Livres
421 208
Membres
337 430

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Arena 13, Tome 3 : Le Guerrier



Description ajoutée par Aur31 2017-12-14T21:42:48+01:00

Résumé

Les habitants de Gindeen se sont débarrassés du Protecteur qui gouvernait Midgard au nom des djinns et ont repris le contrôle de leur ville avec l'aide des Genthai. Mais les habitants de Midgard vivent toujours dans la peur de Hob. Les Genthai préparent une expédition de l'autre côté de la Barrière et proposent à Leif de les accompagner. Ce dernier accepte. Il sait que son père a déjà fait le voyage. Il voit dans cette excursion un moyen d'en apprendre plus sur les djinns. À son retour, il détruira Hob pour venger la mort de ses parents. De son côté, Kwin, la jeune fille qu'il aime, livre son premier combat dans l'Arène 13 !

Afficher en entier

Classement en biblio - 45 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par choue 2018-07-01T18:57:44+02:00
Diamant

Ce 3eme tome se révèlent riche en rebondissements. Je suis bien contente de voir que ce n'est pas le dernier tome, c'est avec plaisir que l'on va pouvoir continuer de suivre Leif.

Les personnages sont toujours aussi attachants. On suit surtout Leif mais a certains chapitre on a le point de vue de Kwin. On découvre en même temps que notre Héros de nouvelles terres et de nouveaux ennemis.

Un bon tome, une lecture simple.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mathieu-33 2018-06-23T14:00:49+02:00
Diamant

J’adore cette série attends la suite avec impatience.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cyrlight 2018-06-05T21:54:10+02:00
Bronze

http://leslecturesdelietcyrlight.blogspot.com/2018/06/arena-13-t3-le-guerrier.html

Dans ce troisième tome d'Arena 13, on suit cette fois-ci Leif au-delà de la barrière et de Midgard, dans un monde gouverné par les Djinns. Pendant que Kwin reste à Gindeen pour mener ses premiers combats dans l'Arène, sous la tutelle d'Ada et de son père, son petit ami et un groupe de Genthai suivent une carte tracée autrefois par Math, afin d'en vérifier l'exactitude.

Après un premier tome qui m'avait très peu emballée et un second que j'avais au contraire adoré, j'ai été très déçue par Le guerrier et il m'est même arrivé de m'ennuyer à la lecture, en particulier lors du périple de Leif sur la terre des Djinns.

Au niveau de la forme, j'ai assez peu apprécié la nouvelle alternance de points de vue. Quand un récit est raconté par un narrateur interne, cela me dérange toujours beaucoup d'être ballotée d'un personnage à l'autre, comme cela avait déjà été le cas avec le tome 14 de L'Épouvanteur.

Au niveau du fond, nombreux sont les points qui m'ont dérangée à la lecture de ce roman. L'histoire se concentrant désormais essentiellement sur Leif et Kwin, les autres personnages sont assez négligés, comme Thrym et surtout Deinon, qui est presque inexistant, alors qu'ils occupaient une place majeure dans La proie.

Quant à la fin, elle m'a fait froncer les sourcils plus d'une fois. Tout d'abord, l'attaque de la citadelle de Hob m'a paru relativement confuse, par moments, sans parler du Gramangar qui me laisse dubitative dans son utilisation et son fonctionnement.

Le reste est expéditif. Le groupe censé garder la Roue se fait décimer (à se demander à quoi il servait, au final), les morts sont si incongrues ou si rapides (pour ne pas dire à peine mentionnées) qu'elles ne provoquent quasiment aucune émotion, et là où le combat opposant Hob à Leif avait été bien développé, celui contre Kwin est bouclé en quelques paragraphes.

Il y a tout de même quelques points positifs à mettre au crédit de ce livre. L'apparition des Djinns, évidemment, mais aussi Kwin, que je trouve plus supportable à chaque nouveau tome. Autre chose, même si ce n'est qu'un détail, j'ai apprécié qu'on puisse situer géographiquement Midgard. Avant ça, je ne me serais jamais doutée que l'histoire se passait en Nouvelle-Zélande.

En dépit de cela, Arena 13 : Le guerrier n'en demeure pas moins une grosse déception et j'espère sincèrement que la suite inversera la tendance, comme le tome 2 avait réussi à le faire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eleden 2018-05-19T14:14:41+02:00
En train de lire

Bon, les gens ont l'air de mettre des mauvaises notes ou de se dire déçus parce qu'ils s'imaginent que ce 3e tome est le dernier. Bon, sinon, suffit de se renseigner sur le blog de l'auteur ou autre...

Arena 13 n'est pas et n'a jamais été une trilogie. C'est une série prévue en 7 tomes, composée de deux cycles (un peu à la manière d'Autre-Monde de Maxime Chattam, si vous voulez). Donc ce tome 3 n'est pas le dernier. Il signe juste un nouveau départ pour Leif.

Voilà voilà. Juste pour rétablir une vérité et en rassurer quelques-uns.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nocturis 2018-05-19T14:08:26+02:00
Or

Je ne sais pas si je suis satisfaite de cette suite qui nous emmène dans des combats toujours plus violents et qui ne laisse pas de répit pour les héros ou si je suis déçue s'il s'agit bel et bien de la fin.

On reprend là où l'on s'était arrêté au tome 2 et cette fois, Leif va vivre une expérience plus intense que toutes les autres auparavant; on découvre avec lui de nouvelles choses qui glacent le sang mais explique ce qui s'est passé il y a très longtemps.

Kwin, séparée de Leif, vie également des expériences intéressantes: on se rend compte une fois de plus qu'elle est forte et bien capable de se débrouiller seule.

Malgré tout, la fin m'a laissée perplexe: on vit des moments forts Spoiler(cliquez pour révéler)avec la prise de la forteresse de Hob ainsi que la mort du maitre de Leif mais le dernier chapitre nous laisse (s'il s'agit toujours bien du dernier tome) sur une fin ouverte qui ne me satisfait pas; cela sonne comme une fin précipitée.

J'espère que l'on n'aura pas affaire à une nouvelle série qui continuera l'histoire comme c'est le cas pour l'Epouvanteur car, dans ce cas, je considérerais que l'univers que l'auteur à crée ne donne pas l'impression d'être parfaitement abouti…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par just2iine 2018-05-15T13:03:32+02:00
Or

http://lire-une-passion.weebly.com/fantasy/arena-13-joseph-delaney

"En résumé, un dernier tome qui tient toutes ses promesses, voire plus. J'ai tout adoré et surtout le fait que Leif et Kwin soient de nouveau séparés, vivant chacun leur aventure, mais avec le même but. L'auteur ne chouchoute pas ses personnages, et il est évident que vous aurez le cœur brisé à plusieurs reprises. Une trilogie que je vous conseille chaudement de découvrir !"

Afficher en entier
Commentaire ajouté par myri425 2018-04-27T14:37:48+02:00
Diamant

Mon tome préféré des trois. Il se passe tellement de chose dans ce livre qu'on a l'impression qu'il défile à la vitesse de l'éclair. J'ai adoré! Vivement la suite!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Spika 2018-04-27T09:18:48+02:00
Or

je suis perplexe : Est-ce vraiment la fin de cette série ? Au vu des éléments qu'apportent se tome, on serait en droit d'attendre au moins un quatrième pour savoir comment vont s'en sortir nos héros face au grand danger évoqué à la fin. Si ce n'est pas le cas, Delaney me déçoit.

La première partie m'a laissée perplexe, dans le sens où il s'agit plus d'un périple un peu fade hors des murs de l'enceinte de Gindeen comme annoncer dans le précédent tome, avec une partie exploration où il ne se passe pas d'actions à proprement dites (il y a des péripéties, mais elles sont élipsées et les protagonistes ne font que les "trouver" si je puis dire, il faut un moment pour qu'ils les vivent eux-mêmes).

Je n'ai rien à redire sur le milieu de l'histoire dans sa large partie beaucoup d'actions, toujours une belle plume pour les rendre vivantes, des personnages attachants, mais la fin est arrivée très très rapidement, ce qui est assez surprenant et clairement précipité, sans parler d'une certaine brutalité à cause de la mort de plusieurs personnages auxquels on avait pu s'attacher qui partent sans crier gare.

Spoiler(cliquez pour révéler)Pour détailler un peu mon propos, la mort de Tyron est hallucinante, il n'aurait jamais du se faire prendre dans un piège aussi grossier, et Hob, quant à lui, est vaincu avec une facilité déconcertante à coup de "ta gueule c'est magique" avec une arme qui ne blesse que les choses faites de chaires de synthèse et pas les autres, donc Leif et les autres ont beau se voir arrosé de feu par un énorme canon, ça ne leur fait rien. Qui a dit facilité ?

En définitive, je m'attendais à mieux. On nous laisse sur une fin facile qui n'en ai pas une, et à moins de refaire le coup d'une série "suite" comme pour l'Epouvanteur, je ne comprends pas les choix de l'auteur. En terme, c'est une bonne série, mais qui n'est pas complète à mes yeux pour tout l'univers qu'elle apporte sur sa fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nolany 2018-04-08T15:50:08+02:00
Lu aussi

J'ai terminé ce livre parce que c'était le dernier tome de la saga sinon, je crois que j’aurais laissé tomber. J'ai sauté des lignes pendant ma lecture à cause des longueurs inutiles parmi lesquelles des répétitions et des descriptions trop longues pour les paysages et les combats. Et pour ce qui est de la fin, j'ai été très très déçue parce que pour moi, il n'y en a pas vraiment.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je pense que l'auteur ne voulait pas vraiment finir cette trilogie parce qu'à la fin, il embarque les personnages dans une entreprise encore plus périlleuse que ce qu'ils ont connu jusqu'à présent et en plus ils ont vraiment très peu de chance d'en réchapper vivants.

Donc voilà, j'ai l'impression que pendant toute la lecture de ce livre, l'auteur s'est fichu de ma gueule et m'a prise pour une poire, juste parce que c'était le dernier tome de la saga.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kittykun 2018-04-06T19:32:11+02:00
Argent

Un final dans la lignée de ses 2 prédécesseurs, un poil plus sanglant peut être....

On y retrouve Leif et Kwin, chacun ayant mûrit et s’étant construit à sa manière. Kwin déjà courageuse mais à la manière d'une ado en rébellion, trouve ici une maturité de guerrière réfléchie et sûre.

Leif quand à lui, sa quête de vengeance s'est complexifié à la découverte de ses origines et tuer Hob n'est plus le seul but de sa vie et tant mieux car on découvre alors, avec plaisir l'univers des Djinn pas si unifié que cela.

Il y a des morts par dizaines, même parmi ceux auxquels le lecteur s'est attaché .... et malheureusement c'est normal car c'est la guerre et la guerre c'est moche, injuste et traumatisant... le livre se trouve donc rédigé ainsi : bravo Mr Delaney.

Les combats épiques et oppressant sont excellents, cependant des personnages comme Thrym sont extrêmement peu exploité et la fin ouverte (beaucoup trop, pour moi) m'ont un peu laissé sur ma faim. Dommage

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Arena 13, Tome 3 : Le Guerrier" est sorti 2018-02-21T00:00:00+01:00
background Layer 1 21 Février

Dates de sortie

Arena 13, Tome 3 : Le Guerrier

  • France : 2018-02-21 (Français)
  • Canada : 2018-03-28 (Français)
  • USA : 2017-08-10 (English)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 45
Commentaires 15
Extraits 0
Evaluations 23
Note globale 7.45 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode