Livres
374 694
Comms
1 301 090
Membres
255 677

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Arena 13, tome 1

103 notes | 90 commentaires | 9 extraits


Description ajoutée par Spika 2015-12-11T09:29:29+01:00

Résumé

Les temps sont funestes pour l'humanité, qui a presque disparu de la Terre, vaincue par des machines douées de conscience. Les derniers humains vivent confinés dans le pays de Midgard, entouré par une infranchissable barrière de brouillard.

Au-delà, personne ne sait ce qu’est devenu le monde.

Dans les arènes de Gindeen, la seule ville du pays, des combats se succèdent toute la journée.

Dans l’Arène 13, on mise sur celui qui, le premier, fera couler le sang, on parie sur celui qui trouvera la mort…

Un jour, un jeune garçon, Leif, arrive à Gindeen…

Son ambition: combattre dans l'Arène 13 et défier Hob qui terrorise les habitants et vole leurs âmes. Il veut prendre sa revanche sur l'infâme créature qui a détruit sa famille, devrait-il y laisser la vie.

Afficher en entier

Classement en biblio - 354 lecteurs

Or
130 lecteurs
PAL
179 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par MissEcho 2015-11-12T21:26:51+01:00

Apprends à perdre afin de pouvoir, plus tard, apprendre à gagner

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Commentaire ajouté par Mayumi
Or

Avis complet : https://vibrationlitteraire.wordpress.com/2015/10/26/arena-13-joseph-delaney/

Un superbe premier tome qui détonne ! Il est très addictif et a réussi à me prendre en otage pendant quelques jours. Une fois commencé, vous ne pouvez plus le lâcher.

L'écriture est très agréable et vous transporte rapidement dans un autre monde pas toujours très tendre. Ce roman arrive à révolutionner le genre pourtant déjà bien exploité en alliant dystopie, combat, technologie et couple apprenti-maître.

Plutôt destiné à un public jeune adulte, il n'en est pas moins violent de par ses combats et même parfois effrayant de par son terrible personnage Hob, terrorisant la population.

L'intrigue est très bien menée avec plusieurs rebondissements. Je vous conseille cependant de ne pas lire le résumé avant de vous plonger dedans car il vous apporte des éléments que l'on n'a pas forcément dès les premières pages. J'ai commencé le livre sans parcourir le résumé et je ne le regrette pas : ainsi je n'ai pas vu venir quelques rebondissements et ai pu être surprise par le dénouement.

La fin est habilement amenée, laissant une belle ouverture vers un tome 2 qui s'annonce être radicalement différent et que l'on attend dorénavant avec une grande impatience !

Comme vous l'aurez certainement compris, je vous le recommande vivement : laissez-vous emporter par le courage et la fougue du jeune Leif !

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par FrancescoZlatan 2017-06-16T13:56:19+02:00
Argent

Une bonne petite aventure qui se laisse lire assez rapidement, on imagine un monde dévasté avec cette "barrière" autour. On a toujours le suspens de savoir comment en est on arrivé là?...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VickyLnd 2017-06-13T11:56:45+02:00
Or

Acheter d'occasion à une amie. Je connaissais déjà l'auteur avec la série "lépouvanteur" donc je me suis dit que je n'allais forcément pas être déçue. En effet, j'ai adoré et j'ai dévoré le livre dans la nuit car je n'ai pas pu m'arrêter pour dormir !

Les deux histoires (Arena 13 et l'épouvanteur ) sont en tout point semblable dans leur construction : relation maitre-apprenti luttant contre une force supérieur et une fille qui vient perturber le déroulement des choses. Cependant l'univers dans lequel avance les personnages est assez différents. Cela m'a d'abord perturber mais une fois que l'on est dans l'histoire on y pense plus !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 1706 2017-05-19T22:15:22+02:00
Or

J'ai adoré ce livre de Joseph Delaney. Les personnages sont très attachants et ils ont chacun leur caractère bien affirmé.

L'idée des lacres est très originale, ça change des personnages habituels : sorcières, gobelins... Ca fait vraiment du bien !!!

Pour une fois, moi qui suis très difficile, je ne suis pas restée sur ma faim en refermant ce livre, la fin était bien travaillée et arrêtée au bon endroit.

Je me réjouis de passer au tome deux et je ne peux faire qu'une chose c'est de vous le conseiller!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kaathleen_jacquard 2017-05-04T20:57:42+02:00
Diamant

Je le dis de suite : ce livre a été un véritable coup de coeur pour moi!

Jusqu'à Arena 13 je n'avais jamais lu de livre de Joseph Delaney et j'aurais dû!

L'univers crée par l'auteur est vraiment GÉNIAL, je n'ai pas d'autres mots, c'est palpitant à chaque page, l'intrigue ne s'essouffle pas, on a à peine le temps de se remettre d'une péripétie qu'en arrive une autre!

Et les révélations on en parle ?

Tout simplement génial, j'ai vraiment hâte de lire la suite!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rowena77 2017-05-03T10:52:17+02:00
Bronze

L'introduction fait miroiter du fantastique puisqu'une femme se fait envoûter et dévorer par un espèce de monstre, un Djinn prénommé Hob, dès le départ. Pas vraiment une surprise quand on connait la précédente série de Joseph Delaney, l'Epouvanteur.

Très vite, cette dimension passe à la trappe pour mettre en avant une réécriture SF des gladiateurs romains. Dans les faits rien ne change, combat jusqu'au premier sang ou combat à mort selon le niveau du combattant, mais les guerriers peuvent s'abriter derrière des "lacres", des créatures programmables à l'apparence humaine.

Spoiler(cliquez pour révéler)
J'ai une hypothèse à ce sujet d'ailleurs, pour moi les Lacres sont les corps que les chacals récupèrent pour Hob. Tyron prétend que ceux-ci les mangerait mais j'ai un doute à ce sujet...

Le héros, Leif, a quitté son village natal pour la capitale afin de rejoindre l'équipe du grand Tyron, un des meilleurs maîtres-lame de Guideen, et devenir combattant dans l'Arena 13. Son souhait, au-delà de la gloire et de la richesse qu'elle lui apporterait, est surtout guidé par un désir de vengeance. Pour ma part, je ne vous en dirais pas plus à ce sujet, même si l'auteur évente trop rapidement la supercherie.

Le roman s'adresse clairement aux ados, il se lit facilement, voire même trop facilement de mon point de vue.

Les personnages sont malheureusement très fades et pas assez approfondis. Leif est insipide, quant à son "crush" féminin, elle est totalement imbuvable.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Sérieusement se servir de l'attirance que Leif a pour elle afin de l'attirer dans un combat à mort... Qui serait encore amoureux d'elle après ça ?

Si on met leur histoire d'amour de côté, l'univers est vraiment intéressant et la fin de ce premier tome, sombre et surprenante, relance suffisamment l'intérêt du lecteur pour qu'il ait envie de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Viola99 2017-04-19T18:36:16+02:00
Bronze

Appréciant plutôt la saga de l’Epouvanteur, j’ai voulu me lancer dans Aréna 13 dans l’espoir de voir l’auteur se développer dans un genre peut être plus sombre et des thèmes plus durs. Je reprochais à l’auteur de ne pas assez développer les personnages et leurs émotions, et je pensais que dans un univers construit autour d’une arène, qui implique combats, mort, souffrance, etc… sa plume allait être un peu plus mature, et malheureusement ce ne fut pas le cas.

Pour moi, c’est un défaut majeur qui m’a gêné durant toute ma lecture. Je n’ai rien contre les livres très faciles d’accès, et donc très simplistes au niveau du style d’écriture, mais pour moi c’est une erreur de prendre ce parti-là pour raconter une histoire qui est sombre. Cela m’a donné l’impression d’une censure qui empêchait l’histoire de prendre de la profondeur alors qu’elle aurait pu en avoir tellement davantage. Le lecteur est ménagé dans ce livre, or, pour moi, un livre doit faire le contraire : il doit nous procurer des émotions, nous bousculer, nous interroger… c’est vraiment dommage, car je pense sincèrement qu’il y avait matière à faire un très bon livre de fantasy. Toutefois, l’écriture simple permet de créer un rythme qui n’est pas négligeable pour ceux qui ont envie d’une lecture rapide, qui n’ont pas envie de complexité ou tout simplement pour ceux qui n’ont pas l’habitude de lire.

L’univers inventé par l’auteur est intéressant et très original, mais malheureusement, on ne fait que rester en surface, on ne connaît pas l’histoire réelle de ce monde. Cela rejoint également le problème de profondeur d’écriture, qui se concentre sur l’action et non sur les personnages ou l’univers, or il est important de mettre en place de bonnes bases dans un premier tome pour que le lecteur puisse ensuite être totalement immergé dans l’histoire. J’espère donc que le deuxième va remédier à ce problème.

Enfin, le dernier problème dans ce livre est le traitement des personnages. Je les ai trouvés très stéréotypés, peu originaux, notamment le personnage principal, Leif, que je n’ai pas du tout aimé. Il est « parfait », plus fort que tout le monde, et en plus de ça il est prétentieux, susceptible, et il a prouvé plus d’une fois qu’il a bien plus de muscles que de cervelle. Il ne subit aucune progression, pas de développement, sa personnalité n’évolue pas… bref, je lui ai trouvé bien peu d’intérêt.

La fin rattrape un peu le reste du roman, puisqu’elle est inattendue et pour une fois je n’ai pas eu l’impression que l’auteur cherchait à ménager le lecteur. Elle m’a donné envie de lire la suite, et j’espère fortement que l’univers y sera développé et que les personnages vont évoluer. En attendant, je garde un avis plus que mitigé sur ce début de saga.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ewylyn 2017-04-13T18:06:29+02:00
Bronze

L'univers est très intéressant. On sent que notre civilisation d'aujourd'hui a disparu et a su subsister à travers quelques références intéressantes que l'on peut voir en début de chapitre. J'ai adoré l'aspect programmation qui me rappelle énormément le langage informatique (Java, HTML, etc.). C'est un monde singulier et peu réjouissant qui nous est offert avec ce tome, pourtant, j'ai adoré du début à la fin. L'histoire est intéressante. Je m'attendais à plus de combats, mais l'auteur a préféré développé l'ambiance noire et oppressante de Gindeen. J'ai pris plaisir à découvrir ce roman, parce que la plume de l'auteur est juste génial. Il a vraiment cette plume pour le fantastique, l'épouvante et le sombre — que l'on peut déjà voir dans l'Epouvanteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par luna09 2017-04-06T12:40:21+02:00
Argent

L'univers du livres est très original mêlant la science fiction à un coté plus "magique" bien que le mot ne soit pas réellement approprié. Disons simplement que l'on se trouve dans l'ignorance au même titre que les protagonistes de l'histoire et qu'il est plus simple d'expliquer par la magie ce qui relève peut être d'une science oubliée. J'espère trouver plus de réponses dans le tome suivant.

Les personnages sont bien construits mais ne son pas transcendants non plus. Kwin m'a littéralement tapé sur le système et Leif dont j'ai généralement apprécié le rôle m'a également déçu en se laissant mener par le bout du nez par cette dernière. J'ai l'impression qu'en règle générale, les femmes ne sont qu'une source de tentation et de problèmes dans les livres de Joseph Delaney et cela m'irrite quelque peu.

J'ai tout de même apprécié ce livre malgré ses quelques défauts et j'attend beaucoup du prochain tome qui, je l'espère, sera riche en révélations.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kira28 2017-03-21T19:49:56+01:00
Diamant

J'ai adoré ce livre alors que normalement je ne lis que des livres romantiques, celui-ci sort du lot. Si vous ne l'avez pas lu et que vous hésitez à l'acheter, vous devez le lire. Je le recommande vivement, cependant si vous avez tendance à faire des cauchemars ou des trucs comme ça, je vous préviens certains passages peuvent être violents.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie1124 2017-03-15T13:38:05+01:00
Diamant

Ce livre est super, on découvre l'histoire du personnage tout au long de l'histoire.

Le personnage est très attachant. La fille du maître fait très rebelle. Et on s'approprie bien l'histoire.

Ceci pourrait peut être notre futur. Ce n'est donc pas très alléchant. Mais chacun à sa vision des choses.

Et l'auteur montre sa vision des choses d'une manière assez incroyable.

Vraiment, je vous le dis. Ça vaut le coût de le lire.

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2015-11-05 (Français)

Activité récente

pelecoq l'ajoute dans sa biblio or
2017-06-17T18:23:44+02:00

Les chiffres

Lecteurs 354
Commentaires 90
Extraits 9
Evaluations 103
Note globale 8.04 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Arena Thirteen - Anglais