Livres
554 080
Membres
598 922

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Arkane, Tome 1 : La Désolation



Description ajoutée par Gkone 2016-07-09T07:47:01+02:00

Résumé

Arkane : une ville labyrinthique, bâtie selon la légende par sept maisons toutes-puissantes, et dont les luxueux niveaux supérieurs sont occupés par un pouvoir corrompu. C’est dans ce monde dominé par les intrigues incessantes, les meurtres et la magie noire que vit Oziel, fille de la maison du Drac.

Lorsque son clan est massacré, Oziel s’enfuit des Hauts de la ville, espérant gagner les Fonds afin de rejoindre son frère condamné et de lever une armée parmi les prisonniers du terrible bagne, dans les profondeurs de la cité.

Mais tandis qu’elle cherche à s’évader des rets d’Arkane, d’autres tentent de rallier celle-ci à tout prix. Renn, un apprenti enchanteur de pierre et Orik, guerrier venu d’une lointaine contrée, portent avec eux l’annonce d’une menace qui, s’ils arrivent trop tard, pourrait bien plonger Arkane dans le chaos…

Afficher en entier

Classement en biblio - 188 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Lusylila 2020-03-17T16:41:10+01:00

"Dans la pire des situations, la vie envoie toujours une chance. La crainte, souvent, obscurcit le jugement. Pourtant, garde bien cela à l'esprit, il n'y a jamais de fin. La mort n'est pas une défaite, mais une nouvelle issue, une voie obscure que chaque être humain doit parcourir. Quand le moment viendra, garde les yeux ouverts, car le passage est riche d'enseignements. Il est un enseignement en lui-même. Si la peur te dévore, tu n'en retireras aucun avantage. La peur est ton ennemie intime." p.411

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par CinderWhite 2020-01-02T23:15:58+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

J’ai découvert le talent de Pierre Bordage avec la série « Les Guerriers du silence » que je vous recommande si vous aimez la science-fiction. L’auteur se lance désormais dans l’Heroic Fantasy, et plutôt avec réussite, car le premier tome de ce qu’il semble être une trilogie met en place un univers hors du commun et des personnages très intéressants. Les codes du genre sont là et habilement utilisés par un Pierre Bordage qui mène son intrigue sur plusieurs fronts sans perdre le lecteur. Les situations sont menées tambour battant, créant dès le premier volet une certaine addiction.

La cité labyrinthique d’Arkane est dirigée par les 7 familles fondatrices. Depuis des siècles, les 7 patriarches successifs composent entre-eux pour régner, par la souffrance et l’humiliation, sur le peuple d’en-dessous jusqu’aux profondeurs de la ville. En ce début de cycle, Oziel, princesse de la Maison du Drac assiste, cachée, au massacre de sa famille. Désormais, l’équilibre fragile des Maisons régnantes est rompu, annonçant la chute imminente d’Arkane. Au même moment, Renn, un jeune enchanteur de pierre semble aussi être le messager du futur effondrement du royaume.

En tant qu’amateur d’Heroic Fantasy, j’ai apprécié la créativité de ce monde dont de nombreux mystères restent à éclaircir à la fin de ce premier tome. Tous les ingrédients sont réunis pour que cette trilogie se révèle éblouissante : du suspense, du rythme, des sociétés secrètes, des forces obscures, des êtres malfaisants, traitres mais aussi de nobles personnes. Je retrouve donc avec plaisir ce genre qui me rappelle les parties interminables de D&D. Vite le prochain opus.

Afficher en entier
Bronze

https://entournantlespages.wordpress.com/2021/02/20/arkane-la-desolation-tome-1-pierre-bordage/

Oziel, la seule héritière du Drac encore en vie, compte bien le découvrir en tentant de descendre dans les bas fonds de la ville afin de retrouver son frère banni. Avec l’idée de venger l’honneur de sa famille, Oziel va devoir faire preuve d’ingéniosité et de force mentale et physique afin de parvenir jusqu’à la population des Bas.

Heureusement, et malgré les nombreuses embuches sur son chemin, la jeune héritière pourra compter sur bon nombre d’alliés. Et c’est bien là l’un des points faibles de ce premier tome. Oziel, comme les deux autres héros Renn, un apprenti enchanteur de pierre, et Noy, un des héritiers de la maison du Corridan, est toujours sauvée in extremis par quelqu’un d’extérieur. On en vient rapidement à n’avoir aucune crainte pour la survie des trois personnages, s’attendant toujours à un sauvetage ou autre résolution en faveur des héros. Cette facilité scénaristique n’aide pas à s’attacher aux personnages qui sont finalement assez creux.

Ultime point qui m’a parfois mise mal à l’aise : le sexe permanent. Je ne sais pas ce qu’a voulu démontrer l’auteur avec cette hypersexualisation. Sûrement a-t-il voulu montrer les déviances qui peuvent accompagner le pouvoir et le patriarcat, et on voit bien une prise de conscience de Noy qui comprend que la passivité de ses partenaires ne se traduit pas par un consentement à l’acte sexuel, mais ce n’est pas toujours très constructif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eve_R 2021-04-09T17:20:06+02:00
Diamant

« Un vrai guerrier fait confiance au destin, déclara Orik. On ne sait pas à quel moment la mort va frapper sur le champ de bataille. La peur n'y a pas sa place.

— Nous ne sommes pas sur un champ de bataille, protesta Renn.

— La vie n'est qu'un champ de bataille. »

TW : hypersexualisation, mentions d'inceste, de viol, de sacrifice humain, etc.

* De quoi ça parle ?

Arkane est une ville composée de différents étages séparés par des labyrinthes, le plus haut étant celui réservé aux 7 familles régnantes. Mais de sombres présages planent sur la glorieuse cité. Le destin de 3 personnages semble lié à sa chute prochaine.

Oziel, dernière héritière du clan le plus illustre, tente à tout prix de rejoindre les Fonds. Renn, apprenti enchanteur de pierre, voyage vers Arkane porteur d'un message urgent concernant la sécurité du pays. Noy, fils de noble, se retrouve au cœur d'un complot politique qui le dépasse.

L'histoire alterne donc entre leurs points de vue...

* Qu'en ai-je pensé ?

Alors que les héros sont tous de jeunes gens, ils (sur)vivent dans un monde dangereux et malsain, il faut donc s'habituer à cette ambiance dès le premier chapitre. J'ai d'ailleurs préféré le parcours de Renn à l'extérieur d'Arkane. C'est cependant avec plaisir que j'ai retrouvé la plume de l'auteur, qui utilise un vocabulaire recherché et prend le temps de nous décrire les choses, mais reste toujours addictive.

À part Oziel qui n'a pas beaucoup de jugeote à côté de sa beauté, les personnages sont attachants et certaines morts sont douloureuses à lire. L'univers est immersif, avec une mythologie passionnante, on sent qu'on effleure quelque chose de bien plus vaste.

Et c'est un peu ce que je reprocherais à ce livre, au-delà du fait que les personnages se baladent à poil la moitié du temps : ce premier tome fait trop "premier tome" justement. On a à peine parcouru la moitié du chemin, nos questions demeurent sans réponses, parce que toutes les clés et les rencontres se retrouvent dans le second et dernier tome.

* En bref

Malgré des passages durs qui auraient mérité des avertissements au début du livre, j'ai adoré cette lecture. C'est une tranche de vie et d'aventure aux côtés de personnages malmenés, plus qu'une intrigue aboutie pour l'instant, mais ça se lit sans voir défiler les pages.

Afficher en entier
Pas apprécié

Dès les premiers chapitres, de l'inceste, du viol et des descriptions sexuelles inutiles --> non merci.

Ce genre de choses devrait quand même être indiqué au dos du livre, je regrette de l'avoir acheté :(

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ellana06 2020-08-11T16:19:41+02:00
Lu aussi

Bon eh bien je crois que le titre dit tout : un univers impitoyable, affreux même, et qui donne pas mal le bourdon. Il est vrai que certains passages sont assez dérangeants, et m’ont mis mal à l’aise, notamment les viols à répétition, les trop nombreuses allusions au sexe, et à l'inceste. J’ai du coup sauté quelques passages gênants, et qui de fait n’apportaient rien d’intéressant à l’intrigue.

Le style d’écriture est heurté, beaucoup trop lourd (à savoir qu’il n’y a souvent aucune conjonction de coordination, l’auteur préférant mettre des virgules ce qui fait que le temps de comprendre la fin de la phrase il faut aussitôt en relire le début) et m’a beaucoup dérangée dans la lecture. C’est assez dommage car l’auteur emploie des mots assez mélodieux qui auraient tout bonnement été parfaits dans des phrases plus courtes.

Les personnages sont pour la plupart extrêmement désagréables à suivre, je n'ai par exemple pas du tout accroché à Oziel qui m'a parue méprisable du début à la fin. Il en est de même pour Noy qui me parait extrêmement creux, j'ai même parfois douté de l'utilité de ses interventions.

Les méchants sont caricaturaux, très manichéens et j'ai parfois levé les yeux au ciel tant ils en faisaient trop. A vrai dire seul Renn semble prometteur, quoiqu'un peu déjà vu (l'apprenti un peu niais qui apprend peu à peu à contrôler ses pouvoirs est quand même assez récurrent en Fantasy) et j'ai trouvé le personnage d'Orik assez intriguant.

Bref, sans que ce soit totalement inintéressant car il y a de quelques points positifs comme le système de noblesse, l'architecture de la ville, etc. ce livre ne figurera définitivement pas parmi mes préférés.

Afficher en entier
Argent

Très bonne intrigue avec de bons personnages. Les actions se succèdent à un bon rythme. Malheureusement l’intrigue avance très lentement. En effet les différentes étapes d’Oziel ne nous apportent que très peu d’informations sur l’intrigue principale.

Afficher en entier
Argent

On va se le dire direct, si j’ai pris ce livre à l’origine, c’est pour sa couverture et pour le livre en lui-même qui est juste magnifique. Après, c’est de la fantasy, j’avais entendu du bien sûr l’auteur donc j’avais craqué. Il ne m'en faut pas beaucoup, je sais, je suis faible.

⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

▪️Ce premier tome est vraiment un tome introductif, mais très bien réaliser. L’auteur va nous poser les bases de son univers petit à petit en se servant de 3 personnages bien différents pour nous faire découvrir tout cela.

⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

▪️Oziel va énormément changer au cours de ce premier tome, car de sa richesse, il ne lui reste rien. Pour sauver sa vie et celle de son frère, elle devra sacrifier sa beauté et se servir de son cerveau au lieu de celle-ci pour arriver à ses fins.

⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

▪️Noy est une tête à claques, et quand il se fait avoir par une manipulatrice, j’avoue, j’ai adoré. Les leçons de la vie, feront que je l’ai apprécié au fur et à mesure de ma lecture, mais au départ, c’était difficile.

⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

▪️Renn, ne m’a pas forcément laissé un énorme souvenir, son histoire est mystérieuse, trop embrumée pour m’attacher et son côté lâche est assez agaçant. Mais les derniers chapitres nous donnent certaines pistes qui m’ont titillé.

⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

▪️L’univers d’Arkane est très sombre, assez violent. L’auteur nous donne des pistes pour la suite qui ne sera pas sous de meilleurs auspices. En tout cas, un premier tome que j’ai bien aimé et qui me donne envie de lire la suite pour tout savoir ce qui nous est encore caché.

Afficher en entier
Argent

J'ai apprécié cette lecture mais au vu des critiques littéraire que j'avais lu dessus j'en attendais beaucoup et malheureusement tous ne correspondait pas a mes attentes... comme par exemple sur le rythme que j'ai trouvé un peu lent. Je trouve la fuite d'Oziel un peu trop longue et sans intérêt mais j'ai apprécié les scènes de combat avec ce personnage. A contrario, le personnage de Renn est plus intéressant a suivre car il y a plus d'action, de rebondissement. Noy est également intéressant à suivre du fait du mystère qu'il y a autour de ce personnage ! L'univers est vraiment très ben conçus avec tout ses mythes, coutumes,... propres !

Cependant je trouve qu'il y a plusieurs scène de sexe qui n'ont aucun intérêt dans l'histoire, et que j'aurais préféré ne pas avoir.

Afficher en entier
Argent

c'est le premier livre de cet auteur que je lis, de l'action, de la violence , de la magie , et le pouvoir des 7 grandes familles les femmes sont soumises sauf Oziel qui est déterminée à venger sa famille, Renn est intéressant aussi

Afficher en entier
Argent

J'ai passé un beau moment de lecture avec ce premier tome. L'écriture de Bordage est magnifique. Les paysages et le "bestiaire" sont particulièrement inventifs.

J'ai un légère réserve sur les personnages cependant. Les personnages secondaires ne sont souvent mus que par leurs pulsions sexuelles. Les femmes sont souvent réduites à des objets de désirs, ou alors elles se servent de ce pouvoir pour obtenir des hommes ce qu'elles veulent. Ces schémas se répètent un peu trop à mon goût. Heureusement, l'héroïne Oziel échappe à ces schémas, parvient à prendre du recul et questionne cette société patriarcale dans laquelle elle a grandi. J'espère qu'elle continuera de grandir en indépendance dans la suite de l'histoire.

Une autre raison qui empêche ce livre d'entrer dans ma catégorie "or" malgré mon plaisir de lecture, c'est l'intrigue un peu trop linéaire.

Que ce soit dans l'arc narratif d'Oziel ou de Renn, on enchaîne de multiples épisodes de captures et évasions qui n'ajoutent finalement que des péripéties à l'histoire sans en étoffer beaucoup l'intrigue.

Ce premier tome reste un chouette moment de lecture et je poursuivrai cette aventure avec plaisir.

Afficher en entier

Dates de sortie

Arkane, Tome 1 : La Désolation

  • France : 2017-02-15 (Français)
  • France : 2020-10-14 - Poche (Français)

Activité récente

MTLABO l'ajoute dans sa biblio or
2021-05-14T22:09:52+02:00
Wit6 l'ajoute dans sa biblio or
2021-04-28T09:54:18+02:00

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 188
Commentaires 35
extraits 16
Evaluations 69
Note globale 7.09 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode