Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de aristoloche : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Le Dernier Macho Man Le Dernier Macho Man
Sparkle Hayter   
" C'est moi qui ai découvert le scandale du Projet Homme Nouveau. Mais, comme souvent, on ne m'a pas accordé tous les honneurs que je méritais. Ce n'est pas grave, je m'en remettrai. Après tout, je n'ai fait que sauver la planète... " À bientôt quarante ans, Robin, la pétulante journaliste new-yorkaise de la chaîne ANN, n'a rien perdu de ses dans exceptionnels pour attirer les embrouilles. Alors qu'elle prépare un reportage sur l'Homme du Futur, elle découvre avec stupeur qu'un groupuscule de chercheurs illuminés tente de mettre au point la potion qui permettra aux hommes de soumettre définitivement les femmes ! Dès lors, les événements se précipitent, toujours plus périlleux, qui la feront croiser des militants écolos, un savant dingo, des machos et... des bonobos.

Découvrez cette nouvelle aventure de Robin, héroïne fétiche de Sparkle Hayter, à l'énergie décapante et au brio ébouriffant !

par Lilinie
Dernier Tramway pour les Champs Elysées Dernier Tramway pour les Champs Elysées
James Lee Burke   
Par une soirée pluvieuse en cette fin d'été, Dave Robicheaux se sent d'humeur morose. Même s'il ne boit plus, il cherche à retrouver la chaleur et l'ambiance des bars qui le renvoient à la Louisiane de son enfance. Assis au comptoir chez Goldie Bierbaum, il voit entrer un jeune homme au crâne rasé. Un petit dealer qui joue aussi dans des pornos, un type pas regardant sur les besognes qu'on le charge d'exécuter. Qui lui a ordonné d'aller tabasser sauvagement le père Jimmie Dolan, prêtre à la réputation sulfureuse et ami de Robicheaux ? L'agression perpétrée contre le père Dolan va emmener Dave Robicheaux sur des chemins imprévus, à la rencontre du fantôme de Junior Crudup, un bluesman incarcéré à Angola dans les années trente. Un mystère plane toujours sur le destin de ce musicien génial, jamais ressorti de la prison où il purgeait sa peine. Qu'est-il devenu ? Énigme d'autant plus troublante que la petite-fille du chanteur est aujourd'hui sur le point d'être dépossédée de sa ferme par une société qui gère les résidus toxiques de l'industrie pétrolière. Robicheaux se sait en terrain mouvant lorsqu'il s'aperçoit que le propriétaire de cette société n'est autre que Merchie Flannigan. Un nom qu'il connaît. Flannigan a en effet épousé Theodosha LeJeune, issue d'une riche famille, et... ancien amour de Dave Robicheaux. Dans ce beau roman crépusculaire, marqué par l'absence et la mort, James Lee Burke confronte son alter ego Robicheaux à une descente aux Enfers. Sur les Champs-Elysées de La Nouvelle-Orléans, pas de félicité mais une ligne de tramway désaffectée, à l'image du terrible destin de Junior Crudup. Le grand styliste qu'est Burke n'a rien perdu de son lyrisme pour évoquer les maux du Sud américain à travers une intrigue magistralement construite.

par Gkone
Le Bûcher du Boiteux Le Bûcher du Boiteux
Pascal Basset-Chercot   
L'inspecteur Déveure a le génie de toujours se trouver en face d'affaires aussi bizarres qu'inextricables. Et sa manière de conduire les enquêtes n'arrange rien. Si sa démarche claudicante rassure, son caractère impossible, ses sarcasmes et son indiscipline insupportent ses chefs et déroutent ses collègues. Cette fois-ci, le devoir appelle Le Boiteux sur les bords de la Bièvre. Rustiques par endroits, leur calme est toutefois trompeur : dans le garage d'une villa à l'abandon, on retrouve deux corps enlacés, poignardés, et pour finir carbonisés. Ce couple calciné, un pâle marginal étreignant une septuagénaire, semble défier le flic au pied-bot. De quoi intimider et décourager n'importe quel policier soucieux de sa carrière. Pas Déveure...
Operation TNT Operation TNT
Christian Hyvernat   
Thriller polynésien.
Sous le calme de ses eaux, le lagon bouillonne des actions les plus variées. Les intérêts politiques et économiques s'y affrontent et sont l'objet des luttes les plus acharnées. Perdue au milieu du Pacifique, Tahiti devient le carrefour où se négocient intérêts et échanges entre toutes les puissances de la planète.

Pour son premier roman, Christian Hyvernat nous fait découvrir Tahiti sous un angle un peu inédit. Le charme des paysages et de la douceur de vivre sert de décor à l'action pure et dure. La distance n'implique pas le désintérêt ni la mise à l'écart de ce qui fait bouger le monde. Mais ce n'est bien sûr que de la ficton.

par Gkone
La Ballade de l'Escargot La Ballade de l'Escargot
Michel Baglin   
Comme deux précédents romans de l’auteur, (Lignes de fuite et Un sang d’encre) cette Ballade de l'Escargot est un polar qui mêle la traque et la quête, l’action et la peinture de personnages en rupture de famille, d’amour, de société... Il se déroule en partie dans une sorte de cour des miracles constituée de paumés, de dealers, de squatters, de skins et de prostituées.

Architecte rangé, Clément en vient lui aussi à se « déconnecter » et à se marginaliser à la suite de déboires conjugaux et surtout du viol de sa fille, recluse depuis dans son mutisme. Sans compter qu'une vieille affaire de corruption passive le poursuit sans qu'il en ait vraiment conscience. Livré à une sorte d'errance au volant de son camping-car qui lui sert de coquille d' « escargot », il s'enfonce de déambulations mélancoliques en balades punitives dans les quartiers interlopes de la ville. A la rencontre de la violence, mais aussi de personnages comme Floréal, Mamadou, Rachid, Sandrine, qui lui révèlent le peu de sens de sa propre histoire et la fragilité de ses défenses...

Remonte alors à la surface le scandale étouffé dans lequel sont impliqués des notables véreux, bien moins fréquentables que la pègre des quartiers. Renouant un à un les fils de l'écheveau, l'Escargot devra aussi descendre dans cet égout pour connaître la vérité, dans ces zones d'ombre où se cache la sourde misère du désespoir, mais aussi la tendresse et l'amour de ceux qui ont un jour perdu leur carapace et s’en bricolent comme ils peuvent de très précaires...

par Gkone
Jack Stapleton et Laurie Montgomery, Tome 2 : Contagion Jack Stapleton et Laurie Montgomery, Tome 2 : Contagion
Robin Cook   
Lorsque nous savons que l’auteur est chirurgien en ophtalmologie, nous comprenons que ses romans soient aussi réalistes. Il s'inspire simplement de son expérience médicale et n’hésite pas à se faire conseiller par quelques confrères.
Le sujet est évidemment « très actuel ». La grippe porcine n’est pas tout à fait oubliée et le chikungunya restera personnellement dans ma mémoire (insulaire de La Réunion oblige, je l’ai attrapé).
J’ai lu mon dernier Robin Cook à l’adolescence, mais je suis encore sous l’emprise de quelques souvenirs de polars médicaux brillants dont les intrigues étaient très prenantes.

CONTAGION est le meilleur de Cook, indéniablement. Le lecteur est saisi par un très bon jeu de piste au suspense irrésistible. L’intrigue autour de ces fameuses « infections nosocomiales » (attrapées suite à un séjour hospitalier) est bien menée et nous pousse à dévorer l’ouvrage.
La recette est excellente : une série de décès inexplicables, de nombreuses victimes de virus depuis longtemps éradiqués (peste, grippe de la grande guerre, etc…), une ribambelle de suspects au fil des pages, des cadavres qui suivent, différents mobiles possibles, de l’action dans la pénombre, des coups bas et un coupable inconnu jusqu’au mystérieux et étonnant dénouement. Que demander de plus pour encenser un polar ?

Peut être du rythme ? Et cette narration n’en manque pas. Il maintient le suspense entre les moments d’action très dynamiques et les descriptions de personnages (évidemment calme). L’impatience dirige toujours le lecteur sous l’emprise des évènements nouveaux. Même les explications médicales ne croulent pas sous le jargon scientifique. Tout est dosé de manière à envelopper le lecteur sans l’oppresser réellement.

Concernant les personnages, la réussite est totale. Pour ne parler que de Jack Stapelton, médecin-légiste à New York, et « personnage principal », il est divinement atypique, impertinent, téméraire à souhait avec un humour hautement caustique, auto-destructeur par moment, mais il reste toutefois très humain et dépassé par les évènements improbables de cette contagion anarchique. Ces relations collégiales (amicales ou inamicales) et sportives permettent au lecteur de cerner un peu plus ce « anti-héros ».
La gente féminine qui gravite autour de Jack, est également « aboutie » et lui permet de débuter une forme d’introspection, afin de reprendre en main sa vie sociale, malgré le choc de l’abandon qu’il a vécu.

De plus, une réflexion personnelle (au-delà de l’intrigue pure) nous oriente vers une réalité bien sombre. Les profits importants dans les domaines hospitaliers, pharmaceutiques et médicaux nous conduiraient-il vers une obscure dérive ? Par manque d’effectifs, de fonds, de temps, les erreurs sont possibles, voire évidentes, puisque soumises à une politique d’optimisation et de prérogative des multinationales privées de ce domaine. Bon, je sais, c’est mon côté subversif qui réapparaît… Mais, je crois aussi qu’il s’agît d’un message de Robin Cook.

Le Parfum Le Parfum
Patrick Süskind   
Je m'attendais à un roman long, incompréhensible et barbant, mais c'est raté et j'ai été agréablement surprise. Comme l'à dit une critique :" à chaque page, de nouvelles senteurs", c'était le but non ?

par vagabonde
Pourquoi j'ai mangé mon père Pourquoi j'ai mangé mon père
Roy Lewis   
Superbe! Je les finis d'une traite très facile à lire.
J'ai beaucoup apprécie le père toujours à la recherche de nouvelle invention. Mais mon personnages préféré reste l'oncle dont la devise est "back to the trees".

On fait également face à des situations plus délirante les unes comme les autres !
Les Piliers de la terre Les Piliers de la terre
Ken Follett   
J'ai beaucoup aimé ce roman, 1000 pages qui passent trop vite. Histoire passionnante, de nombreux rebondissements, personnages qu'on suit avec plaisir.
Le Petit Prince Le Petit Prince
Antoine De Saint-Exupéry   
Une merveilleuse histoire. On s'y accroche à ce petit bout d'enfant. L'innocence de l'enfant et la nostalgie qu'on en a nous reviennent en pleine face quand on parcourt les pages de ce livre. Si on le lit en étant jeune (ce fut le cas pour moi), on l'apprécie sous un certain angle mais on ne perçoit pas vraiment tout ce qu'il implique... Mais en le relisant ayant grandi et mûri, on se rend compte que ce livre cache des trésors de pensées et on ne peut que se laisser transporter... Assurément un livre que je lirai plus tard à mes enfants :)

par Chouc's