Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
706 509
Membres
972 879

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Arcadie



Description ajoutée par anonyme 2018-08-30T13:36:18+02:00

Résumé

Si on n'aimait que les gens qui le méritent, la vie serait une distribution de prix très ennuyeuse." Farah et ses parents ont trouvé refuge dans une communauté libertaire qui rassemble des gens fragiles, inadaptés au monde extérieur tel que le façonnent les nouvelles technologies, la mondialisation et les réseaux sociaux. Farah pense être une fille mais découvre qu'elle n'a pas tous les attributs attendus. Cependant elle s'épanouit dans ce drôle de paradis au milieu des arbres, des fleurs et des bêtes, observant les adultes mettre tant bien que mal en pratique leurs beaux principes : décroissance, anti-spécisme, naturisme, amour libre pour tous, y compris pour les disgraciés, les vieux, les malades... Mais cet Éden est établi à la frontière franco-italienne, dans une zone blanche sillonnée par les migrants : ses portes vont-elles s'ouvrir pour les accueillir ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 58 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par ceaime2B 2019-10-25T14:21:47+02:00

Je l'aimais.

Elle était bête, égoïste et méchante, mais si on n'aimait que les gens qui le méritent, la vie serait une distribution de prix très ennuyeuse. Et puis Dadah compensait ses défauts innombrables par des qualités rares, comme celle de ne jamais se plaindre de ses infirmités et d'être toujours partante pour le plaisir.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par renaud-1522 2024-02-12T14:01:58+01:00
Lu aussi

Étrange sentiment : tout au long de cette lecture j’éprouve comme une gêne récurrente, non à cause des scènes « crues » que je trouve très très soft pour ma part, ni du fait de cet attrait pour le « monstrueux » et le « différent » qui est plutôt une bienveillance, mais bien à cause d’une distance entre la fiction et moi. C’est comme si je n’étais jamais rentré dedans, comme si je ne croyais pas du tout à cet univers, ni surtout à son intimité. Car paradoxalement, c’est l’intimité dans la pensée de l’héroïne qui m’a manqué. À moins que l’enfance sauvage et libre conduise à des individus sur qui l’eau glisse comme les événements…

Sinon, c’est très bien écrit et le style est patent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Arya02 2022-06-21T11:54:01+02:00
Lu aussi

Ce livre me laisse perplexe, il a vraiment retourné mon esprit et ma façon de penser. Je le recommande ! Ne restez pas enfermé dans vos codes et ce que vous croyez être la vérité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MagdeleineRobin 2021-06-23T19:48:34+02:00
Or

J'ai eu du mal à entrer dans ce livre, au début je ne comprenais pas où Emmanuelle Bayamack-Tam voulait emmener le lecteur, puis j'ai été parfois mal à l'aise face aux nombreuses scènes de sexe, un peu trop longuement détaillées à mon goût. Et finalement, à mi-chemin j'ai enfin compris et je me suis laissée emporter par l'histoire et l'écriture. La fin a achevé de me convaincre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par francesca21 2021-04-12T19:56:49+02:00
Or

Ce livre original, qui met en scène les membres d'une communauté libertaire, questionne la liberté, le genre, notre civilisation décadente. L'histoire de Farah, mi-fille, mi-garçon qui grandit sans entrave dans un lieu paradisiaque au milieu des rejetés de la société, et connaît l'amour fou avec le chef de ce groupe est servie par un style ironique, un vocabulaire jeune à la fois cru et très riche. Coup de coeur!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anartiste 2021-02-24T00:14:26+01:00
Lu aussi

Plutôt indécise par rapport à ce livre, cependant la fin ouverte est appréciable après un récit aussi... cru et spécial !

Que dire de ce prix Folio ? Moyennant quoi le style d'écriture est assez agréable, le sujet du livre n'en reste pas moins choquant.

La transformation et l'évolution de Farah, qui à mes yeux et du moins d'après le résumé, devait être la trame principale du livre, se perd un peu dans cette communauté qu'on considérerait plutôt comme une secte, dirigée par un sacré gourou, Arcady.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par -Anais- 2020-12-27T22:57:12+01:00
Or

Avec la couverture et ce résumé un peu brumeux, je ne m'attendais pas du tout à cette lecture!! Et j'ai été surprise de manière positive.

J'ai adoré, les languages, l'écriture, crue et jeune. J'ai l'impression que ce livre n'est pas "écrit pour plaire aux autres". Il est écrit, c'est tout. Il est écrit avec une magnifique teinte d'honnêteté et de franchise innocente. Presque enfantine parfois, et franchement c'est dingue parce que j'ai regardé et l'autrice a pas la vingtaine (sans vouloir être désobligeante <3) donc gg

J'ai adoré les personnages, ces dialogues de sexes haha c'était parfait!, ce paradis perdu, cette enfance perdue, - et j'admire cette Farah sans filtre, qui est passée du vilain petit canard au beau (à son unique manière) cygne. Sa quête de son genre est très bien écrite et décrite, cette non-réponse, parce que est-ce qu'on est censée en avoir une ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GeeClochette 2020-06-14T08:31:17+02:00
Lu aussi

J’avais entendu parler d’Arcadie à la radio, et la chroniqueuse était plus qu’enthousiaste. Les thèmes abordés paraissaient intéressants dans son discours, et le livre avait reçu le prix livre France Inter. J’ai donc foncé sans chercher plus loin. Et j’ai fini plus que surprise et déstabilisée par cette lecture.

L’histoire est celle d’une secte libertaire. On y suit Farah, jeune fille qui y est entrée à l’âge de 6 ans avec sa famille. Et grâce à elle et son évolution (elle a 20 ans à la fin du livre), on réalise le poids de la vie sectaire sur le développement de la psyché.

Le roman réussit à nous emmener au cœur d’une secte en posant de vraies questions de société sur l’essor des nouvelles technologies et leurs conséquences, la sexualité, le genre, les migrants, la tolérance... Bien des sujets sont soulevés au milieu des 400 pages, même si aucune réponse n’est apportée. A chacun de se faire son idée.

L’écriture mélange citation d’autres auteurs, phrases alambiquées, vocabulaire choisi et complexe (le dictionnaire n’est pas inutile pendant cette lecture) et termes crus et vulgaires dans un contraste assez saisissant. Comme si le choix des mots traduisait l’ambivalence de Farah qui ne sait pas où se positionner dans le monde jusqu’à la fin. C’est à la fois un tour de force au niveau littéraire, et en même temps, c’est extrêmement perturbant dans la lecture même de l’histoire.

Je me retrouve un peu perdue à la fin de cette lecture, ne sachant si j’ai aimé ou non. J’admire énormément l’écriture et le style mis en place, mais j’ai été également très gênée par ce vocabulaire cru et sans fard qui décrit les corps nus et les rapports sexuels avec une vulgarité étonnante. Je suis également extrêmement frustrée, car malgré tout, on s’attache à l’héroïne, et le chapitre final m’a déçue pour elle, même si il est parfaitement logique dans la continuité de l’histoire.

Arcadie est pour moi un très bon roman, qui questionne et qui perturbe, qui diffère de ce qu’on connaît, mais qui n’est peut-être pas à laisser entre toutes les mains...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ceaime2B 2019-10-25T14:17:55+02:00
Lu aussi

J'ai eu du mal avec ce roman.

Commencé il y a plus de 3 mois, lu par intermittence, toujours entre deux, j'ai tout de même atteint le point final.

Tout ça pour réaliser qu'il est inclassable; ce qui n'a rien de désobligeant.

Original certes, désopilant parfois dérangeant aussi....

Pour ma part, je crois que je n'ai pas réussi à "entrer"

Désolé!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MargotM 2019-02-05T18:59:10+01:00
Bronze

Un récit pour le moins original !

C'est un roman foisonnant, qui traite de mille et un sujets, soulève tout autant d'interrogations morales et politiques, sous une plume ironique à outrance.

C'est un projet ambitieux que celui de raconter une secte dans son intimité, et il n'a pas été si mal réussi. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, l'écriture étant très travaillé, ce n'est pas toujours fluide, le vocabulaire utilisé est peu courant, la syntaxe complexe, et l'ironie très présente. Le lecteur doit être très attentif. C'est drôle et cru, le texte s'ouvre sur une série de portraits laids. Oui, c'est cela, l'auteure fait du beau en racontant du moche. Artistiquement, c'est fabuleux. Le fil rouge de l'histoire, j'ai eu du mal à le comprendre. Au début, il faut s'accrocher, lire un peu hébété les passages crus et farfelus sur le végétarisme ou la liberté sexuelle qui tend à la polygamie. L'auteure ne s'encombre pas des bonnes moeurs, d'un lectorat qui pourrait se trouver "choqué" et au contraire, elle fait tomber tous les clichés et questionne les libertés, le genre, les normes sociales. C'est drôle et rafraîchissant, tout en étant très érudit et pleinement dans notre époque. Puis petit à petit, on s'en doute un peu, mais ça glisse doucement vers la tragédie. Et alors l'originalité et l'écriture hardie qui jusqu'alors définissaient le roman cèdent la place aux grandes réflexions. De très nombreux enjeux de société sont questionnés. On ne ressort pas totalement indemne de cette expérience littéraire. C'est un très beau projet, une lecture tout à fait étonnante et nécessaire mais qui par moment s'emballe un peu, "en fait trop", et le romanesque nous éloigne du fil rouge ou insère quelques longueurs qui nous font dire "c'est dommage". Une belle tentative, mais pas une totale réussite selon moi.

C'est un roman original, alors c'est un peu quitte ou double : soit tu adores, soit tu détestes. Pour ma part, je suis admirative, sans avoir été transcendée, j'ai un peu de mal à trancher ! À toi de te faire ton propre avis ;) https://librairieenfolie.wordpress.com/2018/12/27/arcadie-emmanuelle-bayamack-tam-rde

Afficher en entier

Date de sortie

Arcadie

  • France : 2018-08-23 - Poche (Français)

Activité récente

lisa16 l'ajoute dans sa biblio or
2022-01-15T14:04:36+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 58
Commentaires 9
extraits 5
Evaluations 25
Note globale 7.04 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode