Livres
475 616
Membres
453 523

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par loona10 2019-05-09T16:48:07+02:00

– Quand tu me touches, c’est comme si je m’embrasais, comme une vague de lave, sauf que c’est foutrement bon. Mon cœur bat comme un dingue, mes tripes dansent la samba et, dans ma tête, je ne vois plus que toi, ton odeur, ton goût. J’ai envie de te dévorer tout entière.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-05-01T17:43:35+02:00

– Je rêve… Elle veut que, MOI, je l’aide.

– Oui, je suis perdue et…

– Stop, je m’en balance, arrêtons cet échange. Donnez-moi votre numéro de téléphone, mon assureur vous contactera pour les réparations.

– Je n’en ai pas.

– Bordel mais d’où sortez-vous, sans déconner ?

– De très loin…

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-05-01T17:40:04+02:00

L’enfer, c’est l’absence d’amour, et chaque jour qui passe m’éloigne un peu plus de ce cauchemar, et me prouve combien aimer et être aimé est nécessaire, vital… indispensable.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2019-05-01T09:57:39+02:00

ÉTAPE 2 LE DÉNI

Chapitre 12 :

Jeremy

«… Ou plutôt, si… sauf que l’animal en question était une greluche qui allait t’apporter bien plus d’ennuis qu’un chaton abandonné !

— Eh ! Vous m’entendez ?

Dans son malheur, elle a malgré tout beaucoup de chance que je la découvre ce soir. Si elle avait passé la nuit dehors, je l’aurais retrouvée complètement raide demain matin.

Tout en marchant rapidement en direction de la maison, j’essaye de faire réagir mon endormie. Mais rien n’y fait, je n’obtiens aucun résultat. Je ne suis même plus certain qu’elle respire encore ! À cette constatation, je me mets à courir tant bien que mal en m’enfonçant à chaque pas dans l’épaisse couche de poudreuse qui recouvre le sol.

— Oh vous n’allez pas réussir à me faire chier davantage, mademoiselle la greluche ! Je vous jure que vous allez vous réveiller ! Hors de question de crever ici !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2019-05-01T09:57:11+02:00

ÉTAPE 1 LE CHOC

Chapitre 5 :

Annaelizy’AH

«… — Vous allez avoir de gros soucis, ma jolie !

Ma marche depuis le cimetière m’a revigorée et réchauffée, je décide de ne pas prendre en compte sa menace à peine voilée. Si je veux de l’aide, un peu de politesse serait un bon départ.

— Bonjour, je suis Annaelizy’AH. Je suis très heureuse de vous rencontrer.

Il me toise un instant les sourcils levés puis bougonne :

— Pas vraiment mon cas… Vous êtes qui ?

— Annaelizy’AH.

— C’est quoi ce nom ! Vous venez d’où ?

— Du cimetière.

Il braque son regard noisette dans le mien puis lance en pointant un index furieux :

— Vous vous foutez de moi ! Je n’ai pas le temps pour ces conneries ! Vous fichiez quoi au milieu de la route ?

Je décide d’ignorer la colère de l’homme en face de moi, et bien que son visage furibond et son allure de géant m’impressionnent, je ne ressens aucune peur. Il n’a pas l’air si méchant et, il faut bien l’avouer, son agacement est légitime ; s’il est tombé, c’est un peu à cause de moi.

Lorsque je l’ai vu se relever, je me suis sentie soulagée et, quand il a commencé à râler, j’ai compris qu’il allait bien. Cela aurait été malheureux que ma première rencontre se solde par un accident grave !

— Vous n’avez pas l’air blessé, vous n’avez pas trop mal ?

— Évidemment que j’ai mal !

— Je peux regarder si vous me laissez faire.

Il recule d’un pas en répondant vivement :

— Non, pas touche ! Vous en avez assez fait !

— Ah oui, les hommes sont bien plus sensibles à la douleur, c’est vrai…

— Vous me traitez de fiotte là ?

— Pardonnez-moi, je n’ai pas compris. « Fiote » ?

— Avez-vous décidé de me rendre dingue ?…»

Afficher en entier
Extrait ajouté par Laeti-2 2019-04-20T10:25:25+02:00

– Je crois que je ne sais pas faire, Jeremy…

– Laisse-moi te montrer.

Je m’abandonne et referme mes paupières. Sa bouche s’empare à nouveau de la mienne et, quand il se fait audacieux, j’entrouvre mes lèvres dans un gémissement.

Sa langue trouve la mienne. C’est bouillant et humide, et mon corps frémit, s’enflamme.

Il m’embrasse profondément, avec tendresse et autorité, menant une danse dans laquelle je me perds, mais cette fois, cet égarement est juste parfait.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode