Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
706 217
Membres
971 137

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par ceaime2B 2019-10-25T14:21:47+02:00

Je l'aimais.

Elle était bête, égoïste et méchante, mais si on n'aimait que les gens qui le méritent, la vie serait une distribution de prix très ennuyeuse. Et puis Dadah compensait ses défauts innombrables par des qualités rares, comme celle de ne jamais se plaindre de ses infirmités et d'être toujours partante pour le plaisir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par -Anais- 2020-12-27T23:23:16+01:00

Je ne sais toujours pas ce que je suis, mais la liste de mes envies est infinie - et celles de mes détestations ne l'est pas moins. Hors de question que je vive comme tout le monde et que je consacre l'essentiel de mon temps à me remplir de nourritures industrielles, d'images ineptes et de musiques dépourvues d'âme. On se résigne toujours trop vite à être une poubelle. Ça m'a amusée quelques mois, le temps de comprendre de quoi il retournait et de quoi était faite la vie des autres, mais ça aussi c'est terminé. J'ai reçu l'amour en héritage, et avec lui, le devoir d'en divulguer la bonne nouvelle, comme une traînée de poudre incandescente dans une société qui ne veut pas d'amour et encore moins d'incandescence, une société qui préfère être une décharge à ciel ouvert, un gigantesque établissement d'hébergement pour personnes malheureuses et cruellement dépendantes de ce qui les tue.

Afficher en entier
Extrait ajouté par -Anais- 2020-12-27T23:12:57+01:00

Un jour, toutefois, nous tombons sur une pastèque érigée sur un tumulus de pierres sèches - intacte à l'exception d'une excavation cylindrique. Tandis que les petits se perdent en conjectures, Daniel m'entraîne à l'écart, brusquement assombri:

- Putain, le con! Il baise des pastèques!

- Quoi?

- Mais oui, il met son zguègue dans le trou, et vas-y!

- Mais comment tu sais?

- Regarde bien dedans.

Afficher en entier
Extrait ajouté par -Anais- 2020-12-27T23:09:02+01:00

Je souffle, sans conviction, et découragée d'avance par l'ampleur de la tâche. J'aime lire, c'est entendu, mais en ce moment, j'ai autre chose à faire. Baiser, par exemple. Comme mon amant est aussi celui de mon interlocuteur, je me garde bien d'avancer cette objection, et je l'écoute développer sa thèse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par -Anais- 2020-12-27T23:04:33+01:00

J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir, c'est entendu, pas sous la mitraille ni sous les gravats d'un aéroport soufflé par une bombe, en tout cas. Mais je ne veux pas non plus être complètement épargnée, ou pour le dire autrement: j'ai quinze ans et je veux bien mourir, mais pas avant d'avoir été aimée, pas avant qu'un pouce se soit posé sur ma pommette. Oui, je sais, cette formulation est très bizarre, et il faut l'avoir vu pour comprendre [...]

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode