oublié cette douloureuse nuit, mais qui est tout de même parvenue à prendre le dessus. Entourée par sa famille, ses fidèles amies, mais surtout soutenue par son complice et meilleur ami Nathan, Méli a fait table rase du passé. Bien évidemment et fatalement, Melinda devait tôt ou tard être rattrapée par son passé, et c’est par le biais d’un collier offert par Nathan dont le motif ressemble étrangement à la cicatrice de son sauveur que les hostilités pourront bel et bien débuter, apportant son lot de tristesse, malheur, trahison, désillusion et effets secondaires…

  C’est porté par une plume fluide, agréable et incroyablement addictive que l’auteur nous emporte dans son univers flirtant habilement entre réalisme et fantastique. Un style grisant, malicieux et dynamique nous présentant une mythologie originale et rafraichissante. L’auteur nous offre un premier roman se trouvant néanmoins bien loin des premiers balbutiements, tenant fermement les rênes de son intrigue du début à la fin. Nathalie Chapouille nous fait chavirer dans son œuvre menée tambour battant et dont le suspense rondement mené nous maintient fermement captif de son fracassant prologue à sa déstabilisante et rageante conclusion. Nous vacillons page après page, dévorons chaque chapitre non sans déplaisir avec une avidité ne cessant de croitre. Un monde pourvu de personnalités réalistes et attachantes dont la psychologie travaillée avec beaucoup de minutie rend leurs interactions et réactions plus que crédibles. Des personnages profondément humains tant dans leurs qualités que leurs défauts.

     Parlons dès à présent de ces acteurs appelés à nous faire frissonner, intriguer et passionner.
Pour commencer, Mélinda l’héroïne de ce roman.
C’est par le biais de la narration de cette jeune femme que nous pénètrerons dans l’antre de « Zéphyr », un voyage exaltant, mais également douloureux pour cette dernière n’ayant pas été préparée à affronter le pire. Catapultée au cœur même d’enjeux lui étant inconnus et qui la dépassent, Meli n’aura de cesse de se débattre et de combattre un destin dont elle ne veut pas. Petit bout de femme attachant, drôle et n’ayant pas la langue dans sa poche, Mélinda aura toujours une répartie bien placée pour nous faire sourire nous offrant des passages parfois hilarants. J’ai d’ailleurs plus d’une fois gloussé, voir pouffer de rire, lors de ses interactions avec Nathan. Un humour se voulant communicatif et tombant à pic, sachant désamorcer certaines situations.
Deuxième protagoniste très important, laissant planer une aura de mystère autour de lui, Nathan. Je dois dire que je me suis très vite attaché à ce personnage même si certaines de ses actions m’ont tout bonnement excédée au même titre que Méli. Meilleur ami de l’héroïne, présent auprès d’elle depuis de nombreuses années, ce dernier cache néanmoins beaucoup de choses, mais dans quel but ? Personnage assez protecteur, jaloux et dévoué à sa meilleure amie dans les bons et mauvais moments. Homme assez drôle et taquin, Nate dévoilera cependant une part d’ombre fermement ancrée dans ses origines. Sa relation avec Méli se voudra douce, tendre, complice et surtout ambiguë, nous plongeant dans une ambiance romantique et sensuelle qui s’intensifiera et les consumera peu à peu.
Le dernier personnage important de cette histoire se nomme Alex. Oui, je vous vois déjà lever les yeux aux le ciel en vous disant « pitié pas un énième triangle amoureux ! » J’ai également eu la même réaction que vous, mais heureusement, l’auteur a su habilement bien l’amener sans jamais lasser au vu des rebondissements et de la tension croissante et omniprésente. Meilleur ami de Nate, Alex est un être assez égocentrique, fier, arrogant et pourvu de beaucoup d’humour, il deviendra celui que vous adorerez détester, mais qui parviendra également à titiller votre curiosité. Tour à tour détestable et attachant, Alex insufflera le chaud et le froid à sa convenance et démontrera qu’il est prêt à tout pour obtenir ce qu’il désire. Homme assez complexe et dangereux qui m’a fait fortement penser à un lion en cage, une fois la garde baissée s’en est terminé. Un rapport conflictuel mêlé de haine et de désir s’instaurera entre Méli et ce dernier, nous gratifiant de passages croustillants dont la tension sexuelle ira crescendo.
   Nathalie Chapouille a su équilibrer son récit entre aventure, fantastique, romances et érotisme. Les scènes d’amour se veulent bien décrites, sensuelles et saupoudrées d’une pincée d’érotisme. Un trio qui s’assombrira au même titre que l’intrigue et se voudra plus torturé que jamais nous offrant des scènes poignantes et désespérées.
Un petit dernier pour la route sans toutefois vous dévoiler son identité sera l’une des personnes qui tentera de tuer Mélinda au cours de ce récit. Cette personnalité psychopathe m’a à la fois glacée et fait pitié au vu de son passif. Personnage consumé par la folie, la rage et la vengeance qui n’hésitera pas à tuer qui que ce soit se mettant sur sa route.

   Ce tome introductif sera également pourvu de beaucoup d’autres personnalités appelées à croiser de manière douce ou douloureuse Mélinda, Nate et Alex. Je tairai donc sciemment leurs identités afin de conserver le suspense, car l’une des qualités primordiales de « Zéphyr » est le fait d’être dans l’incapacité d’anticiper la mythologie née de l’imaginaire de l’auteur, chaque théorie se révélant au bout du compte fausse. On est donc à la fois frustré, mais totalement satisfait de n’avoir pu deviner comment se déroulerait cette histoire.

L'autre originalité de cette œuvre se situera dans le traitement, Nathalie Chapouille ne se cantonnera pas uniquement aux mésaventures et destin fantastique de Mélinda, mais nous immergera également dans sa vie de tous les jours, mêlant étroitement sa famille et ses amies. Nous assisterons ainsi à ses sorties avec ses loufoques copines, en soirée ou à domicile, ses déplacements chez ses parents et même ses déboires au travail en début de roman.

  Il est temps à présent de parler des petits défauts, et oui il faut bien rester objectif, il n’y a pas de livres parfaits.
  J’ai pu relever quelques coquilles çà et là, des erreurs concernant le temps, mais pas de quoi nous piquer les yeux. Autre petit point, quelques facilités usées parfois, mais ne décrédibilisant nullement les fondements de l’histoire.

    Ce titre a-t-il comblé mes attentes et exigences ? La réponse est oui et même au-delà. Je me suis retrouvée totalement absorbée par cette ambiance grisante nous mettant un pied dans le réel et l’autre dans l’imaginaire. Un univers à la fois léger et sombre teinté de romances torturées et sensuelles. Une plume simple, mais fluide et surtout délicieusement addictive dont le récit se déguste et se dévore en même temps.

Un roman se révélant passionnant, touchant et poignant mettant en place les bases d’une mythologie vaste et complexe, promettant une suite riche en surprises. J’ai été charmée par cet univers apportant une bouffée d’air frais au genre, et c’est avec un sentiment de satisfaction mêlé de frustration que je refermais ce livre au vu du dernier chapitre oppressant et de cette conclusion bouleversante. Une œuvre unique tout en émotion qui engloutira vos soirées sans que vous ne vous en rendiez compte et ne puissiez rien y faire. Un titre d’Urban Fantasy made in France que je vous recommande très chaudement.

par Luna05
Au Nom de l'Harmonie, tome 3: Descendance Au Nom de l'Harmonie, tome 3: Descendance
Olivia Sunway   
Un tome qui conclut la saga et permet aux personnages de trouver leurs places respectives dans le monde de l'Harmonie. Je vais essayer de ne pas spoiler l'histoire !

J'aime bien la manière dont Mélinda prend les choses en main et garde la tête haute (et sa personnalité) face au Conseil et à ses décisions arbitraires. Tout l'épisode sur la grossesse m'a vraiment plu et j'ai apprécié l'attitude d'Alex. En revanche, Nathan m'a énervée pendant pratiquement le roman : cette fois, c'est définitif, je n'aime pas du tout ce personnage (et par la même occasion, ce que Mélinda lui trouve).

J'ai été étonnée par la manière dont les amies de Mélinda s'intègrent à sa nouvelle vie et j'ai aimé la fin et ce qu'on nous laisse voir de Jade. Pour le reste, je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler


Ce que j'aime : la manière dont Mélinda assume ses choix, sa relation avec Alex, l'harmonie partagée entre Marc et Mélinda


Ce que j'aime moins : Nathan


En bref : Une jolie conclusion à la saga qui permet à chaque personnage de trouver sa place


Ma note


6,5/10

par JessSwann
Au Nom de l'Harmonie,  tome 2 : Miroir Au Nom de l'Harmonie, tome 2 : Miroir
Olivia Sunway   
Par Yannick de ProseCafé

Commençons par un petit historique. J’ai rencontré Nathalie lors du salon du fantastique de Paris où nous nous sommes échangés nos cartes.
Par la suite elle m’a proposé Zéphyr (le tome 1), puis elle nous a raconté sur ProseCafé comment elle en est arrivé à écrire que vous pouvez relire ici, ici, ici et ici. Malheureusement pour Nathalie, j’étais dans une période où le blog, la lecture… n’étais pas ma priorité et ça en est rester là.

Il y a quelques jours, je vois passer sur mon mur que Nathalie cherche des blogueuses pour lire son deuxième tome, nous approchons du 31 octobre lol. Avec mon humour d’ours mal léché, je lui envois « que pour les blogueuses? »
Elle a du être étonnée parce que je n’ai pas été spécialement tendre avec Zéphyr. Contre toute attente, Nathalie, que je remercie au passage, m’a envoyé Miroir et là… Comment dire… (voilà comment faire tourner une auteure en bourrique :-P)

Bon ! Cesse tes blablas Yannick.

Je commence à lire, c’est dans la continuité du tome 1 donc pas spécialement enjoué, puis d’un coup, je suis perdu. Pour info, je n’avais pas lu le synopsis, je sais c’est pas bien. Je me dis, mais où est ce qu’elle nous embarque là, la Nathalie. Puis petit à petit, je me rends compte de ce qu’il se passe. J’ai fait ouf !!! Et là, le pieds !!!

J’aime beaucoup le style de Nathalie, c’est fluide, très facile à lire. J’avais l’impression qu’une copine me racontait ses déboires, on va dire ça comme ça, déboires. Parce que Mélinda n’attire que les problèmes.
Contrairement au tome 1, j’ai trouvé Mélinda moins nunuche, plus sûre d’elle. J’ai grandement apprécié.

Même si c’est une romance, Nathalie a su mettre encore plus de tension, de passion, ce qui a, pour moi l’ours mal léché (oui j’insiste) a atténué le côté romance.

Seulement le style m’a plu mais en plus, Nathalie donne un bon rythme, avec des événements qui tombent à point nommé jusqu’au bouquet final où là… et bien on ne lâche plus le livre jusqu’à la fin.

Donc mesdames zé mesdemoiselles (oui c’est très féminin), si vous aimez les romances un peu (joliment) épicées avec une bonne dose de fantastique jetez vous sur les pré-commandes. Et si vous n’avez pas lu le tome 1 Zéphyr, achetez-le, en attendant le 31 octobre pour avoir Miroir.

Bonne lecture

par ProseCafe
Nés à minuit : Renaissance, Tome 2 : Alliance Nés à minuit : Renaissance, Tome 2 : Alliance
C.C. Hunter   
Oh mon Dieu !!!!!
Je viens de finir de le lire (en anglais) et franchement je l'ai a-do-ré!!!! Ce tome est magnifique !!!

Cette série ainsi que la précédentes sont mes 2 série préférées, particulièrement grâce aux personnages, à l'histoire, aux lieux ..... mes attentes étaient très élevées et je n'ai pas été déçue!!!!
L'histoire continue après le premier tome, on retrouve Shadow Falls avec Della, Kylie, Miranda..... dès le début un événement vient tout remettre en cause et va bouleverser deux personnages... Dans ce tome comme dans le premier Della enquête avec le FRU, mais cette fois avec l'aide de Chase.

Les personnages sont vraiment superbes, l'histoire est pleine de suspense, de rebondissements, et de révélations...

Ce tome est une très bonne suite pour la saga Shadow Falls, même si j'ai une petite préférence pour la première série avec Kylie... :)

Voilà je n'ai plus qu'une chose à faire ... attendre d'avoir le tome 3!