Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Aria02 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Légendes de Djaïd, Tome 1 : Tristan et Izabeau Les Légendes de Djaïd, Tome 1 : Tristan et Izabeau
Ysaline Fearfaol   
Djaïd, un monde disparu dont Ysaline Fearfaol, la chroniqueuse de la Meute de Chânais, nous conte les histoires les plus marquantes lorsque les aventures de nos turbulents loups-garous lui en laissent le temps. Un monde où la magie règne, et où s'est épanouie une lignée de femmes hors du commun. Ce premier tome nous permet d'en apprendre un peu plus sur cette lignée, avec l'histoire d'Izabeau la rebelle et de Tristan.


Ce roman a toutes les apparences d'une romance historique, mais attention, ce n'est pas une romance historique : Ne cherchez pas une quelconque vérité historique, oubliez vos références habituelles ! Ici, pas de corset, et des jeunes filles de bonne famille libres de vivre leurs amours ou aventures sans subir le poids des reproches.


Pourtant, quiconque a lu Shanna de Kathleen Woodiwiss se dira que le contexte est assez proche : des plantations sur lesquelles travaillent des esclaves, une relation tumultueuse entre Tristan et Izabeau qui peut, par moment, nous renvoyer à celle de Ruark et Shanna. Sauf que Ruark et Shanna, c'était une version très romanesque et édulcorée, loin de la dureté de ce monde de plantations. Ysaline Fearfaol a fait le choix de ne pas masquer cette dureté, mieux, elle s'en sert pour rendre son histoire plus intense.


Mais encore une fois, ce n'est pas une romance historique, et la magie vient s'en mêler.

Izabeau, issue d'une lignée de femmes-félins, sait depuis son plus jeune âge qu'elle devra un jour, comme toutes les femmes de sa lignée, affronter son destin, un destin semé d'embûches, et dans lequel l'arrogant Tristan de Beaumont joue un rôle essentiel. Libre et sauvage, elle aime s'isoler en forêt et s'investit dans la bonne marche du domaine familial, sous le regard bienveillant de ses parents. Quelque peu mise à l'écart par ses pairs, Izabeau garde la tête haute : on la met à l'écart en raison du pouvoir qui coule dans ses veines, mais surtout parce que Tristan, qui l'a toujours détestée, fait tout pour l'ostraciser, avec plus ou moins de succès. Seuls quelques « rebelles » ne plient pas devant Tristan : Izabeau, qui sort toujours victorieuse de leurs joutes verbales, au grand dam de Tristan, et Vance de Draillac, son éternel rival.


Tristan... autant vous le dire, au début du roman, il est odieux. On ne l'imagine pas devenir sympathique et encore moins devenir LE héros de romance par excellence. Certes, il n'a pas que des défauts, et son dévouement envers son jeune frère handicapé, Cory, est admirable. Mais pour le reste, il est parfaitement haïssable ! Que ce soit envers ses pairs ou les esclaves, Tristan se montre arrogant, dominateur, méprisant. Son statut de fils de planteur lui donne l'impression d'être au-dessus des lois et du commun des mortels. La chute n'en sera que plus dure. Tristan va apprendre l'humiliation, la peur, la douleur. Il en sortira totalement transformé. Il aura appris l'amour, la compassion, l'humilité. Ce qui ne le rendra pas moins dangereux pour autant, et n'en fera pas un homme apprivoisé. Le tour de force d'Ysaline Fearfaol est de parvenir à nous faire aimer ce jeune homme trop gâté, à nous le faire prendre en pitié parfois, même si au début, on se dit « Bien fait pour lui, il l'a bien mérité. » Nous suivons l'évolution du personnage sur plusieurs années, nous le voyons apprendre, observer, se remettre en question, découvrir le monde avec un nouveau regard. Il est clairement LE personnage du roman.


Izabeau, mystérieuse jeune femme proche de la nature, est une héroïne qui sort de l'ordinaire. Elle peut se montrer extrêmement humaine et bienveillante envers les plus faibles, mais très dure, impitoyable même, envers ceux qui abusent de leur pouvoir. D'où son inimitié avec Tristan. Elle refuse de plier et se plaît à lui montrer qu'il ne fait pas la pluie et le beau temps. Pourtant, lorsque le jeune homme va tomber de son piédestal, elle ne fera pas partie des charognards qui viendront se repaître du spectacle. Avec elle, Tristan ne saura pas, durant longtemps, sur quel pied danser. Tour à tour douce et sévère, exigeante et tendre, la jeune femme conserve sa part de mystère et d'imprévisibilité. Elle sait que le destin est en marche et ne lui laisse que peu de choix, aussi se laisse-t-elle porter par les événements en attendant de comprendre ce que le futur lui réserve.


Si la relation du couple de héros est bien sûr au cœur de l'histoire, il ne faut pas oublier les personnages secondaires et quelques intrigues d'arrière-plan qui pimentent le roman : si l'on est touché par Cory, le frère de Tristan, au caractère plus affirmé qu'on ne le pense de prime abord, on est aussi amusé par Vance, personnage sympathique et parfois ambigu. Il y a l'ami qui ne lâchera jamais Tristan en dépit de tout, ainsi que les parents d'Izabeau, couple émouvant et plein d'humour qui se porte un amour qui fait rêver, et certains esclaves qui vont gagner leurs lettres de noblesse auprès de Tristan en s'avérant plus généreux que les planteurs. Et puis, le roman n'aurait pas pu exister sans les méchants : Drustan, l'horrible contremaître du domaine de Clairage, la perfide Tracy, ces soi-disant amis qui seront les premiers à répandre mensonges et rumeurs lorsque Tristan sera tombé, et ces mystérieux ennemis qui ont orchestré la chute de Tristan avec une minutie machiavélique. Pourquoi, comment, telle est la question à laquelle répondra le roman, et vous risquez d'être surpris.


En résumé, un roman intense qui vous prend de la première à la dernière page, et un univers, celui de Djaïd, dont vous attendrez avec impatience une nouvelle légende. La plume d'Ysaline est toujours aussi efficace et addictive, et l'originalité de ses histoires ne cesse de me ravir.



Enfin, je terminerai avec la couverture, réalisée par la talentueuse Fleurine Rétoré, du Monde de Fleurine. J'aime déjà énormément les couvertures qu'elle a imaginées pour la Meute de Chânais, mais celle-ci est un petit bijou. Regardez comme Izabeau est belle et fière, avec sa panthère à ses côtés, devant la demeure familiale...
La magie d'Avalon, tome 1 : Morgane La magie d'Avalon, tome 1 : Morgane
S.G. Horizons   
Il s'agit du premier roman que je lis de cet auteur et je n'ai pas du tout été déçue. En voyant le titre je me suis précipitée pour l'acheter car j'aime beaucoup les romans qui touche de près ou de loin la légende Arthurienne. Dans ce premier tome, l'auteur a choisi de nous faire découvrir la cité d'Avalon ainsi que la fameuse fée Morgan.


J'ai passé un très bon moment avec ce livre mais surtout avec son héroine Shannon. Cette dernière est une jeune femme de 27 ans pour qui rien ne va plus, elle s'est fait méchamment larguée il y a quelques semaines et maintenant c'est son patron qui vient de la licenciée. Alors quand sa meilleure amie décide de l'emmener voir un festival à Glastonbury, elle ne peut dire non. Seulement voilà, son week-end détente va se transformer en voyage dans le temps au VI eme siècle.
Shannon est une femme attachante qui n'a pas beaucoup de chance dans sa vie car elle est trop gentille, trop soumise envers les autres. L'aventure qu'elle va vivre va beaucoup la changer: elle va s'endurcir, devenir moins naïve (mais encore un peu quand même).


L'auteur nous offre ici une histoire très riche, en humour tout d'abord: imaginez une jeune femme du 21eme siècle propulsée au VI eme siècle. Entre la barrière de la langue, les vêtements et les idées reçues sur la position des femmes, cela va faire des étincelles. Mais ce qui m'a vraiment plus ce sont les réflexions internes de Shannon, cette dernière ni va pas de main morte et n'hésite pas à se ridiculiser elle-même: un véritable plaisir pour le lecteur.
Riche aussi en action, aventure et rebondissements: notre héroine va devoir faire face aux changements, à de nombreuses relations et se battre pour survivre car jalousie et danger rôdent.
Et puis riche en magie, testostérone, en émotions (peur, angoisse, courage, tendresse), en folklore et légendes.


J'espère que les prochains tomes nous réserverons eux aussi leur lot de surprises et peut être une romance ...


En bref, une histoire fantastique qui se dévore!!!
Vite la suite!!!


Boulimique des livres

par silbert
Sans toi, Tome 1 : L'Envol Sans toi, Tome 1 : L'Envol
Amélie B.   
Avec un résumé plus qu’intriguant, c’est un peu vers l’inconnu que je me suis plongée dans cette lecture.

Celle-ci ce déroule en trois parties : on commence ce récit avec le point de vue de Béatrice, une jeune femme comme les autres, elle vie avec son petit ami, a une vie assez banale, elle fait un travail qu’elle aime mais dans lequel elle stagne ce qui commence à l’énerver. De plus elle commence à avoir des doutes quand à sa relation avec Maxime qui elle aussi reste au point mort, elle l’aime mais se rend bien compte que ça n’avance pas, et pour ajouter à son trouble le comportement de celui-ci la rend suspicieuse, se pourrait-il qu’il aille voir ailleurs ?

Durant cette première partie on en apprend beaucoup sur Beatrice, sa vie, sa jeunesse, sa rencontre avec Maxime et tous les doutes qui la rongent. C’est une jeune femme fragile, peu confiante, pourtant bien entourée, très proche de sa mère et de sa bande de copines, elle évolue tout de même dans un monde agréable. Sauf que toutes les choses auxquelles elle croyait et qui la réconfortaient vont devenir floues et c’est lors d’un weekend en amoureux que sa vie va basculer : elle va recevoir le coup de fils de trop, celui qui va la plonger dans une détresse et une solitude auquel elle n’aurait pu songer. C’est à ce moment-là que tout va basculer.

C’est là que l’on arrive à la seconde partie de l’histoire, on est désormais avec Maxime, il essaie de gérer à sa façon ce qu’il est en train de se passer, je ne peux pas trop vous parler de cette partie sans vous spoiler mais ce que je peux vous dire c’est que le pauvre garçon va beaucoup souffrir durant cette période, l’incompréhension et le la peur vont devenir ces meilleurs alliées. Ah je vous en dis trop, je m’arrête la ! Je pourrais peut-être ajouter que son calvaire n’est pas près de s’arrêter, une fois la machine lancée difficile de l’arrêter.

Et donc la troisième partie que je vous tairais, comment ça je suis sadique !?

Que dire de cette histoire… on passe par plusieurs émotions, le doute nous envahie nous aussi, il faut dire que ce qui va se passer dans la première partie est amener de façon que, pour nous aussi il est difficile de voir Maxime autrement que comme un homme peu impliqué et distant, mais quand on entre dans la seconde partie, on découvre le vrai Maxime, celui qui se bat, qui se démène pour pouvoir comprendre. Il est un homme passionné, déterminé, il ne lâchera rien tant qu’il ne sera pas le pourquoi du comment, il va passer par des phases très dur et son courage face à ce qu’il va vivre ne me la rendu que plus charmant. On comprend aussi facilement le comportement de Béatrice, ce par quoi elle va passer est très douloureux, il n’est pas simple de sortir indemne de ce genre de choque.

Une histoire pleine de rebondissement, je ne m’attendais vraiment pas a ce que l’histoire prenne ce genre de tournant, ce qui m’a donc agréablement surprise, évoluer dans une lecture sans savoir vraiment ce qui va si passer est agréable et aussi angoissant, on a beau se faire des plans dans nôtres tête, rien ne se passe comme prévu.

C’est tout de même un peu perplexe que je suis sortie de cette histoire, je me demande bien ce que la suite nous réserve.

http://www.livresavie.com/sans-toi-le-tome-1-lenvol-damelie-b/#more-9717

par Natoche
Fée Frappée (La Cour du Crépuscule t. 1) Fée Frappée (La Cour du Crépuscule t. 1)
Amy Sumida   
Voulez-vous entendre un vrai conte de fées? Une histoire sur la guerre entre nous et eux. Une guerre qui a mené à une trêve et à une trêve qui a mené à la création d'une société secrète. Il y a des conseils dont vous ne savez rien, des conseils de fées et des humains qui écrivent des lois qui nous gouvernent tous les deux. Les lois que vous ne connaissez pas non plus, et pourtant vous êtes tenu responsable envers eux. Si vous enfreignez ces lois, la chasse sauvage de Fairy viendra pour vous, mais ne vous inquiétez pas trop, il est difficile de briser des lois concernant des choses que vous ne croyez pas. Les fées ont tendance à briser la trêve plus que les humains et c'est où Je viens. Je fais partie d'une force militaire qui surveille les Fey. Quand ils franchissent la ligne, nous éteignons leur lumière ... en permanence. Je suis l'Extincteur Seren Sloane et je peux vous dire un vrai conte de fée, si vous êtes assez courageux pour écouter.

par Aria02
Yianna Tome 1 - Le secret des Yiaras Yianna Tome 1 - Le secret des Yiaras
Manon Samson   
Une très belle surprise qui m'a fait beaucoup pleuré ! C'est une première pour moi. L'histoire est tout simplement belle et intelligente. Les personnages sont extrêmement bien décris. Je n'ai trouvé aucune incoherence dans le récit.
Un vrai coup de cœur !

par matou83
Les Kergallen, tome 1 : Thaïs Les Kergallen, tome 1 : Thaïs
Aurore Aylin   
Je vous invite donc à découvrir les aventures de Thaïs, la sorcière qui ne veut plus faire de magie, et de Kieran, le druide devenu par accident un fantôme suite à une cérémonie rituelle, il y a 400 ans. Surtout ne vous en privez pas !!
J'ai eu la chance d'être choisie comme bêta-lectrice par l'auteure, et j'ai vraiment adoré cette histoire... La fin m'a surprise (bon, elle m'avait prévenue, mais j'ai été surprise quand même !!), et je suis fan de Joanna, la cousine de Thaïs. Quant à Kieran... Moi, je n'aurais pas pu rester aussi impassible que Thaïs dans certaines situations !! Il y a notamment une scène hilarante dans la boutique d'antiquités, sans parler de Kieran qui découvre l'électro-ménager...
Madison Avery, Tome 1 : Ange Gardien Madison Avery, Tome 1 : Ange Gardien
Kim Harrison   
Avant toute chose, il faut savoir que la trilogie de Madison Avery fait suite à une nouvelle qui se nomme : « Madison Avery et l’Ange des Ténèbres ». Cette dernière est disponible chez nous aux éditions Hachette (Black Moon) dans le recueil « Nuits d’Enfer au Paradis ». Ceux qui sautent cette nouvelle risquent donc d’avoir le sentiment d’avoir louper le début (ce qui sera effectivement vrai). Dommage de devoir faire appel à ce recueil pour avoir l’intégral de l’histoire mais il aurait été encore plus dommage de ne pas avoir cette trilogie chez nous. Il faut dire que Kim Harrison a déjà fait montre de son talent dans l’excellente saga Rachel Morgan (que je recommande chaudement) et que c’est donc avec plaisir que je retrouve la patte de l’auteur.

Cette série, écrite à la première personne nous mets dans la peau de Madison qui est morte lors de son 17éme anniversaire par un inconnu. Ce dernier, un ange des ténèbres, n’a cependant pas réussi comme il l’escompter à détruire son âme par la même occasion, offrant l’occasion à Madison de voler l’amulette de l’Ange, source de son pouvoir. Une amulette qui permet à Madison de donner l’illusion d’un corps et de rester vivre parmi les humains. Les anges de la lumière ont alors décidé de la protéger dans sa vie de tous les jours mais Madison ignore toujours la raison pour laquelle l’ange souhaite la tuer et pourquoi elle a réussi à s’approprier cette amulette.

Les anges semblent plutôt à la mode ces temps ci et je ne suis pas surpris de voir Castelmore s’y mettre eux aussi avec cette sympathique trilogie. Ce tome 1 s’axera avant tout sur la quête de la vérité pour Madison. Cette dernière est un personnage sympathique avec suffisamment d’originalité pour ne pas tomber dans les éternelles similis du genre. L’intrigue est plutôt prenante et je trouve les révélations assez bonnes. On évite le coté manichéens dont laissés penser le début du récit pour un aspect beaucoup plus complexe (je pense notamment aux deux factions, les Anges de la Lumière et celle des Ténèbres). La plus grosse ombres au tableau, c’est surtout un récit bien trop court alors que j’aurais aimé que Kim Harrison approfondisse l’univers des anges et la vie sociale de Madison (j’aime bien quand on mentionne son tallent de photographe). La fin de ce tome est quand à elle tout à fait bonne et répondra à toutes nos questions même si le tome 2 et 3 indique que les aventures de Madison ne sont pas finies pour autant (on peut donc tester le tome 1 sans crainte et prendre la suite que si on a aimé).

Ce tome 1 n’est pas un grand roman mais reste une aventure sympathique à suivre et assez courte. On n’atteint pas le niveau d’un Vampire Academy et la série ne devrait pas faire d’ombre à l’œuvre phare de son auteur, Rachel Morgan (que je recommande une fois de plus !). Cela n’est pas une raison pour bouder mon plaisir et cette série conviendra parfaitement à ceux qui ont déjà fait le tour des œuvres majeures pour jeunes adultes du moment.


par Caly
Codex Aléra, Tome 1 : Les Furies de Calderon Codex Aléra, Tome 1 : Les Furies de Calderon
Jim Butcher   
Ayant entendu énormément de très bonnes critiques sur ce livre, et connaissant déjà un peu l'auteur grâce à ses Dresden Files (bien que le style soit totalement différent !), je n'ai pas hésité une seule seconde avant de me le proccurer. Et je ne le regrette pas !
Si les premières pages ne sont pas les plus intéressantes, la suite s'enchaîne de façon hallucinante ! Très vite, on est plongé dans le livre et le lâcher devient presque une torture !! Point positif, c'est que l'auteur a écrit son livre de façon à nous tenir en haleine durant 478 pages. A chaque fin de chapitre, le suspense est à son paroxysme, et le plus impressionnant c'est que tout se passe systématiquement dans les quelques dernières lignes !
Tout ça pour dire que ce livre est un petit bijou à dévorer sans modération ^^

par Fantasyae
Les Aventures de Skye Snow, Tome 1 : Bas les pattes ! Les Aventures de Skye Snow, Tome 1 : Bas les pattes !
Laurence Gilson   
Contrairement à la majorité des commentaires, je dois avouer que je n'ai pas plus aimé que ça ce livre.
Skye rentre bien trop vite dans la maison du clan de Calum, [spoiler]qui lui livre tous leurs secrets sans peur. Elle est sensée ne faire confiance à personne depuis ses 16ans, mais là, tout va bien !
De plus, Skye est juste débile de ne pas voir que Calum est son âme-soeur alors que ça se voie encore plus gros que le nez au milieu du visage !!! j'avais d'ailleurs espéré un rapprochement concret entre eux, mais non, rien de TOUT le livre ![/spoiler]
il y a aussi beaucoup de répétitions et de descriptions inutiles (comme les caractéristiques précises de chaque changeur - jusqu'au nombre de mètres maximum qu'ils peuvent effectuer en un saut - ou les noms des voitures)

En bref, un roman sympa mais si vous faites attention aux détails ou que vous vous attendez à une "vrai" romance, passez votre chemin !

par somm
Vampire Kisses, Tome 1 : Vampire Kisses Vampire Kisses, Tome 1 : Vampire Kisses
Ellen Schreiber   
Il y a longtemps que le sujet des vampires a été usé jusqu'à la corde en la littérature YA, mais ce bouquin-là en a probablement grignoté les derniers fils... Pas une once d'originalité ici-bas ! Ça n'est qu'une succession de clichés éculés, de banalités mièvres et naïves, le tout regroupé pêle-mêle dans un récit plat, linéaire et sans saveur.

Raven a 16 ans, semble avoir commencé sa crise d'adolescence dès ses 5 ans, possède la maturité d'une gamine de 8 ans et a globalement l'intellect d'une huître. Elle passe son temps à se plaindre comment elle se sent mais grave trop incomprise et différente des autres parce qu'elle aime se peindre les lèvres en noir et qu'elle fait sa fangirl dès qu'il s'agit de vampires. Rebelle attitude de bac à sable. Son ennemi juré le sportif-décérébré-gosse-de-riche la harcèle parce qu'il est secrètement (haheum) amoureux d'elle, et elle n'a que sa meilleure amie faire-valoir/esclave pour la soutenir dans la vie. Heureusement qu'une nouvelle famille trop mystérieuse vient d'arriver en ville, qu'ils ont un fils beau gosse rêveur qui passe sa nuit dans le cimetière et devient en quelques lignes l'amour de la vie de Raven. Mais serait-ce un vampire ?! Oh lalalala, le suspens est à son comble...

La seule qualité de ce livre est de se lire rapidement et aisément, et j'avoue qu'une ou deux répliques a failli m'arracher un sourire (sincère). De sa simplicité et de sa naïveté extrême, je trouve que cet ouvrage devrait être plus dédié à des enfants entre 8 et 12 ans qu'à des adolescents.

par Miney