Livres
512 467
Membres
523 781

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par bazinga 2018-03-01T13:58:28+01:00

"Call me by your name and I'll call you by mine".

"Appelle-moi par ton nom et je t'appellerai par le mien".

Afficher en entier
Extrait ajouté par TheZazbou 2017-08-15T22:35:40+02:00

Les gens qui lisent cachent ce qu'ils sont....et les gens qui se cachent n'aiment pas toujours ce qu'ils sont .

Afficher en entier
Extrait ajouté par TheZazbou 2017-10-25T14:16:40+02:00

Nous avons eu les étoiles, toi et moi. Et on ne peut les avoir qu'une fois.

Afficher en entier
Extrait ajouté par kira2000 2018-02-27T20:14:01+01:00

"Oliver was Oliver" I said, as if that summed things up.

"Parce que c'était lui, parce que c'était moi," my father added, quoting Montaigne's all-encompassing explanation for his friendship with Etienne de la Boétie.

I was thinking, instead, of Emily Brontë's words: because "he's more myself than I am."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sarachounette 2018-02-22T23:04:05+01:00

Autrefois c'était hier, et hier n'était que plus tôt ce matin, et ce matin semblait à des années lumières

Afficher en entier
Extrait ajouté par PrettyRiver 2018-02-20T14:38:32+01:00

“I’m like you,” he said. “I remember everything.”

I stopped for a second. If you remember everything, I wanted to say, and if you are really like me, then before you leave tomorrow, or when you’re just ready to shut the door of the taxi and have already said goodbye to everyone else and there’s not a thing left to say in this life, then, just this once, turn to me, even in jest, or as an afterthought, which would have meant everything to me when we were together, and, as you did back then, look me in the face, hold my gaze, and call me by your name.

Afficher en entier
Extrait ajouté par TheZazbou 2017-10-25T14:16:03+02:00

Pense à la douleur avant la douleur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par misssbrown 2018-10-20T16:26:08+02:00

J'admirais tant les gens qui parlaient de leurs vices comme si c'étaient des parents éloignés qu'ils avaient appris à supporter parce qu'ils ne pouvaient les renier complètement...

Afficher en entier
Extrait ajouté par misssbrown 2018-10-20T16:24:10+02:00

C'est un peu comme si je lui montrais mon sanctuaire privé, man antre secret, l'endroit - comme le tertre - où je venais pour être seul, pour rêver aux autres. C'est ici que j'ai rêvé de toi avant que tu n'entres dans ma vie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par friponne 2019-05-15T18:14:28+02:00

"Peut-être voulais-je qu'il me dise qu'il n'y avait rien d'anormal en moi, que je n'étais pas moins humain que tout autre garçon."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode