Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de apocelia : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
La nuit leur appartient, Tome 2 : La désirer c'est la condamner La nuit leur appartient, Tome 2 : La désirer c'est la condamner
Sylvia Day   
Personnellement avec cette série je n'accroche pas du tout....les personnages ne me touchent pas, il y a un enchaînement de scènes coquines sans intérêts : Moi tarzan toi jane! (Et pourtant je suis fan des heros dominateurs et autres mâles alphas)
En ce qui concerne la partie fantastique euh..mais pourquoi?
Je pense que l'auteur est beaucoup plus crédible dans un univers contemporain ou en régence.

par shiri56
La nuit leur appartient, Tome 1 : Les rêves n'ont jamais été aussi brûlants La nuit leur appartient, Tome 1 : Les rêves n'ont jamais été aussi brûlants
Sylvia Day   
Bon par où commencer ??
ce livre est une énorme farce !!! je ne sais pas si je dois rire ou pleurer ....
J'adore les romans érotiques (j'ai adoré Crossfire par exemple), j'adore les fantasy, la bit-lit etc ... mais là c'est juste du n'importe quoi !! On sait rien sur ces gardiens, qui ils sont, d'où ils viennent, où ils vivent exactement,qui sont les Cauchemars , on a aucune description !! Sylvia Day nous balance ça comme ça sans rien expliquer !! et évidemment direct du cul , du cul et du cul !! Mais l'histoire que dalle ... d'ailleurs l'histoire en elle même est tordue , des gardiens qui viennent dans nos rêves pour nous protéger des cauchemars en nous faisant jouir !! okeeeyy... c'est super profond et recherché pas de doute !
Je n'ai pas fini le livre , je n'ai ni le courage, ni la force et surtout ni l'envie de le finir ! (j'ai lu plus de la moitié et rien que ça c'est un exploit ^^)

Je crois que Mme Sylvia Day a voulu surfer sur la vague Crossfire, (d'ailleurs son personnage s'appelle aussi Cross !! pathétique !!) , sans chercher la qualité, ou alors le paranormal n'est pas du fait pour elle, parce qu'elle s'est vraiment plantée sur ce coup là !!
Bref , ce livre devrait faire partie des plus grands flops de l'année 2014 !! j'suis peut-être méchante mais lisez le et vous comprendrez .... ou non le lisez pas ce serait vraiment dommage de perdre votre argent pour ça !!

par toutoun
Slow Burn, tome 3 : Enfin réunis ? Slow Burn, tome 3 : Enfin réunis ?
Maya Banks   
livre pour le 18 février 2016 en vf

par beya69
Slow Burn, tome 1 : Protège-moi Slow Burn, tome 1 : Protège-moi
Maya Banks   
Cela fait un bon moment que je dois lire Maya Banks. J'ai beaucoup de ses livres dans ma PAL mais je n'ai jamais eu le temps de commencer. Je remercie donc les éditions Hugo romans pour l'envoi de ce Service Presse qui me permet enfin un premier contact. Si j'avais du choisir moi même j'aurais certes pris la romance et le paranormal mais probablement pas la psychose ^^. Mais j'avoue que là l'action était tellement prenante que ce coté là ne m'a pas dérangée plus que cela. Bien au contraire.

Nous faisons ici la connaissance des deux protagonistes Caleb et Ramie mais pas que. Nous rencontrons aussi toute la famille de Caleb ainsi que ses deux chefs de la sécurité Dane et Eliza.

La sœur de Caleb, Tori à elle aussi des dons "spéciaux", ce qui fait que du coup il croit Ramie quand elle lui explique certains de ces dons et pour elle c'est beaucoup car contrairement à Caleb elle n'a rien ni personne. En même temps vu comment elle retrouve sa sœur on n'a aucune raison d'en douter :) .

J'ai bien aimé aussi que le livre soit raconté par "tout le monde" et pas seulement Caleb et Ramie mais aussi Tori et d'autres (Je ne précise pas pour éviter le spoil n'est ce pas ^^) cela change énormément des romances habituelles.

On ne peut pas vraiment dire que Caleb évolue dans un sens ou dans l'autre. Avant il ne vivait que pour sa famille surtout sa sœur, maintenant il vit toujours pour sa famille celle ci incluant sa chère et tendre Ramie. Il est profondément gentil même si il fait le mâle alpha et ce qui va lui arriver au lieu de le détruire ça va le "renforcer" et surtout consolider son couple. Même en étant trés proche de ses frères et sœur, c'est un être solitaire personne ne voyant au delà de son nom de famille (et donc de son compte en banque) ceci est son point commun le plus flagrant avec Ramie ce qui lui permet de mieux la comprendre.

Ramie elle n'a jamais eu personne, enfin si une fois mais elle est arrivée trop tard pour la sauver. C'est ce qui à marqué de longues années de tristesse et de solitude. Et aussi de peur par rapport à son don unique et la façon dont elle retrouve les victimes. Puis le psychopathe est arrivé et l'enfer à commencé.... (un psy c'est déjà dur mais un psy télépathe ça c'est galère) Au début elle a eu beaucoup de mal à accepter l'aide de Caleb car elle pensait que rien n'était gratuit et qu'un jour ou l'autre il voudrait quelque chose en retour.


J'aurai bien mis une phrase du style "a votre avis a t'elle raison de lui faire confiance? vous le saurez en lisant le livre...". Mais en même temps c'est une romance pas un drame donc vous vous en doutez un peu :)



En résumé un coup de cœur qui me donne hâte de lire le tome 2 : Slow Burn Saison 2 Sous ta protection qui paraîtra le 1er octobre
et dans lequel nous retrouveront l'histoire de Beau le second frère.

http://labibliothequedemiangemidemon.blogspot.fr/2015/08/slow-burn-saison-1-protege-moi-de-maya.html

Slow Burn, tome 2 : Sous ta protection Slow Burn, tome 2 : Sous ta protection
Maya Banks   
Un peu comme pour le premier tome j'ai eu du mal à accrocher, il y a beaucoup trop de narration à mon gout.

Slow Burn, tome 4 : Crush Slow Burn, tome 4 : Crush
Maya Banks   
http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2017/12/slow-burn-tome-4-crush.html

J'avais lu les trois tomes précédents que j'avais appréciés, par contre, je n'ai pas accroché avec celui-ci.

Je m'explique, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de répétions et de longueur dans cette histoire, par contre, j'ai quand même trouvé l'intrigue pas mal.
J'aime toujours sa plume qui est fluide, légère et elle ne manque pas d'idée. Par contre, c'est avec les personnages que j'ai eu du mal et leur histoire. J'ai trouvé que c'était rapide entre eux et je ne sais comment l'expliquer, mais je n'ai pas su m'accrocher à eux.

Pour conclure, j'aurais aimé que leur histoire soit un peu plus développée ainsi qu'en savoir plus sur eux et je pense que j'aurais pu accrocher. C'est dommage, car ce livre a du potentiel. Bref, ne vous arrêtez pas sur mon avis négatif, car vous allez peut-être l'adorer.


par Lili1989
Step Brother Step Brother
Penelope Ward   
Lorsque j'ai repéré ce bouquin, j'ai souhaité l'acheter sur-le-champ. Et j'ai bien fait de céder à mon caprice. J'ai adoré, une superbe découverte !
Ma lecture fut achevée en une soirée, impossible de m'arrêter. L'histoire ne laisse pas une seconde de répit. Le rythme est excellent, je suis restée scotchée du début à la fin.
La plume de l'auteure est agréable. Le vocabulaire est parfois légèrement cru, ce qui n'est pas pour me déplaire, mais si vous cherchez une romance mielleuse vous serez déçu(e).
Tout oppose nos deux personnages : Greta est une jeune fille douce, généreuse, sérieuse, un brin naïve mais très forte. Quant à Elec, il apparaît provoquant, arrogant, mystérieux, bref un bad boy comme on les aime. Toutefois, l'attirance est immédiate.
Durant la première partie, les personnages se rencontrent, se cherchent, commencent à s'ouvrir l'un à l'autre, à se désirer. Certains passages sont très drôles dans ce jeu du chat et de la souris. Cependant, tout s'enchaîne un peu trop rapidement, cette partie méritait d'être approfondie. C'est pour moi le seul point négatif du roman.
La seconde partie est en revanche sacrément bien construite ! J'ai été prise aux tripes. On découvre également le point de vue d'Elec sur toute l'histoire. C'est très bien écrit, aucune longueur et sensations garanties.
La fin est aussi bien travaillée et complète à mon goût. Bref je suis conquise.
Un livre très addictif, je vous le recommande.

par NekoNara
Avec toi malgré moi Avec toi malgré moi
Vi Keeland    Penelope Ward   
https://lmedml.com/2017/04/19/avec-toi-malgre-moi-vi-keeland-penelope-ward/

Avec ma copine Emilie, du blog Mystères Livresques on a lu ce roman en LC et ce fut encore un bon moment de partage. J’attendais ce livre avec impatience, après mon énorme coup de cœur pour [Step Brother], [Room Hate] et [Cocky Bastard], j’étais pressée de découvrir dans quoi les auteures allaient nous embarquer. Et je ne suis pas déçue du voyage.

Je dois avouer que je n’avais même pas lu le résumé que je savais déjà que je voulais lire ce livre, parce que je suis de plus en plus accro à ces deux auteures qui ont un talent fou. Et quand leurs deux plumes sont associées le plaisir n’en est que décuplé.

J’ai adoré le contexte de l’histoire. Un métro, deux personnes et un téléphone…Très peu d’ingrédients pour une histoire explosive. Soraya, jeune femme dynamique et bien dans sa peau va croiser la route de Graham dans le métro, le destin va les réunir après la perte du téléphone de Graham, mais dès les premiers instants, notre Soraya va tirer certaines conclusions sur le genre d’homme qu’est Graham. Et oui pour elle c’est un connard arrogant de plus sur cette planète, tout en lui respire la supériorité, après une inspection en règle du contenu du portable, Soraya se décide à lui ramener son précieux outil de communication. Et elle va constater que Graham semble être le type même qu’elle a cru cerner au premier abord, mais si il en était autrement ? Si Soraya avait tout faux et que Graham était bien plus qu’un sale type pété de thunes ?

Croyez-vous au destin ? Cette rencontre dans le métro est un sacré coup du sort pour nos deux héros qui sont l’opposé l’un de l’autre. Soraya respire la joie de vivre, elle est culottée, elle a un caractère bien à elle, fait de sarcasmes et de provocations. C’est une vrai tornade. C’est une héroïne qui détonne dans l’univers bien rangé de notre héros. Elle est originale, j’ai adoré sa personnalité, la façon qu’elle a d’assumer ses différences de look et sa façon de penser, Soraya n’est pas madame tout le monde, elle ose et elle en impose à Graham. Soraya est vraiment un personnage solaire, elle illumine la vie sur son passage avec son franc parlé et sa manière de remettre tout le monde à leur place. Son job m’a beaucoup fait sourire, et sa manière de se comporter aussi. Mais derrière ce caractère fort et grande gueule se cache une jeune femme douce et peu sûre d’elle affectivement. Graham, quant à lui est un personnage masculin très séduisant, la façon dont les auteures nous l’ont décrit est très flatteuse pour lui, et pourtant ce n’était pas gagné pour son cas au début, car oui il use de son pouvoir professionnel, et au premier abord il n’a rien de très valorisant à part son physique à tomber raide. Mais j’ai relevé un passage que j’ai vraiment aimé, et c’est Soraya qui le dit.

Chère Costard Coincé,

Vous tirez peut-être des conclusions hâtives. Rien ne prouve que cette femme soit moche. Peut-être que vous ne lui plaisez pas. Vous pouvez aussi vous regarder dans le miroir : vous découvrirez qu’une personnalité laide est beaucoup plus repoussante qu’un visage laid.

Très vite, Graham se révèle, il se livre et j’ai tout de suite perçu le potentiel derrière le déguisement de connard qu’il porte au début de l’histoire. J’ai adoré son personnage, parce qu’il représente à merveille l’idée que tout le monde peut changer, évoluer en fonction de son vécu et de ses envies. Les deux ensemble, cela donne un duo plutôt électrique, la tension sexuelle est énorme dans le début du roman et le jeu de séduction est fabuleux, ludique, sexy et provocant. Vi Keeland et Penelope Ward savent mettre le feu aux poudres, et attention mesdames Graham est très convainquant quand il s’agit de faire perdre tout ses moyens à Soraya. Ce que j’ai aimé c’est que la séduction se fasse lentement, que nos héros attisent leurs désirs communs jusqu’au moment où il n’est plus possible de résister à l’attraction physique, qui est juste délicieuse. Puis les sentiments s’installent et certains rebondissements viennent bouleverser le peu d’équilibre qu’ils avaient réussi à construire.

Les personnages secondaires sont importants, certains plus que d’autres, mais dans l’ensemble à part deux pouffes que j’ai détesté, je me suis attachée à chacun d’entre eux.

L’intrigue en elle-même est très simple et malgré cela très originale, ce qui fait que ce roman sort du lot, c’est la plume et le style des auteures. C’est l’humour omniprésent qui nous tire des sourires tout au long du récit, même si ils sont entrecoupés d’angoisse et de larmes. J’ai aimé les références à certaines séries dans l’histoire, jusqu’à celle de Roseanne, mon dieu cette série est super vieille, mais quand elle en parle j’ai totalement revue l’héroïne de cette sitcom, et j’ai explosé de rire.

Une fois de plus les plumes des auteures m’ont conquise, impossible de dissocier l’une de l’autre, elles sont tellement connectées, et je pense tout aussi barrées l’une que l’autre, que c’est un véritable plaisir de tourner les pages de leurs romans. Evidemment, l’érotisme est juste magique ici, j’adore lorsque l’humour se mêle à la partie, cela rend toujours cela plus léger, parfois plus sexy et ici pas de tabous, Soraya assume son corps et sa féminité, et Graham entend bien vénérer son corps de la meilleure des façons.

En bref, exit les cures vitaminées pour retrouver la forme, faites une cure de New Romance façon Vi Keeland et Penelope Ward. Un reboosteur 100% addictif qui vous rendra le sourire dès les premières pages. Une fois de plus je ressors conquise par ce nouveau roman. Le scénario est aussi simple qu’il est original, j’ai totalement adoré le contexte de l’histoire, le mystère du début, l’angoisse du milieu et le soulagement de la fin. Nos auteures sont de drôles de coquines et ce récit contient quelques petites surprises que je vous laisse découvrir, en tout cas, pour ma part c’est le petit plus qui fait que j’ai envie de découvrir toutes les parutions de Vi Keeland et Penelope Ward. Je me suis énormément attachée à Soraya et Graham et cette lecture a ensoleillé ma journée.

[Avec toi malgré moi] c’est un concentré de plaisir brut, c’est drôle et sexy. La recette est addictive et efficace. Laissez-vous tenter par une histoire où le destin s’est joué de tous les codes de la romance.
Cocky Bastard Cocky Bastard
Vi Keeland    Penelope Ward   
Coup de coeur absolu pour cette lecture légère, tendre, émouvante et pleine d'humour. Comment ne pas succomber au charme et à la persévérance de Chance ? Moi je craque !! Au point de ne pas lâcher le livre avant la fin. À dévorer sans modération.
Room Hate Room Hate
Penelope Ward   
Hummm ok. La raison la plus nulle pour détester quelqu'un, en faite c'est elle qui devrait lui en vouloir mais c'est lui. Anciens amis d'enfance, ils se sont séparés. Ils se revoient dix ans plus tard lorsqu'ils héritent tous les deux de la maison de la grand mère d'Amélia. Justin n'était qu'un voisin, un jeune garçon que sa grand mère avait pris sous son aile, son meilleur ami. On imagine bien qu'il s'agit d'un amour d'enfance contrarié.

Si Amélia est vite attachante, lui c'est un vrai connard et une fois qu'on en connait la raison, mon dieu qu'on a envie de le taper. Plus stupide tu meurs. La romance est pas ouffissime, il n'y a pas de triangle amoureux a proprement parlé mais l'auteur n'a pas vraiment développé et justifié cette situation. Lui arrive en couple, elle seule. L'attirance est toujours là depuis des années, la colère et l'amertume sont un cocktail qu'il faut savoir dosé et bien utilisé. Il n'y a pas d'infidélité, je rassure celles qui sont comme moi qui n'aiment pas en lire. J'aurai aimé qu'elle travaille sur les sentiments de culpabilités, sur la fin d'une histoire, sur le renouveau... j'ai trouvé que ça manquait de fluidité de ce côté-là.

La deuxième partie a su m'étonné et a change de ce qu'on lit en new adulte, c'était mignon et quand on me connait, on serait étonné :D Par contre, les scènes de sexe sont vulgaire, pas d'alchimie, je me suis cru sur un vieux porno avec des dialogues à la con. Heureusement, il y en a peu ! Ça ne m'a pas empêchée de le lire vite (en une soirée), d'apprécier la fin de ma lecture car Justin a fini par être touchant.

par LLyza