Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ariella97351 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Les Écorchés, Tome 4 : Révolte Les Écorchés, Tome 4 : Révolte
Tillie Cole   
Voilà, je viens tout juste de refermer le dernier livre de cette saga ! Et que dire à part un méga Waouh !!! J’étais immergée dedans du début à la fin, mon cœur a d’ailleurs loupé des battements à de nombreuses reprises… Tout comme pour Ruine, Tourmente et Ravage j’étais happée dans ce monde sombre et sanglant qui nous fait vivre un véritable ascenseur émotionnel. Nous tordant même le ventre par moment de peur face au déroulement de l’histoire, je me suis crue dans la série télévisée « Spartacus » version temps moderne. Les fosses, l’arène de combat, la bestialité primitive des combattants, mais pas uniquement ça ! Autour de la violence se cache la naissance de sentiments mutuels, des humains privés de mots pour exprimer exactement ce qu’ils peuvent ressentir. Alors, l’auteure a brillé grâce à sa plume en offrant la possibilité à ses personnages de s’exprimer différemment, avec le langage qu’ils connaissaient et par des gestes beaucoup significatifs que des belles paroles trop courantes de nos jours. Ce final était époustouflant, c’est presque à regret que je quitte ces livres et leurs personnages uniques et spectaculaires ! Faut vraiment lire les écorchés et les avoir parmi vos précieux, c’est une série incontournable !

par CelineDH
Les Frères Horgenta - Tome 1 : Victor et Joris - Douce Revanche Les Frères Horgenta - Tome 1 : Victor et Joris - Douce Revanche
V. D. Prin   
Un livre que j'ai relu lors de cette nouvelle édition, qui est presque identique à la première si ce n'est, un nouvel épilogue.
Je remets mon avis de l'époque.

J’ai beaucoup apprécié ce livre, sans doute l’un des romans de VD Prin dont la psychologie des personnages est la plus travaillé (parmi ceux que j’ai déjà lus). On peut le décomposer en 3 parties, la première relatant le passé de Victor, la seconde le passé de Joris et la troisième relation, leur rencontre et les difficultés qu’ils devront traverser pour être ensemble. J’ai beaucoup apprécié cette séparation dans le roman, ça nous permet de vraiment s’attacher aux personnages, à comprendre leurs faiblesses et leurs envies.

Nos deux héros, tous les deux bien marqués par la vie, se rencontrent à un moment crucial de la vie de Joris, le moment où il est enfin sur le point d’obtenir sa vengeance. Pourtant son attirance vers Victor, ami avec son père va le faire hésiter à mettre son plan en action. Victor refuse de tomber amoureux mais va rapidement éprouver des sentiments pour Joris. Joris va devoir choisir entre sa relation et la vengeance… mais a-t-il vraiment le choix ?

J’ai vraiment adoré le couple, leur relation est très belle, leurs réactions même quand elles sont pas très sympa, sont crédibles et sincères. J’ai apprécié la fraternité entre Diego et Joris et la relation Père/Fils entre Hortega et Victor.

Le passé de Joris est vraiment dur, ses grands-parents sont vraiment infectes et il est difficile de concevoir qu’il existe des gens comme ça (même si malheureusement c’est le cas). Heureusement que le majordome Gerard était là pour lui.

Le passé de Victor est difficile d’une façon différente de celle de Joris. Il a réussi à trouver le courage de s’en sortir seul et c’est pas donné à tout le monde. C’est super de revoir Stan (enfin je sais pas si on peut dire revoir, vu que le livre racontant l’histoire de Stan se déroule chronologiquement après celui-ci). Il est de très bon conseil envers Victor. J’ai apprécié également l’ex-femme, qui pour une fois n’est pas aigrie. Victor et elle étaient jeunes, ils ont fait des erreurs mais ils les ont acceptés et ont décidé d’aller de l’avant.

Comme d’hab, on a le droit une fin bisounours mais je crois que je serai déçue si c’était pas le cas avec un VD Prin.

Bref, un très bon roman avec des personnages marquants.

par Oxanes
Wild Heart Wild Heart
Lily Haime   
En avant-propos, je crois qu’il est inutile de rappeler combien je suis amoureuse des écrits de Lily Haime. À ce jour et après huit livres, la plume de la Dame et ses histoires m’emportent à coup sûr et ne m’ont jamais déçue. Elle arrive, chaque fois, à m’agripper fermement le col du t-shirt et à me faire vivre des émotions intenses, palpitantes, à fleur de peau comme ses personnages qui me hantent longtemps après les avoir quittés. C’est incontestablement mon auteure M/M favorite et elle occupe le haut du podium depuis quelque temps déjà. En sachant cela, vous imaginez bien qu’à chacune de ses parutions, je suis impatiente et excitée de retrouver son univers si poétique malgré l’expérience dure et éprouvante que vivent ses héros.

Wild Heart est un hymne à la différence, un chant de l’amour. Un condensé d’émotions brutes à l’image de Gabriel, le narrateur, un jeune homme fascinant qui n’arrive pas à voir à travers le voile de violence qui obscurcit ses yeux. Incapable de se voir tel qu’il est : courageux, aimant et fidèle. Sa vie est loin d’être un long fleuve tranquille, elle commence même durement. Abandonné par une mère irresponsable dans les bras d’un père truand vénézuélien qui vend des armes et de la drogue au plus offrant. Le petit Gabriel est déscolarisé, connaît déjà tous les rouages du milieu et possède l’allure, les poings et la hargne nécessaire pour vivre dans la rue. Les quelques années où il vit avec sa sœur, Chrystel, et son mari, Javier, vont lui apprendre l’amour, la loyauté et aussi lui apporter un certain équilibre. Mais la colère est toujours présente en lui, coule dans ses veines, alimente son vague à l’âme. C’est un solitaire. Un écorché vif.

Un incident au lycée avec Vicky, le gosse de riche aux couleurs flamboyantes, va changer complètement sa trajectoire. Enfermé durant trois ans en maison de correction, il fait la connaissance de Daruis, son double Cubain, son meilleur ami. Il ne va pas s’apaiser, loin de là, et à sa sortie il s’engage dans les combats illégaux, l’un des seuls moyens qu’il a trouvé pour canaliser cette furie, cette impatience galopante. L’autre étant la rédaction quotidienne de lettres à Vicky, sa victime. Il couche sur le papier tout ce qu’il est incapable de dire à voix haute. Son pardon, ses envies, ses doutes, son attirance pour l’autre jeune homme qui le chamboule. La culpabilité aussi qu’il ressent pour son acte définitif qui a laissé Vicky marqué dans sa chair. Revoir Vicky, cet homme au look original qui s’assume pleinement, cet homme qui essaye par tous les moyens de le déculpabiliser va l’obliger à se dévoiler, à avancer et faire des choix… Et lorsque l’amour est viscéral entre deux êtres, indispensable, la fin justifie les moyens. Leur relation s’apparente à des montagnes russes de sensations sauvages, animales parfois, mais tellement profondes. Notre cœur de lectrice est mis à mal, il s’essouffle, il a des embardées ou au contraire est en chute libre, bas irrégulièrement, mais follement aussi !

J’ai aimé l’intensité présente de la première page à la dernière. Lily Haime a eu la brillante idée de ne pas nous décrire l’enfermement de Gabriel en maison de correction, mais l’après. J’ai fondu littéralement pour chacun des personnages de cette histoire. Et comme souvent dans ses livres, ils sont tous parfaitement unis et tellement réels. J’ai eu envie de faire partie de cette famille de sang et de cœur. Warren, le protecteur, Daruis, l’infidèle et le soutien sans faille, Stéphanie, la douce, Crystel et Javier, les parents adoptifs aimants, Luis, le neveu solaire et Isa, la poupée craquante haute comme trois pommes. Mais aussi, Noa, l’ami fidèle de Vicky à l’humour particulièrement communicatif et à ses parents. Un malstrom d’hommes et de femmes aux sonorités et couleurs d’Amérique latine et dont les vies sont sur la même orbite.

Et que dire de ce couple formé par Gabriel et Vicky ? Rien ne va être facile, mais Vicky a l’énergie pour deux. Et Gabriel avec le temps et les événements sait faire preuve de sagesse. J’ai aimé autant leur rapprochement que leur éloignement. J’ai aimé cet amour qui les retient captifs l’un de l’autre, la jalousie et la possession qu’ils ressentent. Et cet amour lumineux, vrai, qu’ils se dédient tant dans les moments sereins que dans ceux plus graves.

Je ne peux que saluer un tel génie. Celui d’inspiratrice et de conteuse hors pair. Lily Haime manipule d’une main de maître le rythme, les mots et les sentiments qui vous étreignent, vous étouffent parfois tant c’est puissant. Elle excelle, tel un métronome, à presser le bouton de vos émotions et je m’entiche d’elle à chacun de ses textes avec une facilité qui me souffle. C’est sans doute un de mes livres favoris d’elle. Il m’a touchée, je ne saurais dire les raisons exactes mais cela tient sûrement à l’histoire de Gabriel, sa libération au côté de celui qu’il aime.

Un roman bouleversant, sans appel qui vous marque durablement.
Déferlante Déferlante
Lily Haime   
Comme d'habitude avec cette auteure, ma lecture a été intense et bouleversante. Lily Haime a un don pour conter des histoires d'amour puissantes qui parlent directement au cœur. C'est un des très (très) rares auteurs où je vais acheter ses livres les yeux fermés.

J'ai adoré Lil, sa maturité, sa passion pour la mer et pour Aidan, son honnêteté et son courage et si j'ai eu plus de mal avec Aidan pendant une bonne partie du livre, ne comprenant jamais vraiment ses intentions et ses sentiments envers Lil, il m'a conquise et je suis totalement tombée sous son charme dans la 3ème partie, face à son abnégation et à la force de son amour.
Une 3ème partie, d'ailleurs, qui fait passer ce livre d'excellente lecture à coup de cœur.
Car, bien que j'ai adoré la totalité de ma lecture, les deux 1ères parties avaient comme un écho de ses précédents livres: une histoire YA, des personnages plus ou moins abîmés, un héro entouré d'une tribu soudée, des sentiments reniés dans un 1er temps....
Mais la 3ème partie est magistrale, superbe, d'une puissance à couper le souffle, et j'ai refermé le livre avec un petit pincement au cœur. Tout comme Mathias & Eden, Jamie & Alexandre, Lil & Aidan resteront gravés dans ma mémoire.

Ben et Alex un amour inattendu Ben et Alex un amour inattendu
V. D. Prin   
Pour aider sa sœur, Ben, infirmier, accepte d’être un de ses serveurs pour la soirée de fiançailles d’Alexandre Alios, un riche homme d'affaires. Ben est tout de suite attiré par cet homme pourtant inaccessible. Un mois après, chacun a pensé à l’autre et quand la grand-mère d’Alex, qui avait apprécié Ben, lui demande que Ben s’occupe d’elle après son opération, il saute sur l’occasion pour revoir cet homme qui hante ses pensées... Une courte romance M/M toute mimi, sans surprise mais qui nous fait passer un agréable moment.

par Folize
L'Enlèvement, Tome 3 : Tiens-moi L'Enlèvement, Tome 3 : Tiens-moi
Anna Zaires   
Et bien je n'ai pas pu attendre la version française du 3ème tome de Twist Me, Julian et Nora me manquaient trop, et vont désormais me manquer encore plus, vu qu'il s'agit là du dernier tome. Je viens donc de lire l'épilogue de cette saga, qui restera une de mes préférées.
Ce dernier tome démarre exactement là où le second s'était achevé. Julian et Nora s'apprêtent à retourner en Colombie pour se remettre de leurs aventures et guérir de leurs blessures. Tout ça avant de repartir vers de nouvelles aventures, cette fois à Chicago alors qu'ils rendent visite aux parents de Nora. Je m'étais attendue à ce que ce troisième volet porte sur l'embrouille avec Peter et sa fameuse liste de nom, mais si elle est en effet mentionnée, ce n'est pas de là que viendront les aventures du duo.
Par contre, comme on pouvait s'y attendre à la fin du second tome,[spoiler] le fait que Nora se soit fait retirer son implant et qu'ils aient eu des rapports, elle se retrouve enceinte et c'est le fil conducteur de ce dernier volet.[/spoiler]

On pourra reprocher un certain manque de rebondissements dans l'épilogue, une cadence moins soutenue, moins de scènes chaudes aussi, mais j'avoue que ce n'est pas les raisons pour lesquelles j'avais tant envie de le lire. J'avais hâte de voir l'évolution des personnages, de leurs mentalités, de leur perversion, et je ne suis pas déçue. Sous des airs de personnes sans âme et sans coeur, Julian et Nora évoluent vers des personnes humaines, malgré leurs "twisted minds". Ils restent fidèles à eux-mêmes bien sûr, mais l'histoire finit sur une note positive et ça me plait.
Comme lors du second tome, ce mouvement entre les deux points de vue est appréciable et nous aide à comprendre leur mode de fonctionnement, leur vision des choses, chacun de leur côté, c'est bien écrit, bref ça va me manquer.

par TiedTess
L'Enlèvement, Tome 2 : Garde-moi L'Enlèvement, Tome 2 : Garde-moi
Anna Zaires   
Un tome légèrement au-dessus du précédent. Et pourtant même si je l’ai préféré au T1, ce n’est pas un coup de cœur... Et oui je sais, je suis bizarre ^^

On retrouve Nora et Julian exactement comme on les avait laissés. Il est revenu la chercher et cette fois-ci, elle décide de le suivre de son plein gré...

De ce fait on pourrait croire que tout va changer. Vu que ça y est Nora est consentante, on se dit que Julian va changer. Mais non, il est toujours égal à lui-même. Il fait toujours ce qu’il veut même si pour ça il doit blesser Nora...

La nouveauté ici c’est qu’on a son point de vue et franchement c’est flippant ! Julian est flippant ! Il peut se montrer tellement froid, méchant, et intraitable avec elle. Mais ensuite il devient presque un ange. C’est très troublant. Je ne sais pas si vraiment je l’aime au vu de ses actes, mais je me tue à essayer de lui trouver des excuses pour son comportement. Toutes les petites « failles » que l’auteur nous laisse percevoir, me font espérer qu’il ne soit pas complètement mauvais. Même s’il ne faut pas se leurrer, Julian est vraiment un sadique...

la suite ici : http://lilitthbook.canalblog.com/archives/2015/05/17/32072196.html

par lilitth
L'Enlèvement, Tome 1 L'Enlèvement, Tome 1
Anna Zaires   
ATTENTION ! LECTURE EXTREME A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

Je crois que je ne suis définitivement pas une adepte des "Dark Romance"... (COMMENT peut-on trouver ce genre d'histoire romantique ?!?!?!?!)

Ce livre m'a en fait profondément choquée...

Nora est traitée tout du long comme une vulgaire poupée gonflable par Julian, corvéable selon son bon vouloir quand ça lui prend, sans aucun respect pour ses sentiments ou ses désirs (elle n'a même pas le droit d'exprimer ses sentiments - la colère par exemple - sans être "punie")... quasiment toutes les scènes de sexe sont des viols... personnellement, ça ne me fait pas du tout fantasmer qu'une pauvre fille de 18 ans vierge se fasse violer par son "trop beau" ravisseur (remplacez le canon par un mec répugnant physiquement, c'est toujours aussi "romantique" du coup...?).
Le fait qu'elle éprouve du plaisir (qui est une réponse mécanique à un stimulus physique approprié) ne change rien au fait que l'acte est immonde ! (encore plus que de toute évidence, comme le dit Gatou29, elle était attirée par lui donc il aurait très bien la conquérir de manière "traditionnelle")
[spoiler]Je rajouterai également que les raisons de son attirance pour Nora au départ - elle lui rappelle une fillette qu'il a connu quand il était enfant - sont plus que douteuses à mon goût et son comportement est d'autant plus incohérent quand on connaît l'histoire (il se reproche d'avoir essayé de protéger la fillette, de n'avoir pas pu éviter ce qui lui est arrivé - viol et mort - mais... il viole et maltraite Nora ?!? O_O)

D'ailleurs, comment peut-on sérieusement fantasmer sur cet homme (mis à part son soi-disant physique de rêve) ?!? Parce que, franchement, c'est un sociopathe ce mec ! Les personnes qui le trouvent "trop génial" voudraient-elles échanger leur place avec Nora ?!? (ah mais non, puisque Nora n'a pas le choix, vous ne l'auriez pas non plus du coup !)
A part du dégoût et de l'horreur, il ne m'a rien inspiré… Et à la fin du bouquin (même tout le long en fait), je dois dire crûment - alors que je suis plutôt une pacifiste - que la seule chose que j'avais envie de faire, c'est lui taillader les couilles avec un cutter (et tout le reste par la même occasion)...[/spoiler]

Le personnage de Beth m'a profondément dérangé dans son attitude également... cautionner les actes de son "patron" et reprocher à Nora son manque de gratitude envers Julian, surtout connaissant son histoire (elle a été vendue et a dû se prostituer) est révoltant ! tout ça parce qu'elle lui est reconnaissante d'avoir sauvé sa vie ?!?
Passons également sur la réaction (ou plutôt non-réaction) des parents de Nora : leur fille disparaît pendant plus d'un an et c'est comme si ça ne les affectait absolument pas...

Et je n'arrive pas à comprendre comment on peut tomber "amoureuse" d'un homme qui vous enlève, vous séquestre, vous viole et vous bat... ça me dépasse complètement ! (c'est du conditionnement ça, pas de l'amour pour moi).
Nous vendre cette histoire comme une magnifique histoire d'amour, une romance, me donne envie de vomir !

[spoiler]D'ailleurs, la preuve que l'autrice est vraiment tordue… la première pensée que Nora a après que Julian l'ait violée la première fois :

" comment ai-je pu rester là et laisser Julian me faire l'amour ?"

L'AMOUR ?!? Il ne lui a pas fait l'amour, il l'a violée !!! Appelons un chat un chat quoi ! CA, ce n'est pas faire l'amour ! (ou alors je ne sais pas quel genre de relations sexuelles a vécu Anna Zaires dans sa vie…)
Faire l'amour, c'est un partage entre deux adultes totalement consentants ! CA, ce n'est pas du partage ! Ce n'est pas du consentement !
Par ailleurs, écrire des scènes de viols et tortures exactement de la même façon que des scènes de livres classiques érotiques ou de BDSM où les protagonistes sont consentants, c'est quoi le but exactement si ce n'est d'érotiser (ou plutôt de tenter d'érotiser) ces actes immondes ?!?
Anna Zaires est vraiment tordue dans sa tête à mon avis...[/spoiler]

En bref, je crois qu'au niveau de ce genre de scénario, dont la crédibilité est proche de zéro à mon goût et qui ne me fait absolument pas fantasmer, je vais en rester là… et au grand JAMAIS je ne recommanderai ce livre à qui que ce soit !


PS : Où est le WARNING !?!? Il me semble que pour un livre tel que celui-ci, c'est INDISPENSABLE !

par Vitany
Marked Men, tome 1 : Rule Marked Men, tome 1 : Rule
Jay Crownover   
C'est bête de se dire que j'ai acheté ce livre en étant certaine qu'il me plairait. Pourtant j'aime l'idée de ne pas m'être trompée.

Autant vous dire que je ne suis pas allée acheter ce roman avec ma mère... Mais j'aurais pu ! J'aurais dû. On aurait bien ri quand je lui aurais dit que c'est un roman plutôt porté sur l'érotisme. Eh ouais, maman. ^^

Bref ! Ce premier tome de la saga Marked Men m'a charmé, rien de plus simple et de plus fort. J'en ressors toute joyeuse et je n'ai qu'une envie c'est de courir à la Fnac acheter le second tome. Dommage qu'il soit deux heures du matin...

Ce qui m'a attirée en premier dans ce roman, ce n'est surtout pas ses passages chauds. Mais la simple et merveilleuse idée "d'entrer" dans un monde de tatoueurs et de personnes qui osent écouter du métal. Les tatouages et ma famille, c'est une histoire d'amour qu'on partage donc j'ai tout de suite été emballée par l'idée d'un bad boy tatoué des pieds à la tête -et percé en plus, nom de dieu, je vais faire une crise cardiaque ! En ce qui concerne le genre métal, ce n'est pas mon genre favoris question musique mais je vis avec un grand frère qui m'en fait manger tous les jours alors, honnêtement, Marked Men avait de bons arguments pour s'infiltrer dans mon cœur littéraire comme si on entrait dans un resto.

La plume de Jay Crownover est entraînante et très agréable à lire. Je crois que j'ai rarement été aussi emballée par la façon d'écrire d'un auteur. C'était simple mais j'ai trouvé super que grâce à sa simplicité elle fasse passer des émotions, etc...

L'histoire est très bien menée et Ô combien addictive.

Mais ce qui m'a vraiment plu, ce qui m'a conquise ce sont les personnages. Il ne m'a pas fallu dix pages pour m'attacher à tout ce petit monde en me disant que je me faufilerais bien dans l'histoire pour me faire une place parmi eux... Il pourrait pas y avoir un tome avec moi dedans, Jay, please ? Faudrait que je fasse gaffe à ce que j'écris, ça pourrait être mal interpréter...

J'adore les personnages, tous qui qu'ils soient. Bon, sauf Gabe (l'ex que j'aurais bien envoyé chier un milliard de fois) et les parents de Shaw (sur qui j'aurais bien craché si j'avais autant de talent que mon grand frère pour ce genre de trucs...). Mais sinon, qu'est-ce que je les ai aimé les personnages de ce merveilleux premier tome !

Rule Archer - le gars tatoueur dont tu tombes amoureuse dans ce premier tome.
Shaw Landon - la fille qui fait des études de médecine que tu voudrais désespérément être dans ce premier tome.
Rome Archer - le grand frère militaire que tu ne peux qu'aimer parce qu'il est merveilleux.
Remy Archer - frère jumeau de Rule (bon, il est mort trois ans plus tôt mais il vit à travers les personnages donc, tu t'y attaches quoi qu'il advienne).

Au fait, suis-je la seule à avoir trouvé ça génial que les frères Archer aient tous les trois un prénom qui commence par un R ? Pourquoi mes parents n'ont-ils pas eu la même idée ? Sérieux, des fois je me pose des questions sur eux ! ^^

Nash - le meilleur ami de Rule et tatoueur qui me donne envie de lui faire des câlins et ne me demandez surtout pas pourquoi, je ne sais pas.
Rowdy - ami de Rule et tatoueur aussi, que je ne demande qu'à connaître d'avantage !
Ayden - meilleure amie de Shaw et que j'adore tout simplement.
Jet - ami de Rule et chanteur d'un groupe de métal, je vais devenir sa plus grande groupie d'ici peu.
Cora - gérante du salon de tatouage, perceuse, et fille géniale que tu veux à tout prix avoir comme amie.

OK, aux premiers abords, ce roman à l'air d'être un cliché. Mais je le répète, parce que je l'ai déjà dit pour d'autres romans, je me fais un plaisir de lire les clichés. Ils me rappellent que ça peut vraiment arriver, plusieurs fois, à tout le monde. Et puis, je rêve de clichés. Mais finalement, lorsqu'on lit l'histoire, on passe au-dessus de l'idée du cliché - on lit et on est tellement dedans que rien ne pourrait nous perturber et on prend notre pied (sans mauvaise idée derrière la tête).

Les évènements de ce roman m'ont plu et satisfaite, je n'en attendais ni plus ni moins et donc, j'ai adoré ! De plus, j'ai beaucoup aimé les relations entre les personnages, quelles qu'elles puissent êtres. [spoiler]Je me suis doutée dès le départ que Remy était gay, j'ai du flaire. ^^ Et la réaction de Rome suite à cela m'a un peu déçue de sa part mais je suis sûre qu'il saura se rattraper le moment venu *regard qui veut tout dire et sourire faussement innocent*.

La déclaration d'amour de Rule à Shaw m'a fait fondre. Je crois qu'elle fait partie des plus belles que j'ai lu jusque-là. Je dis bravo à cette œuvre d'art vivante (bien que j'ai conscience qu'il est fictif) qu'est ce gars ![/spoiler]

En conclusion, il est clair que j'ai aimé ce livre et que je le recommande à tout le monde ! Parce que personne ne peut résister à ça. Non, je vous assure. C'est une saga vraiment prometteuse.

En tout cas, vous pouvez être sûrs et certains que je me jetterais sur le second tome (et les tomes suivants) comme si c'était le dernier livre de la planète.


par Sheo
La Saga McJames, Tome 1 : Dans le lit d'un inconnu La Saga McJames, Tome 1 : Dans le lit d'un inconnu
Mary Wine   
Jolie petite histoire originale.
Même si on peut douter de la faisabilité des faits, des virages abordés, de la liberté sensuelle pour une vierge, il n'en reste pas moins une romance assez épicée , parsemée de scènes explicites, et de dialogues sarcastiques.
On déteste certains personnages comme on adore d'autres.
Un bémol sur certaines pratiques, réactions des personnages et l'épilogue court. J'aurais souhaité plus de réponses, et connaître l'histoire des personnages secondaires.
Néanmoins un agréable moment de passé.

En bref, une écriture fluide, sensuelle, une trame qui fait appelle parfois à des raccourcis mais avec des personnages sympas, une romance fleur bleue à souhait malgré un épilogue expédié.
Bonne lecture