Livres
388 000
Comms
1 360 384
Membres
276 263

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Après la chute



Description ajoutée par x-Key 2017-08-05T16:06:29+02:00

Résumé

Journaliste à l'avenir prometteur, Rachel Childs grimpe les échelons à toute vitesse jusqu'au moment où la rédaction de sa chaine de TV l'envoie à Haïti couvrir le séisme de 2010. L'horreur dont elle est témoin lui cause un tel choc qu'elle s'effondre en direct devant les téléspectateurs. C'est le début de la fin. Elle perdra son emploi et restera sujette à des attaques de panique. Cette fragilité psychologique s'explique par le fait que la mère de Rachel, une manipulatrice perverse, lui a toujours caché l'identité de son père. C'est en se lançant dans une quête pour le retrouver qu'elle croisera la route du détective privé Brian Delacroix, dont elle tombera amoureuse. Leur mariage durera trois ans, jusqu'à ce qu'elle découvre qu'il mène une double vie. De la quête du père au mariage avec un homme parfait ― trop parfait pour être honnête ―, Rachel va aller de révélation en révélation et tout ce qu'elle croyait savoir sur elle-même et sur son entourage va être remis en cause.

(Source : Rivages)

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs

Or
1 lecteurs
PAL
2 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2017-08-05T16:06:57+02:00

Un mardi de mai, l’année de ses trente-cinq ans, Rachel abattit son mari d’une balle en pleine poitrine. Il recula en titubant, l’air étrangement résigné, comme s’il avait toujours su, au fond de lui, qu’elle en arriverait là.

Il paraissait également surpris. Elle aussi, supposait-elle.

Sa propre mère ne l’aurait pas été.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lili1989 2017-10-12T11:53:03+02:00
Argent

http://liliandtheworldofbooks.blogspot.be/2017/10/apres-la-chute.html

C'est mon premier roman de Dennis Lehane, mais je connais deux, trois de ses œuvres comme : Shutter Island, Gone baby gone... vu au cinéma. Je peux vous dire que Dennis a un don pour les histoires compliquées à se tirer les cheveux. J'avais envie de découvrir sa plume au lieu d'un film afin de voir la différence et j'en suis sortie satisfaite.

C'est un roman qui est facile à lire, mais malgré tout complexe. L'auteur joue avec nos nerfs et j'adore ça. Je n'aime pas lire un thriller et tout savoir dès le début.

Nous allons apprendre à connaître Rachel en trois parties. L'avant, le pendant et l'après et je peux vous garantir que ce n'est pas tout rose. Cette pauvre Rachel ne va pas être épargnée.

On ressent toutes ses émotions que j'en ai même pleuré par moments. J'ai beaucoup aimé ce côté authentique des personnages que j'avais l'impression d'être auprès d'eux.

Comme vous l'avez compris, l'intrigue est très prenante et bouleversante. Même si j'ai trouvé le début un peu lent, j'ai trouvé l'histoire en général bien menée et surtout très bien écrite. Je confirme, l'auteur a du talent et je lui dis bravo.

Pour conclure, j'ai beaucoup aimé ce côté psychologique de ce livre que je n'ai pas su le lâcher une seule seconde. Les personnages sont très attachants que l'on veut en savoir plus. Personnellement, je vous recommande ce livre malgré quelques longueurs, il a beaucoup de potentiel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2017-10-10T17:12:07+02:00
Bronze

L'avis d'Esméralda :

C’est la première fois que je découvre un des romans de Dennis Lehane. Pourtant on ne peut pas dire qu’il est inconnu au bataillon puisque c’est l’auteur des romans « Mystic river », « Shuster Island » et « Gone, Baby, Gone » adaptés au cinéma par de grands réalisateurs. Et de plus il a à son actif plus de dix livres ! C’est avec un grand enthousiasme que je m’apprête à découvrir sa plume en essayant complétement d’occulter mon ressenti pour les films cultes qui restent tout de même mes préférés.

Dennis Lehane nous plonge dans l’univers sombre et mélancolique de Rachel Childs. Fille d’un père inconnu et d’une mère surprotectrice, tyrannique, psychologue et écrivain. Rachel est une jeune fille difficile qui se cherche dans la provocation. Elle a vraiment du mal à trouver sa place dans la société. Sa vie, elle a considère comme incomplète. Elle cherche éternellement à savoir qui est son père, ses origines. Tous ces trous lui empêchent d’avoir sa propre identité. Mais le jour où sa mère décède tragiquement dans un accident de voiture, c’est la dégringolade, car elle ne sait toujours rien. Ses quêtes n’aboutissent à rien et par la force des choses, elle contacte un détective privé, Brian Delacroix. De cette rencontre débouchera une multitude de surprises des années plus tard !

Ce roman se lit facilement. L’auteur tire agréablement les ficelles de son jeu et sa plume se veut efficace. Le livre est découpé en trois parties :

La première partie est consacrée à l’enfance de Rachel, sur ce qui la défini. Son caractère, son tempérament, ses ambitions et surtout sur la signification de l’absence de ce père dont elle garde des souvenirs fugaces. Les flash back alternent avec le présent. L’auteur nous montre cette partie sombre et triste de Rachel. Ses tourments sont très profonds. Le texte tourne autour de cette introspective et essaye de donner un sens à ce manque affectif et familial. C’est une partie qui se veut très mélancolique. Le rythme est lent, parfois redondant. L’auteur nous noie sous une tonne d’émotions néfastes. Nous montrant bien et nous accaparant d’effroi : « regardez, ses malheurs !! ».

La seconde partie nous trace son effondrement affectif et personnel : c’est la chute ! Le trop plein d’émotions, les doutes … le trop plein de tout finit par lui exploser au visage. Elle perd pied ! Elle ne peut plus rien affronter de l’extérieur. Le renferment est inévitable. La fuite psychologique est son seul remède. L’auteur change radicalement dans la perception. Il nous enferme dans l’agoraphobie de Rachel. Il nous fait couler en même temps dans cette folie silencieuse. Le rythme est différent du premier. Il se veut plus agressif et intrusif. Les doutes de Rachel resurgissent plus intensément.

La troisième et dernière partie fait honneur à sa renaissance. Suite aux retrouvailles inattendues avec Brian Delacroix, une dizaine année après. Cette relation efface et détruit ses démons. Mais le plus surprenant c’est la tournure que prend, alors, le roman. Totalement insoupçonné après deux tiers qui se voulaient assez monotone. L’auteur nous surprend avec un dénouement tonitruant et énergique. Les nombreux rebondissement auront eu le mérite de pimenter la fin de l’histoire. L’action fait enfin, partie de la partie et je vous assure que ça fait du bien. J’attendais impatiemment ce moment où tout allait pété !

Ce que je retiens de cette lecture, c’est la psychologie et la personnalité authentique des personnages. Si je puis dire « la mise en scène » apporte ce côté « noir et blanc » des films d’époque. Cette langueur du début dénote avec cette fin digne des grands films à suspense. Un paradoxe qui pourtant ne m’a pas totalement conquise !

C’est une lecture très intéressante qui pourrait faire le sujet d’une lecture commune ou bien dans un club de lecture car les débats y sont très nombreux et présents. Malheureusement le début lent m’a dérangée dans le sens où la fin est tout de même un véritable coup de bluff. J’aurais voulu que l’action soit beaucoup plus présente dans les deux premières parties. L’auteur donne un style particulier à son roman qui plaira certainement à un bon nombre d’entre vous. D’ailleurs comme le voyez, j’ai eu beaucoup de choses à vous dire sur cette lecture !

« Après la chute » relate l’histoire d’une survivante ! Une survivante à sa mère, à son père, à ses maris. Une survivante à la vie qui prendra moult chemin pour qu’elle puisse enfin accepter sa vie telle quelle !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeMondeDeMarie 2017-10-06T05:54:34+02:00
Or

Une lecture qui m'a bien plu sans être celle à laquelle je m'attendais au départ. Un prologue intense qui fait naître l'envie d'en savoir plus. Une histoire qui tourne autour de deux axes. Il y a d'une part la quête d'identité qui va accaparer la majeure partie de l'ouvrage. Et ensuite, une partie bien plus palpitante dans un genre thriller.

Le style de l'auteur est très plaisant et l'intrigue, bien qu'un peu longue au départ, est bien construite. Il prend son temps pour nous présenter Rachel, une jeune femme qui vit avec le manque d'un père dont elle ne connaît même pas le nom. Un besoin qui lui tient d'autant plus à coeur qu'elle vient de perdre sa mère. Bien qu'elle l'aimait, cette dernière n'était pas facile à vivre et sur de nombreux points, Rachel la détesté. Elle est une jeune femme promise à une belle carrière mais sa fragilité va la détruire. Un besoin de sécurité intense au point d'avoir peur de l'extérieur et de ne plus oser sortir de chez elle. L'aspect psychologique est très bien travaillé. J'ai adoré la manière dont elle est hantée par son passé et cette petite fille qu'elle n'a pu sauver.

Brian, celui avec qui Rachel va vivre une belle histoire. Il faut attendre un moment avant qu'il ne devienne l'un des principaux protagonistes. Pourtant, dès qu'il en est fait mention, j'ai senti qu'il allait être qqn d'important. J'ai toujours eu une certaine méfiance par rapport à cet homme qui paraît trop bien, trop facile à vivre. Jusqu'au jour où elle va découvrir le mensonge, il aura été son pilier.

Un récit qui prend alors un tournant bien plus prenant, où le danger se fera de plus en plus présent et où Rachel va être contrainte de se surpasser pour découvrir la vérité, toute la vérité. Des personnages qui vont se révéler pleins de surprises et dévoiler un aspect assez sombre de leur personnalité. Ils seront prêts à tout pour atteindre le but qu'ils s'étaient fixé. Une fin qui m'a bien plu et qui reste ouverte. A la libre appréciation du lecteur d'imaginer la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2017-10-02T09:44:18+02:00
Bronze

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/09/29/apres-la-chute-dennis-lehane/

Dennis Lehane sait comment jouer avec les nerfs et les émotions des lecteurs et la plupart de ses romans font partie de mes favoris, Mystic River sur le haut de la pile. Quand Babelio m’a proposé de recevoir son tout nouveau titre, Après la chute, je n’ai pas hésité une seconde.

J’avais souvenir d’histoires sombres et denses et de fins qui retournent le cerveau. De personnages profonds. J’ai eu la sensation que ce nouveau roman se rapprochait plus d’une histoire à la Harlan Coben que de ce qu’avait pu écrire Lehane auparavant.

Je m’explique. D’abord, il ne s’agit pas d’une critique parce que j’aime beaucoup Harlan Coben. J’ai beaucoup d’affection pour ses personnages et j’aime les retrouver quand je me plonge dans ses romans. Pour moi, Lehane c’est plus torturé, plus sombre. Et là, je n’ai pas retrouvé ça.

J’ai beaucoup aimé ce roman, qui évoque la reconstruction d’un être humain. Rachel, journaliste envoyée à Haïti pour couvrir le séisme, a perdu pied à l’antenne et depuis, vit comme une recluse. Elle n’a jamais connu son père et a grandi avec une mère manipulatrice et cruelle. Quand elle découvre des incohérences dans ce que lui raconte son mari, son univers vole en éclats. Une seconde fois.

En revanche, ne vous attendez pas à un sombre Lehane, dans le genre de Shutter Island ou Mystic River, car vous pourriez être déçus. Mais si vous cherchez un thriller psychologique – tout de même pas un thriller « diabolique » comme nous le promet le résumé de quatrième de couverture – il est plutôt pas mal !

Merci à Babelio et aux éditions Rivages pour l’envoi de ce roman !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par beckygirly 2017-09-24T20:11:22+02:00
Lu aussi

Je tiens tout d’abord à remercier les éditions Payot et Rivages pour l’envoi de ce roman.

N’ayant lu que Shutter Island de Dennis Lehane, j’ai été plus que ravie de recevoir son dernier roman. Le résumé est alléchant et connaissant un peu la plume de l’auteur je me suis tout de suite emballée pour ce soit disant « thriller diabolique. » Malheureusement, la chute n’a pas été seulement pour l’héroïne, mais également pour moi.

Le début nous plonge pourtant dans une certaine tension avec une introduction décapante qui nous laisse avec de nombreuses questions en suspens. Cependant le récit prend tout de suite une autre direction et nous fait remonter le temps pour nous expliquer comment l’héroïne, Rachel, en est arrivé à ce point. Et pour remonter le temps, nous le remontons très loin. L’auteur semble vouloir nous dresser le portrait complet de son personnage principal, en nous expliquant ses relations avec sa mère puis en partant sur une quête de la recherche du père de Rachel. Petit à petit nous découvrons le caractère de la jeune femme, ses ambitions, ses pensées mais surtout sa chute qui la conduit vers l’agoraphobie.

Si on peut comprendre la nécessité de présenter au mieux un personnage, il est regrettable que ces souvenirs prennent plus de la moitié du roman. Alors certes, on ne s’ennuie pas vraiment et il est intéressant de voir les rouages psychologiques, pourtant une certaine frustration apparaît face à la non venue à ce stage du thriller présenté. Il finit par arriver tardivement, trop tardivement puisque s’il fait prendre un virage au récit, le tout bascule trop vite pour qu’on ait réellement une ambiance plus sombre et prenante. Le rythme s’accélère face à de nouvelles révélations, et nous tombons dans une banale histoire de méchants qui poursuivent les personnages principaux, le tout à coup de mafia, menaces, meurtres et fuites. Le récit s’emballe, mais pas notre fébrilité.

Il faut dire aussi que les personnages ne sont pas si appréciables que cela. Malgré sa maladie, Rachel reste souvent énervante. Il est difficile de la trouver attachante de par son caractère, même si le côté agoraphobe arrondit les angles. Quant aux autres personnages présentés, il est difficile de les cerner, et leurs actes ne poussent pas forcément à les apprécier.

Malgré ces défauts, ce roman se laisse lire rapidement et facilement. On pourra cependant regretter un manque de justesse au niveau du genre du roman, et une certaine facilité dans laquelle l’auteur semble être tombé.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Après la chute" est sorti 2017-10-10T00:00:00+02:00
background Layer 1 10 Octobre

Date de sortie

Après la chute

  • France : 2017-10-10 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 5
Extraits 1
Evaluations 2
Note globale 5.5 / 10

Évaluations