Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Armonia1897 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Vingt mille lieues sous les mers Vingt mille lieues sous les mers
Jules Verne   
Une belle histoire de façon générale mais parfois trop de description, ce qui finit par ennuyer le lecteur. Pour autant, ça en reste magique et Jules Verne maîtrise bien l'art de nous faire voyager à travers ses récits !
Sang famille Sang famille
Michel Bussi   
Encore une fois, j'ai passé un très bon moment à lire ce roman qui a la saveur de l'été. L'île imaginaire de Mornesey est très sympathique, et les personnages sont toujours très attachants et humains, comme dans la plupart des romans de Bussi.
L'intrigue centrée sur quelques jours est toujours très dense et passionnante à suivre. Néanmoins, la fin est un peu trop prévisible à mon goût. Il faut dire que les jeux d'identité et de mémoires sont assez récurrents dans les intrigues de cet auteur et je n'ai pas vraiment eu d'effet de surprise.
Malgré tout, Sang famille reste un très bon livre pour l'été.
Le Manuscrit inachevé Le Manuscrit inachevé
Franck Thilliez   
Là Mister Thilliez a vraiment fait très très fort. Adepte inconditionnelle de cet auteur je dois dire que sur ce roman je reste sans voix, complètement anéantie, perdue, en détresse. Je n'ai même pas pu lire autre chose de suite derrière… Les poupées russes vous connaissez; les chiffres ça vous parle; les intrigues familiales vous aimez; les crimes odieux, pervers, narcissiques, sanguinaires vous adorez; Une histoire à lire sans être dérangée, une histoire à savourer et à comprendre, s'arrêter, réfléchir, repartir… Terrible, ce récit m'a complètement chamboulée. L'auteur s'amuse, l'auteur torture, l'auteur est un petit malin mais c'est tellement jouissif, excellent. Et la fin, là je suis restée sur le derrière… Maintenant j'attends avec impatience "Vos retours" sur ce livre. Celui-ci va rester en première place dans mes préférés et je pense pendant un moment.

par annick69
Rêver Rêver
Franck Thilliez   
J'ai encore adoré ce thilliez. Dans ce livre, l'auteur nous plonge dans les méandres du cerveau humain pour essayer de comprendre le sommeil. Tout au long du récit, on ne sait jamais quand Abigaël rêve ou quand c'est la réalité. Même si une partie de l'intrigue m'a parue vite évidente, je l'ai lu avec plaisir pour voir si mon interprétation était juste et au final je ne suis pas tombée bien loin. De plus la construction du récit peut désarçonner un peu car il n’arrête pas de faire des allers retour entre le présent et divers passé.
Et pour les fans de Walking dead, une des scènes du livre est la réplique d'une scène de la série quand ils sont au Terminus.

par kymmy38
Vertige Vertige
Franck Thilliez   
Il s'en est fallu de peu pour que ce soit un putain de très bon bouquin! Il n'en reste pas moins que c'est un très bon thriller.
Écriture est parfaite, le livre se lit plutôt vite et sans soucis. ça y va crescendo. Plus on avance dans l'intrigue et plus la tension monte, plus on se sent pris au piège. On passe par tout un tas d'émotions diverses. Certains scènes sont assez "hard" (notamment celle du chien pour moi :/) Il arrive à nous faire aimer ces gens, puis douter d'eux, les haïr, puis en avoir pitié. Cela dit, vers les 50/60 dernières pages, c'est comme s'il tombe un peu dans un "déjà vu" (un passage fait carrément référence au premier film SAW) J'aurais peut-être souhaité aussi une autre fin, mais celle-ci est plutôt pas mal et totalement insoupçonnée.
Bref un très bon thriller. Et c'est assurément que je vais me faire d'autres Thilliez :)
Fractures Fractures
Franck Thilliez   
Troisième Franck Thilliez que j'ai lu. Une histoire totalement différente des deux autres que j'ai pu lire mais qui reste n'amoins dans son style d'écriture et que j'ai dévoré avec une force impressionante. malgré la tonne de boulot qui m'achève, l'envie de le lire était plus forte que moi !
Tout d'abord, il est magnifique de par son côté scientifique, comme toujours[spoiler] où cette fois notre auteur joue avec les dédoublements de personnalité comme Dorothée, Mirabelle, Nicolas ou encore Birdy[/spoiler]. On rentre alors dans la psychologie même des personnages [spoiler]ou devrais-je dire du personnage principal[/spoiler]. C'est vraiment un excellent livre sur ce point, moi qui adore ça !
Deuxième point, on a toute une intrigue bien construite au fur et à mesure du livre, de vraies personnalités à part entière et encore une histoire sombre, quelque peu farfelue mais qui tient extrêmement bien la route. Il maîtrise parfaitement son histoire et cela se voit.
Je pourrais encore en parler des heures durant, mais je pense que je vais m'arrêter là, ce Franck Thilliez est, encore une fois, comme les deux autres, placé dans ma liste de diamant !
Je l'adore tout simplement !

par Pruneiite
L'Anneau de Moebius L'Anneau de Moebius
Franck Thilliez   
Durant toute ma lecture, je me suis posée des questions sur le musée Dupuytren, connaissant cette faculté et évidemment, j'ai eu envie d'y aller.
Ce ne sera pas pour tout de suite :
« Le musée Dupuytren déménage
Au printemps 2016, les collections du musée Dupuytren (dans la faculté de Médecine de Paris) vont être transférées sur le campus Jussieu, rejoignant 8 des collections scientifiques de l’UPMC.
Le musée Dupuytren a fermé ses portes le 25 mars 2016.
A nouveau accessibles aux étudiants et aux chercheurs sur rendez-vous à partir de septembre 2016, les nouvelles réserves du musée Dupuytren seront aussi ponctuellement ouvertes au grand public. »

Maintenant, passons au roman.
Attrapé par hasard dans la bibliothèque d'un proche, je n'en attendais pas grand chose et j'ai été comblée.
Il démarre rapidement et on est très vite pris par la mécanique de l'ouvrage. C'est intense et très addictif. En effet, plus les heures s'étrenne, plus le suspense prend de l'ampleur. L'anneau de Moebius est-il malléable ?
Le thème est réellement captivant et les réflexions des personnages font réfléchir.
Pour ce qui est des meurtres, là aussi, il y a de la matière. Qui sont réellement les monstres ? Monstre physique, monstre moral, la question est posée.

[spoiler]Vivement la réouverture du musée même s'il est certain que je vais regarder le conservateur avec une certaine angoisse. Au moins, s'il n'a pas lu le livre, je pourrai le lui conseiller ^^

Le passage, p. 240 : « — Connaissez-vous le rapport entre John Merrick et Jack l'Éventreur ?

— Je suppose qu'ils sont les deux représentations qu'on se fait des monstres, chacun à leur manière, répondit Vic.
Un monstre physique, l'autre moral.

— Pire, on es assimilait l'un à l'autre.
En 1888, ce duo monopolisait la une des journaux.
Pour les gens de l'époque, seuls des personnages comme Merrick pouvaient commettre des crimes aussi atroces que ceux de Jack l'Éventreur.
Merrick a même été suspecté, une absurdité vu son handicap et ses difficultés à se mouvoir.
Pour le peuple, Jack l'Éventreur ne pouvait être une personne dont le corps et le visage étaient normaux, comme vous et moi. »

Je m'en rends compte maintenant, mais dans son explication, le conservateur avait tout dit. Lui s'associait à Jack l'Éventreur tandis qu'il associait Siriel à Merrick.[/spoiler]

C'est bien écrit, les personnages sont attachants, l'intrigue est prenante et le suspense très présent...
En conclusion, je vous recommande fortement cet ouvrage !

par dadotiste
La Forêt des ombres La Forêt des ombres
Franck Thilliez   
Voilà sept ans que David Miller, 30 ans, exerce le métier de thanatopracteur. Sept ans qu'il côtoie la mort au quotidien et qu'il s'investit sans compter et avec respect dans ce métier difficile et morbide. David aime écrire et un jour, la roue tourne... Arthur Doffre, richissime homme condamné au fauteuil roulant, propose à David d'écrire un roman dans lequel Doffre aurait "un rôle pour revivre" et dont il serait le héros... ce, bien sûr, en échange de beaucoup d'argent. Si David accepte, il devra respecter à la lettre, les conditions de Doffre : loger durant un mois, avec sa femme et leur petite fille, dans le chalet de ce parfait inconnu, en pleine forêt...

C'est avec "La Forêt des Ombres" que je découvre l'univers littéraire de Franck Thilliez. Cette découverte est un choc ! D'entrée de jeu, Thilliez plante le décor : c'est l'hiver, en pleine nature, dans un chalet perdu dans l'immensité d'une forêt au silence assourdissant que tout commence. D'abord apaisante puis mystérieuse, l'ambiance évoluera peu à peu mais sûrement pour se muer en un climat inquiétant et lugubre. Au fil des pages, les personnages s'étoffent, leur personnalité devient plus complexe et, c'est progressivement mais avec force et puissance que l'auteur plonge le lecteur dans un climat d'effroi et d'horreur. Le rythme s'accélère, l'écriture devient violente et démoniaque à l'image des protagonistes.On a envie que tout s'arrête mais la folie prend racine, une folie meurtrière et dévastatrice...
C'est une écriture talentueuse mais une lecture difficile, parfois insoutenable et le lecteur, pour "s'en sortir", ne doit pas perdre de vue qu'il s'agit bien d'une fiction.
Vous l'aurez compris, c'est un thriller à ne pas mettre entre toutes les mains : âmes sensibles s'abstenir...

par SuperNova
Conscience animale Conscience animale
Franck Thilliez   
Dans ce livre, Thilliez ne nous épargne aucun détail, c’est sanglant, gore, sexuel, un peu barré mais le tout tient la route et au final, on n’est pas mécontent de la dimension surnaturelle du récit.
Vous voulez retrouvez Sharko à ses débuts, (il ne s'appelait pas Franck à ce moment là mais Jean) ce livre est pour vous, mais attention c’est une vraie boucherie.... A lire pour les fans de l’auteur.


par annick69
Luca Luca
Franck Thilliez   
« Luca » n'est pas une déception... Mais presque.
On y retrouve les éléments habituels qui font des romans de Franck Thilliez des petits bijoux de la littérature noire et policière : cadavres mutilés, flics bourrus, cliffangher de fin de chapitre qui vous empêche de lâcher le roman... Mais c'est bien ça le problème.
Je trouve que Thilliez a (du moins dans ce livre) du mal à se renouveler, et la surprise ne se fait plus de mon côté : le passage obligatoire chez le médecin légiste, le Dark Net, l’événement glauque/chelou dans lequel les flics se rendent sous couverture... Tout ça sent fortement le déjà-vu, et pas qu'une fois.
C'est peut-être à cause de ça que l'enquête ne m'a pas spécialement intéressée : je trouve le résumé trompeur, et si, pour moi, le fameux Luca ne joue pas un si grand rôle dans l'histoire, je trouve en plus la révélation finale assez décevante.
Ajoutez à ça une critique (assez vieux jeu) sur les réseaux sociaux qui envahissent notre vie que l'on nous rabâche sans arrêt (Je suis bien d'accord avec toi, Franck, mais du coup qu'est-ce qu'on fait ? Ton livre nous apprend ce que l'on sait déjà.), une nouvelle recrue, Audra, assez survolée et dont l'histoire est assez ridicule, et le couple Sharko/Hennebelle qui est de plus en plus relégué au second plan (tout en se posant la sempiternelle question « vie de famille ou carrière de flic? »)... Vous comprendrez pourquoi « Luca » n'a pour moi pas été une déception... Mais presque.